Culture

Les gagnantes du concours de la correspondance

Lundi 6 Mai 2019 - 17:09

Lors de la seconde édition du concours de la correspondance faisant référence au 170ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage à La Réunion, l’association pour promouvoir l’écriture et la lecture avait émis la consigne suivante : achever la lettre de Mario… un jeune esclave dont la dépouille fut retrouvée dans une grotte là où s’élève la statut de la Vierge Noire.

Le thème a inspiré bon nombre de passionnés d’écriture…
Plusieurs dizaines de lettres ont été réceptionnées et seules les femmes, d’ici et d’ailleurs, sont montées sur le podium… Elles se confient ci-dessous.

DELPHINE LEVY 

Delphine Lévy est arrivée à la première place de la catégorie adulte : « l’année dernière j’ai loupé de peu le concours dédié à Mme Desbassayans, cette année, j’ai guetté scrupuleusement la seconde édition sur Zinfos et je me suis lancée »… Dans son enthousiasme elle entraîne Jeanne sa fille collégienne « nous nous sommes encouragées mutuellement en nous lançant ce défi d’écriture »… Et seule la mère remporte un prix !

Chez les Lévy l’écriture est une affaire de famille « puisque ma grand-mère offrait à chacun de ses petits-enfants un cahier d’écriture » se souvient-elle, sa tante a été publiée à différentes reprises.

Munie d’ouvrages, en quête d’informations, Delphine s’est attelée à rédiger la suite de la lettre de Mario : « je me suis projetée dans la vie de ce jeune adolescent arraché à sa terre et qui s’est tourné vers la foi »… révèle-t-elle. L’écriture est pour elle un véritable plaisir tout comme la lecture : « l’un ne va pas sans l’autre, il y a un pont entre l’écriture et la lecture »  conclut-elle


BRUNELLA BALLEINIER

Scolarisée au collège de la Pointe des Chateaux à  Saint-Leu, Brunella Baleinier s’est prêtée au concours de la correspondance lors du cours de créole :  « mon prof de créole Mme Silotia nous a transmis l’information, dans le cours nous étions onze à participer ».

Est-elle surprise par ce prix « obtenu à l’arraché » ? (NDLR : le jury a opté pour une lecture à voix haute de deux lettres de la classe qui les avaient fortement séduites celles de Pascaline et de Brunella). « oui répond-elle, parce que nous étions plusieurs sur la ligne de départ, nous avons travaillé sur l’histoire de l’esclavage et celle de Mario pendant plusieurs heures et Mme Silotia nous a beaucoup épaulées… »

Si Brunella a su intégrer « une musique poétique » (dixit le président du jury) à travers des mots en créole, pour la gagnante « écrire en créole n’est pas plus difficile que d’écrire dans une autre langue » nous révèle-t-elle ; il suffit juste avoir de l’imagination et laisser exprimer ses émotions assure-telle.
 

 GABRIELLE CHAMAND

Le quotidien de Gabrielle Chamand file à travers les mots et la musique pas étonnant qu’elle ait réussit la lettre inachevée de Mario ! « je participe régulièrement à des concours d’écriture, j’ai pris connaissance de l’action sur le site concours des nouvelles » nous annonce-t-elle.

Pour sa contribution elle a obtenu bon nombre d’éloges de la part du jury : « bonne qualité du récit, bon ancrage historique » ou encore « très beau récit original ». Avec une moyenne de 9/10, Gabrielle Chamand peut être rassurée pour ses prochaines contributions lors des différents concours « je prête beaucoup d’attention aux critères du règlement » précise-t-elle. 

Si mille projets d’écriture sont en route pour cette intervenante culturelle de l’éducation nationale, sa passion reste le travail de théâtre avec des jeunes « j’écoute leurs envies, je fais en sorte que les pièces de théâtre que j’écris et que nous montons ensemble collent à leurs désirs ».

Surprise et heureuse d’avoir retenu l’attention du jury, elle persiste dans la suite des collaborations scripturales, d’ailleurs elle sollicite le soutien des zinfonautes car elle a participé à un nouveau concours doit voici le lien  https://fyctia.com/pages/127236
 

ALICE CORNET

La jeune collégienne de 14 ans a d’ores et déjà collecté : deux prix de poésie et un prix d’écriture « je me rends régulièrement sur le site concours de nouvelles » nous précise-t-elle et je m’arrête sur des thèmes qui me touchent ». Scolarisée à Saint-Nazaire au collège Saint Louis, Alice Cornet a vécu deux ans à La Réunion elle affirme « l’histoire de Mario m’a permis de mettre des mots sur les émotions d’un jeune de presque mon âge. Faute de vivre sur les lieux, j’ai entamé des recherches sur la période de l’esclavage et je me suis lancée »

Son goût pour la lecture (et aussi l’écriture) se vit au quotidien « John Green est mon auteur préféré ». « Nos étoiles contraires », « qui es-tu Alaska » le romancier est apprécié par des milliers d’adolescents à travers le monde. « j’apprécie aussi les ouvrages de Shannon Messenger, un autre écrivain du monde des adolescents ».

Depuis quelques mois l’écrivain en herbe Alice Cornet s’est lancée dans la rédaction d’une fiction « la prophétie du K.O. » avec son jeune frère Charles de…. 12 ans ! « L’histoire est terminée, elle fait 200 pages, elle est en cours de correction pour l’instant… »

Ouf le monde de l’écriture peut être rassuré la relève se prépare !
Lu 2094 fois




1.Posté par Tristan Lefebvre le 07/05/2019 16:26 (depuis mobile)

Félicitations les filles. Bisous Gab. 💋❤️

2.Posté par Chamand Gabriele le 08/05/2019 08:58

Merci !
Sur le site Fyctia, vous pouvez me soutenir si mon histoire vous plaît !
Il faut chercher Gabriele V .
Oui mon prénom c'est avec un seul 'l'
A bientôt !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 13 Octobre 2019 - 14:13 Concours de la correspondance : Semaine 8