MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Les indiscrétions de la semaine


Par La Mauricienne - Publié le Lundi 24 Avril 2017 à 20:34 | Lu 538 fois

 
PÉ GRAINER COUMA ZAMBALAK
A la suite de l'affaire BAI, toutes les charges provisoires sont en train de tomber une à une. 
Le 5 octobre 2015 Nelly Jirari, ancienne directrice de la Banque des Mascareignes, a été interceptée par les officiers du Central Criminal Investigation Department (CCID) à l’aéroport de Plaisance. L’ancienne responsable, qui est d’origine réunionnaise, était soupçonnée d’avoir facilité le round-tripping de Rs 3,6 milliards au sein de la BAI. Interdiction de quitter le territoire depuis deux ans, la charge provisoire de «conspiracy to make a false entry in bank account» a été rayée en cour le 19 avril dernier. Elle était défendue par l’avocat, Me Rama Valayden. 

Rishi Sookdawoor, ancien CEO de la BA Insurance, était suspecté de blanchiment d’argent, complot, ententes délictueuses et d’avoir utilisé les biens de la compagnie illégalement. Il avait été arrêté en avril 2015 dans le cadre de l’enquête sur la BAI. Charges rayées ce lundi 23 avril. 

Le scandale de la BAI a éclaté lorsque la Banque de Maurice a décidé d’annuler la licence d’opération de la Bramer Bank à cause d’un manque de liquidités. Ce qui a causé par la suite la chute de la BAI, qui reposait selon le gouvernement sur un «Ponzi Scheme».  Rishi Sookdawoor fait partie d’une longue liste de hauts responsables de l’empire Rawat, qui avaient tous été entendus par la police, en avril 2015.

Adeela Rawat et Laina Rawat comparaîtront devant la même cour demain mardi 24 avril sous les mêmes charges. Elles ont interdiction de quitter le territoire depuis le démantèlement de l'empire Rawat. 

ELECTIONS PRÉSIDENTIELLES FRANÇAISES
Premier tour du 23 avril 2017. Les chiffres à retenir.
Électeurs inscrits à Maurice : 7976
Votants : 4167
Taux d'abstention : 47.76%
François Fillon : 1834 soit 44.68%
Emmanuel Macron : 1086 soit 26.46 %
Marine Le Pen : 452 soit 11.01%
Jean-Luc Mélanchon : 380 soit 9.26 %
Benoît Hamon : 143 soit 9.26 %

LA HONTE 
On commence à prendre l'habitude. Le journal portugais Visao a commenté, avec une bonne dose d’ironie, la façon dont l’affaire du bellâtre Alvaro Sobrinho, philanthrope et milliardaire a été traitée à Maurice. Effectivement la crédibilité prend un coup lorsque l’adjoint au Premier ministre, Ivan Collendavelloo nous a fait un tour à la Cahuzac. Il avait affirmé qu’il a suffi qu’il «regarde Sobrinho dans les yeux pour savoir que son argent est propre». 

LE VŒU DU MMM
Ce n’est pas l’option que Paul Bérenger préfère. Toutefois, il affirme que c’est le vœu du Mouvement militant mauricien (MMM) de le présenter comme unique candidat au poste de Premier ministre (PM) aux prochaines élections législatives. Ben voyons !
Le vieux renard joue la carte de la démocratie. Il est le seul politicien à régner sans partage sur son parti depuis sa création. Quoiqu'il arrive nous dit-il, les mauves iront seuls aux urnes, « comme en 2010 ». On connait le refrain...

PÉTITION 
Le leader du MMM se joint au Parti travailliste et au Parti mauricien social-démocrate pour demander au Premier ministre de suivre l’exemple de son homologue britannique Theresa May et de convoquer des élections générales anticipées. Ils sont motivés pour embêter leur monde et le font savoir bruyamment, unanimement ils ont lancé une pétition signée pour exiger le départ de la Présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim. 

CARNET LA BOUTIQUE.
Vaste opération que se sont lancés les enquêteurs de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) depuis mercredi dernier. Cela après avoir mis la main sur un document qu’ils ont surnommé " carnet la boutique ". Ce document concerne directement l’importation de 155 kilos d’héroïne. Navind Kistnah principal suspect, aurait balancé les noms d’une vingtaine de personnes qui seraient impliquées dans cette affaire. La belle-fille d’un ancien Senior Minister, le beau-frère d’un parlementaire, le nom d'un ancien directeur d'une institution importante, le fils d’un célèbre homme de loi se retrouveraient ainsi dans le collimateur des enquêteurs. Plusieurs politiciens, des avocats et des hommes d’affaires seraient concernés. Depuis que Navind Kistnah a décidé de collaborer avec les autorités, certains, à l’instar de cet avocat proche du pouvoir dont le nom a récemment été évoqué dans la presse, auraient déjà filé à l’anglaise, prétextant une convalescence. ( source Sunday Times)

SCIENCE-FICTION
Déclaration du vice-Premier ministre, Showkutally Soodhun. Pravind Jugnauth a reçu des menaces de mort. " Ce serait ceux associés à des barons de la drogue qui auraient menacé le chef du gouvernement". Comme le principal concerné n'a pas affirmé cette déclaration. On laisse notre delirium ambulant faire son film de science-fiction. 

SALAIRES MIROBOLANTS 
L'homme qui se prend pour Steve Jobs continue d'alimenter la grogne. Proche de l'Héritier et très proche de la first Lady, Sherry Singh fait l'objet d'un black-out sur ses salaires de Chief Executive Officer de Mauritius Telecom, qui seraient « supérieurs à Rs 1 million ». Il faut bien un salaire conséquent lorsqu'on s'offre un terrain par centaine de millions et construit une villa style Beverly Hills. Il faut ce qu'il faut !  

C'EST FAUX !
Le ministre des TIC a réagi aux attaques de l’opposition contre sa femme, Wenda Sawmynaden. Cette notaire aurait obtenu plus de 700 contrats du gouvernement selon Shakeel Mohamed chef de file du Parti travailliste. "Depuis 2004, elle collabore avec le gouvernement. Il y a beaucoup de mensonges qui ont été dits. C’est faux. Ma femme est honnête". C'est un peu la litanie de tous ceux qui raflent des contrats à la pelle suite à leur allégeance au gouvernement. La liste ne fait que s'allonger. 

MEDIA TRUST
Après une longue absence ce machin à sous, géré par un nominé politique, le Media truc veut ouvrir ses formations aux journalistes des iles de l'océan indien. Sacré paradoxe, alors que le chantier de formation des journalistes à Maurice est énorme et de l'aveu d'un des membres : " 75% des journalistes n'ont pas fait d'études universitaires". Et le Media Trust veut former les journalistes de la région. Ça ose tout. 



Source : http://www.zinfos974.com/lamauricienne/Les-indiscr...



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes