MENU ZINFOS
National

Les images de l'élevage intensif bientôt sur grand écran?


- Publié le Mercredi 6 Juillet 2016 à 10:56 | Lu 1440 fois

Les images de l'élevage intensif bientôt sur grand écran?
Et si on était forcé de voir ce qui se passe en élevage intensif ? Forcé de témoigner de la souffrance, la maladie, la peur et la solitude des animaux qui nous nourrissent ? Les mentalités changeraient-elles ?
 
C’est l’objectif de l’association CIWF (Compassion in world farming) France qui veut dévoiler "la réalité de l’élevage intensif sur grand écran". Les Français seraient "trompés par les fausses images d'animaux heureux dans les prés diffusées par la publicité, affirme l’association, la vérité n’est pas vendeuse".
 
CIWF France travaille donc pour une campagne d’information qui montre les dessous de l’élevage intensif en France, en mettant en scène une petite fille et son frère. Ces derniers veulent "faire un super film et le montrer dans les cinémas pour que plein de gens le voient".
 
Le film serait diffusé dans plus de 230 cinémas durant 7 jours.
 
L’association demande donc une participation du public pour atteindre la somme de 20.000 euros afin d’acheter l’espace publicitaire nécessaire pour diffuser le film.
 
Pour faire un don, se rendre sur la cagnotte de CIWF.





1.Posté par Thierry le 06/07/2016 12:15

Oui, j'adhère à la démarche et les chiens ou chats jetés et qui se font écraser ou vivent dans la solitude dans les bois etc.

Oui, il faut faire évoluer la mentalité des consommateurs vivants dans les appartements pour qui de la viande, c'est des morceaux dans des barquettes ... qui s'achète comme on achète une éponge ou un stylo et quand ça ne sert plus, ça va à la poubelle.

Nous réapprendre la vie et le respect de la vie.

2.Posté par antifaf le 06/07/2016 17:28

oui nous aussi on adhere et on participera au financement
au nom de la civilisation
parce que faire toutes ces saloperies a des etres vivants
c'est indigne de la part de pays qui se disent civilisés
il faut donc mobiliser les esprits pour que les lois changent

en esperant que cette cause ne sera jamais salie par des theories fachistes
ni par aucune autre theorie d'ailleurs
seulement une initiative citoyenne (apolitique) et laïque (a-religieuse)

3.Posté par kld le 06/07/2016 18:35

c'est la "fnsea" qui a soutenu "l'élevage intensif " ?

certains "syndicats" ont "des éthiques" à géométrie
variable ( ils ne sont pas les seuls , je sais .........!!, mais en l'occurrence ont parle de "l'agriculture intensive et ses conséquences ............ les nitrates , par exemple , ............" !!!)
.


ne pas oublier "l'histoire" .............. ça permet de relativiser et de "rire jaune" pour deux trois certains .

4.Posté par kld le 06/07/2016 18:36

c'est la "fnsea" qui a soutenu "l'élevage intensif " ?

certains "syndicats" ont "des éthiques" à géométrie
variable ( ils ne sont pas les seuls , je sais .........!!, mais en l'occurrence ont parle de "l'agriculture intensive et ses conséquences ............ les nitrates , par exemple , ............" !!!)
.


ne pas oublier "l'histoire" .............. ça permet de relativiser et de "rire jaune" pour deux trois certains .

5.Posté par Cyril le 07/07/2016 08:52

Post 1.
Ta deuxième partie de com est nikel
Mais dans la première partie tu passes pour un fou :"les chats qui souffrent de la solitude en forêt" ??????

6.Posté par Babafigue le 07/07/2016 09:13

Encore l'utilisation de petits n'enfants z'innocents afin de provoquer une prise de conscience par la culpabilisation !

Prouvé et éprouvé : cette méthode d'ancrage ne fonctionne pas, ou si peu !

N'est-ce pas le rôle des adultes de régler ce genre de problèmes entre adultes afin de préserver nos enfant d'avoir à être mêlés si tôt à nos problèmes de société ?

Est-ce sain de confronter de si jeunes esprits à la cruauté et à la bêtise ?

Est-ce sain lorsque l'on voit le regard de cette petite fille qui devrait rire à la vie ?

L'Homme régresse et ne pense plus avec sa raison mais ses intestins. Dommage.

7.Posté par Cyril le 07/07/2016 11:04

Post 6
Pour répondre à toutes les questions que tu te poses : j'estime que ceux qui n'ont jamais tué un animal de leur propre main ne devraient pas avoir le droit d'en consommer.
C'est de la logique de base : entre le chasseur/ Pêcheur voir même torero ou NOUS, citoyens lambdas qui achetons de la viande emballée et désincarnée, d'un point de vue morale, nous devrions avoir honte de se faire complice d'une industrie alimentaire délirante et de consommer de la viande de manière aussi hypocrite.

Donc OUI il y a urgence à faire voir la réalité aux enfants et à l ensemble de nos concitoyens sur l'industrie alimentaire, et si cela ne change rien, tant pis, au moins l'hypocrisie sera tombée et les gens conscients de leurs actes d achat.

Ensuite ce sont les enfants qui changeront le monde, pas les adultes, il est trop tard pour de la sensibilisation pour la plupart d'entre nous.
Est ce sain de montrer les horreurs du monde ?? OUI EVIDEMMENT ! Bien plus que de les nier ou les cacher voyons.

8.Posté par Eno le 07/07/2016 11:08

Laissons vivre les animaux !
Mangeons des légumes , seulement des légumes et des fruits !

Les grillades , rôtis , caris des viandes doivent être bannis des cuisines ...
Soyons végétariens pour notre santé !

9.Posté par LOD le 07/07/2016 11:13

Nous n'avons pas besoin du cinéma pour démontrer l'enfer animalier, les associations et les journaux font l'information ; maintenant vous devez passer à la pratique et c'est uniquement là que ça coince : dissonance cognitive d'une société dans son intégralité ! Soyez vegans ou restez criminels, vous n'avez plus qu'une génération pour profiter, faites au moins pire !

10.Posté par Lourd le 07/07/2016 13:24

Oui regardons en face NOTRE MONSTRUOSITé PRIMAIRE nous les SUPERIEURS LOL .

11.Posté par Zarin le 07/07/2016 13:50

Tout comme les aviculteurs qui pratiquent l'élevage intensif de la volaille ont créé le terme de « batterie hens » pour les poules que l'on met au forçage dans les cages, soit pour les inciter à pondre, soit pour les engraisser, la technique des modernes trafiquants de femmes a enrichi la langue anglaise de cette expression, les « batterie girls » pour désigner les filles constamment maintenues sous l'effet de la drogue et gardées, elles aussi dans des « cages » pour servir d'esclaves sexuelles. (Barley cité dans Chaleil, 2002 :162)

Comment on transforme un être humain en marchandise sexuelle
http://1libertaire.free.fr/Prostitution09.html

12.Posté par Nono le 07/07/2016 16:46

@7 "ceux qui n'ont jamais tué un animal de leur propre main ne devraient pas avoir le droit d'en consommer"

... mais en excluant les enfants, et là je rejoins @6, utiliser des enfants pour sensibiliser les adultes à un problème d'adulte, c'est pas très malin.

Manger de la viande n'est pas une monstruosité, ce sont les conditions d'élevage modernes intensives qui le sont. Et donc, pour agir efficacement contre ça, il faut moins consommer (de la viande tous les jours ce n'est pas normal, pour mes grands parents c'était le dimanche uniquement), et privilégier les produits d'élevages ou de pêches locaux non industriels.

Rien de meilleur, rien de plus écologique et respectueux des animaux qu'un coq la cour !

13.Posté par Antipode le 07/07/2016 19:02

Manger des produits animaux est une monstruosité à partir du moment où ça n'est pas un cas de force majeure (encore que, ça ne se présente que dans des situation désespérées) ; c'est un éco-génocide avec +1600 milliards d'animaux marins et terrestres tués chaque année, faisant du carnisme la principale cause du dérèglement climatique !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes