MENU ZINFOS
Social

Les grévistes du pôle logistique de la Cilam reçus par leur direction


Par LG - Publié le Mercredi 9 Juillet 2014 à 17:29

Les grévistes du pôle logistique de la Cilam reçus par leur direction
La grève au sein de la Cilam n'est pas finie pour tout le monde. Si elle a été suspendue hier pour les employés du site de fabrication de Ligne Paradis Saint-Pierre, le pôle logistique-transport de l'Urcoopa-Cilam reste en grève.

En ce moment même, une cinquantaine de personnel gréviste de la Société de Transport des Mascareignes (Cotram-Sotram) tient une assemblée générale pour définir la stratégie à adopter pour la fin de semaine.

"Aujourd'hui, le sous-préfet nous a proposé une table ronde à la condition que notre barrage soit levé le jour de la réunion", indique Patrick Grondin, de la CGTR. Cette condition est à double tranchant pour les grévistes puisque la soixantaine de camions de livraison actuellement prisonnière du site de l'Etang Salé pourrait bien être déplacée vers d'autres entrepôts le temps de cette concertation. La société Sotram-Cotram possède quatre entrepôts dans l'île. D'autres appartiennent aux sociétés filiales du groupe Urcoopa et Cilam.

Les revendications, côté Sotram, ne varient guère de celles qui ont pu être émises la semaine dernière dans le conflit de leurs collègues de la Cilam. L'"augmentation de 100 euros des salaires" en est la première. Celle de "la reconnaissance d'un comité de groupe" permettrait, explique Patrick Grondin, de mettre sur le même degré d'information les différentes unités économique et sociale (UES) des nombreuses ramifications du géant Urcoopa-Cilam.

80% de grévistes

A ce jour par exemple, l'unité économique et sociale de la Sotram négocie de façon dissociée du conflit qui a pu se dérouler du côté de la zone industrielle de Ligne Paradis à Saint-Pierre. Hier, à la Direction du Travail, aucun dirigeant de la Sotram n'était par exemple à la table des négociations, selon les syndicalistes. Voilà 10 jours qu'ils campent devant le portail de leur société dans la zone industrielle des Sables à Etang Salé.

Les grévistes demandent "l'instauration d'un dialogue social". Aucune réunion n'a eu lieu pour l'heure avec le directeur. Toujours selon les chiffres de la CGTR, 56 chauffeurs sur les 80 que compte la Sotram débrayent, assure Laurent Elizeon, délégué du personnel (CGTR) et membre du CE. Ils sont rejoints par six autres personnes du service logistique et un agent de maîtrise, soit 80% du personnel.

A 17h15, nous apprenons qu'une entrevue avec le directeur de la Sotram doit se tenir cette fin d'après-midi. A suivre.

Les grévistes du pôle logistique de la Cilam reçus par leur direction




1.Posté par Laurent le 09/07/2014 21:07 (depuis mobile)

Suive même la cgtr lé gars, et commence fane CV pour la suite

2.Posté par Monikollande le 10/07/2014 09:09

les syndicalistes coulent le travail
partout en France, ils n'importent quoi et les moutons suivent...

virer moi ces grevistes, y a des chomeurs qui attendent pour prendre leur place
nous les chomeurs, ont cherches du taff (enfin pour ceux qui cherchent et pas ceux qui se contentent du rsa).... les travailleurs eux veulent plus d'argent, mais moins de taff... aller jouer carte

3.Posté par militan reyoné le 12/07/2014 01:43

slt. nou léen democratie et chacun a le droit di ce kil pense. mais anou creol fo nou pran le tan pou ekout et essay compran nout dalon ki batay pou gainy un boutdopin pou son marmay. Fo pa di solman sindikat i fout creol dan fon. I fo oci nir ouar a li dan bezman paske parfoi san connaite, na un moun out famy ke lé en trin ral le diab par la ke dan la grev. Et pou info zot la gainy zot komba... kreol le petete vilin mais na un pe lé pi kouyon...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes