MENU ZINFOS
Société

Les étudiants souhaitant rentrer devront subir une quatorzaine, en métropole ou à La Réunion


Annick Girardin a envoyé vendredi un courrier à l'ensemble des étudiants ultramarins résidant encore en métropole pour les avertir qu'il faut qu'ils s'attendent à effectuer une quatorzaine, avant leur départ, ou à leur arrivée à destination, s'ils souhaitent rentrer au pays.

Par - Publié le Dimanche 3 Mai 2020 à 00:42 | Lu 6049 fois

Le 20 avril dernier, la ministre des Outre-mer avait lancé [un appel à l'ensemble des étudiants ultramarins résidant en métropole et souhaitant rentrer]urlblank:https://www.zinfos974.com/Annick-Girardin-precise-les-deux-nouvelles-mesures-pour-accompagner-les-etudiants-ultramarins_a153195.html auprès de leurs familles afin qu'ils se fassent connaitre de son ministère en vue d'un recensement.

Ils avaient jusqu'au 2 mai pour le faire.

Vendredi donc, à l'issue de ce délai, la ministre est passée à la phase 2 de son dispositif : elle a écrit à tous les étudiants candidats au retour un courrier (lire ci-dessous) pour leur préciser les modalités de leur voyage.

Après leur avoir rappelé que le gouvernement avait décidé de "limiter fortement les arrivées de personnes" dans les outre-mer et que "cette stratégie s'avère efficace", elle les incite dans un premier temps à bien réfléchir avant de prendre l'avion : "Votre décision de rentrer doit être prise en toute responsabilité, au regard de vos conditions d'examens universitaires. Il vous revient de vérifier très précisément les dates et les modalités d'examen fixées par votre établissement et de vous assurer qu'un retour anticipé sur votre territoire n'obèrera pas vos chances de succès à ces examens".

Si les étudiants persistent dans leur volonté de rentrer, elle les avertit alors qu'ils devront respecter "une quatorzaine stricte dans des centres dédiés mis en place par les autorités" et accepter d'être testés.

Deux solutions s'offrent pour cette quatorzaine : soit "dans une structure dédiée(...) en région parisienne avant votre départ, soit dans votre territoire directement à la sortie de l'avion".

Enfin, la ministre rappelle aux bénéficiaires du "passeport pour la mobilité études" de LADOM que leur billet d'avion sera "financé en tout ou partie selon les conditions habituelles de prise en charge des billets retours du programme".

"Dans tous les autres cas, le voyage sera naturellement à votre charge", conclut Annick Girardin.

Les étudiants souhaitant rentrer devront subir une quatorzaine, en métropole ou à La Réunion


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par jean marc le 03/05/2020 04:22

Devront ils aussi subir des tests de types prélevements rectaux?

2.Posté par Jambalac le 03/05/2020 05:47

Si les étudiants persistent dans leur volonter de rentrer, elle les avertit alors qu'ils devront respecter "une quatorzaine stricte dans des centres dédiés mis en place par les autorités" et accepter d'être testés.

Deux solutions s'offrent pour cette quatorzaine : soit "dans une structure dédiés (...) en région parisienne avant votre départ,
................................................
Quatorzaine avant le départ ?

Les test n'étant pas sûrs, les asymptomatiques peuvent passer au travers des contrôles.

3.Posté par René le 03/05/2020 07:43

Je vais finir par croire que l on est gouverné par des incapables ou c' est moi qui comprend pas .
On va mettre dans l avion des personnes qui auront fait leur quatorzaine en métropole et d autres qui seront porteur éventuellement du virus .
Il faut une explication ?

4.Posté par Etudiant le 03/05/2020 10:12

Merci madame mais encore. Qu en est t il de l aide financière promise à l ensemble des Etudiants ? À part la possibilité de faire la quatorzième à Paris, rien de neuf. Après quasiment deux mois de confinement dans 9 mètre/2, dans un état précaire, je dois bien réfléchir si je dois rentrer et donc rester encore trois mois dans les mêmes conditions. Merci pour votre solidarité et votre soutien.

5.Posté par Jackido974 le 03/05/2020 12:21

Post 3 René. Vous avez complètement raison. A moins qu'ils fassent des vols avec 100% de quatorzaines "parisiennes", et d'autres vols avec 100% de quatorzaines "réunionnaises". Mais je vois pas bien comment ils pourraient gérer une telle stratégie !

6.Posté par Dionysien le 03/05/2020 12:40

En espérant qu'en Juin un test(IgM et IgG) rapide et fiable soit disponible afin de n'isoler que les personnes contaminées ,avec un test au départ et un à l'arrivée afin d'être sur .

7.Posté par David le 03/05/2020 13:15

Madame la Ministre des Outre-mer
Je viens de prendre connaissance de votre lettre aux étudiants ultramarins et je tiens à vous exprimer mon désaccord concernant les mesures de confinement prises à leur encontre dans le cadre d’un retour dans leur territoire d’origine.
Nos enfants ont subi et respecté le confinement comme l’ensemble de la population française et comme le reste de la population, ils espèrent pouvoir retrouver une vie de plus en plus normale à partir du 11 mai.
Alors que le Premier ministre a annoncé que chaque personne devait faire preuve de civisme et de responsabilité, votre lettre sous-entend que nos enfants et nous, leurs parents, ne serions pas capables de prendre des décisions en toute conscience. Par ailleurs, si le territoire français est un et indivisible, pourquoi pourrait-on circuler d’un département français à un autre dans l’Hexagone sans quarantaine et pas de l’Hexagone à l’Outre-mer?
Les mesures que vous indiquez dans votre lettre sont discriminatoires. Nos enfants ont besoin de revenir dans leur famille. Ils ont besoin de retrouver leurs frères et soeurs, leurs amis après deux mois de confinement dans une chambre d’étudiant de 10 m2. La période de juillet août est la seule période pour un retour « rentable » aux prix des billets d’avion. C’est souvent le seul moment possible pour des retrouvailles. Si nos enfants ne rentrent pas cet été, nous ne les retrouverons pas avant l’été 2021.Comment pouvez-vous imposer cela à plusieurs milliers de familles?
Je vous informe que j’ai saisi ma députée de ce problème. J’espère qu’au sein du gouvernement et en lien avec nos représentants, vous saurez revoir votre proposition de gestion de la situation.
Avec toute ma considération et mon respect
Hélène DAVID, La Réunion, mère d’un enfant de 19ans étudiant depuis un an en métropole.

8.Posté par pipo le 03/05/2020 14:17

Faites revenir vos enfants par bateau! Départ de Marseille 14 jours pile poil comme ça pas de problème de quarantaine et tout le monde est content...

9.Posté par Jambalac le 03/05/2020 14:26

@7

L'état d'urgence permet tout et il en abuse.

10.Posté par humanité le 03/05/2020 14:53

ah mais le mond' y fait rit !!!! quand sat' la arrivé par l'avion l'était pas en quarantaine.... le préfet l'est incompétent !!!! Quand y dit les étudiants comme tout' de monde y peut etre contaminé y faudra êre en quarantaine à zot' retour.... c'est le scandale parce que zot' y doit retrouve zot' famille !!!! Girouette non ???

11.Posté par La reunion le 03/05/2020 14:58

La logique voudrait qu'il le fasse ici .plus près de leur famille le temps de la quatorzaine mais il a t'il encore une logique dans tout ça .à l'hôtel ou un endroit similaires

12.Posté par etudiante le 03/05/2020 15:34

A quoi cela sert-il de nous contraindre à passer une quatorzaine dans un centre dédié alors que nous sommes déjà pour la plupart confinés seuls dans nos minuscules appartements depuis le début de l'épidémie ? Moi tout ce que je veux c'est rentrer voir mes parents, pas etre traitée comme une pestiférée

13.Posté par Pas de passe droit le 03/05/2020 22:38

Fo mette à zot en quatorzaine meme. Si i commence fai préférence, ou va t- on? Quatorzaine pour tout ce qui arrive ici, c tout!!!!

14.Posté par Andrée le 04/05/2020 08:55

Bjr
Qu'en est-il des etudiants de prépa par exemple ou d'universités qui ne savent toujours pas ce qui va se passer pour eux .
Ces étudiants n'ont pas pu remplir le questionnaire de recensement.
Pourront ils rentrer? Avec quel motif de dérogation?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes