MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

"Les fleurs du Yab"


Par Christian Vittori - Publié le Mardi 14 Octobre 2014 à 10:40 | Lu 454 fois

A chacun son cause cosé ? Son bal conté ? Sa chaleureuse expression ?
La culture Yab, créole longtemps ? est un existant. Vous pensez qu’elle a disparu sous les décibels de la modernité qui veut annihiler tout ce qu’il y a d’humain ; et hop ! comme Ti Jean qui joue un tour à Grand Diab’, elle réapparait sous une forme inattendue… un véritable « Karambolaz » que ces acadiens tropicalisés du Bayou, du Bayou, disent-ils ?

Elle est donc un élastique solide. Elle s’étire mais ne rompt pas.
Voilà sa première caractéristique. Avec le bal conté de Môssieur Sergio Grondin très courtisé par des admiratrices, très sérieuses au demeurant, qui se produit en Bretagne (à côté du Chaudron ?) ou au Québec libre, c’est un peu de joie réunionnaise qui s’exporte et se transmet ici et là…
Voir des bons créoles se déhancher pour faire un cercle celtique c’est sympa, original ? Nous le fîmes à la Plaine des bons palmistes (miam, miam) voilà quinze ans, celui d’un temps que les jeunes de vingt ans ne peuvent pas comprendre.

Et puis il y a les amants de St Jean… Sous oublier les polkas, les mazurkas, les valses, … l’humour même si cela se termine toujours « dans l’poulailler n’a pi volaille ! »
Tout cela c’est la faute à la voune ?
Le tout, formant une atmosphère qui véhicule le cœur de son identité, le charme. Avec l’accordéon, c’est tout un univers qui se déploie, tout un pan de l’âme créole qui nous vient … « des Yabs »…
Yab étant une contraction de « Y habite » … les hauts ? Et même au fin fond du monde à la Plaine des Grègues à St Joseph, Entre-Deux, les Avirons ou St Philippe ? Ils sont partout ces bougres même à la rue des limites.

Ce n’est pas une question de couleur mais de réalité locale, sans jugement, celle d’être en partage, dans le sentiment subtil, celui d’aimer la nature environnante et de savoir-faire sourire son voisin de sa propre nature, celui d’avoir l’intelligence de rire de ses propres turpitudes pas que « l’arack » et c’est tout un petit monde qui se remue. Ce ne sont pas les Trois sans hommes, de la Chapelle de Manapany en sucre de cannes qui nous diront le contraire ?
Ainsi, du lièvre à l’éléphant, du rêve au gigantisme, en passant par le commerçant chinois qui sauva La Réunion de la famine par son esprit d’économie et sa gestion rigoureuse durant la seconde guerre, c’est toute une Réunion qui s’exalte, ce qui fait que nous avons tous en nous une part plus ou moins grande de Yab ?... de Caf ? ou de Malbar ? Qu’importe, pourvu qu’il y ait l’ivraie ?

Bref, nous les chinois du double sept de La Réunion, nous n’avons pas de compte rendu à donner à la régente du ciel, parfois trop rigide ? car au final c’est « véga » qui nous éclaire, rajoutez un peu d’accordéon nostalgique et le charme exulte.

Christian Vittori




1.Posté par Jules Bénard le 14/10/2014 11:59

La culture yab existe, cher Christian, tout comme il existe une culture tamoule, chinoise, zarabe, etc. Et elle est bien vivante, les exemples ne manquent pas.
Le théâtre de notre créateur de génie, François Folio, par exemple. Je ne citerai que ses "Proverbes créoles", qui sont un pur produit de l'âme yab.
Les Pattes-Jaunes en sont une autre émanation, comme les coups d'accordéon perpétrés par Lacaille et Cie.
Il y a une littérature yab : Mussard, Murat, Huet et autres turiféraires d'une expression, d'un mode de vie qui ne peuvent se confondre avec ceux des bas ou de la ville.
C'est ça la richesse d'une population, avec ses mots qui changent d'une contrée à l'autre ; son accent qui varie de La Rivière à Grand-Bassin.

2.Posté par la lutte finale le 14/10/2014 20:19

et donc...?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes