MENU ZINFOS
Océan Indien

Les grévistes d'Orange Mayotte priés de ne plus entraver les boutiques


Par Ludovic Grondin - Publié le Mercredi 9 Septembre 2015 à 18:09 | Lu 871 fois

Les grévistes d'Orange Mayotte priés de ne plus entraver les boutiques
Le tribunal de grande instance de Mamoudzou a rendu ce mardi après-midi son jugement dans la plainte pour entrave déposée par le groupe de télécommunication Orange à Mayotte. Une majorité de leurs salariés est en grève depuis plus de sept semaines. Un record national de mémoire de syndicaliste des télécoms.
 
Le TGI a contesté dans son ordonnance du 8 septembre 2015 la forme de la grève suivie par ces salariés grévistes.
 
Mais ces derniers, épaulés par le syndicat Sud Télécom Réunion (rappelons que La Réunion et Mayotte ont une direction commune) se réservent le droit de faire appel.

Après concertation ce mardi soir, les grévistes, désormais tenus de ne plus manifester trop près des sites de la direction, ont décidé en assemblée générale, de poursuivre leur grève. Car ils s’estiment toujours dans leur bon droit de réclamer une prime de vie chère d’un montant de 120 euros par mois avec effet rétroactif à janvier 2012. Un minimum selon eux, pour une question d’équité avec les autres Dom en matière de coût de la vie.
 
Le TGI n’a pas jugé sur le fond mais sur la forme, il n’en reste pas moins que leurs revendications sont justifiées, relaye le syndicat Sud Telecom Réunion.
 
Selon les syndicalistes, le juge s’est basé sur des photos d’huissier qui avaient été prises à un moment de la grève où deux syndicats soutenaient encore ce mouvement de grève. "A aucun moment le constat d’huissier dit qu’il a vu une personne de Sud ou un gréviste adhérent de Sud bloquer l’entrée ou empêcher un client d’entrer. Et pourtant, seul le syndicat Sud est visé", déplore le syndicat.
 
"De l'avis général, le coût de la vie à Mayotte est supérieur"
 
Le syndicat poursuit : "Le compromis accepté par les services d'orange et les syndicats pour Mayotte le 5 Mai 2015 avait été rejeté par le directeur régional. Depuis, il a multiplié les propositions contradictoires. Il a même accepté quelques minutes, devant l’inspection du travail, la prime revendiquée jusqu'à expertise ... avant d’oublier. Plus tard, devant la préfecture, il a enfin accepté une rétroactivité à 2011 qui était légitimement due aux Mahorais d’Orange", explique le syndicat dans un communiqué arrivé ce mercredi matin.
 
"De l'avis général, le coût de la vie à Mayotte est supérieur. Les milliers de kilomètres qui séparent Mayotte de La Réunion et plus encore de la métropole doivent rendre sourdes et aveugles nos directions. Les grévistes réclament qu’on leur rende justice comme dans tous les autres DOM car la dignité des femmes et des hommes au service d’Orange et du public est bafouée. Dans leur 7ème semaine de grève, les salariés grévistes n'entendent pas rentrer sans avoir été entendus. La grève doit se conclure par un protocole de sortie de crise. Sud veut faire en sorte que des discussions préalables sur tout ce qui persiste à faire obstacle à la reprise du travail soient entamées au plus vite."
 




1.Posté par noe le 09/09/2015 19:29

Heureusement que chez nous l'Orange n'est pas trop pressée sinon grève garantie et plus de gsm et d'internet !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes