Social

Les gendarmes originaires commentent les déclarations du général Ducept

Mercredi 28 Mars 2018 - 18:56

Le collectif des gendarmes originaires de La Réunion adresse ici son tout premier communiqué, deux semaines après un point presse qui a ouvert une brèche. Le collectif réagit aux propos tenus mardi soir par le général Ducept, commandant de la gendarmerie de La Réunion, sur un plateau télé. Il se fait également force de proposition auprès de leur ministère de tutelle.


"Le collectif des gendarmes originaires souhaite tout d'abord exprimer sa grande tristesse et sa grande fierté. Tristesse suite au décès de notre héros qu'est le Colonel Beltrame qui a donné sa vie en échange de celle d'un otage de la barbarie. Fierté car le courage du Colonel nous rend encore plus fiers d'être gendarme, ce métier extraordinaire et dangereux.

Nous nous permettons de réagir suite à l'interview, sur un plateau télé le mardi 27 mars, du général commandant la gendarmerie de La Réunion. 

Nous ne doutons pas de l'intérêt que notre hierarchie porte à notre problématique et de la discrimination dont nous sommes victimes. 

Néanmoins, nous souhaitons apporter des précisions sur ce qui a été dit sur ce plateau du journal télévisé.

Lorsqu'il est dit que c'est à cause d'un vieux texte de 1935 que les annuités (une année compte double) ne sont pas accordées aux originaires, cela n'est pas vrai. Car cela fait seulement 3 ans que les annuités ne sont plus données aux ultramarins qui effectuent un séjour sur leur territoire d'origine. Alors que les non originaires continuent à l'avoir. Pourtant rien n'a changé dans les textes de loi et nulle part il est écrit qu'un originaire non fixé définitivement ne puisse faire annuités. Il s'agit d'une interprétation et d'une décision propre à la gendarmerie qui a sorti une circulaire instaurant cela. Mais une circulaire n'est pas un décret, donc n'est pas la loi. C'est même contraire aux textes en vigueur. Les nombreux camarades réunionnais ayant pris leur retraite avant 2015 avec le bénéfice des annuités, sont la preuve concrète que le problème ne date pas de 1935.

Lorsqu'il est dit qu'un ultramarin peut faire jusqu'à 11 ans sur son île natale, cela n'est pas vrai non plus. Même si dans les textes il est effectivement prévu que nous fassions 11 ans, dans les faits notre hiérarchie refuse de nous laisser ici plus de 9 ans sauf cas très exceptionnel.

Il a été également dit qu'un originaire ne peut rester définitivement sur son île sous le motif que nous sommes militaires et devons servir en tout lieu de la nation. Précisons qu'en métropole, lorsqu'un militaire de la gendarmerie parvient à retourner sur son territoire d'origine, il peut y rester toute sa vie. Le Général a indiqué que 30% des métropolitains sont dans ce cas. Rappelons qu'il y a, à contrario, 0% de Réunionnais (et tous les originaires des DOM) qui sont autorisés à se fixer définitivement dans leur département d'origine. 2 poids 2 mesures?

Il a été annoncé que sur 750 gendarmes en poste à la Réunion, il y a 130 Réunionnais. Tout en rajoutant qu'il y a beaucoup de gendarmes Réunionnais en métropole. Cela est choquant de voir alors qu'il y a seulement 17% de Réunionnais en poste à La Réunion.

Nous sommes clairement victimes de discrimination. On nous reconnaît comme étant Français lorsque nous sommes en poste en métropole mais une fois affecté sur notre île, on nous met à part en nous considérant comme des "originaires". Tout en permettant à des non originaires d'obtenir le même statut que nous (CIMM), en leur permettant de garder leurs avantages d'annuités. Et on nous dit que si on veut faire annuités, nous n'avons qu'à aller voir ailleurs dans un autre outre-mer. C'est vraiment mal nous considérer! 

Nous nous sentons humiliés et ne comprenons pas pourquoi il y a autant de rejet envers nous.

C'est pourquoi nous souhaitons faire une proposition équitable au ministère :

- permettre aux ultramarins qui le souhaitent de rester définitivement sur leur territoire d'origine sans faire d'annuités. Cela était pourtant le cas il y a plusieurs années de cela.

- et permettre aux ultramarins qui ne souhaitent pas le statut CIMM de rester un temps limité sur l'île comme actuellement mais en faisant annuités comme nos camarades métropolitains. Car à ce jour, même si on choisit le statut général comme nos camarades métropolitains, la gendarmerie refuse de nous donner les annuités. Il faudrait généraliser le même nombre d'année pour tous. Par exemple 6 ans (4+1+1).

Nous tenons à remercier les députés Ericka Bareigts, Nathalie Bassire, Huguette Bello, Jean Hugues Ratenon, Thierry Robert et David Lorion ainsi que Daniel Gonthier, maire de Bras Panon, pour leur soutien fort apporté aux deux collectifs pour nous défendre au plus haut niveau. Cela montre qu'il s'agit d'une cause noble qui réunit tous les bords politiques.

Nous remercions aussi notre avocat Maître Antoine avec qui nous irons jusqu'au bout sans jamais céder ni reculer car nous sommes très déterminés et très nombreux.

Sans oublier que nous remercions les épouses des gendarmes originaires qui nous soutiennent par le biais de leur collectif.

Vive La Réunion ! Vive la France !"

----
Sur le sujet :
Bonification retraite: Les gendarmes réunionnais veulent briser l'injustice
Zinfos974
Lu 4318 fois



1.Posté par klod le 28/03/2018 20:07

meme droit pour tous ( pas comme la "manif pour tous" quand meme , qui n'était que refus des droits pour tous , pas d'amalgame , comme disent certains !!)

2.Posté par Jp le 28/03/2018 20:16 (depuis mobile)

Effectivement ... si tout est vrai, il y a une réelle discrimination

3.Posté par Ma sonnerie le 28/03/2018 20:36

faut faire virer votre chef local les gars..

4.Posté par Honteux ! le 28/03/2018 20:40 (depuis mobile)

J''aurais honte d''avoir à remercier des politiques qui veulent se faire voir mais qui n''ont que faire des Gendarmes. Un T. Robert qui se croit supérieur au préfet, un JH. Ratenon et une H. Bello qui haïssent la France et ses représentants comme vous..

5.Posté par Jp le 28/03/2018 21:02 (depuis mobile)

Tenez bon gars , vous avez ce combat , mais il y en a d''autres sur notre île !

6.Posté par Ancien gendarme le 28/03/2018 21:31

Ils ont raison de réagir! Malheureusement il vont payé cher! Inultile de flouté là photos. Des têtes vont tombé c’est sur! Ils vont être parachuté dans un petit trou perdu en campagne ou bien plus évolution carrière ou subir des pressions brefs ils seront forcé démissionner. C’est ça quand un subordonné fait chier la hiérarchie militaire.

7.Posté par SITARANE le 28/03/2018 21:38

En matière de recrutement, la gendarmerie est loin d'être le reflet de la population actuelle!!!!! C'est plutôt vieille France !!!!!!!!! Dans les autres Armées, un militaire originaire d'un département d'outre- mer qui sert dans son département d'origine a droit aux mêmes avantages que ces camarades s'il est muté à partir de la métropole. A part les GAV, les autres viennent de la métropole car les écoles sont en métropole.................. Une autre solution équitable supprimer les bonifications d'annuité ou en donner aux gendarmes ultramarins lorsqu'ils servent en métropole.............Nous serons toujours des variables d'ajustement........................

8.Posté par BERKEL le 28/03/2018 21:44

D'une certaine manière les annuitées servent à dédommager les militaires
métropolitains ayant servis loin de chez eux , une sorte de récompense du fait
de leur situation d'éloignement et vu qu'il n'y a que 17% de l'effectif natif de l'Ile qui est en
poste il faut bien combler les autres postes donc faire venir de métropole.
Dés lors il est normal que des annuitée viennent compenser des métropolitains loin de chez eux,
alors que les originaires sont chez eux.

9.Posté par Retraités floués le 28/03/2018 21:46

Petit rectificatif : les originaires ont bénéficié des annuités à compter de 2011. Ce n était pas le cas auparavant. Nous allons très prochainement prendre contact avec maître ANTOINE. En effet, il appert que le décret de 2010 concernant les annuités des anciens combattants, a été appliqué depuis 1999, soit une antériorité de plus de dix ans au vu du nombre de personnes flouées. Avec ce précédent, il convient d effectuer une requête sur le décret concernant les militaires de la gendarmerie.

10.Posté par ché le 28/03/2018 21:53

conférence de presse anonyme...ça me rappel les corses...mais c'était pas des keufs

11.Posté par Merlin le 28/03/2018 22:21

Battez-vous pour vos DROITS car personne ne le fera à votre place.

12.Posté par KUNTA KINTé le 28/03/2018 22:26

Grave ce Ducept , en ne maîtrisant pas son sujet .Que Ducept soit relevé de ses fonctions où alors c'est la voix de son maître ???

13.Posté par L''''INSOUMIS le 28/03/2018 22:58

1.Posté par klod le 28/03/2018 20:07
meme droit pour tous ( pas comme la "manif pour tous" quand meme , qui n'était que refus des droits pour tous , pas d'amalgame , comme disent certains !!)




A 75% d'accord avec toi Klod, mais envoyer les CRS et Gendarmes tabasser la "Manif pour tous", vraiment ca le fait pas et ca le fera JAMAIS ....


Comme en 40 pour le Vel d'Hiv, policiers et gendarmes, (presque) tous de Bons Kollaborateurs !

14.Posté par Citoyenne retraitée indignée le 28/03/2018 22:58

Liberté...INEGALITE...Fraternité...

Combien de temps encore, l'immense majorité des réunionnais devra-t-elle subir cette injustice de la scandaleuse sur-rémunération perçue par une catégorie de privilégiés ?

Quand est-ce que nos fiers élu-e-s cumulards-démagogues de la Réunion, auront enfin le courage d'en demander son abolition au gouvernement, au nom de la devise républicaine française:

Liberté ...EGALITE...Fraternité ...

15.Posté par képi le 28/03/2018 23:05

T inquiètes post 10 c était des vrais et le général peut annoncer un texte de 1936 mais comme il existe il doit être appliqué puisqu'il s applique à l'ensemble des français.............c' est la règle car la loi est la même pour tous et la loi est la loi , norme suprême dans la hiérarchie législative au dessus des règlements et des notes de services par exemple........"duralex sed lex" la loi est dure mais c est la loi : on apprend celà à l'Ecole des Officiers de Melun auprès de la fac de Melun ou de Créteil...........

16.Posté par Égalité le 28/03/2018 23:25

- 1 an = 2 ans, encore un vieux truc de la colonisation. On supprime pour tous et on en parle plus.
- 1 salaire = 1.5 salaire, encore un vieux truc de la colonisation. On supprime pour tous....

Y plus de problèmes, merci les gendarmes.

17.Posté par dadou le 29/03/2018 04:50

Une prime pour ceux sui servent loin de chez eux?!!! C’est sur que travailler en outre-mer c’est très difficile et c’est pour ça que souvent ils demandent à prolonger, surtout a la réunion !!

18.Posté par margoze le 29/03/2018 05:06

Aucune discrimination, quand vous avez passé le concours vous le saviez . Vous voulez tout avoir . Pourquoi un gendarme ne reste pas plus de 3 ans : pour éviter les copinages et les magouilles . Alors créoles gendarme et emploi fixe: grosses magouilles très grosses . Arrêtez de pleurer. Vous avez un emploi, vous avez été reçu à un concours de dictée. Bravo , bossez ou allez ouvrir votre camion bar

19.Posté par olive le 29/03/2018 08:20

Pourquoi une annuité compterait double ? il est là le problème

20.Posté par Jp POPAUL54 le 29/03/2018 08:22

C'est bien de donner du grain à moudre à nos gouvernants...
Cela sera un plaisir de tout supprimer.
Proposition vraiment équitable pour tous !

21.Posté par Toto Mobile le 29/03/2018 09:12

Courage chers compatriotes !
Je rejoins SITARANE . Pourquoi il n'y a pas d'annuité en plus pour les réunionnais déportés en Métropole ? Ils sont loin de chez eux aussi .
Petite parenthèse hors sujet, continuer vos contrôles du week-end, cela écume les délinquants routiers

22.Posté par noe le 29/03/2018 09:13

Fiers d'être gendarmes !
Honneur à la Gendarmerie !
Mais égalité de traitement c'est mieux .... ces histoires de "réunionnais/métro" , c'est pas bien du tout ! Le corporatisme n'est pas bon !
On est "gendarme" point barre ! Ces discriminations portent préjudice à tous ... On ne travaille pas dans l'honneur et la confiance mais dans la jalousie et le mépris !

23.Posté par GIRONDIN le 29/03/2018 09:25

Qu'ils bossent tous !

Date de naissance Age minimum de départ en retraite
Avant le 1er juillet 1951 60 ans
Du 1er juillet au 31 décembre 1951 60 ans et 4 mois
Année 1952 60 ans et 9 mois
Année 1953 61 ans et 2 mois
Année 1954 61 ans et 7 mois
Année 1955 62 ans

24.Posté par noe le 29/03/2018 10:09

« La discipline faisant la force principale des armées, il importe que tout supérieur obtienne de ses subordonnés une obéissance entière et une soumission de tous les instants. Les ordres doivent être exécutés sans hésitations ni murmures. L’autorité qui les donne est la seule responsable. La réclamation n’est permise que lorsque l’ordre a été exécuté. » (Règlement militaire (1945)

25.Posté par momo le 29/03/2018 11:19

changez de metier et devenez coupeurs de cannes

26.Posté par K. Issak le 29/03/2018 11:37 (depuis mobile)

Pot de terre contre pot de fer ! Que pourriez vous faire ? Rien !!!

27.Posté par 973 le 29/03/2018 11:57 (depuis mobile)

Oui pas de discrimination...mais ici ce sera très très très dur....

28.Posté par Dazibao le 29/03/2018 15:10

C'est un vieux problème.

Je me souviens d'une vieille contestation:

le gendarmes métropolitains qui allaient en Corse faisaient 1/2 campagne alors que le déplacement de leurs collègues domiens qui les accompagnaient, comptait comme une campagne simple (aucune bonification).

29.Posté par VIEUX CREOLE le 29/03/2018 15:41

COMMUNIQUÉ CLAIR ,BIEN ARGUMENTÉ ,CONVAINCANT écrit avec gravité , dignité et respect de la Fonction !
Noé ( POST 24 ) , tout Citoyen ( ayant fait le service militaire connaît parfaitement ce passage d'un règlement, depuis longtemps dépassé par l'évolution du monde et des mentalités ... Il aurait dû être totalement révisé depuis des décennies !!!

- Je dis BRAVO "au collectif des Gendarmes originaires !!!

30.Posté par Patouche le 30/03/2018 10:25

Continuez votre combat et ne vous effrayez pas des retour de bâtons propre à l insoumission des militaires. Le gegene ne sera pas de votre côté, et ses arguments ne sont qu un copier coller des consignes reçues et
d un règlement napoléonien rétrograde sorti de derrière les fagots. Vous allez gagné et vous savez pourquoi, parce que vous avez raisons... au nom de L égalité et de la légalité. Seul le chiffre de 17% fait sourire. Y a des gendarmes réunionnais qui tapent au portillon pour revenir au pays et à qui on dit non..... et pourquoi d après vous ? Hein.... pas besoin de faire de grandes études pour deviner. J espère que vos soutiens politiques ne vous lâcheront pas.

31.Posté par loulou le 06/05/2018 20:40

poste 8 si je suis votre logique c'est normal les métropolitains viennent servir loin de chez eux donc ils ont droit aux avantages et les créoles qui servent en France métropole ils ont droit à quoi ? et pourtant ils sont loin de chez eux aussi ; encore une France à 2 vitesses

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >