MENU ZINFOS
Société

Les guichets des centres des Finances Publiques continueront d’accueillir le public à La Réunion


À la veille de la mise en place de la réforme qui autorise les buralistes à encaisser les impôts, la direction régionale des finances publiques de La Réunion (DRFIP) annonce que ses guichets continueront à accueillir les contribuables. Une petite victoire pour le syndicat Solidaires-Finances Publiques qui voulait un maintien de ces services pour les publics en difficulté.

Par Aurélie Hoarau - Publié le Lundi 27 Juillet 2020 à 16:12 | Lu 1220 fois

Le communiqué de Solidaires-Finances Publiques :


Solidaires Finances Publiques Réunion n’a cessé de dénoncer le paiement des impôts, cantines, consultations hospitalières....dans les bureaux de tabac... 

L'externalisation de nos missions dans ces conditions est inacceptable et inadaptée à la Réunion où le public est très important à nos guichets, où le paiement en espèces est encore prédominant ; cette réforme impactera surtout la partie la plus fragile de la population réunionnaise qui a besoin à juste titre de renseignements et d’accueil physique. 

Le 28 juillet est la date de début de mise en place généralisée de cette nouvelle procédure. Peu de bureaux de tabac se sont portés volontaires sur notre département et ils ont bien raison. Il ne s'agira donc pas de "paiement de proximité" avec 21 points de contact , terme mis en avant par la communication de notre ministère , car elle entraînera à très court terme, la fermeture au public de nos accueils DRFIP. 

Quant à la sécurité des gérants et clients de ces petits commerces, elle sera menacée par la mise en place de nombreux paiements en numéraire, sans avoir les infrastructures que nous possédons. ( vigiles, coffres, système de dégagement de fonds, vitres sécurisées, caméras…).

Le contexte actuel, l’absence d'échanges sur le sujet, le manque de communication vis-à-vis des usagers comme des agents des Finances publiques qui n'ont été ni consultés ni même informés, ne permettent absolument pas de se lancer dans cette absurdité qui ne fera que des perdants, de tous les côtés. 

Une mission de service public telle que le recouvrement de l'impôt et autres créances publiques ne se brade pas pour 1,50€ entre un ticket de grattage, et un paquet de cigarettes… et on ne prend pas des risques pour la vie des gens avec cette légèreté . 

Solidaires finances publiques 974 a demandé fortement à la direction locale des Finances Publiques de surseoir à la mise en place de ce modèle à la Réunion. 

Il semble que nous ayons enfin été entendus puisque, pour le moment, les guichets des Centres des Finances Publiques continueront d’accueillir le public pour les encaissements . Pour autant ce recul est insatisfaisant la mise en place de ce dispositif inique est prévu fin 2ème trimestre 2021. 

Restons vigilants sur la suite ….




1.Posté par menfin le 27/07/2020 17:47

Tout est gérable en ligne, meme depuis son téléphone. De plus les agznts répondent aux questions par mail rapidement et vous avez une trace ecrite, contrairement au guichet. Il faut vraiment avoir envie de se compliquer la vie ou vivre encore en 82, pour aller faire la queue la bas..

2.Posté par klod le 27/07/2020 18:30

bravo à ce syndicat !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes