MENU ZINFOS
Social

Les ex-salariés de l'ARAST reçus cet après-midi par le cabinet de Sarkozy


Au quinzième jour d'occupation du Conseil général par les ex-salariés de l'ARAST, et au neuvième jour de grève de la faim pour certains d'entre eux, la situation pourrait évoluer cet après-midi. Les manifestants seront reçus par le cabinet du Président de la République, présent dans l'île aujourd'hui, à 13h30.

Par Johanne Chung to Sang - Publié le Mardi 19 Janvier 2010 à 12:41 | Lu 1083 fois

Les ex-employés de l'ARAST étaient ce matin rassemblés sous le hall, devant l'hémicycle du Conseil général. La distribution par l'AGS des chèques de préavis, représentant un mois de salaire, a débuté hier et se poursuivait ce matin. Quant aux 1.000€ d'indemnités, les manifestants ne les ont toujours pas touché et reçoivent en ce moment les documents nécessaires à l'obtention de cette aide d'urgence. Valérie Bénard, porte-parole des ex-employés de l'ARAST, déplore : "Toujours aucune avancée du côté du Conseil général".

Cependant, du côté de la Préfecture, l'audience demandée avec le cabinet du Président de la République a finalement été obtenue, cet après-midi, à 13h30. Valérie Bénard espère enfin une issue à la bataille menée depuis plusieurs semaines.

L'accès au parking bloqué

La pétition mise en circulation comptait hier soir 9.000 signatures, sans avoir encore relevé les signatures obtenues par Internet. "Il y a des groupes en ce moment même qui récoltent des signatures sur la rue Maréchal Leclerc", précisait Valérie Bénard.

Au bout de plus de deux semaines de manifestation au Conseil général, la tension commençait à se faire sérieusement sentir : l'accès au parking était depuis ce matin interdit aux véhicules des manifestants, alors qu'ils pouvaient s'y garer sans problème avant. "Et bien de même, on essaie d'interdire l'accès au parking aux voitures du Conseil général", expliquait la porte-parole.

De leur côté, les grévistes de la faim, dont ici Yolaine Cuvelier, commençaient à voir leur forme baisser, se disant "de plus en plus faibles, même si le moral y est, avec le soutien des collègues et de la famille".




1.Posté par lavéritéifémal le 19/01/2010 12:48

u[Les ex-salariés de l'ARAST reçus cet après-midi par le cabinet de Sarkozy]u.

DONC, "aux chiottes" le dossier de l'ARAST !!
On note, on note...et on n'oubliera pas.

2.Posté par parama le 19/01/2010 15:03

En dehors du conflit financier, es ce qu'on pourrait prendre en compte l'état de santé aggravante de ces personnes SVP. On est quand même humain avant tout ?!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes