Société

Les jeunes du RSMA en renfort de la lutte contre la dengue

Vendredi 15 Février 2019 - 12:52

Alors que l'épidémie de dengue prend une inquiétante ampleur, le préfet Amaury de Saint-Quentin a fait appel au RSMA (régiment de service militaire adapté) de La Réunion pour aider à la lutte contre la maladie et éviter qu'elle ne devienne une épidémie de masse, soit le stade 5 du plan ORSEC.


Quarante jeunes volontaires du RSMA, sous la houlette du lieutenant-colonel Julien Maurel, commandant du RSMA Réunion, vont durant quatre semaines lutter activement contre la propagation du terrible virus de la dengue. Ils étaient hier à La Possession, où ils ont reçu la visite et les encouragements du général Eric Vidaud, commandant des FAZSOI.

Concrètement, les équipes de démoustication fonctionnent par binôme, l'un des jeunes gens étant chargé du volet "sensibilisation", soit à l'éducation aux gestes simples d'évitement de formation de gîtes larvaires, et le second appliquant le puissant insecticide, équipé de combinaison et masque de protection. 

L'équipe de volontaires est composée de vingt jeunes hommes en formation au RSMA, dirigés par leur officier formateur qui dispatche les taches à effectuer. Deux groupes de vingt volontaires se relaieront au cours de cette mission d'un mois. L'équipe quadrille systématiquement quartier par quartier, dans un souci d'efficacité de la désinsectisation. Jean-Bernard Vellayoudom, technicien de l'ARS, explique que les actions de désinsectisation demeurent ponctuelles, et souligne l'importance du rôle des maires, qui "ont pouvoir de police en matière de salubrité publique, et doivent empêcher notamment les dépôts sauvages".

"Pas d'eau, pas de moustiques"

Les larves de moustique ont besoin d'eau pour se développer, elles deviennent adultes en une semaine. C'est pourquoi, explique Jean-Bernard Vellayoudom, les personnes qui ont des soucoupes sous leurs pots de fleurs doivent les vider deux fois par semaine, tuant ainsi les larves. "Pas d'eau, pas de moustiques", assène le technicien de l'ARS. Pouvoir a été donné hier par le préfet à tous les acteurs de la lutte anti-vectorielle de pénétrer dans les propriétés privées pour des actions de sensibilisation, d'élimination de gîtes larvaires, et de désinsectisation.

Les volontaires du RSMA se disent satisfaits de participer à la lutte contre la propagation de la dengue, se sentant utiles. Le lieutenant-colonel Julien Maurel est fier de la mission ponctuelle de ses jeunes volontaires, et plus généralement de la mission d'insertion du RSMA. Le Régiment de service militaire adapté accueille chaque année 1400 réunionnais déscolarisés qui, sous un régime militaire (réveil à 5h, marche au pas cadencé, et chants militaires), sont formés à des métiers divers. 

L'année dernière, 80% des jeunes du RSMA ont trouvé un emploi à la fin des 10 mois que dure la formation. "Notre champ de bataille, c'est le chômage des jeunes", affirme le lieutenant-colonel. La devise du RSMA est d'ailleurs "Notre victoire, leur réussite".

Lutte contre la dengue: Renforcement de la mobilisation des acteurs

Bérénice Alaterre
Lu 1282 fois



1.Posté par Question bete le 15/02/2019 14:45 (depuis mobile)

Ils se feront piquer en lieu et place de la population??

2.Posté par Radinasse le 15/02/2019 15:11 (depuis mobile)

La deltamethrine cancérigène ?

L'ARS préfère déléguer la tâche au RSMA et évite l'exposition de son personnel fonctionnaire aux particules toxiques de ce poison ....

3.Posté par SPARTACUS974 le 15/02/2019 16:39

Seront équipés de flash balls et de grenades offensives?

4.Posté par Veridik le 15/02/2019 16:46 (depuis mobile)

RSMA main d'oeuvre gratuite exposée aux produits toxiques

5.Posté par chavez le 15/02/2019 19:25

un général et un colonel , qui vont travailler ???????????? nous ne sommes pourtant pas encore au mois d avril

6.Posté par Batman le 15/02/2019 21:21 (depuis mobile)

Le RSMAR communique sur un taux de sorties positives qui se confond essentiellement avec des poursuites de parcours au sein d''autres OF réunionnais ou en mobilité. Ne pas confondre avec insertion dans l''emploi.

7.Posté par Tikaf le 15/02/2019 21:33 (depuis mobile)

Mangez des ri bout d'ail durant votre repas...technique de legionnaires en guyane et autres pays tropicaux. Ca évite que les moustiques viennent vous embêter.. cest naturel et ca marche.

8.Posté par ben voyons le 16/02/2019 12:19

Et il faudrait applaudir parce que l'ARS et ses dirigeants n'ont pas fait leur boulot ( comme pour le chikungunya d'ailleurs, toujours en retard d'une guerre ces feignasses !!!) pourtant ils ont fait aménager de belles bagnoles inutiles ...
Juste quelques questions ou remarques :
Savez vous que ces mecs super protégés ( ce qui est normal ,vu les saloperies qu'ils répandent) oublient de dire aux gens de se barricader chez eux pendant l'épandage et après ?

Savez vous que dans certains quartiers , les "braves" gens ( un peu cons quand même!!!) restent tout près pour regarder! Certains se posent à peine la question de la dangerosité du produit!

Savez vous que dans certains quartiers , les habitants , non suffisamment prévenus , sont ensuite sujets aux nausées et maux de tête pendant quelques jours?

Alors , de la décence , on ne se glorifie pas , l'ARS est un repaire de margoulins grassement payés , pas de quoi crier victoire quand enfin, on lutte ( enfin , on répand de la merde) contre la dengue

9.Posté par Avis le 16/02/2019 12:51

Les militaires existent pour protéger un pays d'un éventuel envahisseur et pas de moustiques ! Qu'ont-ils à voir avec la dengue qui n'est autre qu'une forme de grippe ? Il faut arrêter avec tout ça, et surtout polluer l'atmosphère encore plus ! Pas étonnant qu'il y ait des insectes qui disparaissent et les oiseaux qui les mangent, et ainsi de suite !

10.Posté par chavez le 16/02/2019 17:36

9.Posté par Avis mais, heureusement qu ils sont là (de plus ceux là ne sont pas formés dans des spécialités de combat mais dans le but d apprendre un métier !!!!!!!)parce que avec la bande de faignants sur l ile les moustiques ne sont pas prets de disparaitre , mais surtout ! quand on voit les tas de merde qui se trouvent partout !!!! aussi bien en ville que ds les campagnes et dans les habitations et leurs abords a qui en revient en priorité cette proliferation ? a des personnes qui ne sont pas capables de suivre les simples consignes données afin d endiguer cela !!

11.Posté par chavez le 16/02/2019 17:39

8.Posté par ben voyons mais que surtout ces c... d habitants qui doivent avoir on s endoute un poil ds la main ne sont meme pas capable de "faire le menage" afin d endiguer la proliferation de ces moustiques quand a être "un peu cons" on ne peut que constater qu ils sont vraiment au dessus de la moyenne

12.Posté par Radis noir le 16/02/2019 19:01 (depuis mobile)

Ils sont prêts à tout ces militaires ! sauf :

- à défendre nos zones de pêche
- à refouler les clandestins

13.Posté par Mike le 17/02/2019 09:33 (depuis mobile)

Allé arroser même ,poison sans problème pour l humain dieu créa l homme et le poison te tuera point, et lé pas grave va tuer la dingue et déclenche un peut allergique une bonne poignée cancers

14.Posté par Targie le 17/02/2019 17:06 (depuis mobile)

G verts, mobilisé pour la protection de notre ENVIRONNEMENT, FAUNE et FLORE et par la même NOUS !! STOP les Produits chimiques et autres dont nous n''avons aucune idée des contenus !....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie