MENU ZINFOS
Education

Les jeunes enseignants réunionnais cherchent une parade à leur mutation


Le problème revient sur la table du rectorat chaque année. Des enseignants réunionnais nouveaux dans le circuit de l'Education nationale sont appelés à servir majoritairement en région parisienne à la rentrée. Ils refusent cet aller simple.

Par Ludovic Grondin - Publié le Mercredi 20 Mai 2015 à 17:23 | Lu 3667 fois

Les jeunes enseignants réunionnais cherchent une parade à leur mutation
La période des mouvements s’ouvre dans l’Education nationale en prévision de la rentrée 2015-2016.
 
Dans notre département, et comme chaque année, le contingent de déçus en appelle aux syndicats et parlementaires.
 
Amiens, Clermont-Ferrand, Grenoble mais surtout Créteil et Versailles, voici pêle-mêle les nouvelles académies d’affectation qui attendent une trentaine de jeunes enseignants dans quelques mois. L’inquiétude se lit sur leurs visages. Il faut dire que le processus d'affectation répond à une grille de critères particulièrement complexes. Et même si le rapport Lebreton sur l’emploi Outre-mer pourrait dans les prochains mois se décliner en plusieurs préconisations plus favorables aux Réunionnais et domiens, en attendant, peu de solutions s’offrent aux stagiaires de l’Education nationale.
 
Sans promettre de miracle, Sandrine Peillon, syndicaliste FSU, leur accorde que l’"on pourra en sauver quelques-uns, mais il y en aura qui resteront sur la touche". Comme chaque année en effet, les enseignants mutés, accompagnés de syndicats, plaident la cause du "à compétence égale, priorité doit être donnée aux personnes qui vivent sur le territoire", propose Huguette Bello. 

La députée devance les critiques qui peuvent poindre. "Certains vont dire qu’en passant le concours, vous saviez à quoi vous attendre. En même temps, il faut comprendre ce divorce géographique, ce drame vécu par les familles. Ça devient un véritable exil."
 
Selon la députée, la distance serait beaucoup plus acceptable si le billet d’avion coûtait moins cher, ce qui induirait une perspective de voyages occasionnels plus réguliers.
 
Les fameux CIMM, les centres d’intérêts matériels et moraux inscrits dans le rapport Lebreton, existent déjà sous une forme plus consensuelle – pour convenir à la HALDE - dans l’Education nationale. Mais au jeu de l’ancienneté, et malgré les 1.000 points attribués aux jeunes enseignants réunionnais, ceux de métropole peuvent griller la politesse à leurs homologues réunionnais.
 
Certains sont même prêts à perdre leur salaire
 
"Après ça dépend de la discipline, et du fait que l’académie soit déficitaire (en postes)", tempère Sandrine Peillon. Histoire de dire que, encore une fois, le mouvement 2015 n’échappera pas à la règle de l’examen au cas par cas. A défaut d’une "transparence" que tous réclament de la part de la tutelle.

"Tous les ans on a un quota. C'est fait dans la transparence. Si on peut sauver encore quelques personnes, nous continuerons à plaider la cause de cette jeunesse qui a des compétences. Ce n'est pas une question de pistonnage", assure Huguette Bello.
 
Stagiaire avec moins de quatre ans d’ancienneté, Caroline enseigne l’Economie-Gestion dans un lycée. Avec son compagnon qui monte son entreprise et avec lequel elle est pacsée et attend  prochainement un heureux événement, elle refuse catégoriquement de répondre favorablement à son affectation métropolitaine. "Je me mettrai en disponibilité", annonce-t-elle en guise d’ultime solution, déterminée qu’elle est à rester près des siens, quitte à perdre son traitement mensuel.
 
Comme ses collègues inquiets, elle tentera de faire avancer son dossier en prise directe avec le recteur Thierry Terret vendredi. Une délégation sera reçue au rectorat accompagnée de la députée de la 2ème circonscription.



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

4.Posté par Julie 974 le 20/05/2015 21:51 (depuis mobile)

Encore une fois la seule à nous défendre c'est Huguette Bello ! Voilà pourquoi je vais voter pour elle aux prochaines régionales. Elle doit être la Présidente de Région !!

3.Posté par Zarbi le 20/05/2015 21:49

Pauvres jeunes pleins d'enthousiasme pour leur métier choisi !!! Quand il vont goûter à la réalité de leur affectation en ZEP : Marseille nord , 93 , 95 , Lyon , Grenoble , Lille wazemmes , Roubaix .... que des pépinières de futurs prix Nobel avec un QI de 80 - pour les meilleurs - bon courage à vous !
Nul doute que de nombreuses démissions suivront la rentrée , quelques semaines dans la cage aux fauves suffiront .
Les "vieux" enseignants sont bien planqués en province et laissent lâchement les jeunes aller au feu , alors que ce devrait être tout le contraire .

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes