Auto

Les fauves sont lâchés sur le circuit Félix Guichard !

Samedi 24 Avril 2010 - 23:19

Grosse effervescence ce matin sur le circuit de Sainte Anne avec les derniers réglages effectués pour mettre au point le dernier bolide sorti tout droit du bureau d’étude du Réseau Ambition Réussite du Collège de Sainte Rose. Le châssis en bois (comme les Morgane !!!) ayant fait l’objet d’un travail particulier afin de privilégier une bonne tenue de route en courbe…


Les fauves sont lâchés sur le circuit Félix Guichard !

Une action menée par quelques enseignants et personnel technique du Collège de Sainte Rose avec comme objectif une sensibilisation à la sécurité routière et l’obligation de respecter les consignes sur un circuit (passage de porte, prise de trajectoire, distance de freinage…).


Les fauves sont lâchés sur le circuit Félix Guichard !

Mais la fabrication de cette « caisse en savon » a permis aussi de travailler le français, les mathématiques et surtout la technologie, cette dernière ayant une part importante dans la conception de la direction.


Les fauves sont lâchés sur le circuit Félix Guichard !

Ce véhicule est de plus écologique puisque presque tout est issu de la récupération hormis le châssis en bois !!! Menée un samedi matin alors que l’établissement est fermé ce jour, les enseignants ont utilisé pleinement le dispositif « accompagnement éducatif » pour louer les services d’un moniteur breveté d’état et les installations du circuit.


Les fauves sont lâchés sur le circuit Félix Guichard !

Benjamin, Jean-François, Steven, Frédéric et les autres n’ont eu de cesse pendant cette matinée de tester leur sulfureux engin, à la recherche de la meilleure courbe ou la limite du freinage…


Les fauves sont lâchés sur le circuit Félix Guichard !

Après réunion du staff technique, il a quand même été décidé de doubler les câbles de freinage afin d’optimiser celui-ci. En effet « sans maîtrise la puissance n’est rien » (catalogue Pirelli !!!) et surtout les enseignants du collège se devant de sécuriser au mieux la bête en devenir…


Les fauves sont lâchés sur le circuit Félix Guichard !

Car il faut dire que ce spider monoplace devrait, si les problèmes techniques sont tous réglés, s’aligner le 27 juin prochain lors de la prochaine course de caisse à savon de la Plaine des Palmistes.


Les fauves sont lâchés sur le circuit Félix Guichard !

Il faudra à présent penser à désigner les pilotes officiels, terminer la formation du soutien logistique et surtout à penser à une préparation physique et mentale des pilotes. En effet, lors de ces grands rendez vous le mental est primordial et les muscles mis à rude épreuve. Surtout ceux du cou lors des courbes prises à grande vitesse… !!! (force centrifuge !!!).


Les fauves sont lâchés sur le circuit Félix Guichard !

Une bien belle matinée, des élèves heureux d’avoir réussi à monter un projet et des enseignants dévoués acceptant de « griller » leur matinée du samedi (au propre et au figuré tant la chaleur de la piste était élevée).


Les fauves sont lâchés sur le circuit Félix Guichard !

A noter que la douzaine d’élèves sollicités sur ce projet ont prouvé qu’ils étaient capables de réussir une activité, ce qui n’était pas gagné d’avance… C’est sans doute cela la pédagogie : faire réussir les élèves dans des projets ludiques pour qu’ils puissent réussir ailleurs…


Les fauves sont lâchés sur le circuit Félix Guichard !

Les fauves sont lâchés sur le circuit Félix Guichard !

Les fauves sont lâchés sur le circuit Félix Guichard !
Axel Thiro
Lu 3741 fois



1.Posté par beverly, une réunionnaise le 25/04/2010 01:06

quand nous etions petits, mes frères et moi, nous construisons des voitures petites comme ceux là, en bois et tout.Pourtant, j'etais une fille, tous les 3, nous construisons nos petites voitures pour rouler dans la ruelle où etait notre maison.Aujourd'hui, nous achetons des petites motos electriques pour nos enfants, des voitures electriques.Nos enfants à nous ne connaissent pas cette epoque à nous, où nous n'avons rien.Il fallait le construire.Nous n'avons pas du materiel comme eux sur la photo.Il y a des adultes qui nous donnaient un coup de main.J'ai vecu cela moi aussi, et j'etais une fille.

2.Posté par mathéo le 25/04/2010 03:12

couper des arbres pour faire des caisses à savon serait écologique?
leur caisse ont pas le côté folklorique (l'aérodynamisme a été zappé)

3.Posté par David le 25/04/2010 09:13

Post 1. Oh oui, quelle époque ! Qu'est ce je regrette, moi aussi, de ne pas avoir à réveiller ma fille de deux ans à 4 heures du mat pour qu'elle aille chercher du bois et donner à manger aux poulets. Satanée société de consommation : maintenant on achète des bouteilles d'eau et des barquettes de poulet ! Quelle horreur ! Et pourtant je suis un garçon.

4.Posté par orange mekanik ta mère le 25/04/2010 09:48

en plus il reste de la place pour une série de batteries, alimentant un moteur électrique sur le moyeu de chaque roue arrière ! Kart électrique, prochaine étape ???

5.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 25/04/2010 15:21

Beverly, ça devait être super... nous aussi, garçons et filles de la même rue...
a l'époque personne n'aurait cherché a distinguer les participants, ça nous aurait fait perdre du temps de jeux. Et les adultes d'alors nous accordaient du temps pour ça...

6.Posté par bertel le 25/04/2010 18:51

"C’est sans doute cela la pédagogie : faire réussir les élèves dans des projets ludiques pour qu’ils puissent réussir ailleurs… "

Tout à fait ! Parce que pédagogue "travaille" sur du vivant qu'il se doit de respecter, personne ne peut remplacer un enseignant formé si ce n'est un autre enseignant formé... surtout pas un étudiant, quel que soit son savoir... théorique !

Les comiques qui viennent régulièrement sur ce site dénigrer les enseignants sont bien absents sur ce sujet !

Où sont l'énarque et le poulet perfide et brillant ?

Bertel de Vacoa

7.Posté par Lanowa le 27/04/2010 11:16

C'est vraiment une chouette initiative.

Le théorique pur n'a que peu d'intérêt s'il n'est jamais appliqué.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter