MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Les entreprises plus fortes que les nations !


- Publié le Jeudi 22 Septembre 2016 à 17:30 | Lu 883 fois

Les entreprises plus fortes que les nations !

Considérant que les lois des nations peuvent entraver le développement de leurs productions et de leurs ventes, les grandes entreprises transnationales sont sur le point d’exiger une sorte de nivellement par le bas (salaires, protection sociale, sécurité alimentaire, environnementale, sanitaire, etc.).

Cela a déjà commencé au travers de divers accords internationaux pas toujours très démocratiques et souvent peu ou mal connus des populations concernées.

Voir ci-dessous l’invraisemblable imbroglio des accords européens.

 

Diagramme d’Euler SOURCE AELE

Les grandes entreprises mondiales considèrent en effet que les lois nationales protègent abusivement l’activité économique des nations au détriment des grands groupes financiers.

L’objectif est alors de réduire ou de supprimer tous les règlements en faveur des populations et qui pourraient limiter la liberté d’action (et les bénéfices) de ces grandes entreprises.

Un nouvel accord entre l’Europe et les Etats Unis, en cours de négociation, risque d’augmenter encore le pouvoir des entreprises face aux Etats. Il s’agit du fameux TAFTA (création d’une zone de libre-échange transatlantique) et de l’application des accords de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

Mais, attention, le mot " commerce " cache une dangereuse réalité. Sous couvert de développer le commerce international, on remet en cause de nombreux avantages sociaux, de nombreuses règles de protection et de sauvegarde de la santé, de l’environnement, etc.

Un certain nombre de services publics comme la sécurité sociale, l’éducation, risque d’être privatisé. Les politiques publiques concernant l’eau, le gaz, l’électricité, les transports, ont déjà été fortement mises à mal.

Au travers de mécanismes complexes d’arbitrage, ce sont finalement les grands groupes industriels qui dictent aux Etats les normes et règlements à appliquer.

Ce qui est en train de s’accomplir, c’est le rêve de David Rockefeller qui déclarait en février 1999 : " Quelque chose doit remplacer les gouvernements. Le pouvoir privé me semble l’entité adéquate pour le faire. "

Ceci peut paraître énorme pour des Européens peu familiers des négociations de l’OMC. Les politiques de démantèlement du droit du travail, des services publics, les dérégulations massives, la mise en concurrence de tous contre tous, voulues par nos gouvernements et confiées à la Commission européenne, s’inscrivent dans le cadre des accords de l’OMC.

Face à cet abandon par nos dirigeants de tout ce qui a été construit dans les domaines de la démocratie, du social, du sanitaire, de l’environnemental, il est impératif de s’insurger. Dans le cas contraire, tous les pouvoirs risquent d’être offerts au secteur privé.

D’où la nécessité d’une mobilisation populaire. Elle a fonctionné en 1997-1998 contre l’AMI (Accord Multilatéral sur l’Investissement).

Elle s’impose aujourd’hui. Car, une fois connu ce qui est en négociation, il deviendra impossible pour un gouvernement de justifier cet abandon de souveraineté.

En son temps, Sumitomo Shoji Kaisha, l’un des trois groupes financiers leader au Japon, avait pour devise : " Servir le Monde par le commerce ". On devrait traduire par : " Asservir le Monde par le commerce ".

Nos gouvernements sont malheureusement complices de cette situation. Une conseillère du ministre français du Commerce écrivait récemment : " Il faut prendre acte de la tendance à la délégation de la règle au privé ".

Tout l’édifice politique censé protéger le citoyen est en train de s’écrouler. Plus de 2000 ans de luttes sociales pour un monde plus humain, vont s’envoler en fumée. Et personne ne réagit…

François Maugis, président de l’Association énergie-environnement

Bruno Bourgeon, président d’AID, #NuitDebout

 





1.Posté par Zozossi le 22/09/2016 19:31

Ils vont nous faire croire aux miracles.

Qui, "ils"?
Deux internationalistes de choc convertis miraculeusement à la défense des nations (y compris la leur?...).

Le premier, François Maugis.
L'archétype du Blanc tellement honteux de voir son miroir lui renvoyer sa face de Français blanc qu'il l'a brisé depuis longtemps.
Le repentant exemplaire qui ne conçoit la France que comme une caisse de remboursement des "Noirs" pour des crimes aussi affreux qu'imaginaires auxquels se résumerait son histoire.

Le second, le bon docteur Bourgeon, qui veille au chevet des deux moribonds de "Nuit debout", apôtre de l'imposture réchauffiste destructrice des nations, compagnon de route de tous les particules supplétifs du pouvoir socialiste larbin de la fortune anonyme et vagabonde, liquidateur de notre pays, de sa souveraineté et de son patrimoine!

Voilà les deux boutefeux qui nous appellent maintenant à éteindre l'incendie qu'ils contribuent depuis toujours à propager de leurs petits poumons!

Les voilà qui se font les défenseurs des nations qu'ils détestent comme des foyers de "chauvinisme", de "racisme", de "colonialisme" et autres étiquettes fournies en kit par les cellules qui les fabriquent !

Les voilà qui, nouvelles Jeanne d'Arc, entreprennent de bouter hors de France les "grandes entreprises mondiales" !
Encore un effort, et ils vont dire "mondialistes", découvrant le plan mondialiste qui vise à détruire les nations pour leur substituer un gouvernement mondial.

Problème: ces deux suppôts du pouvoir soutiennent forcément ce qui sous-tend ce pouvoir libéral-socialiste qu'ils servent: son inféodation aux lobbies, banques et organismes transnationaux et antinationaux; ses plans de destruction des nations que sont l'invasion migratoire programmée et l'imposture réchauffiste qui lui fournit une caution pseudo-scientifique -et accessoirement rapporte des fortunes à des escrocs capitalistes apatrides.

Qui sait?
Un second miracle le leur fera peut-être comprendre…

2.Posté par newsoftpclab le 22/09/2016 19:45

Il n'y a pas un certain parfum de BNP dans cet article?Une multinationale veut un coupable.Elle l'a!

3.Posté par rohland le 24/09/2016 17:27

merci de perséverer dans votre volonté de prévenir la population et ce malgré les élucubrations de certains,
ce qui me désole ,c'est le silence (complice?) de nos politiques péi.
en tout cas,ce n'est pas faute d'avoir été prévenu d'avance des conséquences catastrophiques..;

4.Posté par Jules Bénard le 25/09/2016 07:33

à M. Maugis :

Ce que vous dénoncez est connu sous le nom d'ultralibéralisme, ou de mondialisation économique, comme vous voudrez. Une pratique qui enrichit les plus riches et appauvrit les autres chaque jour.
Il y a longtemps que bien des gens dénoncent cet état de fait ; c'est contre cela que luttent les altermondialistes.
En son temps, De Gaulle disait que "la politique de la France ne doit pas se décider à la Corbeile" (ancien surnom de la Bourse).
Les gouvernements sont-ils complices ? Je crains qu'ils ne puissent faire autrement... même s'ils y mettent de la bonne volonté.

à Zozossi :
Vous n'en avez pas bientôt fini de déverser votre bile ?

5.Posté par L''''''''''''''''Etang Salace le 25/09/2016 13:54

@4.Posté par Jules Bénard

Tiens!
Le descendant putatif de la Gauloise Anne Mousse a -très partiellement- perdu de sa superbe et renoué avec les règles de notre civilité française?

Ce que j'exprime, sans demander votre permission -heureusement- quant au style, ce n'est pas de la bile.
Ce sont des opinions.

Je reproche à ces deux personnes d'être les plus mal placées qui soient pour dénoncer la destruction des nations par l'ultra-libéralisme mondialiste.

Il y a quelque indécence à voir ces deux ennemis déclarés des nations (donc de la nôtre) et des forces politiques qui les défendent (en clair: le Front national) se faire les hérauts tardifs de la résistance nationale qu'ils combattent et les pourfendeurs de l'internationalisme mondialiste qu'ils adulent.

Florilège de citations de Maugis:

-"J’ai longtemps souffert du mépris que nous, les hommes blancs, avons trop souvent pour les hommes noirs".
-"Je jubilais devant […] le fait que certains cadres des armées arabes (les Sarazins) qui ont envahi la France jusqu’à Poitier, étaient des noirs. [sic, fautes incluses]. Et je ne parle pas de certains royaumes africains qui, avant l’arrivée des blancs, avaient atteint un degré de civilisation qui, encore aujourd’hui, étonne". [Sic: je n'invente rien]
-"Seule l’âme africaine, lorsqu’elle n’a pas été totalement polluée par les hommes du Nord [comprendre: les Blancs], a gardé les pieds sur terre".
-Si les hommes du Nord ne détruisent pas l’âme africaine, ils peuvent peut-être encore espérer retrouver un jour un nouveau rythme de vie plus favorable".
-"L’avenir de l’humanité c’est le métissage (les Africains préfèrent parler d’ouverture) mais je ne suis pas sûr que l’on ait mesuré que ce métissage-là, est la dernière chance de l’humanité de se remettre sur les rails d’une évolution plus raisonnable".

Stop ou encore?

Cela s'appelle du racisme anti-Blanc de Blanc assumé.

Quant à Bourgeon, en tant que responsable d'un parti supplétif du pouvoir socialiste, il assume, lui, la responsabilité (pour se limiter à cela) de la destruction de notre tissu économique au profit de la finance mondialisée.

Si leurs positions vous conviennent, assumez aussi.

Autrement qu'en fuyant par la pose avantageuse et l'insulte.

Pour changer.

6.Posté par Zozossi le 25/09/2016 14:55

@4.Posté par Jules Bénard

Expéditeur du poste 5: lire "Zozossi", et non "L'''' Etang Salace"...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes