MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Les enseignements des débats Bello – Robert


Nous avons pu enfin assister aux débats d'idées entre Huguette Bello et Didier Robert. Beaucoup d'indécis attendaient cette confrontation pour faire leur choix pour ce dimanche 13 décembre. Quels enseignements pouvons nous tirer de ces deux débats.

Par Kalmazot - Publié le Mercredi 9 Décembre 2015 à 19:40 | Lu 553 fois

Les enseignements des débats Bello – Robert
Premièrement, même les plus fervents supporters de Didier Robert ne pourront pas contredire le fait qu’Huguette Bello a été la plus convaincante lors de ces deux débats.

Ensuite, pour ceux qui pouvaient en douter, Huguette Bello connait bien ses dossiers et a montré qu’elle avait des projets ambitieux et cohérents pour l'avenir Réunion.

On a bien senti le malaise de Didier Robert lorsqu’Huguette Bello a fait la liste de ses nombreuses dépenses inutiles et lorsqu’elle lui rappelle ses engagements non tenus.

On constate que Didier Robert n’est pas logique dans sa démarche. D’un côté, il clame qu’il a mis en place des fondations pour pouvoir prolonger son mandat. Soit, mais de l’autre côté dès qu’Huguette Bello le renvoie à son bilan, il botte en touche et regrette qu’on le critique…

   - Pour ceux qui en ont marre de perdre du temps perdu dans les embouteillages,

   - Pour ceux qui attendent désespérément un des fameux 2000 bus

   - Pour ceux qui ont cru en l’objectif des 600000 touristes et qui ont investi en tant qu’entreprise ou pour les étudiants qui se sont formés et qui n’ont pas trouvé d’emplois dans ce secteur

   - Pour ceux qui sont au chômage et qui attendent désespérément que la Région participe au développement économique

   - Pour ceux qui vivent dans les zones que la Région a abandonnées

   - Pour tous ceux qui croient en l’avenir de la Réunion

   - Pour tous ceux qui veulent changer de cap

VOTEZ et FAITES VOTER pour Huguette BELLO




1.Posté par Dave le 10/12/2015 05:36

Pour une fois j'ai regarder mais cette femme vraiment remplis d'amertume...

2.Posté par bel air le 10/12/2015 08:24

chacun peut en tirer des leçons en sa façon
comment peut on appeler a voter pour cette liste se DIMANCHE
QU ELLE ÉTAIT SON PROGRAMME que """" du dénigrement"""""
MME BELLO avait bien donné toute les dépense de cette mandature sous couvert de
DE GASPILLAGE A CHAQUE PASSAGE OU COMMENTAIRE
je vous rafraichir la MÉMOIRE
que de sont temps aussi était pareil

MME BELLO DU TEMPS DE VOTRE MENTOR
ils se sont permis de faire voyager des gens d un village pour la concession d un train fantôme au frais de la collectivité """ et êtres les premier parmi les expulser """
MME BELLO DE VOTRE TEMPS il a eu un grand voyage de 100 PERSONNE en INDE AU frais des contribuable pour LE SOIS DISANT M S C U R auquel s ajoutait un SALAIRE DE MINISTRE POUR LA FILLE DE VOTRE MENTOR et avec votre
complicité
c est pour sa je lance un appel A LA POPULATION de la ville de ste suzanne

du BRAS D ESPÉRANCE AU DEUX RIVES DES TROIS COMMUNES AU QUARTIER DE LA RENAISSANCE POUR DONNER UNE FRANCHE BAGATELLE
DE VOIX AUX VILLAGE DE BEL AIR

BEL AIR UN JOUR BEL AIR TOUJOURS
P L R DEHORS

3.Posté par Xila le 10/12/2015 08:36 (depuis mobile)

Maman poule y couve ses petits

4.Posté par Victor le 10/12/2015 10:40 (depuis mobile)

Ridicule, meme Bello n'a pas répondu à une seule question ?!
Honteux

5.Posté par Un courrier pour la sauver le 10/12/2015 10:41 (depuis mobile)

C'est juste un courrier pour la sauver mais ça ne fera pas le change. Elle perdra. De gauche comme au ventre les militants ne voteront plus.

6.Posté par Nous n'avons pas regarde le meme debat le 10/12/2015 10:43 (depuis mobile)

Nous n'avons pas vu le meme debat.
A la question simple : quelle entreprise réunionnaise ont travaillé sur la médiathèque : aucune rps.

Sur la crise requin sur Reunion 1ère : des panneaux pour sauver des vies. Lol

7.Posté par Vive didier le 10/12/2015 10:50 (depuis mobile)

Il est vrai que Bello avait plus de mordant dans la nob réponse, dans la médiocrité.

Vive Didier

8.Posté par Enseignante zoreille le 10/12/2015 10:58

Je suis arrivée à la Réunion il y a 4 ans et j'avoue ne pas être intéressée pas la politique.

Comme beaucoup d’enseignants je suis plus de tendance de gauche. Lorsque j'ai entendu Madame Bello me traiter d'expatriée hier soir j'avoue avoir été choquée car en venant m'installer ici je ne me voyais pas sous cet angle.

Par conséquent j'hésite à voter pour elle ce dimanche. Elle m'a déçue.

9.Posté par malika le 10/12/2015 10:59

Je ne voterai pas pour cette femme car elle manque de respect aux reunionnais et plus particulièrement aux femmes !
Comment peut elle faire confiance à un homme qui a donné l'ordre de la frapper et comment peut elle avoir derrière elle l'homme qui ne croit même pas en sa capacité à pouvoir gérer la région ?
Son caractère pathétique et sa révolte de hier ont montré qu'elle n'est pas sereine et qu'elle n'a pas les épaules pour être présidente de région.

10.Posté par aurélie le 10/12/2015 11:02

Mme Bello était en rage hier et ne pouvait plus se contenir.
Quel agacement de voir un spectacle pareil ! j'ai cru à un sketch !!
D'un coté un homme serein et confiant et de l'autre une femme qui manque de calme et qui est toujours dans la critique.
Bref pas de programme sérieux si ce n'est que des bassesses de la gauche, un vrai galimatia.
Mon choix est fait.

11.Posté par GIRONDIN le 10/12/2015 17:37 (depuis mobile)

8. Enseignante zoreille
Vous êtes enseignante?
Ou
Ferrailleur
Cimentier
Scaphandrier
Chauffeur

En temps qu' enseignante c'est inquiétant !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes