Education

Les élus dionysiens se font entendre devant le rectorat

Mercredi 20 Avril 2011 - 15:25

Les élus dionysiens se font entendre devant le rectorat

Pour le deuxième mercredi de suite, les élus dyonisiens avec à sa tête son adjointe à la vie scolaire Ericka Bareigts se font entendre devant les grilles du rectorat. Au coeur des revendications : la fermeture programmée de 11 classes à la rentrée prochaine sur le chef-lieu.

Mercredi dernier, la rencontre s'était mal passée. La délégation avait décidé de quitter la table des discussions, estimant ne pas être entendue par le rectorat. La semaine dernière, Ericka Bareigts et les membres de la délégation avait été reçus par un inspecteur académique. Aujourd'hui, ces derniers espèrent une rencontre avec le recteur Mostafa Fourar. "Aucune rencontre n'était officiellement prévue" confirme l'élue.

Selon l'élue socialiste, la fermeture de 11 classes aura un impact non négligeable sur la qualité de l’enseignement, avec un nombre d'élèves déjà conséquent par classe."Nous avons les vrais chiffres que ne nous communique pas le rectorat. Selon nos calculs, il y a 20 écoles primaires et élémentaires surchargées", , explique-t-elle. Avant de continuer : "Ces 20 écoles compteraient plus de 25 élèves par classe comme à l'école Grand Canal où il y en a 29. Donc, la moyenne de 24,2 % d'élèves par classe établie par le rectorat est trompeuse".


Les écoles dont certaines classes sont menacées :

Léon Dierx (centre-ville), Philippe Vinson (la Montagne 8ème km), école Centrale (centre-ville), Candide Azéma (Montgaillard), Ruisseau Blanc (la Montagne), école des Camélias, J.B. Bossard (Sainte-Clotilde), Ancien Théâtre (centre-ville), Plaine d’Affouches (la Montagne), Chaumière (Montgaillard).

Les élus dionysiens se font entendre devant le rectorat
Ludovic Grondin
Lu 2529 fois



1.Posté par Simplet le 20/04/2011 16:20

L'art et la manière de faire dire tout et n'importe quoi aux chiffres ...

S'il y a des classes qui ont plus de 25 élèves, et que la moyenne donnée par le Rectorat est de 24,2 élèves par classe ... cela signifie qu'il y a des classes ou il y a moins de 25 élèves ...

Je ne vois pas ce qui est "trompeur" dans tout cela ...

Nos élus ont décidément du mal avec les chiffres ...


2.Posté par noe le 20/04/2011 16:35

Pas assez d'élèves , on supprime le poste pour redonner ailleurs ....
Trop de profs ruent la profession !

On devrait payer les profs au nombre d'élèves de leur classe ...100 € /élève ...

3.Posté par amoin de l este le 20/04/2011 16:49

Ou sont nos député, nos sénateurs de droite ou de gauche, quand vont ils
monter au créneaux pour dénoncer ce démantèlement. hormis une action ici
ou là dont la presse ne parle que très peut. Nous avons besoin de vous, vous qui avez
été élu pour: représenter, défendre, soutenir et faire avancer notre société.

4.Posté par David Asmodee le 20/04/2011 17:15

La campagne éléctorale des législatives 2012 a bel et bien commencé...

5.Posté par maman réunionnaise le 20/04/2011 18:11

4.Posté par David Asmodee le 20/04/2011 17:15

La campagne éléctorale des législatives 2012 a bel et bien commencé...


Les mauvaises langues sont de sortie, quand les élus ne font rien, on demande ou ils sont, et quand ils se battent pour une cause juste, c'est tout de suite pour des raisons électoralistes !

je suis d'accord avec le post 3, ou sont les autres élus qui ont été élus pour représenter le peuple. En tout cas, cette cause n'est pas importante pour eux....

pfffff !

6.Posté par fabrice le 20/04/2011 18:13

LA VÉRITÉ
Si vous avez une famille de 6 personnes, vous achetez pour 6 et non pour 8, c'est la même chose pour l'état, ils doivent bien gérer l'argent de nos impôts en bon père de famille.
On ne veut plus d' augmentation d'impôt tous les ans.
Mme Bareights, future candidate aux législatives, qu'il faut arrêter le gaspillage, il y a à St-Denis 74 enfants en moins donc l'équivalent des 3 postes supprimés et non 11 postes .
Cessez de nous prendre pour des imbéciles, il faut parler vrai à la population, même en période pré-électorale.

7.Posté par Bibi974 le 20/04/2011 19:07

L'école en deuil... Pffff!!! Les élus de Saint-Denis n'ont-ils pas des choses plus urgentes à régler sur leurs secteurs respectifs d'action?? On finit vraiment par se le demander...

Continuez à ne pas travailler pour la population de vos quartiers. Continuez à demander aux associations de secteur de réaliser votre programme politique. Et c'est sûr que la population dyonisienne va aller de l'avant et croire d'avantage dans le programme socialiste.

Princess Ericka et Pompad'Orphé démagogie, narcissisme et mégalomanie sont les qualités que vous avez à proposer à la population dyonisienne. Cette action c'est du grand n'importe quoi... Bouche le yeux Kréol c'est devenu une pratique courante malheureusement pour les deux égéries de la mairie.

Je regrette amèrement que Monsieur Le Maire ne puisse pas remettre ses fauves en cage et les empêcher de nuire d'avantage à sa politique.

Si ou rode bibi ou va trouve ali...

8.Posté par fiuman le 20/04/2011 19:21

Pas assez de poste d'enseignants à l'EN et trop de Annette sponsorisés par la mairie de St Denis, la vie est mal faite

9.Posté par bertel le 20/04/2011 19:50

Je suis heureux de voir des élus descendre dans la rue pour défendre l' Education Nationale. Je regrette que ce soient exclusivement ceux de gauche qui le fassent.
Où sont donc les autres ?

Bertel de Vacoa.... ravi de....

10.Posté par TEGO le 20/04/2011 20:24

Princess Ericka , Zilbert anet et les législatives de Juin 2012 sont de sortie , tous les moyens sont bons pour continuer à amuser la galerie des électeurs de sin dni . Tout l'intérêt est de se faire remarquer et faire croire que le terrain est occupé par Princess Ericka . D'ici qq mois des changements peuvent intervenir , de la lumière municipale au mois de mars 2008 et pourquoi pas l'ombre . Parfois être sûr de soi en manipulant , menteur , le connaisseur en stratégie politique .... les faits sont surprenants à tout moment ?

11.Posté par Bayoune le 20/04/2011 20:30

Bin lé vré kan na tro zélève dan la klas i yarive dann kolèz ke sertin prinsipal i yaranze pou esklire arbitrèrman de trwa, touzour sa de gynyé. Sirtou kan i manke in paké de prof, ke lé pa ranplasé parfwa pandan dé sominn, in mwa minm i yarive. Lo kolèz i pèye ziska 1000zère siplémantère défwa. Sà i yaranze sertin la bezwin fé zot villa péi déor èk zot pisine, lors du retour de la colonie .pou la rotrète.
Koman zot i vé èk sà nout marmay i pé aprann lékol, sirtou kan zot lé méprizé. I yarive na de prof i fou lo marmay déor la klass pandan lo kour.
Lé vré ko nivo gouvernmantal, toute lé fé pou dékouraze lo zanfan, dégoute ali minm, sirtou kan ou na responsab i zoué èk lavenir nout zanfan. In fason konm in ote de kontribiyé à la politique de casse de l'enseignement au nivo local, pou dékouraze lo zanfan èk la famiye.

12.Posté par ndldlp le 20/04/2011 20:57

action intéressante menée par une fonctionnaire territoriale occupant un poste d'élu..un peu comme si un fonctionnaire de l'EN fustigeait la politique de l'état en matière d'effectifs, alors qu'il passe tout ou partie de sa carrière à ne pas être au fourneau (face aux élèves)...

la crédibilité de l'action politique, appelle à certaines modérations ou une meilleure transparence de ceux qui veulent défendre l'intérêt commun.. autrement dit, pour le cas présent, "charité bien ordonnée..."

13.Posté par J MOURVAN le 20/04/2011 21:06

Princess Ericka , Zilbert anet et toutes sa clik devrais s'occuper plus de st Denis surtout le manque d'effectif de surveillantes dans les écoles primaires.

14.Posté par Dominique le 20/04/2011 21:17

Tous ces élus s'appellent "ericka bareight" ???

15.Posté par jjm le 20/04/2011 21:19

Le constat est là on ne peut pas le nier que l'éducation nationale de la Réunion sous les ordres de la politique de SARKO supprime des classes pour faire des économies sur la jeunesse réunionnaise.
Avec un nombre incommensurable de personnes illettrés à la Réunion il est courageux de la part des élus de monter au créneau pour contrer cette dérive qui envoi nos enfants tout droit dans le mur.
Ce n'est pas la peine de rappeler que la richesse d'un pays passe par l'éducation.
le recteur à tort de dire que c'est aune action politique , l'éducation c'est une affaire qui nous concerne tous.

16.Posté par BeeBeautifull le 20/04/2011 21:29

Encore un sujet coup de pub sur la base de chiffres "langue de bois" .... pour l'ex fifille par alliance de M. le Maire de Sin Dni.
Vive la démago façile qui travestit les obligations de gestion nécessaires du corps des enseignants hypertrophié mais qui sont majoritairement de gauche et qui votent pour... le PS.
Elle dénonce le démantèlement, et surtout ne propose pas d'alternatives ....car celles ci pourraient ne pas être rentables et donc peu crédibles.
La "famille" Annette est en route pour s’agrandir... un poste de Députée en vue.... !

17.Posté par David Asmodee le 20/04/2011 21:43

Post 5.
Connaissez-vous l'expression "faire feu de tout bois" ?
Si le gouvernement actuel avait été P.S, à la place de la mère Bareigt pour le même problème, y'aurait eu le Victoria en train de brailler.
Comme dans ce pays, il y a une élection tous les ans ou tous les 6 mois, aucun politique ne bosse et est en campagne électorale permanente.

18.Posté par ptit crick le 21/04/2011 08:19

oui pour les ANNETTES les campagne c est tout le temps
le problème d eau à STE MARIE un ANNETTE il faisait sa campagne sur désoirois des autres
au premier tour des cantonals il voyait dèjà un chagement pour le dimanche suivant
LES MARCHANTS DE ROSES SONT PRIEE DE PASSES AU PROCHAIN TOUR



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >