MENU ZINFOS
Social

Les éleveurs en faillite font appel à la générosité des Réunionnais


L’Association des éleveurs de La Réunion, dont la plupart dans une situation précaire extrême, a pris acte du courrier adressé par la Chambre d’agriculture à la secrétaire d’Etat à l’Outremer. En attendant une solution, ils font appel à la solidarité des Réunionnais pour nourrir leurs enfants.

Par Jismy Ramoudou - Publié le Mercredi 29 Juillet 2009 à 07:31 | Lu 1451 fois

Ce matin, les éleveurs ont rendez-vous dans le Sud. Un cortège partira du Tampon, destination Saint-Pierre. L’ADEFA et ses adhérents espèrent ainsi mobiliser et sensibiliser leurs compatriotes aux difficultés que rencontre leur profession et les répercussions directes que cette situation a sur leur vie de famille.

“Nous faisons appel à la générosité des Réunionnais car plusieurs familles d’éleveurs sont dans le dénuement. Ils ont du mal à nourrir leurs enfants. Leur statut social ne leur permet pas d’avoir le RMI ou les allocations familiales. C’est bientôt la rentrée scolaire, ça va être encore plus difficile pour eux”, explique Daniel Bègue de l’ADEFA.

Endettés et menacés de saisie de leurs biens immobiliers, ces éleveurs se battent aussi pour que leurs familles ne se retrouvent pas à la rue. C’est le cas de Christophe Acquier, président de l’ADEFA. Sa banque lorgne déjà sur sa maison alors qu’il est prêt à régulariser sa situation.

Sans trésorerie et sans un toit pour vivre, c’est aussi la situation de Willy Bélizaire. Ces professionnels qui aiment leurs bêtes comme si c’était des enfants de la famille, tentent aussi de sauver ce qui reste de leur troupeau.

Ainsi, Willy Bélizaire à la rue depuis quelques mois, a investi son dernier argent pour construire une étable en pierre. “L’essentiel, c’est que mes bêtes soient à l’abri pendant la période cyclonique, moi je vais me débrouiller”.

Si ces hommes de la terre et de valeur, emprunts de dignité et de discrétion, “osent faire appel à la générosité des Réunionnais, c’est qu’ils ne savent plus quoi faire pour s’en sortir…”, indique Daniel Bègue.

Sur la vidéo, le représentant de l’ADEFA explique comment vous pouvez aider ces éleveurs. Voici son contact : 0692. 66 62 22




1.Posté par ratane le 29/07/2009 09:21

je suis solidaire de la cause des eleveurs de bovins mais je ne pense quand meme pas que c'est aux renionnais d'etre solidaires... c'est à l'europe, à la sicalait... de payer les "peaux" casés

2.Posté par fiuman le 29/07/2009 11:01

Les éleveurs sont en train de se suicider, en effet les propos de certains éleveurs décrivant les nombreuses maladies dont leur cheptel est atteint, me font m'interroger sur l'opportunité d'acheter de la viande de bovin locale.
Qui d'entre nous peut en toute connaissance de cause acheter de la viande infectée.......?
Est-ce la fin de cette filière à la Réunion?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes