Education

Les évaluations de CM2 en ligne sur le site du ministère : la FCPE crie au scandale

Mardi 1 Février 2011 - 17:04

Les évaluations de CM2 en ligne sur le site du ministère : la FCPE crie au scandale

Les évaluations de CM2 ont démarré, hier, dans quelques établissements de l'île. Les autres, qui étaient fermés du fait des mauvaises conditions météorologiques, ont pris le train en marche aujourd'hui.

Mais quelle n'a pas été la surprise des représentants de la FCPE-CDPE 974 de découvrir que les tests d'évaluation de CM2 en français et mathématiques sont disponibles, depuis le 24 janvier (enlevés depuis par le ministère), sur le site du ministère de l'Education nationale. Sans perdre de temps, la fédération des parents d'élèves a adressé un courriel au Recteur, Mostafa Fourar, ainsi qu'à l'Inspecteur d'Académie "pour informer de la présence de ces tests sur le site internet du Ministère de l’Education nationale".

Des tests faussés

Selon le vice-président, Jean-Odel Oumana, un certain nombre de parents et d'élèves affirment avoir utilisé ces tests les jours précédents afin de "réviser" avant le Jour J : "Ce qui met en doute la pertinence, la fiabilité et la valeur de ces tests dans notre académie. Si les élèves les ont déjà effectués pendant les vacances scolaires et le week-end dernier, cela fausse les remédiations relatives à ces évaluations."

Ironie du sort, quelques jours auparavant, le ministre de l'Education Nationale, Luc Chatel, montait au créneau, dénonçant la fuite sur le net de ces mêmes tests. A l’origine de cette "provocation", des syndicats d’enseignants et de parents d’élèves défavorables à ces évaluations.

Le vice-président de la FCPE-CDPE conclut, quelque peu sarcastique: "Souhaitons que ces vendanges d’évaluations permettent d’obtenir un bon cru en matière de résultat et de classement par rapport à ceux de l’année dernière"…

Source : Site du ministère de l'Education Nationale
Source : Site du ministère de l'Education Nationale
Melanie Roddier
Lu 2481 fois



1.Posté par logique le 01/02/2011 17:10

FCPE = parent d'élèves : faisons des statistiques combien de parents ouvrent le cartable de leur(s) enfant(s) chaque soir ??

2.Posté par MA le 01/02/2011 17:18

La triche !
le copiage !
ne datent pas d'hier !!!!
dans n'importe quel domaine !!!
maintenant on se pose beaucoup de questions quant aux résultats du bac !!!!
le % de réussite augmente d'année en année et on dit que les élèves sont en difficulté !!!!
Voilà à quoi çà sert internet ! le iphone !!!!! et j'en passe !

3.Posté par noe974 le 01/02/2011 19:04

Ces évaluations nationales font mal à l'école ! Les instigateurs de cet outil eux-mêmes doutent de son bien-fondé .
Paraît-il , c'est pour aider les élèves en difficulté .

Aider , vraiment ?
"Avant de penser à : "sauver l’élève en difficulté", peut-être faudrait-il se poser la question : "Comment ne pas mettre des élèves en difficulté d'apprentissage ?"

La nécessité d’une évaluation diagnostique du 31 janvier au 4 février ou 7 février , supposerait que les enseignants, à ce moment de l’année, ne soient pas à même de connaître les élèves en difficultés d’apprentissages scolaires et qu’ils n’aient pas cherché à cerner ces difficultés pour y remédier . Les enseignants n’ont pas attendu les évaluations nationales pour communiquer avec les parents.

Donc ces évaluations sont inutiles et bien sûr inefficaces .
C'est pour cacher les suppressions de postes de profs et mettre des accusations malsaines sur eux .

4.Posté par boyer le 01/02/2011 21:37

a noter que les résultats de ce test suivront les gamins dans leur dossier scolaire jusqu'a leur recherche d'emploi puisqu'ils seront inscrit dans leur Passeport orientation formation (!!!!)

5.Posté par ATRABILAIRE le 01/02/2011 22:33

Le problême avec ces tests est de savoir si les enseignants méritent leurs salairex, si ces mêmes gens méritent leurs primes, si ces mêmes gens sont impliqués avec leurs classes, si ces mêmes gens sont sonscients des analphabêtes à la Réunion, et aujourd'hui s'il est utile de former trè!s sérieusement les futurs enseignants, ne pas faire de CDI intouchables à vie malgrè les résultats bon ou mauvais, responsabiliser cette population qui est en train de mettre les futures générations à genoux. Je pense que si tous les privilèges de ces gerns là sont supprimés il y aura moins de prétendants mais peut être que des gens qui ont la fois et qui ne parcoureront pasd l'outre mer à la recherche des primes. Si j'ai fait des fotes désollé j'ai apppri come sa a lecole.

6.Posté par Django Chan le 02/02/2011 00:45

Ces évaluations nationales en cours d'année ne sont que de la foutaise ! En tant qu'ancien directeur d'école, j'affirme que ces évaluations, à part déstabiliser le personnel enseignant, ne sont là que pour faire dire au ministère de l'Education Nationale "Voyez les résultats, ils sont minables " Une évaluation en fin de CM2 semble bien plus logique et crédible " Le reste, c'est à dire ces évaluations là, ne servent qu'à des desseins politiques " ou tout simplement à la privatisation de l'Education !
Si vous avez de l'argent, vous pourrez payer des études à vos petits dans un établissement privé et ceux-ci plus tard seront au dessus du panier ! Quand aux autres, vous ne payez pas ou presque, vous vous contenterez de l'école publique (sans moyens humains ou financiers)! Si votre gamin est dans la norme, il peut espérer sans sortir à peu près sans mal , mais à partir du BAc, on vous demandera tout de même de payer ! Vous ne pourrez pas ! Eh ben voilà le zaffair !!!!!!!!!
L'argent n'a rien à voir avec l'éducation ! L'Etat se doit d'assurer , à tous ses enfants, une instruction et une éducation de qualité (les parents aussi pour l'éducation !) ! Je crains que nous n'en prenions pas le chemin et suis même sûr !
Alors que faire ??????
Tout d'abord, être capable de s'indigner à nouveau (arrêter de croire que tout va bien et que c'est la fatalité : du genre qu'est-ce qu'on peut y faire , on baisse les bras ! ) Je suis désolé, le peuple français est capable de réagir, en tous cas c'est ce que je pense, il ne faut pas s'endormir, l'heure est grave ! QUELLE SOCIETE VOULONS-NOUS POUR NOS ENFANTS ?
Pas en tous cas, une société à l'américaine, égoîste au possible, privatisée au maximum ! Ce n'est pas nous ça ! SOYONS FRANCAIS ET CITOYENS ! MAis bougeons -nous ! BOUGEONS-NOUS !
TIR MALOL DAN ZYEU, TE !

www.lepartidegauche.fr

7.Posté par babar le 02/02/2011 06:58

Cela démontre combien l'outre mer compte aux yeux de Paris!!!

Ensuite cela permet effectivement de donner du grain à moudre au ministère pour supprimer des postes: " On vous donne les moyens et regardez les résultats!!" Surtout que ils mettent en place un système qui ne fait que créer l'injustice, à savoir tu n'as pas réussi tes évaluations alors tu es nul et tu ne réussiras pas dans la vie.

Entièrement d'accord avec Django: Dans notre bulletin de vote (que je ne glisse ni pour la droite ni pour la gauche) on doit se demander quelle société voulons nous mettre en place?

Le big brother is watching you est bien parti. Qu'on vienne pas se plaindre après qu'on n'a plus de liberté!!!

8.Posté par citoyen le 02/02/2011 08:16

Post 5 et 6: sans remettre en cause la responsabilité certaine de l'adminstration dans l'éducation, vous semblez totalement passer sous silence le rôle du mileu familial, du ou des parents qui me paraît au moins aussi important si ce n'est plus.

Il ne suffit pas de "balancer" son enfant dans une classe et dire: c'est l'affaire de l'EN et sur fonctionnaires surpayés qui doivent tout régler.

Pour chaque enfant, ça commence à la maison, dans le foyer, et dans le comportement de son milieu familial qui soit fait attention et aide l'enfant dans son éducation (intérêt pour les livres, la culture, aide aux devoirs, bonnes relations familiales, langage français ou créole, ou les 2, etc etc), soit s'en lave les mains ou fait le minimum...

Un peu trop facile quand même de tout mettre sur le dos de l'EN et des "fonx" surémunérés, non?

Arrêtons de simplifier ce type de débat.... SVP!


Par contre, sur les tests eux-mêmes, euh, j'ai pas d'opinion sur leur intérêt et leur finalité.

9.Posté par tintin le 02/02/2011 07:38

Ces évaluations sont très utiles pour savoir où l'on va dans les études .
Il reste 5 à 6 mois pour corriger des défauts , pour réajuster les pratiques pédagogiques . Les élèves arriveront en 6e dans de bonnes conditions .
Ceux qui critiquent cela , ne savent pas comment fonctionne une école . Il y a toujours des réajustements pour bien faire .
Qu'on laisse cela aux professionnels de l'Education ! Les Profs connaissent bien leur travail au service des enfants qui leur sont confiés .
Cessez de dire n'importe quoi sur nos Profs !

10.Posté par boyer le 02/02/2011 08:03

Les parents peuvent s'opposer individuellement à la remontée des notes NON OBLIGATOIRE. Il suffit de faire un courrier adressé au directeur de l'ecole.

11.Posté par Simplet le 02/02/2011 08:21

Dans tout système, il est impératif qu'il y ait un lieu de contreverse ... c'est ce qui permet le dialogue, l'échange et l'enrichissement de tous ...
(Ce site INTERNET est un exemple de ce genre de lieux de contreverse).
Mais pour qu'il y ait enrichissement, encore faut-il qu'il y ait "bonne foi" de part et d'autres ...

Je ne reviendrai pas sur la (trop souvent) mauvaise foi de la FCPE ...

Chacun donne son point de vue sur ces évaluations et chacun bien sûr est persuadé avoir LA réponse qui régleré tous les problèmes ...
La FCPE critique le Ministére ... nous critiquons les enseignants ... nous critiquons les fonctionnaires ...

Qui pense sérieusement à nos enfants et à leur devenir ...
Nous (parents) sommes tout heureux que nous enfants réussissent à plus de 80% au Bac ... mais 40 % de ces mêmes enfants vont ensuite se "faire jeter" de l'Université, dès la 1ére année de Licence ... qui s'en inquiète ???

Lors des élections de parents d'élèves au sein des établissements, même pas 15% de ces parents viennent voter ... toutes les associations de parents d'éléves, y compris la FCPE, ne représentent même pas 15% de tous les parents d'éléves ...
Où sont donc ces parents toujours prêts à taper sur les enseignants, sur le Ministére, sur tout ce qui bouge ... parce que leurs enfants ont des problèmes à l'école ...
Mais, eux, que font-ils pour aider à la résolution de ces problèmes ???

Nos enfants sont le résultat de l'éducation que nous leur donnons ...
Le monde de demain sera à l'image de nos enfants qui auront à le créer (ou à le modeler) ...

Alors, si au lieu de passer notre temps à critiquer, sans essayer de construire ... à dénigrer au lieu de dialoguer ... peut-être augmenterons-nous les chances de nos enfants dans leur réussite scolaire ... ou tout simplement à réussir leur vie ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter