Courrier des lecteurs

Les enfants du Tampon passent à la caisse

Lundi 28 Mai 2018 - 11:27

Les enfants du Tampon ne cessent de payer le prix des restrictions budgétaires menées par la majorité municipale.
 
Annulation définitive des activités sportives pour les adolescents en 2017 - pour cause d’incivilités, hic !!!
Suppression des activités de sports et loisirs pour les enfants de 3 à 12 ans pendant les petites vacances en 2018.
Ce samedi 26 mai 2018, la majorité municipale a franchi un nouveau cap en supprimant 112 places pour les enfants dans le dispositif de juillet/août alors même que le manque de places est criant.
La réponse négative du maire à ma demande d’amélioration des conditions d’inscriptions pour le dispositif sports et loisirs est plus qu’étonnante. A priori c’est normal qu’après plusieurs heures, très tôt le matin que les familles tamponnaises reçoivent une fin de non-recevoir à l’inscription de leurs enfants.
 
Annulation de l’attribution d’une tablette numérique par élève de CE2 en avril 2018 (marché attribué en 2016) !
Lors de la présentation budgétaire 2018, la majorité se targuait d’avoir plus de 45 millions d’euros d’excédent cumulé. Pas de quoi être fier, si les Tamponnais se cessent de payer le prix fort.
 
REVOLTANT ! Encore moins d’ATSEM dans les écoles à la prochaine rentrée ! Et dire que j’ai été le seul élu ce samedi à avoir voté contre ce projet.
Après toutes les difficultés qu’a connu Le Tampon en début de cette année scolaire suite à la diminution du nombre d’ATSEM , quelle déception de constater qu’à nouveau la majorité municipale se lance dans une nouvelle campagne de suppression des taties dans les classes maternelles !
Détruire la rentrée scolaire des tous petits en 2017 n’a pas suffit ?
La prochaine cohorte aura droit aussi à la même expérience.
En effet, le nouveau mode de calcul présenté par la majorité induit une baisse importante du nombre d'ATSEM allouée à chaque école.
 
La faute à qui ? A la suppression des contrats aidés ? Des ratios imposés ? Et si c’était tout simplement le choix politique d’une majorité municipale qui a décidé de faire fi de la scolarisation de nos enfants et des conditions de travail du personnel communal affecté à ce métier. Quelle tristesse !
 
Les palmiers distribués lors de la fête des mères ne compenseront pas !
 
Yannis Lebon, conseiller municipal
Lu 1383 fois



1.Posté par David le 28/05/2018 13:06 (depuis mobile)

Si vous avez été le seul y compris dans l opposition à voter contre cela signifie que vous votez de facon démago pour essayer de gagner des voix. Les maires ne peuvent plus créer de l emploi on le sait tous. Et dire que Bassire soutient Macron.

2.Posté par Socialiste Tampon le 28/05/2018 13:32 (depuis mobile)

M. Yannis Lebon a une mémoire defaillante: l opposition socialiste a aussi voté contre l affaire des atsems.
Er
Et M. Lebon oubli de dire qu' il a refusé de voter pour l achat et l installation des aires de jeux pour les enfants du Tampon

3.Posté par morel R le 28/05/2018 14:40

on recule au tampon. Vivement 2020

4.Posté par tamponnais le 28/05/2018 16:41

yannis lebon un arrogant de 1er

5.Posté par JACQUET le 28/05/2018 16:49

arreté de dire ce que tak ne fait pas dit nous plutot ce que vous allé faire pour nous pour un jeune politique vous fonctionné comme c vieux un vrai démagogue

6.Posté par Payet le 28/05/2018 17:10 (depuis mobile)

Silence de Bassire. Normal elle soutient Macron et ses mesures contre les travailleurs.
Vive Yannis maire en 2020. Et président en 2022. Moin mi di. Vote pas Bassire i sa va exporprille a nou

7.Posté par miro le 28/05/2018 19:48

c'est la faute à qui, ces restrictions budgétaires ? vous avez voté voté Macro'n", bien fait vour vos gueules !

8.Posté par Donc? le 29/05/2018 21:54

Yannis Qui?

9.Posté par jules le 30/05/2018 15:57

c qui ce mr ??

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 17:19 Panique à Matignon !