MENU ZINFOS
Société

Les expressions kréol indispensables


#LeDébatDuCouvreFeu se penche aujourd'hui sur les expressions kréol les plus utiles.

Par Zinfos974 - Publié le Samedi 8 Janvier 2022 à 21:00

Comment se saluer en kréol ? Comment se débrouiller pour se faire comprendre ? Laurence Dalleau Gauvin, première Réunionnaise agrégée de créole, vous donne quelques clés.

 



Et pour vous, quelles sont les expressions créoles indispensables ?




1.Posté par Gros blanc le 08/01/2022 21:13

Alé fé pikazot !

2.Posté par jojo le 08/01/2022 22:37

po moin, le plus gaillard des expressions kréoles c'est : "totoche out' momom" ... le deuxième qui vient après cé "langounasse out nénéne".

3.Posté par Bokapola le 08/01/2022 23:25

Kan mwin té ankor tanbi, sak kou mwin navé in pé pér la pat, momon ek défin gromomon té i di:
1. Lapakapab, lé mor san éséyé.
2. Éséyé gété la pwin malér, mésiré kas pa lo bra.
3. Rés pa lo vant vid.

Zordi mi di ban zènzan:

La vi lé konm in volan
Fo pa minn ali an kouyon
Sinonsa ta pik dann fon
É ta loukat lo plafon

4.Posté par Kayam 🖊 le 09/01/2022 01:00

KayaM
Je ne comprends pas la flatterie exagérée dont nous a attribué M. Youssouf Omarjee dans son courrier de lecteurs : Être Réunionnais est une chance formidable !
Nous ne méritons pas autant surtout que nous avons aussi nos défauts ! Des pétales OK mais des p'tites épines rappellent à l'ordre et jouent leur rôle de piqûre.

Je ne comprends pas non plus les phrases : Comment se saluer en kréol ? Comment se débrouiller pour se faire comprendre ? Laurence Dalleau Gauvin, première Réunionnaise agrégée de créole, vous donne quelques clés.

Est- ce que cela concerne tous les zinfonautes ou la partie qui ne s'exprime qu'en français ?
🤔Doit-on aujourd'hui avoir quelqu'un de spécial pour nous apprendre notre propre langue maternelle ? Que l'on a sourdement entendue alors que l'on était encore dans le ventre de notre mère ? Avec lesquelles (langue et mère) on a été bercés et on a grandi ? Cette langue que l'on continue à parler H24, 365/365 même des fois 366 jours lakaz, dans la rue, partout avec nos enfants ? Que nous écrivons aussi (un peu, beaucoup, passionnément) ?

Ce serait bizarre que vous nous demandez, à nous Réunionnais-e-s de prendre des clés pour nous débrouiller en créole🤨 Si c'est le cas, je n'adhère pas🔴 Je laisse la place à d'autres intéressé-e-s.

Sinon, il y a énormément d'expressions créoles indispensables. Cela dépend des lieux où l'on se trouve, des choses que l'on fait, de ce que l'on veut faire passer comme messages, etc.

Pour moi, mettre toutes les chances de son côté : pa kapab lé mor san essayé

Suivre un mauvais chemin avec des "camarades" : sad y don'n la rou y ral pa charète

Ne pas perdre courage : tiembo largue pa

Ne pas se mêler des choses qui ne te regardent pas : kan y koz ek sosis, boucané y rète pendiyé

Se contenter de ce que l'on a à manger : ou pa don'n cochon pou tié, rode pa boudin

Quand on vit bien et qu'on rejette la misère de l'autre : in vente plein y kompren pa poukwé in vente vide y kri

Tous les jours, ce serait bien que chaque personne y pass balié devan son porte avan gardé si devan la porte son kamarad lé sal !!

Par contre beaucoup de personnes utilisent le mot coke.
Je peux vous dire que dans les hauts de l'ouest, avant, ce mot était le mot le + insolent et le + dégueulasse qui pouvait exister. Même encore là pour l'écrire j'ai du mal... ne parlons pas quand il faut le lire. 🙉 🙊
Quand nous entendons ce mot, nous sommes gênés et presque choqués de son utilisation. Après au fil des années, nous avons eu l'habitude de l'entendre et on l'a accepté à peu près et légèrement. Nous avons appris avec les gens du sud, de St-Denis qu'ils l'utilisaient souvent et puis la nouvelle génération aussi.

Et nous, nous utilisons + facilement le mot baise qui ne nous gêne pas. Qui doit gêner d'autres 🤷
Nous sommes moins hérissés pour entendre par exemple :
Si mwin la poz la main dsi li, mi baize ali in bon cou
que
Si mwin la poz la main dsi li, mi coke ali in bon cou... j'peux pas et c'est un effort considérable. Ce mot fait partie des inexistants dans ma langue et il y a la tempête qui peut se lever si jamais on le prononce dans les réunions familiales. Les yeux deviennent des fusils et il vaut mieux tourner sa langue en plusieurs fois dans sa bouche ! Un habituel languète ton moman ne doit pas se faire entendre.

Après comment faire pour accepter un seul créole parlé ? 😏

5.Posté par Libre le 09/01/2022 01:24

Si je comprends bien, la maitrise de la langue créole ne peut se faire que par des agrégés ou des docteurs. Si je comprends bien le fait d'Etre Réunionnais n'est plus suffisant par essence pour pouvoir s'exprimer en Créole comme on le désir. JE SUIS REUNIONNAIS, donc je suis la référence pour m'exprimer a l'oral ou par écrit en kréole. Je le parles comme je veux, je l'écris comme je veux. Je ne reconnais aucune personne ni maintenant ni à jamais pour me dire comme ETRE REUNIONNAIS. vos diplômes n'ont de valeur que pour vous même et pour tous vos courtisants. Agrégés de gauche, agrégés de droite, chacun fait son beurre selon les majorités sur le dos du Réunionnais. A tous ceux qui veulent me mettre en cage moi et ma liberté, je ne reconnais pas vos sois disant diplômes pour me dire ce que je suis et je vous emmerdes...

6.Posté par Lulu le 09/01/2022 06:37

Allez mange ma payer band de comiques inutiles, agrégée de la langue créole, ben voyons, ce sera pas elle ni quelqu'un d'autre qui m'expliquera comment causer créole!

7.Posté par Marie le 09/01/2022 07:35

D'accord avec post 4-Kayam et 5-Libre...
Qui pense pouvoir nous apprendre le créole ?
Je suis sidérée de savoir que de nombreuses personnes font leur business sur le parlé kréol en revendiquant une certaine forme d'indépendance tout en percevant les fonds publics pour faire bouillir la marmite.
Les zoreil non plus n'ont pas besoin ... le créole s'apprend ou tout du moins se comprend très vite.

Une expression que j'aime beaucoup : "Na in zour i apèl demin"
ça veut dire que chaque acte a une répercussion.

A trop politiser la langue créole, que deviendra t-elle demain ?

Au lieu de vouloir "apprendre" le créole aux créoles, mieux vaudrait apprendre à châtier notre langage et à y enlever les gros mots.
Parce que pour moi "coke" ou "baise" valent des fusils à la place des yeux si mes enfants parlent comme ça
Ce que je ne comprends pas c'est que souvent les gens utilisent le créole pour jurer

8.Posté par LBB le 09/01/2022 08:22

Bravo à Libre post 5, bien analysé, bien dit et bien envoyé, au moins tu les coui..es de le dire !
Je suis Zoreil vivant à La Réunion depuis 28 ans et je te rejoins dans ta dénonciation de tous ces soi-disant "lettrés", qui sont en permanence en train de pérorer, de faire la leçon et d'expliquer aux Réunionnais comment ils doivent penser et se comporter.
Par là je dénonce aussi certains auteurs du genre " billets d'humeur " et toute une clique qui depuis les années 90, travaille lentement mais surement à " Antillaniser " La Réunion et les Réunionnais.

9.Posté par Sisi le 09/01/2022 08:31

Suis réunionnaise mais j'ai du mal à lire le créole de certaines personnes. Mi parle créole mais mi écrit pas en créole

10.Posté par Ali le kafhir le 09/01/2022 08:34

Pareil que 1
Allé de pique à zot

11.Posté par TICOQ le 09/01/2022 08:36

Jusque dans les années 70 parler créole à l'école ou en famille était signe de décadence et d'inculture.
Aujourd'hui on ne sait plus comment le parler ni l'écrire, car des sachants ont décidé qu'il faut l'enseigner à l'université dans un code bien déterminé. Il faut dompter ce patois, le rendre socialement acceptable.

Nou mars dsi la tet !

12.Posté par TICOQ le 09/01/2022 08:36

@ 5.Posté par Libre le 09/01/2022 01:24

pas mieux....

13.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 09/01/2022 08:37

pipo
@4.Posté par Kayam 🖊 le 09/01/2022 01:00



J'ai comme à mon habitude lue avec délectation ta réponse :)



cet article qui n'a ni queue ni tête...(pas besoin de savoir parler Créole pour saluer un Réunionnais que je sache)



Je présume que l'article s'adresse aux nouveaux arrivant quelque 20,000 Z'oreils depuis le début du Covid...



Mais peut-être que le journaliste s'adresse directement à la nouvelle directrice de la poste!!!

14.Posté par Rocky le 09/01/2022 09:13

Écoutons ces agrégés parler,ils ne prononcent jamais un bon mot créole. Que pour faire le job. Quand ou la code créole à Paris ? Arrête TÉ.

15.Posté par El chapo le 09/01/2022 09:58

Mange canard dort da plume!!!
Si té Cary poisson té fin gâté

Et le meilleur: t met pas l'ail dans rougail saucisse!! 🤣🤣

16.Posté par " VIEUX CREOLE " le 09/01/2022 11:26

" LIBRE " ( post 5) , JE SUIS TOTALEMENT DE VOTRE AVIS ! ! ! !

17.Posté par Christian Brunet le 09/01/2022 11:42

Quoi que vous fassiez, il y aura toujours une levée de boucliers avec des arguments plus ou moins recevables! Tout cela au nom de la liberté d'expression, précieuse oui mais presque toujours méchante et dégradante. Cette personne est visiblement compétente, chaleureuse et bienveillante, mais ça personne pour le souligner!
Si le français n'avait pas été fixé d'un point de vue lexical ou syntaxique, on ne pourrait pas communiquer. Déjà, à la base, les mots sont bien souvent source de malentendus, alors, imaginons ce qu'il en serait sans dictionnaire ou précis de grammaire! Le pays serait une véritable tour de Babel. Et la notion de francophonie serait illusoire.
Aussi madame, nous vous remercions de vous être penchée sur la langue créole et d'avoir une attitude réflexive sur elle comme d'autres avant vous (Pierre Cellier, Robert Chaudenson, Lambert-Félix Prudent, Axel Gauvin, etc.), c'est une tâche utile même si, il faut bien le reconnaître, la graphie créole pose problème. Pensez aux panneaux Sin-Dni qui nous heurtent car, même si les détracteurs de la mère patrie font le forcing, nous avons un lien intime avec la langue française et en général les Créoles y sont attachés.

18.Posté par Vache à Lait le 09/01/2022 11:44

« Laurence Dalleau Gauvin, première Réunionnaise agrégée de créole«  🤣

19.Posté par Bagatelle le 09/01/2022 12:24

Nos ancien disait
Ou la brûle paillasse
Li te pas rougail tomate



20.Posté par Mougeon le 09/01/2022 12:31

Ester allé bin-he à zot !!! 🤣

21.Posté par valeo le 09/01/2022 13:21

4.Posté par Kayam
Super, merci.

22.Posté par Citronnelle le 09/01/2022 13:32

Le zoreil qui arrive à la Réunion et qui va enseigner apprend très vite généralement.

Ala deux trois zexpressions :

-Dann oui na poin batay
- Fourmis i marche sous la terre, demoune i coné
- Torti i voi pa son queue
- La chance ti poule lé pa la chance ti canar
- Zoreil cochon dann marmite pois.

Il y en a tellement. Le créole s'apprends sur le tas je pense.

Par contre je ne comprends pas cette question de l'article : "Comment se débrouiller pour se faire comprendre ? "
Les créoles comprennent le français, nan ? 🤔

23.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 09/01/2022 13:39

13.Posté par PIPO J
"Je présume que l'article s'adresse aux nouveaux arrivant quelque 20,000 Z'oreils depuis le début du Covid"
Ca te pose un problème que des Français viennent habiter en France? Ton chiffre est plus qu'erroné mais pour un raciste anti blanc c'est normal.
Ca t'intéresse d'échanger?
Les 50 000 zoreys qu'il y a ici repartent et tu récupères les 250 000 créoles qu'il y a en France métropolitaine?
Va donn travay pou zot tout...
Nou la fé
la merde mais
Nou lé fier nout péi.

24.Posté par valeo le 09/01/2022 13:40

ti hache i coup gro bwa

25.Posté par Tardepeu le 09/01/2022 13:52

Moi aussi je parle créole. Mais chacun parle comme il a entendu dans son environnement et selon ses origines.
Je ne mets pas un z n'importe où. Dans les écrits que je vois il y a beaucoup d'exagerations. L'illetrisme de l'epoque ajouté aux diverses ethnies contribuent à donner à chacun une façon de parler. Pour arriver à dire que le créole est en fin de compte un patoi et non une langue. Alors en être agrégé... Ça me fait rigoler.
Je ne dirai pas : bonzour, mais bonjour ou lé bien ? Donne in bout' ou ça ou sort' attrape ça pou moin sou plé mi Sava moin lé content pou ou
Les écrits que je vois comme ci-dessus contiennent beaucoup d'exagerations et ce n'est pas le créole de souche réunionnaise.

26.Posté par Kayam 🖊 le 09/01/2022 14:23

KayaM
7.Posté par Marie

C'est vrai que le langage écorche parfois les oreilles et l'insolence n'est pas en reste quand soudainement on entend une conversation bien pimentée lors d'une promenade. Des fois, je me dis oulala ! A la maison, ça arrive aussi mais en petites doses et en soft.

Une fois une jeune fille 974 m'a dit : ne me casse pas les couilles. (désolée de ne pas l'écrire en p'tits points pour vous laisser déchiffrer) Sa mère a été choquée et moi je lui ai demandé pourquoi elle utilise ce mot surtout qu'elle n'en avait pas. (ça s'est dégonflé un peu... 🙃)
Je ne sais pas si les téléréalités ont quelque chose à voir là-dedans mais les filles des années fin 90 jusqu'à 2005 à peu près ne disaient pas ça ? Si ?? 😟

J'ai déjà vu des mamans réunionnaises et zoreil donner des claques à leurs enfants dans les magasins pour écart de langage --- au moins ça recadre. Moi, c'était carrément sur les lèvres que je tapais. Mais bon --- chacun voit devant sa porte hein !

salut Pipo, y fé plézir oute "fidélité" ! 🙂

Des fois il y a des inventions abracadabrantes qui ne correspondent qu'à une mini petite partie des habitants ! Il y a des commentaires qui ont traduit mes ressentis et pour moi aussi c'est zéro kalbass la fimé granbwa ! et cela me fait rappeler le chépukoi femmes préférées ou précieuses réunionnaises là 🤦

27.Posté par L'Ardéchoise le 09/01/2022 14:59

Quelques commentaires intéressants !
I fé plézir amwin kan mi oi sak Kayam i ékri, ek bann moun i aim kozé kréol.

Pourquoi une expression plus qu'une autre ?
Cela dépend tellement du moment, de l'envie, de la situation.
L'expression vient naturellement aux créoles à un moment donné, dans une situation donnée.

Mais "bonjour ou lé bien" ?
Sa koué, sa ? Du charabia francé ? De ce créole qui fait penser que cette langue n'est qu'un vulgaire patois ? Amwin mi di : "Koman i lé", "Kossa ou di" , cela se comprend partout sur l'île.

Et les mots d'origine malgache, africaine, indienne, chinoise, pedzouille ?
On les oublie ?
Chacun reste libre de communiquer comme il veut, mais se doit de respecter les autres.

Et au passage, il y a quand même une expression que j'aime bien :
Mi mark aou dann mon karné...

Nï artrouv !

28.Posté par klod le 09/01/2022 15:31

fectivement ,d'accord sur un point avec les "commentateurs : koze kréole , ou cause créole , pou mwin la pareil, c'est pas le probleme! :

la pa les "coke , baise " : ca c'est "la bouche sale "............... le créole lé imagé, pas vulgaire ............

mais ca, c'est l'éducation ...pas un probleme linguistique !

29.Posté par Lodiab le 09/01/2022 15:47

@ Christian Brunet, 17

Vous avez été plus prompt que moi à réagir aux trop nombreuses réactions négatives et je vous en remercie, avant de compléter votre analyse.

Je partage votre avis sur cette personne qui me paraît de prime abord tout à fait dans son élément, parlant un créole simple ne comportant aucune note discordante, même si d'autres façons de s'exprimer existent et doivent être respectées.


J'attire l'attention des pratiquants qui sont agacés de se sentir "guidés" sur la nécessité pour notre langue d'avoir des Zarboutan ! Vous en avez cités, on pourrait ajouter des noms d'écrivains et d'artistes dont les oeuvres servent et serviront de mémoire et de référence comme cela s'est produit ailleurs.

Ne confondons pas la pratique quotidienne de tout un chacun et l'étude poussée de la langue ! On a autant besoin de simples pratiquants que de spécialistes qui ont observé le fonctionnement de la langue et qui nous permettent une vision plus précise. A chacun son rôle et le créole sera bien gardé !

Va-t-on demander la suppression des dictionnaires de langue française au prétexte que les Français savent s'exprimer correctement dans leur langue ?
Mon voisin Métro dit régulièrement :
《 Les gens croivent pas que j'ai 50 ans pourquoi j'ai les ch'veux tout blancs ! 》.

Eh bien il est persuadé de parler un bon français même s'il confond "pourquoi" et "parce que" et qu'il ne sait pas conjuguer le verbe croire...

De même, Lulu peut être persuadé qu'il a écrit son post 6 en créole... 😄

@ Libre, 5

Je ne conteste surtout pas votre légitimité à parler "votre" créole, tout le monde y a droit et votre seule limite est l'incompréhension de vos interlocuteurs... Mais non, vous ne pouvez pas l'écrire comme bon vous semble au risque de ne pas être approuvé et de ne pas pouvoir montrer une certaine cohérence dans votre rédaction.
Quant au fait d'être Réunionnais, c'est une tout autre question. Ne mélangeons pas tout.

Enfin, ces amorces de débats sur notre langue créole ont le mérite d'exister et montrent que Zinfos répond à un besoin d'expression sur le sujet.
Je participe donc volontiers au jeu des expressions indispensables en citant un Zarboutan notoire qui a consacré une partie de sa vie à l'analyse, la sauvegarde et l'enrichissement de notre langue créole, Daniel Honoré, qui aimait répéter :

《 Dan la vi, si ou i sérv pa, kosa ou i ansérv ? 》

30.Posté par Sisi le 09/01/2022 15:59

Post 25... Entièrement d'accord avec vous. Pas de w z dans mon créole

31.Posté par Christian Brunet le 09/01/2022 17:54

@Lodiab
Votre commentaire est fondé, irréprochable même et je pense qu'il n'y a rien à ajouter, pas un seul mot à changer. Merci Monsieur! Et je suis bien conscient qu'il y a de nombreux autres zarboutan que j'aurais dû citer.
Une langue pour survivre a besoin d'une base solide (codifiée), ce qui ne l'empêche pas d'évoluer et d'accueillir de nombreux particularismes. Et la force de la francophonie par exemple, c'est justement toute cette richesse des parlers africains ou autres qui embellissent notre langue mais en s'appuyant sur des fondations robustes.
Je me suis permis de mettre mon nom (et pas un pseudo) pour couper l'herbe sous le pied des éternels détracteurs (souvent des anti-universitaires primaires) qui auraient bien été capables de dire que mon post émanait de l'entourage immédiat de Laurence Dalleau Gauvin. Je ne connais pas cette personne mais je la défends car je ne pense pas qu'elle veuille empêcher le créole de vivre sa vie, bien au contraire...

32.Posté par Kayam 🖊 le 09/01/2022 22:11

Dans l'ensemble, on sent mieux un apaisement dans les avis concernant ce débat, comparé au sujet dominateur qui occupe constamment l'actualité.

C'est bien de rester dans un créole imagé et de dire : le goût pays oté ! D'habitude dans cette expression il n'y a que du bon.

33.Posté par Lodiab le 09/01/2022 22:59

@ Marie, 7

《 Au lieu de vouloir "apprendre" le créole aux créoles, mieux vaudrait apprendre à châtier notre langage et à y enlever les gros mots. 》

Surtout pas !!! 😱

Les jurons font intégralement partie de la langue ! On n'est pas obligé de les utiliser et sûrement pas de façon gratuite ou déplacée, mais ils ont la même valeur que les épices ou le piment dans les plats traditionnels.

On ne les apprend pas aux enfants, on dissuade même ces derniers de les utiliser jusqu'à ce que, plus grands, ils prennent conscience de la portée des mots.

" In bèzman la pli ", c'est quand-même autre chose que " in grain n pli " !

" Volér la kok tout la parti avèk. ", c'est autre chose que " volér la vol a mwin " !

" I koz pa ansanm in kouyon, i don' a li rézon. ", c'est autre chose que " I koz pa ansanm in moun i koné pa ryin."

Pareil pour " giny in totoshman kou d gèp" au lieu de " giny kou d gèp "...

Je pourrais continuer longtemps sur le sujet et vous avoue volontiers que j'ai écrit une chanson sur les " jurman ", inspiré par La Ronde des jurons de Brassens et Le petit livre des jurons, qui m'est passé entre les mains. 😉

34.Posté par Bokapola le 10/01/2022 01:59

Po kayaM, L'Ardéchoise, Lodiab et Christian Brunet
Koman y lé?
A mwin, ek mon vilin manyir, toultan mi ariv lerk la fèt la fini!

Comme vous M. Brunet, je ne cautionne pas l'inscription 'Sin Dni' (j'avoue que je n'en ai jamais vue) tout simplement car elle ne reflète pas phonétiquement la façon la plus populaire de nommer cette ville en kréol réyoné.
Le "D" est de trop et on se sentirait presque forcé de mettre l'emphase sur lui si l'on s'attardait à lire l'inscription à voix haute alors que 'Sinn ni' est beaucoup plus fluide et exact à ce que j'ai toujours entendu chez ceux qui s'expriment en kréol, sans honte, aux quatre coins de l'île.
Preuve, s'il en fallait, que le débat sur la graphie a bien lieu d'être, d'où la nécessité de manuels de référence (dictionaire, grammaire qui ont pour vocations d'évoluer vue la jeunesse du kréol réyoné en comparaison aux autres langues).
Cependant s'il s'agit, comme le voudrait ceux qui s'efforcent de le dénigrer, de franciser à outrance, le kréol au point de n'en faire qu'une copie erronée et ridicule du français, celà ne m'intéresse pas.

Celà pourrait, à terme, résulter en, d'une part, une confusion entre le kréol et le français chez les apprenants et, d'autre part (ce qui serait encore pire), en une honte de le pratiquer de peur de devenir sujet à moqueries!
En d'autres mots: "Si po fé manzé koson ek nout lang, i vo pa l'kou"!

Il n'est point besoin d'être linguiste pour comprendre que si on écrivait cette même expression avec la graphie suivante 'manger cochon', elle perdrait tout son sens dans une conversation en kréol et s'apparenterait à une pauvre maîtrise de la langue française.

Voilà ce que donnerait, par exemple, une phrase écrite ou parlée en kréol: "Té, arèt fé manzé koson ek mon lang ,don" transcrite en kréol francisé: "Oté arrête faire manger cochon avec mon langue, don".
Il serait impossible de faire plus ridicule et moins ragoûtant, n'est-ce pas?
Malheureusement, il existe encore beaucoup d'énergumènes (salut, Lulu...) qui pensent que le kréol réyoné n'est qu'un appauvrissement de la langue française que l'on devrait utiliser pour faire rire la gallerie, en faisant le clown à ses propres dépens...

Je vous remercie tous pour votre soutien (zot zarboutan en bwa dfér) pour que le kréol réyoné accède à la place qui lui revient et pour qu'il vienne enrichir le paysage linguistique mondial.

Ni artrouv po giny ankor koz koman fo fé po pa nout lang lé rannfourné mé sirtou po koz ali, ékri ali san giny la ont.😘😘😘

35.Posté par In chomeur le 10/01/2022 05:45

A moin ,mi di avec un chanté:
Mette Comores , mette Comores 👯‍♂️☠
Un caffre va arriver 👯‍♂️☠

36.Posté par Lodiab le 10/01/2022 09:00

@ Christian Brunet, 31

《 Une langue pour survivre a besoin d'une base solide (codifiée), ce qui ne l'empêche pas d'évoluer et d'accueillir de nombreux particularismes. 》

Nous sommes bien d'accord !
Et la base solide du créole réunionnais existe bel et bien, mais elle est modeste. Raison de plus pour veiller à ce qu'elle soit respectée dans notre pratique quotidienne !

Pour illustrer mon propos, voici 2 " pat tort " que l'on rencontre de plus en plus :

《 Le garson avèk ki mwin la kozé... 》

au lieu de 《 Le garson mwin la koz avèk... 》

et

《 I fo k lu sash ke mwin lé pa dakor. 》

au lieu de 《 I fo lu koné mwin lé pa dakor. 》

Or certains s'offusquent de ces remarques car ils croient bien faire en édulcorant leur créole alors qu'ils ne font que le dénaturer pour obtenir une sorte de "franséol" sans substance qui, au pire, nuit également à la qualité de leur français...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes