Société

"Les gens se déplacent et on leur dit qu’il faut appeler pour prendre rendez-vous"

Jeudi 20 Septembre 2018 - 18:19

La fermeture de l'accueil de l'antenne CGSS de Saint-Louis, transférée à Saint-Pierre a été très commentée ces derniers jours. Si du côté de la direction on parle d'une "évolution des usages en matière de service public", les syndicats, en premier lieu la CFDT, dénoncent une "casse sociale".

Le 14 septembre dernier, la direction de la CGSS avait adopté de nouvelles modalités d'accueil dans le Sud pour dit-elle, offrir un accueil "plus efficace et mieux adapté aux besoins de la population". Un espace multiservices a en effet été ouvert pour la réalisation, seule ou accompagnée par des agents d’accueil polyvalents, des démarches simples des assurés.

Une décision prise par la direction, "pour faire place à plus de dématérialisation" et qui "fragilise les personnes précaires" déplore la CFDT. "Nous recevions pas mal de personnes en grande détresse dans cette antenne. La transférer à Saint-Pierre ne réglera pas tous les problèmes car la structure de Saint-Pierre ne possède pas les moyens suffisants pour accueillir comme il se doit le public", explique le syndicat.

Ce dernier assure que cette bascule va générer "encore plus de problèmes", parlant même de "mise à l'écart de la population". "Ce sont les mêmes personnes, les plus précaires, qui seront encore plus fragilisées. Nous avons deux fois plus de précarité et d'illettrisme qu'en métropole, et la direction pendant ce temps n'a fait qu'appliquer une politique nationale qui n'a rien à voir avec notre environnement", regrette la cellule syndicale.

Si le syndicaliste interrogé ne se dit pas opposé au processus de dématérialisation des services, il trouve que son introduction est encore trop "prématurée", alors que le public au contraire est à la recherche "de plus de proximité". "Avec cette dématérialisation des services précipitée, on touche même à notre coeur de métier, à savoir le service public. Une grande partie de la population est mise de côté".

Le public mais aussi les agents contractuels de la Sécu subissent selon lui de plein fouet cette réorganisation. "Les gens se déplacent et on leur dit qu’il faut appeler pour prendre rendez-vous. C'est soi-disant pour améliorer la qualité du traitement, mais il y a tellement de demandes que celles-ci ne sont plus forcément traitées en temps et en heure. Au lieu d'aider les gens, on les enfonce encore plus", termine-t-il amèrement.

NP
Lu 144567 fois



1.Posté par desireless le 20/09/2018 18:49

et oui les règles changent et se durcissent, il faut s'adapter..... des bénévoles pour renseigner les usagers ?

2.Posté par Citoyen le 20/09/2018 19:38

27% de la population n’est pas connectée (chiffre INSEE). Donc la sécu s’assoie sur plus d’un quart de la population.
Merci qui? (Celui la même pour qui beaucoup de gen sont voté) car contrairement à ce qu’on croit, ce sont les députés qui font les lois qui gère la Secu. Le dir3 tuer et les agents ne font que les appliquer. Alors allez voir député pour gueuler!

3.Posté par Système à 2 vitesses le 20/09/2018 20:25 (depuis mobile)

On s orienté à un système à 2 vitesses.

Un pour les hyper riches.

Et l autre pour le Tout venant (nous).

Merci Macron.

4.Posté par cambustonnais le 20/09/2018 20:37

apres 39 ans de service j avais besoin d un renseignement retraite et on m a traite comme un rien avec des phrases apprises par coeur l a cceuil physique de notre cgss a bien mal evolue d ou actuellement retard ds es dossiers agents mis en hibernation etc etc

5.Posté par moin mi pense que le 20/09/2018 21:38

La dématérialisation doit rester une simple alternative pour ceux qui sont plus à l'aise avec l'informatique ou qui ne peuvent se déplacer.
Il faut maintenir le principe de l'accueil physique car une grande partie de la population ( souvent les plus démunis ) ont besoin de conseils, informations, d'humanisme...

6.Posté par menfin le 20/09/2018 23:41 (depuis mobile)

Vue l'acceuil physique qu ils nous réservent, vive le digital!

7.Posté par olive le 21/09/2018 06:43

Pareil à la mairie de St Pierre : j'y vais pour un passeport, la personne de l'accueil me dit qu'il faut prendre RDV par téléphone... je lui propose de le prendre devant elle, elle me répond que non c'est par téléphone. je lui demande le numéro et le fait devant elle. elle décroche et je prends RDV... par téléphone !!! c'est du vécu : la bêtise à l'état brut.
Idem dans le genre débilité administrative, je vais à la sous-préfecture de St Pierre changer l'adresse de ma carte grise : c'est gratuit donc zéro euro à payer, la femme me tend un papier et me dit de passer... à la caisse ! je lui fais remarquer que je n'ai rien à payer, elle me répond : il faut d'abord passer par la caisse pour avoir le changement d'adresse... j'ai donc fait la queue pour régler zéro euro ! j'ai demandé un privilège : puis-je payer en plusieurs fois ! c'es con une administration non ?

8.Posté par le liberalisme, c'est toujours plus de bureaucratie le 21/09/2018 08:32

et oui, de Ratfarrin à Macron c'est toujours une couche de bureaucratie qui est rajoutée. Dans les services public et dans le privé. Des controles techniques, de nouvelles normes, des cautions par ci et par là avec justificatifs toujours plus nombreux dans les banques et les assurances. L'exigence d'un tel portable pour confirmer le mot de passe etc...

9.Posté par Vayrone le 21/09/2018 09:00

Quand la CGSS proposera la possibilité de faire toutes les démarches en ligne ... ce sera un grand pas pour l'humanité.

10.Posté par ZembroKaf le 21/09/2018 09:09

Avec une bonne partie de la population "illettré"...une autre partie non connecté....et encore une partie qui savent pas utiliser l'informatique...on tend vers une société "digitaliser"...qui laissera la moitié de la population...su lo bor' chomin !!!
La CAF c'est la même chose...les impôts pareil...les banques n'en parlons pas !!!
Encore un peu plus d'embouteillage dans ce quartier "d'affaire" (gare routière)...déjà très encombré...et pratiquement sans parking !!!

11.Posté par SALIAT le 21/09/2018 09:53

Un avenir déshumanisé nous attend dans les organisme sociaux ! Mais en finalité , nous allons accepté de ne plus rencontrer le moindre interlocuteur humain et physique dans nos démarches administratives.
Un futur totalement dématérialisé et robotisé pour les plus simples démarches , mais aussi un grand vide humain au quotidien pour les usager comme les salariés des anciens accueils qui vont être sûrement replacés dans des postes sans contacts du publique! Imaginer un peu cette nouvelle aire sans le moindre échange en paroles car nous allons monter dans des moyens de transports modernes sans chauffeurs , des lieux sans accueils et des services publiques sans le moindre être humain pour vous conseiller.
Déjà , beaucoup de personnes trouvent et remarquent que trop d'hommes et femmes restent derrière un écran de PC ou TV sans rencontrer la moindre personne physique. Demain , même quand on sortira le nez en dehors de la maison , plus personne pour discuter ou rencontrer réellement...

12.Posté par Veritas le 21/09/2018 11:22 (depuis mobile)

Arrête pleuré pour bande footballeur qui en fou zot.
Zot toute i gagne descende dans chemin par milliers, alors en sorte à zot aster.
A Mediter !!!
Et n'a encore i viens

13.Posté par maikouai le 21/09/2018 19:37

Pourquoi s’étonner de cette nouvelle pratique de la CG.. ? Le productivisme comme l’automatisation outrancier et surtout la complicité ou le laxisme de 90% au moins de la population, font que demain la vie, à cause du numérique (d’apparence changeante tous les 4 matins), deviendra un enfer en tout domaine et, pour tous.
En effet en ne réagissant pas aux innombrables suppressions de service valorisant, rendus directement par l’homme*, ne cautionne-t-on pas les dérives par lesquelles nous en subissons de plus en plus les revers.
Les premiers effets, à savoir, même en se rendant aujourd’hui dans un cabinet médical spécialisé, il n’y a plus possibilité d’obtenir un RDV pour se faire soigner. Cet acte est possible désormais si par ses propres moyens, on parvient à jongler efficacement avec l’informatique via les réseaux appropriés, autrement faut quémander ce service à un tiers…
Désormais tout devrait se faire via le numérique/robots : déclaration d’impôts ; identification de personne par puce insérée sous la peau (avant on volait la carte d’identité sur soi demain ce sera en soi) ; régularisation des dépenses et recettes ; pilotage automatique des : avions, véhicules, engins ; opérations chirurgicales ; soins des patients : enseignement, :flicage individuel en tout lieu, du détenteur d’un téléphone portable, d’une C B., d’un GPS (GPS cause majeure via les navires usines de la raréfaction de la faune marine)…, Ces aspects entraîneront à terme : perte de dextérité, donc du savoir-faire indispensable à sa propre indépendance (avec les prestations en Play back ne singe-t-on pas déjà …?) ; disparition : du chéquier, de la monnaie, du soignant, de l’éducateur, de l’ouvrier, de sa propre liberté… L’intelligence artificielle peut pratiquement tout faire mieux sans nous et à notre place…, devenir inutile, oisif et dépendant, est-ce un avenir pour l’Homme ? car nous ne pourrons pas tous vivre de la programmation et autre star tup, aveuglement du moment comme en toute apparition de nouveautés : plastique, amiante..
Si dès à présent les Peuples ne se décident pas de limiter l’intrusion de « l’Intelligence Artificielle » outil autant fantastique que monstrueux, dans son quotidien, il est fortement à craindre des lendemains hyper douloureux. L’excès demeure toujours nuisible.

*) A quoi bon produire autant si par cause de licenciement induit, il y a de moins en moins de consommateur ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter