Economie

Les entreprises artisanales à l'honneur

Mercredi 21 Mars 2018 - 14:58

Dans le cadre de la semaine nationale de l’artisanat, la chambre de métiers a rendu visite ce mercredi matin à quatre entreprises de l'Ouest de l'île. "L’implication de l’artisanat dans l’économie de La Réunion est très forte. ​On veut montrer qu’on a des entreprises qui ont voulu s’adapter au marché, à leur client", indique Bernard Picardo, le président de la chambre consulaire. 
 
À La Réunion, l’artisanat représente plus de 18.000 entreprises, comptant 24.000 salariés,"ce qui fait près de 40.000 emplois puisque le chef d’entreprise crée sont emploi", détaille Bernard Picardo, pointant un chiffre d'affaires de 2 milliards d'euros en 2017.
 
Parmi les sociétés visitées ce matin figurait Qualicarry, implantée dans la zone artisanale du Port. Une entreprise qui existe depuis près de 10 ans et emploie une vingtaine de salariés. "On fait de la restauration collective, on sert des repas dans le secteur hospitalier, les maisons de retraites, dans les écoles, les crèches...", explique Laurie Galaup, la chef d’entreprise, précisant :"On essaie autant que possible d’utiliser des produits locaux". Une entreprise qui, elle l'espère, pourra "évoluer, avec du sens et du bonheur".

La visite s'est poursuivie chez Retouche Maxi, au Port, MDOI, à Cambaie et à la boucherie La Broche Flamboyant de St-Leu.

M.A
Lu 852 fois



1.Posté par GIRONDIN le 21/03/2018 16:11

..... 18.000 entreprises, comptant 24.000 salariés,"ce qui fait près de 40.000 emplois puisque le chef d’entreprise crée sont emploi",....

Logique d'après Bernardo 🤔

2.Posté par Georges974 le 21/03/2018 16:30 (depuis mobile)

Bravo Mrs le président l'artisanat les riches nena aucun soucis ...????

3.Posté par youssef boutrefas le 21/03/2018 19:38

il faut tout d'abords creer un marché du gros et demi gros. avant c'etait difficile maintenant c'est facile pat les moyens de l'internet ..donc un portail un site ou chaque reunions peu deposer sa marchandise et la livrés sur enchère publique. c'est l'association des producteur gros demi gros reunions qui aura l'initiative de lancer une opération de collecte de fond pour ouvrir un centre de depot. chaque producteur doit envoyer sa marchandise au centre unique du dépôt le dépôt centralisé fera donner une confiance aux consommateur. la marchandise ne sera plus livrer a domicile mais l'acheteur sera informer que la marchandise est dans le dépôt et qu'il a un délais de venir la recuperer. aucune marchandise ,ne sera mise a l'exportation que lorsqu'il n y a plus d'acheteur reuniens locaux. L'offre passe du local vers le marché européens ensuite si il n y a aucune offre il passe pour l'international. le site des reunioniens associés contrôle le flux des ces membre . étend donnée que l'ile est isolé il faut privilégier la manufacture de tout ce qui petit léger et de forte valeur ajouter, car le cout de transport va limiter la compétitivité. donc un secteur des parfum et arôme et parfum est souhaitable. car au lieu d'exporter une tonne de parfum ou arôme en produit brut on exporte 2% sous forme d'extrait. 1 litre d’arôme et parfum c'est l’équivalent de je ne sais quoi faites vos calcul. pour les femmes ils ne leurs reste que les bijoux a l'exportation, donc une école de bijouterie est nécessaire. un collier de 20 gramme expédier par poste au monde entier ne coute que peu en transport..il faut savoir que l'europe est 9000km de la réunion et Dubaie a 5000 donc la Réunion est obligé de vise le marché moyens orients en créant un dépôt de transit a Dubaie.

4.Posté par polo974 le 23/03/2018 09:53

1.Posté par GIRONDIN le 21/03/2018 16:11
"""...
Logique d'après Bernardo
"""

si tu enlèves le t à "sont", ça devient plus compréhensible: le patron est presque toujours travailleur indépendant, et en tant que tel représente un emploi.

pour une fois, il n'y a pas eu de démagogie sur les emplois indirects et induits...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie