Courrier des lecteurs

Les enfants gâtés de "Rend a nou la mer"

Mercredi 4 Décembre 2013 - 11:33

Les enfants gâtés de "Rend a nou la mer"
Depuis trente ans, le lagon réunionnais est victime d’une fréquentation humaine croissante, des rejets des eaux usées, du ruissellement d’eaux polluées par les nitrates, de l’impact destructeur d’aménagements littoraux non réglementés et de la déforestation de l’île qui entraîne l’érosion des sols, etc.

Bref, la qualité de l’eau du lagon se dégrade, la biodiversité s’appauvrit et  les coraux meurent. Pour concilier les activités humaines et la préservation de l’écosystème il est nécessaire de réglementer l’accès au récif et de surveiller les activités de pêche et de loisirs. La mise en place de la Réserve Marine en 2007 a légitimement entraîné un certain nombre de restrictions, voire quelques interdictions afin de protéger le lagon.

Or, le dimanche 8 décembre, des associations qui se sont constituées lors de la « crise requins » et prônent la chasse aux squales, se sont données rendez vous au débarcadère de Saint-Paul pour exiger qu’on « rende la mer » aux usagers, c’est-à-dire qu’on lève les interdictions pesant sur les activités des  pêcheur, des surfeurs et des baigneurs. Contradictoirement, ils dénoncent la prétendue inaction de la Préfecture lorsqu’un surfeur est victime d’un requin alors qu’il pratique son activité dans une zone interdite mais exigent de lever de l’interdiction de surfer ! Au-delà de ces revendications d’enfants gâtés et égoïstes de la société de consommation, ces associations veulent surtout remettre en cause la réserve marine que les braconniers n’ont jamais acceptée. Dans leur discours délirant, cet outil de protection de la biodiversité est assimilé à un instrument de contrainte mis en place par l’Etat colonial à l’encontre des Réunionnais !

Ces groupuscules extrémistes, sous couvert d’un pseudo et ridule discours anticolonial (Frantz Faon doit se retourner dans sa tombe !), dénoncent haineusement les pouvoirs publics, les scientifiques et les écologistes. Leur rhétorique est virulente et leurs méthodes agressives comme a pu le constater l’océanographe François Sarano dont ils sont venus perturber la conférence à Saint Leu après l’avoir copieusement insulté et menacé sur leur page facebook.

Ces enfants gâtés qui pratiquent leurs activités de loisirs dans le ghetto doré des villes balnéaire de l’ouest, ignorent en général qu’il existe une autre Réunion dont la principale préoccupation n’est pas de faire du surf mais de se nourrir et de pouvoir payer ses factures. Ces privilégiés, indifférents à la misère sociale et aux grands enjeux de La Réunion de demain, espèrent attirer à Saint-Paul un maximum d’adeptes des activités nautiques pour sortir de leur isolement sectaire et se donner une légitimité qu’ils n’ont pas. Ils ont réussi à mobiliser deux ou trois personnalités  mais qu’il est triste de voir un homme aussi respectable que Danyel Waro apporter sa caution à une telle manifestation !

Enfin, un mot sur l’expression naïve : « rend a nou la mer ». Celui qui a trouvé ce slogan révèle bien le fond de la pensée de ces associations : la mer est à nous les usagers, il faut donc la débarrasser des requins et lever les interdictions qui la protègent. Ceux qui aiment La Réunion et ont à cœur de protéger sa biodiversité n’iront évidemment pas se mêler à ces gens-là le 8 décembre à Saint-Paul.
 
Marc Baudet
.
Lu 1447 fois



1.Posté par la NSA le 04/12/2013 12:43

+10

ces cretins vont meme jusqu'a insinuer sur facebook la crucifixion de Christopher NEFF pour une these de doctorat qu'ils estiment blasphématoire.

Ca serait trop drole que ces guignols se retrouvent black listés dans les fichiers de l'immigration US et Australienne.

2.Posté par Nono le 04/12/2013 12:45

Quel est le rapport entre la dégradation du lagon (majoritairement provoquée par les crèmes solaires et les incivilités dominicales) et le surf ?

Depuis quand trois bassin, ainsi que les autres spots de surfs, sont des zones interdites (niveau 3)?

Non mais quel salmigondis de blabla insipide, il ne manque même pas la chtite larme à l’œil de madame Michu avec la Réunion dont la principale préoccupation [est] de se nourrir et de pouvoir payer ses factures.

Rendez vous Samedi 14h00 à Saint Paul!!!

3.Posté par coco mécontent le 04/12/2013 13:46

encore le discours écolo en carton ...
la réserve ouin ouin, les animaux ils sont gentils, ouin ouin
les hommes ils sont crès méchants ouin ouin...
payes ton loser, comme d'hab.

et puis je vois pas en quoi danyel waro est plus respectable qu'un quidam lambda.

parce qu'il braille des chansons à chaque manifestation?
parce qu'il sait bien remuer un kayamb, et faire du tam tam?
parce qu'il aime pas les zoreils, et qu'il balance son discours nauséabond plein de haine raciale.
que si c'était un métro qui disait ca sur n'importe quelle autre communauté, le gars se ferait fusiller, mais que bon lui il a le droit, parce qu'il s'appelle waro et qu'il joue du kayamb en criant?

ouah, quel parcours, quelle respectabilité, un homme de lumière
il mérite presque la légion d'honneur s'il ne l'a pas déjà.

pis pourquoi toujours dépeindre les surfers comme des fils à papa bons à rien?

j'en connais peu, mais les gars sont plutôt des bosseurs qui se lèvent aux aurores pour pouvoir surfer avant d'aller au boulot.

t'as le courage toi l'écolo de te jeter à l'eau de bon matin, quand elle est encore froide?

4.Posté par A quoi cela sert d'envenimer tout ? le 04/12/2013 14:50

wow, ben dis donc tu arrives à interpréter des choses sans avoir aucune connaissance de la problématique... ton propos est hors sujet, ce rassemblement n'a rien mais alors rien à voir avec l'idée de s’approprier la mer et encore moins de la vider...

Actuellement la crise requin est la résultante d'une inaction totale de la part de l'état, d'un blocage au plus haut niveau de la part d'Asso environnementale basées à Paris !? elle est aussi le résultat de volontés scientifiques qui ont un peu trop voulu jouer à l’apprenti sorcier... protéger c'est bien mais on ne peut se soustraire aux connaissances de terrain, qd une personne à décidé d'implanter une ferme aquacole à 3km des plages touristiques, des voies se sont élevés et on ne les a pas écoutées... Qd la réserve fut créer d'autres voies se sont élevées sur le danger de creer une zone attirant de grds prédateurs au plus près des zones à fréquentations humaines, mais on en a encore pas tenu compte... actuellement la règlementation de la réserve est tellement verrouillée et compliquée qu'aucune mesure de réduction du risque ne peux etre prise... mm envoyer un jetski pour secourir une personne en difficulté est interdit... et à coté de cela nous voyons tous les jours de nouvelles pollutions, une eau qui sent de plus en plus la crème solaire, les algues poussant chaque jours un peu plus à cause des engrais issues de l'agriculture, de la terre arrivant par torrent à cause de constructions non réglementées dans l'urbanisme... et là personne ne dit rien !!!??? voilà ce que le rassemblement du 8 décembre veut montrer, les gens bien contraire se sentent trèèès concernés...

D'ailleurs je vous renverrais vers une enquête récente réalisée par l'état sur les problèmes que posent cette réserve, problèmes de gestion et non de protection... le résultat est sans appel, les usagers qu'ils soient baigneurs, pecheurs, surfeurs ou autres sont tous unanimes, ils sont pour la protection des récifs, pour la gestion des peches... mais la gestion de cette réserve est catastrophique, il n'y a aucune écoute, aucune discussion... voilà à nouveau ce que ce rassemblement cherche à dénoncer...

Quand au fait que la mer nous appartienne ou non, il est inapproprié de le traduire par une volonté de propriété, cela est la mm chose que la terre, nous sommes ses enfants et en ce sens elle est notre, nous souhaitons simplement que les décisions prisent, le soient avec nous et non au niveau de la france, éloignée et bien loin des réalité du terrain... c'est en ce sens que nous souhaitons récupérer la mer, notre droit à y pénétrer et en profiter, comme tout etre vivant... si je vais dans votre sens l'air ne nous appartient pas car les oiseaux ont des ailes, la terre non plus car les taupes et autres vers y sont adaptés... bref, il est bête de ramener le débat à une simple question de légitimité.

J'ai grandi dans la mer, passé mon enfance à y nager et y plonger, à ce jour nous sommes les victimes d'une volonté de protection sans discernement, à tel point que l'état, incapable de faire face à cette problématique à du se résoudre à fermer l'accès à l'océan... sur une ile? chose qui parait totalement incroyable, nous sommes à l'heure actuelle la risée des autres iles tropicales... Tous trouve cela totalement impossible et irréaliste... (encore un commentaire la semaine dernière à Hawaï à ce sujet!)

Nous sommes face à un véritable déséquilibre dans notre environnement, un requin, le requin bouledogue s'est totalement accaparé l'ouest, il n'y à pas sa place, ce requin est un requin d'estuaire, opportuniste il est capable de s’habituer à tous les types de biotopes... les requins de récifs, endémiques à nos rivages, ont disparues, ils ne jouent plus le role de barrière naturelle contre les autres prédateurs, tel que les bouledogues... la nature ayant horreur du vide, les bouledogues ont trouvé un espaces naturel et vide, qu'ils ont alors colonisé... vierge de tte concurrence, ils se reproduisent en face de la zone ouest et sud-ouest et viennent dorénavant mettre bas dans nos lagons... cela est anormal, et il est idiot de dire que la mer leur appartient en réponse à un tel déséquilibre, oui bien sur elle leur appartient comme à chaque être de cette terre, mais les lions n'ont rien à faire au milieu des alpes, de la mm manière que le bouledogue n'a rien à faire au milieu des zones balnéaires... si cette animal etait à sa place, nous aurions de problème avec depuis toujours, hors ce phénomène est récent. Il est la résultante de plusieurs facteurs qui, mis bout à bout entraine une situation totalement hors de contrôle.

Oui il faut réduire les pollutions mais je vous rappellerais que la réunion est une des iles les moins polluée de l'océan indien, et il y a encore 30 ans les eaux de l'iles étaient un véritable bouillon de culture et pourtant pas ou peu d'attaque de ces bouledogues... ce genre de facteurs sont des facteurs aggravant mais ne sont pas les déclencheurs de cette situation... oui nous souhaitons avoir une ile saine, mais nous sommes 820 000 habitants, et nous ne pouvons du jour au lendemain changer la totalité de notre modèle sociétal. A ce jour, nous sombrons littéralement dans une crise économique liée à l'industrie touristique, il est de nouveau mal placé de réduire cette problématique à une histoire de surfers inconscients, si ils avaient été inconscient, cela ferait 40 ans que les eaux de notre ile seraient un véritable bain de sang, et d'ailleurs le surf n'aurait jamais pu se développer... non, définitivement cette problématique requin n'est pas une affaire de surf mais bien un fléau économique, qui impacte de plein fouet notre ile. En n'adoptant aucune mesures concrète, en jouant la montre et en allant de réunion en concertations, le problème s'enlise, les entreprises ferment et la situation s'aggrave... c'est en ce sens que le rassemblement du 8 décembre se veut impactant, il est temps de comprendre que l'on ne peut enterrer le tourisme de notre ile, pour protéger des requins bouledogues ayant envahis une zone d'activité balnéaire... je le rappelle, on parle d'une zone de 40 km de long contre les 240 km qu'il resterait pour ces requins... ces 40 km sont le poumon de l'industrie touristique balnéaire, ils fournissent beaucoup d'emplois et sont une manne financière pour l'avenir de notre ile... en quoi laisser des requins bouledogues au plus proche de nos plage peut etre bon pour l'avenir de notre ile? Ils ne permettront pas un retour des requins de récifs, car leur pression est maintenant bien trop grande, il est mm probable qu'ils contribuent à accentuer la pression sur nos écosystèmes marins. En quoi cela peut etre bon de fermer ttes les plages et de renvoyer touristes et réunionnais vers des lagons bien trop abimés et fragiles pour tenir une telle pression humaine?...

Nous sommes face à un déséquilibre, du à des inactions et des prises de décisions politiques... voilà ce que le rassemblement du 8 décembre souhaite dénoncer, c'est au réunionnais de décider de leur avenir, un avenir équilibré entre nature et développement, mais nous n'avons pas à perdre l'accès à l'océan sous prétexte de conservation d'un milieu qui est déséquilibré... ce que nous souhaitons justement c'est un retour à cet équilibre, des lagons en bonne santé, riche en poissons, avec les prédateurs de ce milieu, les requins de récifs... voila, est ce que ces revendications font de nous des personnes égoïstes et stupides? je ne le pense pas, je souhaite que ma fille puisse grandir dans l'amour et le respect de l'océan tout comme je l'ai moi mm fait grâce à mon pere... cette océan sauvage, parfois dangereux, où les humain proches de celui-ci ont appris à vivre avec... et non à le fuir comme le pire des fléaux ! Ce qui est pourtant entrain de se passer car à force de monter ce problème en épingle, se sont les clivages qui se renforcent et une véritable peur de l'océan est entrain de naitre... et elle est dangereuse pour les générations à venir.

Voilà ce qui sera revendiqué le 8 décembre...

Ps. biensur tous mes propose n'engagent que moi, mais je me base sur les résultats intermédiaires de l'étude sur les requins côtiers de la réunion, résultats issus d'étude scientifiques... je ne me pose pas en spécialiste des requins, mais simplement en amoureux de la mer, vivant dedans depuis ma naissance.

5.Posté par Enfant gaté et Parc National , un néo colon peut en cacher un autre le 04/12/2013 17:15

La réserve marine comme le parc national n'ont pas été fait avec les Réunionnais. Cela est sure que c'est des gens venu d'ailleurs qui sont venus faire la loi à la Réunion. D'ailleurs il suffit de voir qui y travail dans ces institutions. Après les enfants gatés de "rend a nou la mer" sont surtout des démagogues utilitaristes. Il utilise la langue créole et le discours anti néo coloniale pour leurs petit intérêts personnels . Marc Baudet si vous suivais un peu l'actualité de ce groupe (OPR), n'oublions surtout pas qu'il y a quelques mois ils ont tenus des propos racistes et insultants à l'égard des Réunionnais. La façon dont est géré la réserve et le parc national comme ce groupe d'enfant gâté ont pour point commun le Néo colonialisme. l'association OPR a juste instrumentalisé cette cause politique pour aller faire mumuse dans la mer et tué les requins
voici leurs propos: "Les activités (dont le surf) ont été le leitmotiv de leur installation dans l'île...Sans loisirs, sans attaches familiales ici, ILS N'ONT PLUS BEAUCOUP DE RAISONS DE RESTER ICI
Certains diront "intelligemment "barre a ou ban zoreils ", sans comprendre les difficultés à venir liés à cette "fuite des cerveaux", déjà que l'on ce demandait si la Réunion à un cerveau, depuis un an et demi que l'on tire la sonnette d'alarme..."

6.Posté par Fab le 04/12/2013 19:57

Donc quoi au final ? Il ne faudrait rien faire selon vous ? Conserver cette interdiction de baignade alors qu'on vit sur une ile ? Avec effectivement un danger réel d'attaque en pleine après-midi, 10 m du bord, beau temps, sans pluie les jours précédents ? Là même où avant il faisait bon se baigner "sans filet", parfois même jusqu'au coucher du soleil, comme à l'Etang Salé ou à Boucan ? Continuer à dire à tout le monde d'aller dans le lagon alors que c'est justement lui qu'on est censé protéger ?!

7.Posté par Thomas Magnum le 04/12/2013 20:53

6.Posté par Fab
Donc quoi au final ? Il ne faudrait rien faire selon vous ?

non, il faut prendre exemple sur Hawai:

fermer sa gueule, ouvrir l'oeil et assumer les risques


8.Posté par Nono le 05/12/2013 08:40

@7 "fermer sa gueule, ouvrir l'oeil et assumer les risques", c'était avant. Je suis également partisan de la prise de risque assumée (et tant pis pour les écoles de surf) mais aujourd'hui ce n'est pas si simple avec certains (ir)responsables/élus
qui s'amusent à basculer les eaux d'est en ouest, monter une ferme aquacole ou une réserve marine (tiens, les subventions, on en parle en première page des journaux en ce moment) en pleine zone balnéaire, rejeter les eaux usées en mer, etc etc etc.

Surfer/nager/plonger et fermer votre bouche à coté de quelqu'un qui s'amuserait à balancer des bouts de barback à la mer, vous le feriez vous?

9.Posté par Thomas Magnum le 05/12/2013 12:02

8.Posté par Nono,

fermer votre bouche à coté de quelqu'un qui s'amuserait à balancer des bouts de barback à la mer, vous le feriez vous?

ben justement c'est la reserve marine qui arrivera a mettre au pas les gateurs de la baie des cochons; Et c'est justement pour ca que les gros cochons comme hugue de la marina sont aussi inquiets

10.Posté par Sharkastik le 05/12/2013 16:49

Le requin bouledogue s'est accaparé l'ouest? ha oui ! Nous, Réunionais n'avons pas cette impression. Vous seul vous êtes accaparé l'ouest. Vous accaparé toute la côte.
Des colonialistes anti-colonialistes? Mais Laissez-nous rire. (Frantz Fanon doit doit se re-retourner dans sa tombe).
Ils veulent se donner une étiquette de "Réunionnais"! Pffff Comme si !!
Sachez que nous Réunionnais, ki koz Réyoné, ki viv Réyoné, ki pans Réyoné, Ki Port la Rényon dan nout trip, dan nout san depuis 350 ans" nous ne cautionnons pas se rassemblement de Zorèy qui ont tenté une manipulation du peuple "Réunionnais".
Et Cessez de dire que vous êtes Réunionnais!
Notre identité n'est pas un label pour colon en mal d'exotisme"!
Je terminerai avec une pensée de Frantz Fanon qui dit à peu près ça (de mémoire) :
"Lorsque le colonisé dénoncera le colonialiste, on essaiera de le discréditer, en le faisant passer pour un raciste"

11.Posté par Mwa la pa di le 05/12/2013 21:15

C'est une façon de voir, que bien d'intolérants ne sont pas capables de voir étant obnubilés par leur seule conception du problème...... Cela me fait penser aux œillères que l'on met aux chevaux. Certains se les mettent eux même !

12.Posté par Fab le 06/12/2013 17:44

Assumer un risque d'accord, mais un danger, NON !
Un danger doit être écarté sans délai.
Le danger et le risque sont deux notions différentes. Exemple : en passant sur la route du littoral j'ai un risque de me prendre un galet sur la tête. Pourtant cela n'arrive que rarement. Mais le risque est bien là, tout le temps. En revanche après les pluies, le risque est souvent plus élevé, car des blocs instables sont constatés par hélico et représentent un danger immédiat. Et que fait-on dans ce cas ? On purge le bloc donc élimination du danger.

Les requins bouledogues représentent un danger, comme tout animal prédateur en liberté. Mais avant tout ça le risque était assumé car les attaques étaient rares, éparses, assez bien réparties dans l'espace et le temps. Et les conditions étaient souvent clairement défavorables.
Et depuis 2011, alors que le nombre d'usagers a chuté d'au moins 90%, on a eu plusieurs morts et mutilés, le tout dans une zone où jusque là il n'y avait pas eu beaucoup d'attaques, même zéro attaque si on se limite à la zone Trois-Bassins/Boucan Canot.

Bref aujourd'hui pour tout baigneur potentiel il y a une exposition au danger qui est beaucoup trop grande. Alors pour l'heure l'interdiction de baignade est justifiée certes, mais ce danger doit être éloigné...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Septembre 2019 - 17:51 Lettre ouverte à Didier Robert