MENU ZINFOS
Société

Les maires contestent le couvre-feu à 22h, pas celui d'1h du matin !


Par - Publié le Jeudi 31 Décembre 2020 à 15:24 | Lu 7157 fois


Joé Bédier, maire de Saint-André:  "J'étais très surpris de cette décision, il n'y a pas à faire du copier-coller de Paris et le transposer à La Réunion. Il y a eu Noël ici et cela s'est bien passé. Je ne sais pas pour quelle raison on a décidé de changer de braquet. Une fois de plus, on oublie que nous ne sommes pas dans la même situation que dans l'hexagone. C'est un gâchis, notamment pour les restaurateurs qui vont voir leurs réservations fondre comme neige au soleil. C'est du gâchis: nous n'avons pas besoin de précipitation mais d'anticipation."

Juliana M'Doihoma maire de Saint-Louis: "Il y a eu plusieurs semaines d'échanges en amont entre la préfecture et l'Association des maires pour voir comment on allait aborder ces fêtes de fin d'année. Finalement, cette décision tombe de manière tardive et directement de Paris, suite aux recommandations du conseil de sécurité et du Ministère des Outre-Mer. Je regrette que cette décision tombe de manière tardive, sachant que ce couvre-feu n'est pas tout à fait adapté à notre situation sanitaire. Il y a une certaine incohérence sachant que les autorités ont décidé de libéraliser le ciel réunionnais sans qu'il n'y ait de contrainte supplémentaire avec par exemple la mise en place d'un test Covid à j+4. S'agissant du couvre-feu, il serait mieux de faire sauter le verrou de 22h et de revenir sur ce qui était initialement prévu à savoir, qu'il soit mis en place à partir d'1h. Nous devons rester malgré tout responsables face au virus."

 


Olivier Hoarau, maire du Port: "Nos traditions doivent être respectées. Comme vous, je suis désagréablement surpris par la décision d’un couvre-feu décidé 24H avant le Nouvel an. Ceci est injustifié aux vues de nos indicateurs locaux. Et c’est tout le sens de mon combat depuis le mois de mars de cette année pour la mise en œuvre d’un plan Réunionnais de la gestion de crise de façon différenciée d’avec celle de l’hexagone. Hélas ce n’est pas toujours le cas. C’est encore une décision prise depuis Paris qui s’impose à nous. Elle va priver les familles Réunionnaises d’une tradition de partages et de retrouvailles nécessaires après cette année particulièrement pénible pour nous tous. Il apparaît inutile et vain à quelques heures de cette soirée de tenter de faire infléchir Paris sur la non-application totale du couvre-feu. Cependant, un moindre mal à cette décision prise, serait de repousser l’heure de ce couvre-feu à 3H du matin pour que tout un chacun ait le temps de rentrer chez lui sans se précipiter dès minuit sonnant et que les professionnels de la restauration ne voient pas une énième fois leurs efforts réduits à néant. C’est cette demande qui doit être défendue par M. le Préfet de la Réunion ainsi que par le Président de l’Association des Maires, Serge Hoarau."

Jeannick Atchapa, maire de Bras-Panon: "Prendre une telle décision à 24h est catastrophique, notamment pour les restaurateurs et les salles de réception, qui font face à une pluie d'annulations. Des restaurateurs m'ont déjà fait part de leur désespoir, certains déjà échaudés par la crise, vont se retrouver avec un énorme préjudice financier. En revanche, rien n'est toujours fait pour juguler les attroupements dans les grandes surfaces."

Ericka Bareigts, maire de Saint-Denis: "La Préfecture de la Réunion a annoncé hier l’application d’un couvre-feu en deux temps pour la nuit de la Saint-Sylvestre, avec une circulation limitée de 22h à 1h et un couvre-feu total de 1h à 5h. Ericka Bareigts, Maire de Saint-Denis déplore cette décision prise au niveau national en Conseil de Sécurité sans aucune concertation avec les acteurs locaux. D’une part, ce couvre-feu a été établi sans aucune considération du contexte sanitaire local ou des spécificités de notre territoire. En effet, depuis le mois d’août, les services déconcentrés de l’Etat, les collectivités et plus généralement toutes les Réunionnaises et tous les Réunionnais ont fourni des efforts constants considérables coordonnés par le Préfet, qui ont permis de faire baisser drastiquement la circulation du virus COVID-19 sur notre île. L’état hebdomadaire des contaminations nous le rappelle, la stratégie réunionnaise de gestion de l’épidémie a jusqu’à présent porté ses fruits sur notre territoire. Pour mémoire, au 25 décembre, la Préfecture et l’ARS, annonçaient un taux d’incidence à la Réunion de 31,4 pour 100.000 habitants, bien en deçà du seuil d’alerte de 50 pour 100.000 habitants. D’autre part, cette décision prise depuis Paris de manière unilatérale, et son annonce à la veille du réveillon remet en cause, sans préavis, l’ensemble des projets planifiés par les Réunionnaises et les Réunionnais, dans le respect des gestes barrières, comme ils le font depuis des mois, pour fêter l’événement. Elle ébranle tout autant le secteur économique déjà durement touché par la crise, en déstructurant notamment l’organisation des professionnels du tourisme et de la restauration, qui devront par exemple, faire face à une vague d’annulation de réservations de dernière minute. Cette décision risque également d’entraîner des effets collatéraux directement dommageables pour la sécurité des familles réunionnaises en ce jour de réveillon du nouvel an. Sur les routes d’abord avec des risques majeurs d’embouteillages, d’accidents et de conduite sous l’emprise de l’alcool qui seront concentrés sur une plage horaire resserrée par l’application du couvre-feu. Mais également dans l’ensemble des communes de notre île dans lesquelles cette décision est jugée injuste car incompréhensible et subite. Une grande colère est ressentie à son égard. Pour ces raisons, la Maire de Saint Denis, Ericka Bareigts, a saisi le Ministre des Outre-mer afin de lui demander de suspendre le couvre-feu pour le territoire de la Réunion. Elle demande la poursuite de l’application de la stratégie réunionnaise de lutte contre la Covid-19 qui a démontré ces derniers mois toute son efficacité".


Huguette Bello, maire de Saint-Paul: "Ce n'est pas le préfet qui a décidé cela, c'est le conseil de défense, en petit comité (...) Après la loi sécurité globale et les diverses atteintes aux libertés, c'est l'entrave de trop (...) Les Réunionnais ont fait beaucoup d'efforts pour que le taux d'incidence diminue, les maires ont d'ailleurs indiqué hier au préfet lors de la réunion hebdomadaire que la population ne comprendrait pas cette décision (...) Je m'élève contre cette décision, il eût été préférable de laisser les Réunionnais célébrer cette fin d'année"

 


Vanessa Miranville, maire de La Possession: "Je suis étonnée à double titre de la soudaineté de ce couvre-feu, qui a été annoncé hier par le ministère des Outre-Mer. Par ailleurs, la situation n'est pas aussi alarmante dans notre île que dans le reste du territoire national.
Lors de cette réunion, il nous a été avancé que ce couvre-feu serait mis en place pour éviter des débordements et des accidents. C'est la première fois qu'on a un couvre-feu pour des raisons sécuritaires. L'objectif n'est pas très clair. C'est une mesure très forte. Je pense qu'on profite d'un prétexte sanitaire pour imposer une mesure sécuritaire. L'économie a déjà été malmenée cette année, des restaurants ont prévu des soirées et j'imagine qu'il y aura des annulations de réservations. La Réunion ne mérite pas ça."


Samuel Irlepenne
Travaille depuis 2012 à Zinfos974 où je couvre les rubriques politique et société. Lecteur... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par jlc2 le 31/12/2020 15:30

Bonjour! vous voulez braver le couvre feu ,allez y ,mais ne viens pas crier quand le covid sera sur tout le monde votre commune. Le préfet est garant des disciplines dans un département, et le maire dans sa commune, bravez,bravez ,vous verrez la suite

2.Posté par La vérité vraie... le 31/12/2020 15:36

Et vous avez fait quoi ? RIEN !

3.Posté par La Reunion 2.0 le 31/12/2020 15:57

Un couvre feu d' autant plus s il est sécuritaire ce n' est finalement pas si insensé ! Si on en croit le nombre d'accidents sur nos routes et le nombre de poubelles et de voitures brûlées le soir du 31. J' imagine bien que les clients ayant prévu un restaurant n' auront pas pris de réservations après entre 22h et 1h... à un moment donné malheureusement on finit par payer le prix de la connerie des autres...

4.Posté par zean le 31/12/2020 16:11

ya bon la propagande élzctoraliste

5.Posté par franck le 31/12/2020 16:12

Enfin des maires qui se réveillent et qui se rendent compte de la gravité de la situation...Je suppose qu'ils dormaient avant, je ne les entendais pas beaucoup. Eh oui, il n'y aura pas que des suicides en Métropole chez les restaurateurs et les auto entrepreneur, chez les personnes agées...Le préfet n'est qu'un vassal du gouvernement. Il obéit sans réfléchir car c'est son rôle...L'image même d'un gouvernement qui se soucie peu du peuple.

6.Posté par nene le 31/12/2020 17:21

@ post 5
ils étaient ou quand il y a eu la reunion avec le préfet
c'est à ce moment là qu'il fallait etre present et qu'il fallait l'ouvrir bien grande

7.Posté par Germain MADELINE le 31/12/2020 17:29

quelle tristesse d'avoir des maires aussi nuls nuls de nuls

8.Posté par Joël le 31/12/2020 17:44

« A soir on va faire la chasse aux fêtes clandestines ». Comment a-t-on pu en arriver là, en quelques mois ? Pourquoi cette décision soudaine du préfet ? La folie covidiste avance comme dans du beurre.
En 2021, esclavage consenti ou résistance ?...Joël....🇫🇷

9.Posté par sèga maloya le 31/12/2020 17:57

Parmi ces maires qui contestent, je reconnais des visages qui ont appelé à voter Macron lors de l'élection présidentielle. Alors, cessez de nous prendre pour des ignorants, vous êtes pire que des couteaux à double tranchant, vous des feuilles vacoas, Zot i coupe trois côtés. Vous me faites pensez à Pilate

10.Posté par PATRICK CEVENNES le 31/12/2020 18:11

fukcd473
Pas de couvre-feu à Mayotte ! Youpi !

11.Posté par Fidol Castre le 31/12/2020 18:18

1.Posté par jlc2 le 31/12/2020 15:30

Bonjour! vous voulez braver le couvre feu ,allez y ,mais ne viens pas crier quand le covid sera sur tout le monde votre commune. Le préfet est garant des disciplines dans un département, et le maire dans sa commune, bravez,bravez ,vous verrez la suite


Il faut consulter un médecin qui pourra te prescrire un petit calmant. La panique, la peur et le stress font baisser les défenses immunitaires.
Tu réagis comme certains chiens et chats quand il y a des pétards. Sois un homme. Porte tes c*******.

12.Posté par Ramier le 31/12/2020 18:38

Ce n’est pas un couvre-feu Sanitaire, c’est un coup Militaire / Sécuritaire.
Pangar Creole Reunionnais y prend ça pou Provocation ! 🙊🐒

13.Posté par Fontaine patrick le 31/12/2020 18:56

Pas plus mal ce couvre-feu.ne le bravez pas;pensez aux millions de morts de cette pandémie.restez en famille;une pensée à ceux qui n’ont rien à manger pas si loin de nous;ces pauvres enfants de Mada.qui se nourrissent de terre!

14.Posté par Rue la gare le 31/12/2020 19:02

Ils étaient les premier pour alerter sur se VIRUS
Et maintenant les voilà rebelet quel honte
Et toujours paris eux les trois ex coco
Coco un jour coco toujours

15.Posté par JORI le 31/12/2020 19:14

11.Posté par Fidol Castre le 31/12/2020 18:18
Comme vous vous semblez en avoir, vous serez donc de toutes les manifs ! 😂 😂 😂

16.Posté par bouboul974 le 31/12/2020 19:20

Pierrot savait-il que les Ordres venaient de PARIS ???????

17.Posté par Pierre Balcon le 31/12/2020 19:20

à Germain , post 17

Respect et considération et salutations distinguées .

Les maires sont nuls de n'avoir pas pu imposer leur point de vue ou de contester la mesure du préfet .

Ton message est ambigu.

18.Posté par Pascale le 01/01/2021 01:19

@ZORI: tu es jaloux?.... qu'il en a et pas toi? 😂 😂 😂

19.Posté par Néné le 01/01/2021 02:27

Je préfère dire mes commentaires c'est néné mais pas nene lu c'est lu moi c'est moi néné

20.Posté par Briandoht le 01/01/2021 08:30

De toute façon, l'assouplissement des mesures de restrictions se traduirait par une pluie de critiques du genre" le préfet est irresponsable ou n est pas à la hauteur de la gestion de la crise sanitaire" ect....
Ce sont des maires majoritairement de gauche qui s inscrivent dans une opposition systématique purement électoraliste notamment dans la perspective des régionales.

21.Posté par Boss974 le 01/01/2021 09:24

Je leur donne rdv au mois de juin, et ca vas chier pour ceux qui revent d un ascenseur personel


22.Posté par Veridik le 01/01/2021 09:54

@18
Excellent 🤣👌

23.Posté par nene le 01/01/2021 11:27

nene est mon pseudo utilisé depuis 2013
néné je ne sais pas depuis quand
mais chacun est libre de choisir le pseudo qui lui plait

24.Posté par JORI le 01/01/2021 21:08

18.Posté par Pascale le 01/01/2021 01:19
Je parlais de gueule. Car le reste est à confirmer. Mais je doute. Mais peut-être en savez vous plus ! 😂 😂 😂

25.Posté par MirAU le 02/01/2021 13:13

Il eut fallu sans doute écrire : les maires "cons" "testent" le couvre feu à 01 H. Voila au moins une action positive ....

26.Posté par Cadjee le 02/01/2021 18:20

Tous ces maires faux cul . Le gouvernement à raison de mettre un couvre feu . Vous préférez quoi ? Qui à des morts pagaille. Assumer un peu .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes