MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Les emplois détruits par l'automation


Par Zinfos974 - Publié le Vendredi 26 Mai 2017 à 09:44 | Lu 500 fois

Les emplois détruits par l'automation
Ouf! Après les Présidentielles, les Législatives. Et après, fini! Ou comment les fonds des problèmes ne sont jamais évoqués, masqués par un bruit de fond superficiel mais assourdissant : trois cent mille articles sur Macron, quelques entrefilets de la presse économique sur la déclaration du président de la Banque Mondiale.

Jim Yong Kim, c'est lui, est, à ce titre, l'un des maîtres du monde. Il a tenu un propos sans doute accidentel, ces gens-là ne parlent jamais sincèrement en public : "Nous estimons que les deux tiers des emplois existant dans les pays en développement seront anéantis par l'automation (1)." a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Los Angeles.

Exemples : les robots pour les emplois manuels, les algorithmes pour les emplois intellectuels, les imprimantes 3D pour la manufacture. Seul Hamon avait soulevé le voile sur ce sujet. Plus encore pour Yong Kim, 85% des boulots éthiopiens (100 millions d'habitants), 77% des postes chinois (1,4 milliards d'habitants), 72% des emplois thaïlandais, finiront en pertes et fracas.

La Chine a : rendu ses villes et airs irrespirables ; foré pour le pétrole en Afrique ; détruit des pans entiers de forêts au Laos, Cambodge, Vietnam, Chine du Nord-Ouest ; menacé l'Inde pour l'appropriation des eaux himalayennes. Le tout au service du commerce mondial. Et voilà qu'on nous dit enfin la vérité : tout cela n'aura servi qu'à la destruction. Des écosystèmes, des sociétés, des Hommes.

Le propos de Yong Kim est un discours martial, pour une guerre sociale et planétaire. Et notre cher nouveau président Macron, croyez-le bien, ne sera pas en reste. Rappelons qu'il était à 29 ans rapporteur de la commission Attali, "pour la libération de la croissance française", mise en place par Sarkozy. Pour suivre plus fidèlement encore la voie de Yong Kim. Vous l'avez voulu? Vous l'avez.
 
(1) businessinsider.fr/us/jim-yong-kim-world-bank-milken-conference-2017-5
 
Dr Bruno Bourgeon, président d'AID
D'après Charlie-Hebdo n°1295
www.aid97400.lautre.net

 




1.Posté par L''''Ardéchoise le 26/05/2017 13:34

"automation" ...
De grâce, écrivez en français, surtout lorsque les mots anglais ont une traduction dans notre belle langue !

2.Posté par Zarin le 26/05/2017 13:43

Isaac Asimov

Isaac Asimov est un écrivain américano-russe, connu pour ses œuvres de science-fiction et ses livres de vulgarisation scientifique.

Asimov a principalement traité deux grands thèmes : les robots et la psychohistoire.

Wikipédia

3.Posté par Bruno Bourgeon le 26/05/2017 20:45

Vous avez raison, L'Ardéchoise, mais la langue française est moins riche dans le vocabulaire scientifique que l'anglais. Automation en anglais pourrait se traduire, certes par automatisation, mot auquel vous pensez, ou dans un langage encore plus barbare, mais retraçant les process industriels automatisés : la productique. Affreux, non?

4.Posté par JANUS le 27/05/2017 13:39

Votre propos est vieux de deux ans ... Le progrès ne détruit-il pas le Travail ???

La réalité montre que non ...

Si les robots remplacent aujourd'hui avantageusement la pénibilité des tâches effectuées autrefois par nos parents, il ne faut as oublier que ce sont des hommes qui construisent et entretiennent ces robots ...

Ce qui signifie que le Travail a été transféré vers de nouveaux métiers, plus nobles, moins pénibles et mieux rémunérés ...

J'ai toujours été amusé par les gens qui passent leur vie à critiquer le système dans lequel ils vivent ... Mais qui continuent à profiter pleinement de ce même système ...

5.Posté par Bruno Bourgeon le 27/05/2017 14:26

Janus, ce n'est pas moi qui le dit mais l'un des chantres du Nouvel Ordre Mondial. Vous ne le croyez pas?

6.Posté par Pierre Balcon le 27/05/2017 16:42

Une étude vient d’apporter de l'eau au moulin de Bruno Bourgeon et de ceux qui s'interrogent sur l'impact de la robotisation sur l'emploi.

Rédigée par deux économistes du MIT et de la Boston University et publiée par le National Bureau of Economic Research, elle dresse un constat inquiétant des conséquences du phénomène aux Etats-Unis : celle-ci a eu des « effets négatifs massifs » sur l'emploi entre 1990 et 2007, avec jusqu'à 670.000 postes éliminés dans l'industrie manufacturière, écrivent Daron Acemoglu et Pascual Restrepo.

Sur cette période, le nombre de robots utilisés dans l'industrie a été multiplié par 4 aux Etats-Unis, une hausse correspondant à l'ajout d'un robot supplémentaire pour 1.000 ouvriers. Ce niveau d'automatisation a conduit à une diminution de la proportion de salariés sur l'ensemble de la population de 0,18 % à 0,34 %, ce qui correspond à la disparition de 5 à 6 postes pour 1.000 employés. L'usage de ces machines capables d'assembler, d'emballer, de peindre ou de souder sans l'aide d'un opérateur en chair et en os, concerne surtout les secteurs de l'automobile, de l'électronique, et la production de produits métalliques, plastiques et chimiques. Les plus touchés sont donc pour l'heure « les cols bleus qui effectuent des tâches manuelles et ceux qui n'ont pas de diplômes », notent les chercheurs.

L'étude marque un tournant pour plusieurs raisons.

Les conclusions de cette étude confirment celles tirées en 2013 par deux chercheurs de l'Université d'Oxford qui avaient eux mêmes estimé que 47 % des emplois américains étaient « à hauts risques »,
.
Surtout, les deux chercheurs jettent le doute sur l'existence d'une « destruction créatrice » , à la Schumpeter , compensant la disparition des emplois dans les usines par la création de nouveaux postes qualifiés dans les nouvelles technologies, comme ceux de développeurs informatiques et de « data scientists ».

Les services du tertiaire qui se croient à l'abri ne seront pas non plus épargnés : on voit désormais des Universités en ligne se développer , des MOOC.
On nous dit que beaucoup de jugements pourront être rendus grâce à la simple analyse des bases de données jurisprudentielles.
Tous les secteurs seront donc intensément en fait impactés .


Alors Janus , qui adore Macron dont il attend le salut , faudrait faire preuve d'un peu plus de "culot" dans vos analyses et cesser de répéter la leçon que votre maître iconophile vous a apprise.

7.Posté par Le fou du roi le 01/06/2017 20:42

Il faut bien que le monde change, les vieux métiers vont disparaître et de nouveaux vont se créer, arrêtons de pleurer sur notre sort et allons de l'avant

8.Posté par Pierre Balcon le 01/06/2017 22:48

à post 7
Vous avez raison .
Nous sommes au bord du précipice et nous hésitons !
Allons de l'avant

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes