MENU ZINFOS
Social

Les familles de la cité Spencer du Port relogées dans les six mois


La Semader affiche ses intentions dans le bras de fer qui l'oppose aux résidents de la cité Herbert Spencer du Port. Dégradé jusque dans sa structure, ce parc locatif accueille encore pour quelques mois des habitants. Le bailleur social s'engage à répondre individuellement aux 112 familles concernées dans les six mois.

Par Ludovic Grondin - Publié le Vendredi 8 Mars 2013 à 16:44 | Lu 1569 fois

Les familles de la cité Spencer du Port relogées dans les six mois
"Nous nous sommes engagés sur un principe de relogement que je qualifierai même de rapide de l'ensemble des familles", indique Julien Paul, directeur des actifs patrimoniaux de la Semader.

Le protocole de relogement impliquant l'Etat, les bailleurs sociaux, la CAF et le Département a été signé par toutes ces institutions. Ce protocole, toujours en cours d'application, doit permettre à la Semader d'évaluer la disponibilité actuelle des parcs locatifs, y compris donc chez d'autres bailleurs.

Le tour de table se poursuit à ce niveau alors que "d'ici deux à trois semaines, sera réalisée une enquête sociale", précise Julien Paul. Dans les faits, celle-ci visera à identifier les voeux des occupants de la cité Spencer. "Pour certains, on va vers de la dé-cohabitation (les enfants majeurs choisissant de faire une demande de logement séparée des parents, ndlr). D'autres pourraient choisir de demander à être logé dans une autre ville", exemplifie Julien Paul. Cette phase permettra de faire coïncider au mieux les attentes de chaque foyer face à l'offre existante. "L'impératif de relogement dans les six mois", évoqué par le maire Jean-Yves Langenier, semble être dans les cordes de la Semader à entendre son représentant.

La dernière réunion entre un groupe d'habitants, la CNL et la mairie il y a exactement 15 jours au cinéma Casino du Port, a apporté d'autres bonnes nouvelles aux résidents. "Nous allons faire en sorte que ce déménagement soit financièrement neutre pour les familles. Nous prendrons en charge les frais de déménagement et l'ouverture du compteur d'eau, poursuit le cadre de la Semader. Tout cela leur a été annoncé".

La démolition pure et simple est privilégiée

Autre effort du bailleur social : "les résidents doivent avoir reçu, à l'heure qu'il est, leur quittance de loyer indiquant l'exonération totale de leur reste à charge du loyer jusqu'à leur relogement".

Consciente du "vieillissement prématuré" de la résidence, la Semader regrette l'agitation de la CNL qui "a fait courir le bruit qu'un risque d'effondrement était imminent", déplore Julien Paul. Néanmoins, la Socotec, le bureau d'études technique sollicité par la Semader, évoque dans son rapport "un risque d'effondrement à moyen terme". "Nous n'avons pas attendu ces conclusions pour entamer des travaux de confortement dès 2011", ajoute Julien Paul.

Quant au sort de la résidence, la Semader n'a pas officiellement arrêté son choix, même si une piste est privilégiée. "Entre réhabilitation et démolition, le plus probable reste la démolition".

Les familles de la cité Spencer du Port relogées dans les six mois




1.Posté par théline le 15/03/2013 16:19

beaucoup de mots et de paroles sont dit ce n'est que du vent entre ce qui est dit et la réalité il y a un grand fossé

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes