MENU ZINFOS
Social

Les gendarmes sur le point d'intervenir pour déloger les transporteurs devant la SRPP


Par . - Publié le Mardi 21 Février 2012 à 10:01

Les gendarmes sur le point d'intervenir pour déloger les transporteurs devant la SRPP
Quatre camions remplis de gendarmes équipés de leurs équipements de protection sont sur le point d'intervenir pour déloger les camionneurs qui bloquent l'entrée de la SRPP.

Les gendarmes sont garés non loin des manifestants et attendent l'ordre d'intervenir.

Ils sont accompagnés de deux gros camions remorqueurs apparemment destinés à enlever les camions qui font barrage.

Le sous-préfet de Saint-Paul est venu à la rencontre des transporteurs et leur a demander d'enlever leurs camions. Sinon, a-t-il dit, les gendarmes interviendront.

Les camionneurs se consultent actuellement pour déterminer l'attitude à tenir.




1.Posté par trop fort pou moin le 21/02/2012 09:06

Asmodee D i doit jouir en ce moment.

Battu la réunion avec des bougs pareil.

2.Posté par Action le 21/02/2012 09:13

Force doit rester à la loi !

3.Posté par David Asmodee le 21/02/2012 09:23

"Asmodee D i doit jouir en ce moment."

Ainsi que mes collaborateurs qui voient s'éloigner le spectre du chômage technique et du licenciement économique en cas de blocage de l'économie. Les entreprises et les salariés ne sont pas les responsables du prix du carburant. Que ces messieurs aillent casser la gueule des politiques.

Pourquoi lors de la visite de Fillon ils ont baissé la queue et ont fermé leur gueule ? Parce qu'il est plus facile de violenter les femmes, les enfants et les malades dans les embouteillages.

4.Posté par agriginte aristobald le 21/02/2012 09:26

Que les lacrymo pleuvent, que les matraques fusent, que les porte-chenilles déplacent, que les P.V tombent, que les menottes se fassent complaisantes et que force reste à la loi!!! Pas de place pour ces clowns...

5.Posté par Donali.fr le 21/02/2012 09:28

Regardons comment débute une émeute. J'espère que monsieur le Prefet a bien réfléchi aux tenants et aboutissants de s'qu'il va faire :)

6.Posté par Laurent974 le 21/02/2012 09:33

Ils ont ksa a foutre ! Il y a pourtant à faire niveau sécurité, au lieu de glander à surveiller ceux qui lèvent le poing !

7.Posté par internaute le 21/02/2012 09:39

Le préfet ferait-il usage de la force face à un mouvement pacifique? ... Si les mouvement pacifiste n'ont aucun impact allons aux émeutes alors!! Le préfet aura-il assez de forces de l'ordre pour faire face au peuple?? La situation à la réunion est très tendu, il suffit d'un rien pour que sa explose, attention messieurs les "décideurs", ceci est l'avis d'un citoyens qui observe les évènements et qui ne voit rien de bon à l'horizon.

8.Posté par PECPEC le 21/02/2012 10:20

Une seuls phrase de la constitution :
La liberté des uns s'arrête ou commence la liberté des autres.
C'est tout !

9.Posté par patrick le 21/02/2012 11:28

fo totoché mém palér avek la lwa apré y dsépen ouca ou mét mon liberté lapo

10.Posté par Mae le 21/02/2012 12:15

Ils défendent toute la population réunionnaise, du moins ce qui ont des pbms financiers et qui n'arrivent pas à s'en sortir!! A un moment donné, faut arrêter de causer ds le vide et aller à la confrontation! Ce qui st contre, en sort a zot et tant mieux si zot i gagne paye tt le tps l'essence à ce prix la ms c'est pas le cas de tout le monde!! Solidarité? C'est un mot qui a bien peu d'importance aujourd'hui ds notre société actuelle!! Moi mi dit, Féééééééé pétééééééé!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes