MENU ZINFOS
Société

Les jardins collectifs, un concept qui réussit au Tampon


Le concept des jardins collectifs ne manque pas de succès au Tampon. Après le quartier de Bras-Creux, ce sont plus de 4.000 m2 de la Zac Paul Badré qui vont accueillir ces parcelles de terre mises à la disposition des familles et gérées par le Centre communal d'action sociale.

Par Ludovic Robert - Publié le Mardi 16 Novembre 2010 à 17:42 | Lu 3091 fois

Les jardins collectifs, un concept qui réussit au Tampon
Haricots, carottes, laitues, brèdes et autres tomates arbustes, les familles de Bras-Creux ont la main verte et ce ne sont pas les jardins collectifs du quartier qui diront le contraire. Preuve du succès rencontré autour de ce concept, novateur à la Réunion mais classique dans l'Hexagone, la municipalité s'apprête à reconduire l'expérience dans la Zone d'activités commerciales Paul Badré dans le quartier de la Châtoire.

Donner la main verte aux familles modestes

Les élus du Tampon n'auront donc pas attendu bien longtemps avant de reconduire l'opération puisqu'ils ont donné leur aval à un nouveau projet de ce type en milieu de semaine dernière. Cette fois, ce sont 4.154 m2 de foncier non bâti communal qui serviront à réaliser quelques 52 parcelles potagères et florales à caractère individuel ou collectif d'environ 80 m2 chacune. Entendez, un projet social original au regard des familles souvent privées d'un jardin au niveau de leur logement.

Espaces de convivialité, d'échanges et de sociabilité, les jardins collectifs représentent, au Tampon, un concept qui prend toute sa valeur. Les Réunionnais étant globalement envoûtés par le jardinage et la culture de fruits et légumes à petite échelle d'autant plus que cette pratique participe à l'amélioration du pouvoir d'achat et de la qualité biologique des légumes, fruits et autres fleurs cultivées.

Le concept n'en est pas moins pédagogique puisqu'il permettra aux écoles de la Zac Paul Badré de profiter pleinement des parcelles prévues à cet effet. La gestion de ces jardins devant être attribuée au Centre communal d'action sociale du Tampon. Lequel devrait être chargé de la "sélection des candidatures et l'attribution, composée de deux représentants de la collectivité, de deux membres du Conseil d'administration du CCAS (...) et de trois membres bénévoles du Comité de suivi, selon des critères prédéfinis", précise le rapport relatif au projet. Alors, à vos semences, pelles et autres râteaux...

Les jardins collectifs de Bras-Creux, un succès annoncé
Les jardins collectifs de Bras-Creux, un succès annoncé




1.Posté par midi le 16/11/2010 17:52

Le jardin collectif c'est la mesure phare de la mairie UMP du Tampon pour améliorer le pouvoir d'achat des tamponnais dixit le bulletin municipal de cette ville du Tampon ou grâce à la politique de l'UMP il fait bon vivre.

Formidable Didier Robert le vrai maire du Tampon qui respecte la loi et le suffrage universel, formidable l'épouvantail Paulet Payet.

2.Posté par boyer le 16/11/2010 19:06

excellente idée. Voila pourquoi la mairie devrait songer a eko recycler durablement son dangereux parc des palmiers


3.Posté par Citoyen ravi! le 16/11/2010 19:26

C’est un concept qui a depuis pas mal de temps fait ses preuves dans pas mal d’endroits. Dommage qu’il n’y ait que le Tampon qui ait mis cela en pratique ! Les autres communes feraient bien de s’en inspirer, surtout dans un département où l’on a une grande majorité de sans emplois, que l’on ne crée pas vraiment de nouveaux emplois, que les denrées alimentaires sont une grosse partie de nos importations, bref les arguments ne manquent pas pour en créer de ces jardins, dans l’intérêt du plus grand nombre.


5.Posté par Pitié le 16/11/2010 20:53

Bravo, le maire de sin-dni devrais en inspirer!

6.Posté par bouboul974 le 16/11/2010 21:01

Traiter ce concept comme nouveau, il faut sortir un peu le dimanche les gars! et arrêter de mettre au valeur un commune qui est en retard sur plusieurs points tel le transports . Quand un administré qui habite en banlieue veut aller en ville il lui faut réservé sa mâtiné pour un simple rendez-vous alors que dans les autres communes de le même importance le réseau de transport est plus éfficace. Cela on en pale pas

7.Posté par I.D. jeune le 16/11/2010 21:23

l'idée n'est pas nouvelle, c'est vrai!! l'idée a été réalisé un peu partout dans le monde, c'est vrai!!
mais le Tampon a été la 1ère ville à la Réunion à le faire.
il faut souligner les initiatives positives quand elles existent.
améliorer le pouvoir d'achat en période de crise n'a rien à voir avec son appartenance politique mais avec le bon sens.
bravo aux Hommes politiques qui ont encore la valeur et le respect de l'autre.

8.Posté par Blaze le 16/11/2010 22:16

"À la fin du XIXe siècle, l'abbé Jules Lemire, homme politique influent et prêtre du diocèse de Cambrai (le diocèse de Lille n'existait pas à cette époque), député-maire chrétien de la ville d'Hazebrouck en Flandre française (Nord), imagine les jardins ouvriers, dans le but d'améliorer la situation des familles ouvrières.

« Les jardins ouvriers professent une vocation sociale et défendent un certain ordre social : s'ils permettent aux ouvriers d'échapper à leur taudis en profitant d'un air plus respirable, ils les éloignent aussi des cabarets et encouragent les activités familiales au sein de ces espaces verts. »

L'abbé Lemire fonde la Ligue française du coin de terre et du foyer en 1896, afin de rendre l'accès aux parcelles plus simple à ses administrés."

Pour sûre, ça ne date pas d'aujourd'hui!

9.Posté par Mwintousèl le 16/11/2010 22:20

Fé tansyon la méri i dovyin konplis travay o nwar, i di po zot manzé, konkirans pa sat lé déklaré pars lé tro fasil. Ankor in propagand L'UMP po giny zélèksyon é lasistana.

10.Posté par les opales le 17/11/2010 06:27

Il semblerait que le quartier de bellepierre (les opales) aura aussi bientôt un jardin collectif, des embauches ont déjà été effectué pour sa réalisation, mais beaucoup de "zone d'ombres" sur ce projet de quartier.....les habitants même du quartier ignore totalement ce projet.....à suivre.

11.Posté par Citoyen ravi! le 17/11/2010 09:37

Nous vivons dans une "démocratie locale" d'opérette! Les habitants sont considérés comme des moins que rien! Les responsables politiques disent que la population s'en fout de tout, donc nous allons faire leur bonheur malgré eux!! Oté réunionnais, debout! Prenez vos droits!

12.Posté par Back 2 The FutuRe le 17/11/2010 17:58

...je voudrais de même, celebrer cette initiative !!!

....La Réunion a évolué, d'une société traditionnelle, agricole et.. rurale vers cette "société de consommation"...ds laquelle nous nous vautrons gaiement. Now Adays..!!

..Et ce sentiment de "crise" exercerait sur les foyers, comme un retour... à l'Essentiel.
Je pense ce sentiment également ressenti en Europe, ou autres pays occidentaux qui "ressentent" chaque jour davantage... la baisse de leur désormais celèbre "pouvoir d'achat" (chasse aux dépenses, developpement de la distributions discount, coopératives d'achat, ou pr les plus courageux -ou investis..?- ..la simplicité volontaire & so on !!).

La fin du gaspillage ?

Notre folle marche vers l'avant... le Progrès, comme on ose encore en parler.., nous éloigne régulièrement des necessités les plus évidentes. Nous nous sommes jetés ds ces grdes surfaces... et je trouve tjrs un peu étrange, lorsque je me déplace en France.. comment s'aménage le long des grds axes... les mêmes zones, les mêmes enseignes, ..les mêmes put*** de demandes... et puis, les mêmes offres...!!! ...Uniformisation.

L'espace disponible.... inexorablement se réduit, investissement après investissement, déclassement par déclassement.... inexorablement.

Comme un paradis, ...face à la folie d'un pyromane.

Bien sûr, il nous faut des entrepôts. Bien sur, il nous daut des logements. Un toît, cela est essentiel. Mais selon les gouts des uns et des autres, ..ou encore selon ces standards.. iPhone et autres carottes qu'on nous agite gentiment ds nos écrans plasma certifiés CE.., "selon" donc..., il y a comme des risques que tôt ou tard, ...les caillebotis s'entrechoquent.

Densité de population et habitat, et puis agriculture vivrière, et puis emploi, et puis tourisme... ..nous n'avons plus nos arrières cours.. nout' carreau... maïs, volaille, pois ou brèdes... et le comble donc, ...quelquepart..., c'est que nous venons tous sous cet article... celebrer comme un retour ..à ce type d'organisation.

Inspirés il me semble, par ce que je nommerais ...le bon sens ?!

....Tout près d'chz vous !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes