Société

Les habitants de Bruniquel stoppent les pelleteuses de la RHI

Jeudi 26 Octobre 2017 - 11:46

photo d'archives
photo d'archives
Les pelleteuses du chantier de RHI Bruniquel sont à l’arrêt forcé depuis hier matin. La faute à des habitants exténués par les nuisances, notamment des poussières soulevées par les va et vient des engins de chantier engagés sur le tout début des travaux de terrassement de la future rénovation de l’habitat insalubre.

Ce jeudi matin, rebelote. Les ouvriers ont été priés de rentrer chez eux. Les entreprises de BTP qui souhaitaient même récupérer leurs tracteurs pour aller travailler sur d’autres chantiers n’ont pas eu accès au chantier, devant l’intransigeance des habitants emmenées par l’association Kartié Bruniquel.

"On demande juste une entrevue avec des responsables capables de nous donner une réponse fiable", exhorte Ulris Pavot, le responsable associatif. 

"Certains points touchant à la santé, on ne peut clairement pas laisser les habitants comme ça", ajoute quant à lui le conseiller municipal Dominique Romély, venu à la rencontre des riverains. 

"Les travaux ne sont même pas à 50 mètres d’où ils habitent. A l’entrée du sentier, je constate qu’il n’y a pas de dispositif d’arrosage, la poussière arrive de partout", poursuit-il.

L’élu a adressé son constat au maire pour qu’il ouvre les négociations avec l’aménageur de la RHI, la SEDRE. 

Parmi les demandes que l’élu a fait remonter, l’inclusion sociale du quartier et de ses habitants dans le projet. Car pour l’instant, de ce qui est avancé, il se mène sans eux. 

"Quand une entreprise vient sur la commune de Saint-Paul, il faut qu’elle ait un cahier des charges en matière de dispositif d’apprentissage pour les jeunes du quartier". Ces habitants veulent interpeller la représentante de la SEDRE, Mme Minatchy, pour qu’elle s’implique avec eux. 

En milieu de matinée, un autre responsable du programme à la SEDRE était attendu sur place.
LG
Lu 4227 fois



1.Posté par Megane le 26/10/2017 10:29

bein voilà. prendre des petites sté de m....
qui ne mettent pas les moyens pour arroser avec des arroseurs pendant les travaux. tout ça pour répondre au plus bas. des patrons qui ne veulent que faire du profi.
faut prendre SBTPC.

2.Posté par dindon le 26/10/2017 13:56

Les habitants de Bruniquel se sentent menacés. En ce moment on parle aussi de chantier de carrière sur la Saline. La Réunion se transforme plus que jamais a un rythme dantesque. Ma problématique sera la suivante , en 2018 ne verra t'on pas un bouleversement majeur sur l'urbanisme ? A Saint Paul déjà le terrain jouxtant le cimetière est déjà menacés alors que des corps d'esclaves sont enterrés. (avec la bénédiction des associations « culturelles »de st Paul ) A Bruniquel il s'agit de la rénovation de l'insalubrité mais pas que, l'association Tamarun a un projet aussi d'agrandissement. On défriche a tour de bras. C'est un quartier pauvre a la mesure du fameux quartier de St Paul

3.Posté par Réunionnaise le 26/10/2017 19:51

Ca suffit de bétonner la Réunion, vous saccagez tout. Oui la Réunion se transforme, mais pas en bien. On la saccage cette belle île. Stop !!

4.Posté par lynda jarmi le 27/10/2017 08:16

na enore un peu i rode travail cuit bequee da bouche, allez leve a zote et rode un travail

5.Posté par dindon le 27/10/2017 11:44

Dans la savane deux usines se dessinent . La canalisation vient de la ravine l'Ermitage. Comment la mairie peut investir des millions dans de simple filet de pèche de prévention alors que l'usine (fruit de notre histoire , de l'histoire des descendants du maire) soit abandonnée, la cheminée fissurée ? Combien de créoles connaissent l'histoire ? Ne voit t'on rien venir ? Qui a pu voir le fameux chemin pavée pour descendre les cannes depuis les hauts ( serpentant au niveau de la route Canniére) Ce chemin existe encore, et la construction de zone habitable va encore une fois détruire notre histoire. Personne pour s'alarmer, a croire que depuis que l'on possède des voitures personne ne marche et ne parcours plus la Réunion pour voir ses beautés oubliées. En 1868 avec la faillite des puissants , l'usine passe aux mains du Crédit Foncier Colonial ( étudié par Sudel Fuma). Bruniquel l’achète en 1910, elle passe ensuite a la famille De Villele. Jules Bruniquel est marié a sophie Fitau. Après la départementalisation ,les maisons de jean Bossu sont un exemple d'acculturation de notre identité. Le béton remplace la tole. Les institutions censés veiller au patrimoine se multiplient. L'usine des filaos avait pour propriétaire Joseph lelievre avec a l'origine sept batiments, un four a chaux, une forge. En 1848 le cyclone signe sa fin. Le terrain de nos jours est privé et appartient a l'industrielle sucriere de Bourbon. Le quartier d'oeil de bœuf a coté est un ancien camp d'engagés. Ils vivaient dans les bois de filaos. C'est un marécage. Pendant la guerre c'est une usine de féculerie avec bassins de décantation. L'eau du bassin Malheur y était amenée par le canal Bruniquel. Au milieu le moulin Kader puis on pompe l'eau vers l'usine de Vue Belle. Kader ou cadere du francais carder , peigner avec des fibres.



Pour le littoral on a le canal Lemarchand a partir de 1829. En 2017 l'association cadre de vie Saline avait voulu faire des fouilles sur le site peine perdu. « c'est un scandale , dénonçait Patricia Marret la présidente, ces logements se situaient dans le périmètre de protection ». l'usine était inscrite aux monuments historiques, la loi n 'était pas la même pour tous. Sur 4 usines fermées, 3 sont inscrites en 2002. Peut être des outils ont disparus. Le service archéologie (encore une fois) de la DAC Oi a estimer que se site n'était pas important ( encore cette fois) ; Même Yoland Velleyen regretta ce manque, et il est adjoint . Pour lui « la ville possède le label art/histoire » (presque un gag). Il paraît que la sedre va « étudier » la structure d'un chemin pavé, on sait tous ce que cela donnera. En 2009 on détruisit le canal d'irrigation en moellon de l'usine. La présidente a interpeller le ministre Mitterand, aucune réponse. Et si un jour la tour tombe et tue un passant qui sera pénalement en poursuite ? De nos jours des personnes volent les pierres de tailles. Pour les habitants la hauteur de la cheminée gène la vue. Groupe Bourbon veut en faire une salle de congrès . Sic. On pense que les filaos de St Gilles auraient étés plantés la par Lelievre. A coté de l'usine existe toujours une plateforme de trente metres de long ayant pu servir d'allée de corderie.

bertrand carpaye

6.Posté par A LIRE VOS COMMENTAIRES le 27/10/2017 15:42

C'est quoi ces gens qui ne supportent plus rien, arrivés dans notre île où il faisait bon vivre et qui viennent imposer leur interdictions ?

Et alors ? Même si vous habitez à côté ????
Pourquoi vous n'acceptez pas ces travaux ???
Pourquoi TOUJOURS VOULOIR FAIRE COMME EN METROPOLE ????

Nous ici nous n'avons plus le droit de faire quoi que ce soit :
Soigner les poules et les coqs car ils chantent trop le matin,
Eléver les cabris car ça sent forts,
Mettre de la musique car ça casse les oreilles,
Allumer un barbecue car ça enfume les narines les yeux et les Zoreil....
Ne plus construire car ça fait du bruit,
Ne pas faire de poussière car on ne peut plus respirer ou on sinon on devra nettoyer,

hey, hey, hey ACOUTE AMOIN......

Prends zot somin barre a zot si zot pas content band la m...

Et en pliss ké sa le créol y réagit konm lo métro de mon C... komela, sous prétexte ke zot y yaime bien la mode francèzz...

ATTEND KAN IN REVOLUTION VA PETER LANNEE PROCHAINE ZOT VA VOIR,
Ce que zot y connait pas c'est que lé en train de préparer en cachette et en sourdine un révolution pou chavire toute lo peu d zouav...

Mi connais à 85% que zinfos y sa va pas accepte mon commentaire mais mi tente kan même.

MAIS FRANCHEMENT Y FO QUE LE REUNIONNAIS Y REAGIT UN COUP POUR DE BON Tééééé

Mi cri o secours et mi commence a avoir peur pou l'avenir ce ptit lîle la....

7.Posté par dindon le 27/10/2017 16:34

ttre de la musique car ça casse les oreilles,
Allumer un barbecue car ça enfume les narines les yeux et les Zoreil....
Ne plus construire car ça fait du bruit,
Ne pas faire de poussière car on ne peut plus respirer ou on sinon on devra nettoyer,

hey, hey, hey ACOUTE AMOIN......

Prends zot somin barre a zot si zot pas content band la m...

Et en pliss ké sa le créol y réagit konm lo métro de mon C... komela, sous prétexte ke zot y yaime bien la mode francèzz...

ATTEND KAN IN REVOLUTION VA PETER LANNEE PROCHAINE ZOT VA VOIR,
Ce que zot y connait pas c'est que lé en train de préparer en cachette et en sourdine un révolution pou chavire toute lo peu d zouav...

Mi connais à 85% que zinfos y sa va pas accepte mon commentaire mais mi tente kan même.

MAIS FRANCHEMENT Y FO QUE LE REUNIONNAIS Y REAGIT UN COUP POUR DE BON
:-----------------------------------------------------------------------------------------------------


la difference entre ou et moins c est que ou le inaudible

le pas intellectuel out cosement c est affectif et c est pas bon...


lire livres ouvre aou au monde arrete cracher

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter