Société

Les jeunes Réunionnais préfèrent l'union libre au mariage

Mercredi 14 Février 2018 - 08:34

En 2016, à La Réunion, les personnes vivant en couple dans le même logement se tournent davantage vers l’union libre qu’en métropole : 28 % contre 20 %. En revanche, seules 3 % choisissent le Pacs, une part deux fois plus faible qu’en métropole. Le type d’union varie fortement avec l’âge des conjoints. Les deux tiers des Réunionnais de moins de 30 ans vivant en couple sont en union libre, tandis que le mariage devient majoritaire à partir de 35 ans. Le niveau de diplôme, la catégorie socioprofessionnelle ou le nombre d’enfants influent également sur la forme d’union.


En 2016, à La Réunion, parmi les personnes vivant en couple cohabitant, 69 % sont mariées, 28% vivent en union libre et 3 % sont pacsées. Les formes d’unions sont assez voisines de celles des Antilles, mais sensiblement différentes de la métropole.

L’union libre, plus répandue à La Réunion

Les Réunionnais vivant en couple cohabitant vivent plus souvent en union libre que les couples résidant en métropole (28 % contre 20 %). Ainsi, La Réunion est le deuxième département français où la part de personnes vivant en union libre est la plus élevée, loin cependant derrière la Guyane (51 %).

Les jeunes Réunionnais préfèrent l'union libre au mariage
En revanche, le recours au Pacs est particulièrement faible sur l’île : seules 3 % des personnes vivant en couple en ont contracté un, soit deux fois moins qu’en métropole (7 %).

Le mariage reste la forme la plus fréquente d’union entre deux personnes vivant en couple, à La Réunion comme ailleurs en France. Néanmoins, la part de personnes mariées est un peu plus faible à La Réunion qu’en métropole (72 %).

Les spécificités des unions sur l’île sont en partie liées aux caractéristiques sociodémographiques de ses habitants. Si les couples réunionnais vivent plus en union libre c’est notamment parce que la population y est plus jeune. Les jeunes en couple vivent en effet plus souvent en union libre.

Cependant, si la population réunionnaise présentait des caractéristiques semblables à l’ensemble de la population résidant en couple en France en matière notamment d’âge, de diplôme, de catégorie sociale, la proportion de personnes pacsées sur l’île demeurerait inférieure au niveau national, tandis que la part de personnes vivant en union libre ou mariées serait supérieure. Cela semble témoigner de l’attachement des Réunionnais pour le mariage, forme de contractualisation la plus traditionnelle.

La situation conjugale, une affaire d’âge

Les jeunes en couple vivent le plus souvent en union libre. En effet, quand les couples se forment, ils commencent par cohabiter avant de contractualiser. Ce phénomène est plus marqué encore à La Réunion qu’en métropole. Ainsi, 68 % des Réunionnais de moins de 30 ans vivant en couple cohabitant forment une union libre avec leur conjoint, contre 60 % pour les jeunes de métropole. À ces âges, les situations professionnelles et financières ne sont pas complètement stabilisées.

C’est d’autant plus le cas à La Réunion où le chômage est prégnant et les niveaux de vie plus faibles qu’en métropole : les jeunes sont ainsi amenés plus qu’ailleurs à différer la contractualisation de leur union. En parallèle, les jeunes Réunionnais vivant en couple recourent quatre fois moins au Pacs que les jeunes de métropole (4 % contre 16 %).

Lorsqu’ils contractualisent leur union, ils préfèrent plutôt s’orienter vers le mariage (28 % contre 24 % en métropole). C’est entre 30 et 34 ans que le recours au Pacs est maximal à  La Réunion (8%). En métropole, c’est entre 26 et 34 ans que le Pacs est le plus mobilisé (entre 17 % et 20 %).

À partir de 35 ans, le mariage devient prépondérant à La Réunion comme en métropole : il concerne un couple sur deux. La proportion de couples mariés augmente ensuite avec l’âge : 67% des Réunionnais de 40 à 49 ans vivant en couple dans le même logement sont mariés, 79 % de ceux de 50 à 59 ans et 90 % au-delà de 60 ans. Cependant, à chaque âge au-delà de 35 ans, les métropolitains contractualisent davantage leur union par le mariage, tandis que les Réunionnais sont plus souvent en union libre. Tout comme au niveau national, la part de personnes pacsées diminue avec l’âge.

Les jeunes Réunionnais préfèrent l'union libre au mariage
Le mariage pour les non-diplômés, le Pacs pour les cadres

En dehors de l’âge, d’autres facteurs influent sur le statut conjugal. Ainsi, le mariage est plus fréquent parmi les non-diplômés : 75 % de ceux vivant en couple sont mariés contre 63 % des diplômés du supérieur.

Le mariage tient une place privilégiée chez les indépendants (agriculteurs, artisans, commerçants), parmi lesquels près de neuf personnes en couple sur dix sont mariées. Le Pacs est quant à lui surreprésenté parmi les cadres (10 %) et les diplômés du supérieur (10 %). L’union libre est un peu plus fréquente parmi les ouvriers et les bacheliers.

Tant à La Réunion qu’en métropole, les couples ayant plusieurs enfants et ceux propriétaires de leur logement sont plus souvent mariés que les autres. Ainsi, à La Réunion, 64 % des couples avec deux enfants ou plus sont mariés, contre 53 % des couples avec un seul enfant. De même, les propriétaires vivant en couple sont plus souvent mariés que les locataires (77 % contre 53 %).

Dans ces cas, le mariage offre un cadre plus sécurisé à la famille et peut faciliter l’accès au crédit ou simplifier les modalités de succession.

Les jeunes Réunionnais préfèrent l'union libre au mariage
La réaction de Réunionnais à cette étude dans un micro-trottoir signé Marine Abat : 


L.G
Lu 3816 fois



1.Posté par Zarin le 14/02/2018 10:51

Meilleur des mondes ?

Aldous Huxley 1939

2.Posté par noe le 14/02/2018 11:19

L'union libre permet la liberté de choisir son ou sa partenaire d'un soir ou pour quelques mois !
L'histoire d'être "ensemble" pour la vie est un leurre réservé aux personnes "vieux jeux" et qui ne savent pas que l'avenir est incertain ...
L'amour c'est comme "manger" ! on ne peut se contenter de tj bouffer la même chose , le même cari à chaque repas ou chaque "tak-tak" en pleine lumière ou sous la couverture ou drap !
La vie est mouvement d'échange perpétuel ... il ne faut pas se contenter d'une seule personne jusqu'à la mort !
Les musulmans l'ont compris ... pour eux , 1 homme a besoin d'au moins 7 femmes pour s'épanouir dans le plaisir !

3.Posté par Choupette le 14/02/2018 12:34

Union libre, union libre ... .

Voyons voir. En d'autres termes, c'est "vivre à la colle" ... .

Ah oui, crûment dit, tout de suite ça fait moins élégant.

Vive le mariage dans lequel il faut prendre ses responsabilités et surtout les assumer. Quand le vin est tiré, il faut le boire. C'est ce que je me suis dit au début de mon mariage et jusqu'à présent.

4.Posté par Pffff le 14/02/2018 12:40

A Noé, post 2 :
Tu es de retour pour sortir tes conneries ?
Qu'est ce que tu racontes là mon pauvre ?
Tu n'as pas honte ?
Vas te recoucher dont..
Inutile de reprendre ce que tu as dit, car je ne ferais que perdre mon temps .

5.Posté par Marie le 14/02/2018 12:51

pauvre noe je plains votre entourage.....!

6.Posté par india le 14/02/2018 15:25

NOE. je ne sais pas a quoi vous carburez mais il est temps d arreter. je n ai jamais entendu autant de conneries.

7.Posté par Ganagana le 14/02/2018 17:13

Difficile de gagner l'allocation femme seule étant mariée.

8.Posté par Elle le 14/02/2018 17:18

Quelle est l'information indispensable à retirer de cet "article " ?

9.Posté par Femme seule le 14/02/2018 17:19 (depuis mobile)

Si on se marie ben voyons !!! L’argent femme seule ou si vous voulez parent isolé et tout ce qui va avec !!!!
C’est pas écrit couillon sur mon front !!!
Enfin si mais ça ne se voit pas

10.Posté par Moi le 14/02/2018 18:08

Félicitation aux jeunes de nos jours ... ils ont compris que le "mariage" = "divorce" ...
Donc ils préfèrent la vie de bohême , la vie simple sans contrainte , la vie argent femmes seules ... et tâter à tout vent dans tout !
Les vieux rancards ... qu'on les envoie à l'école de la vraie vie !
Vive la belle vie !

11.Posté par Moi président le 14/02/2018 19:06

Pas couillons, les jeunes

12.Posté par Kayam le 14/02/2018 19:42

Avant si un couple n’était pas marié : c’est un péché ! l’on entendait dire… alors par tradition, il fallait s’unir … pour le meilleur et le pire… jusqu’à ce que la mort sépare. Qui c’est qu’à inventé ces idioties ? Et surtout le faire devant un prêtre…
C’est pour cela qu’il y a des couples qui sont avec depuis plus de 60 ans. À mon avis, c’est par respect envers les familles respectives, la crainte de Dieu, ensuite par habitude.

Dans les années mil-neuf-cent je-sais-pas-trop : fallait que la fille soit encore vierge, car oh !! scandale si l’époux découvrait le contraire… Des nouvelles mariées qui étaient battues et qui portaient la honte sur elles le jour du rogaton. J’ai entendu de ces histoires…

L’amour qu'on croit infini, c’est dans les premières années car c’est intense, c’est nouveau : les regards, les gestes, les attentions, les relations d’amour physique …

Si c’est juste pour se dire que face à la religion, on a bien fait et on ne vit pas dans le péché.
Si c’est pour avoir des regrets après quelques petites années de mariage seulement.
Si c’est pour être tourmentés quant à la garde des enfants.
Si c’est pour trouver la mort dès lors que le mot divorce est prononcé ⇒ les gens ont bien raison de ne pas se marier de nos jours.

13.Posté par L'Ardéchoise le 14/02/2018 19:45

tj" signe noe au féminin, grande pourvoyeuse de Sonneries, sans doute à cause d'un champagne rosé frelaté...

14.Posté par marie le 14/02/2018 19:56

Pour avoir argent braget et tt les aides qui suivent.

15.Posté par Moi le 14/02/2018 21:56

Félicitation aux jeunes de nos jours ... ils ont compris que le "mariage" = "divorce" ...
Donc ils préfèrent la vie de bohême , la vie simple sans contrainte , la vie argent femmes seules ... et tâter à tout vent dans tout !
Les vieux rancards ... qu'on les envoie à l'école de la vraie vie !
Vive la belle vie !

16.Posté par GIRONDIN le 14/02/2018 22:21

8.Posté par Elle
L'info essentielle:
....... peut faciliter l’accès au crédit...

Un mariage vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.... 🤔

17.Posté par Elle le 14/02/2018 22:58

16.Posté par GIRONDIN
Hello !
Plus simple en fait de rembourser un crédit ! Il y a une durée, donc la fin est connue à l'avance et surtout tu peux rembourser par anticipation ...
What else !

18.Posté par cmoin le 14/02/2018 23:41

Pour vivre dans un logement social qui soi seulement sur le nom de la mère pour avoir toute les aides alors que le père vit avec eux aussi.

19.Posté par noe le 15/02/2018 07:47

Vive la liberté de choisir plein de partenaires !
C'est bon pour notre libido !
Le mariage est un leurre pour enfants gâtés et mal éduqués !
En France , est-ce normal qu'on ait droit à un mariage (à la fois) et plein de maîtresses (ou d'amants) ?

20.Posté par Marie le 15/02/2018 08:36

....en clair rien de neuf sous les tropiques, ainsi va la vie.....!

21.Posté par babar run le 15/02/2018 10:31

POST@7......VOUS M'AVEZ ENLEVÉ LES MOTS DE LA BOUCHE...OU DU MOINS DU CLAVIER......
ALLOC FEMM SEULES LA JOURNÉE.....!!!!!!!!!!

22.Posté par Zarin le 15/02/2018 10:37

1.Posté par Zarin - Meilleur des mondes

Développons un peu :

"On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme tranquillisant social, il n’y a rien de mieux. En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté."

Pour ceux qui ont un cerveau entre les oreilles !

23.Posté par KonryHumeine le 15/02/2018 11:58 (depuis mobile)

Heureusement, les scientifiques les plus pessimistes ne prévoient plus que 20 ans avant l'extinction de l'humanité.
De le connerie humaine en moins en perspective... marié ou pas...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter