Economie

Les hôteliers réunionnais et antillais réclament des mesures d'urgence

Vendredi 1 Février 2013 - 17:51

Yan Monplaisir et Philippe Doki-Thonon
Yan Monplaisir et Philippe Doki-Thonon
Philippe Doki-Thonon, Président de l'UMIH (Union des Métiers Industries Hôtellerie), et Yan Monplaisir, vice-Président du GIHDOM (Groupement des Investisseurs Hôteliers des Outre Mer), ont souhaité attirer l'attention sur la situation de l'hôtellerie dans les DOM, qu'ils jugent inquiétante.

"Il faut un nouveau modèle économique qui doit permettre de combler les déficits auxquels nous sommes soumis", explique le Martiniquais Yan Monplaisir. Le GIHDOM estime en effet que les hôteliers des Antilles ont perdu 4.000 à 5.000 chambres en cinq ans et 10.000 emplois environ sur cette période.

Maintenir et développer l'emploi

Il déplore également le coût du travail "supérieur de 30% à celui de l'Hexagone" ou encore "des contraintes réglementaires et fiscales" qui pèsent sur les hôteliers. Le GIDHOM et l'UMIH demandent donc la mise en place de mesures pour "maintenir le développement de l'emploi dans l'hôtellerie".

Ils souhaitent la création d'une Zone Franche Totale d'activité dans l'hôtellerie avec zéro taxe pour les emplois et l'outil de travail, le tourisme étant dans les DOM le principal secteur à l'export. Ils veulent également porter le crédit impôt compétitivité emploi (CICE) de 6 à 25% et une résolution rapide de l'endettement social et fiscal des entreprises hôtelières.

"Il manque des chambres d'hôtel à la Réunion"

Philippe Doki-Thonon souligne que "la Région Réunion a créé des aides au niveau de l'hôtellerie, qui est reconnue comme une activité industrielle. Mais si on veut aller de l'avant, il faut aller plus loin".  Et renchérit : "Si on n'a pas des conditions d'exploitation qui ne nous permettent pas d'être rentables, à quoi bon investir ?".

Selon le président de l'UMIH, "il manque des chambres d'hôtel à la Réunion". Les deux hôteliers ne souhaitent pas de subventions supplémentaires, mais "des outils pour pouvoir être concurrentiels par rapport à nos voisins qui n'ont pas le même modèle économique que nous".

Selon Yan Monplaisir, les DOM gagneraient à devenir plus compétitifs dans l'hôtellerie et le tourisme. "Citez-moi un secteur aussi porteur d'emplois que le tourisme en outre-mer ? Moi je n'en connais pas", conclut-il.
Lu 2566 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

6.Posté par PINGOUIN le 01/02/2013 21:19

A + de 200€ la nuit + PD sans accueil et déco, propreté, diner sympa...on peut pas prétendre à améliorer notre clientèle messieurs de l'IRT et les hôteliers !

Si on est sous les tropiques comme les îles vanille qui font mieux que nous et qu'on est nul c'est de votre faute.

Heureusement que MADA va s'ouvrir au tourisme et que Maurice travaille son standing messieurs et que leurs patrons s'en mettent pas plein les poches, eux !

Vous êtes au service des Réunionnais et Touristes ou de votre banquier ?.

5.Posté par Collectif gardien nout pei le 01/02/2013 21:13

"Il manque des chambres d'hôtel à la Réunion" ! pour KI ??? Cest cher , est pas de touriste !

IL SON VIDE LES HÔTEL !

4.Posté par web le 01/02/2013 19:03

En voila des assistés. Vous attendez que nous fassions un collecte?

3.Posté par Tanbi le 01/02/2013 17:29

Je n'en crois pas me yeux !

Morceaux choisis

1°) "....déplore également le coût du travail "supérieur de 30% à celui de l'Hexagone".

Les serveurs et les femmes de ménages dans les hôtels ont une majo de 30% sur leur salaires ? Première nouvelle !

2°) " (déplore) ...des contraintes réglementaires et fiscales" Ah celle là il fallait l'oser ! Non content de se goinfrer d'aides, de défiscalisation DOM et d'une TVA réunion minoré de moitié par rapport à la métropole, pourquoi se contenter de si peu?.

3°) "Ils souhaitent la création d'une Zone Franche Totale d'activité dans l'hôtellerie avec zéro taxe pour les emplois et l'outil de travail". Voila l'avenir de l'hôtellerie en outre mer : zéro taxe et 100% de subvention sur l'investissement... Sinon c'est pas rentable...

4°) Et le meilleur pour la fin "Les deux hôteliers ne souhaitent pas de subventions supplémentaires, mais "des outils pour pouvoir être concurrentiels par rapport à nos voisins qui n'ont pas le même modèle économique que nous".

Les subventions on a fait le plein et on peut plus en avoir plus, il faut donc passer maintenant à la défiscalisation totale de l'emploi.

Prochaine étape : l'Etat doit payer les salaires...

2.Posté par ARNAKIA le 01/02/2013 17:23

STOPPPPPP, c'est quoi encore ces mecs qui réclament des aides, des subventions, de l'argent, votre argent!!
STOPPPPP arrêtez de faire croire que , et que, et que !!
S'il y a des problèmes, peut-être faut il ne pas roulez en BMW X
S'il y a des problèmes, peut-être faut-il enlever 1 k à kkalité , qui s'écrit comme kk
S'il y a des problèmes, peut être faut-il déposer le bilan
S'il y a des problèmes, peut-être faut-il vous en prendre à ...VOUS MEMES

STOP STOP
Arnakia

1.Posté par tanguy947 le 01/02/2013 17:13

la Réunion souffrira toujours de la concurrence de Maurice où les prix sont 30 à 40 % moins cher
il faut peut être créer des chambres mais faire un package billet + séjour + loisirs très compétitif pour attirer les touristes

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie