MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Les élections au Tampon : Inquiétant mon cher Watson !


Par . - Publié le Vendredi 13 Septembre 2013 à 11:35 | Lu 579 fois

Les élections au Tampon : Inquiétant mon cher Watson !
Le bilan de Paulet PAYET est inconsistant, pire mauvais et la situation financière de la commune n'a jamais été aussi catastrophique. Cependant la rumeur dit que Paulet PAYET serait un magicien qui aurait redressé miraculeusement la situation financière de la ville du Tampon. Il serait tellement doué en fiscalité publique qu'il vient même de se permettre de demander à la Région de déprogrammer 23 Millions d'aides à la commune dans le cadre du plan de relance d'aide aux communes. Mieux encore, il a réussi à trouver un "mystérieux magot" pour des largesses accordées au personnel communal sous forme de primes. Étonnant !!!

Un peu de sérieux. Comment se fait il que de 2006 à 2010 la situation financière de la commune était saine puis patatras, la situation devient catastrophique en 2011 et miraculeuse en 2012. Pour quelles raisons ?

Serait-ce la démonstration d'une vulgaire astuce budgétaire, appelé dans le jargon comptable, une cavalerie.
L'objectif est de masquer des excédents sur une année pour les reporter sur l’année suivante, créant ainsi un déficit budgétaire artificiel.

Paulet PAYET agit seul depuis 2010, il ne sollicite pas la Région pour aider la commune à mener à bien ses projets et à mettre aux normes ses équipements. Ainsi par exemple pourquoi ne pas avoir demandé beaucoup plus largement le soutien de la Région dans le cadre du plan de relance des communes pour rénover les écoles tamponnaises.
Autre exemple, le cas de la rocade.

Concernant le projet de rocade pour désengorger la ville, là encore Paulet PAYET a mal suivi le dossier préparé à l'époque par l'actuel Président de Région Didier ROBERT. 


Tout était calé pour lancer le chantier. Mais Paulet PAYET n’en fait qu’à sa tête et le projet n’a pas avancé. Comme souvent il préfère l’inaction.

Le bilan de l'actuel Maire du Tampon, c’est surtout une gouvernance autocratique. C'est un homme qui prend les décisions seul et sans concertation. Les décisions prises par Paulet PAYET se font au mépris du bon sens et de l’intérêt général des tamponnais.

Il n’a pas su saisir les opportunités de la Région Réunion en terme d’équipements et de travaux.

Toutes les réalisations à son bilan qu’il évoque comme par exemple le jardin partagé est à mettre à l’actif du maire sortant Didier ROBERT. Il a manœuvré pour s'approprier de façon démagogique les points positifs de projets qui ne sont pas de lui.


Son actif en terme de bilan est à mettre sur le compte du mandat de Didier ROBERT tandis que à l’inverse il s’est empressé une fois élu de stopper de nombreux projets du nouveau président de région avec en autre par voie de conséquence financière, l’arrêt au soutien de la vie associative et sportive tamponnaise engendrant de nombreux licenciements préjudiciables à de trop nombreuses familles de la commune.
 
La candidature de Paulet PAYET est donc déplacée et manque de réalisme.

Fait au Tampon, le 13/09/13
Jean-Noel PAYET
Administré vigilant




1.Posté par agnes le 13/09/2013 13:18 (depuis mobile)

Quel tissu de mensonges. Je ne suis pas de droite ni tamponnaise. Mais je suis scandalisee par tant de desinformation. Je rappel juste que la cour des comptes a epingle la mauvaise gestion de la periode ou didier robert etait maire de cette ville...

2.Posté par Jean-Noél Payet (le Vrai) le 13/09/2013 13:24

Quel imbécile ce soit-disant "administré" : il n'a pas encore comprit que le rapport de la CRC tient compte de la période 2006-2010, c'est a dire quand Didier en était le Maire ?

N'a t'il pas comprit que c'est le Maire Paulet Payet qui a redressé la barre aux prix d'une gestion rigoureuse ?

3.Posté par zot va gouter le 13/09/2013 19:48

C'est "jean-noel" ou manu qui se cache ????

4.Posté par l''''oeil le 14/09/2013 13:10

"JN Payet" et "Picard" sont une seule et méme personne que je connais : un (...) de la Région qui devrait au moins essayé de se rendre utile en travaillant.....

5.Posté par @ "JN Payet" le 14/09/2013 15:43

Vlody, Lebreton et Vergoz de méche avec Didier"déficit" ?
Elémentaire mon cher Watson.......

6.Posté par Vigie lance le 14/09/2013 18:05

Un « administré vigilant », mais aveugle et à la mémoire courte

Ainsi donc, la commune du Tampon compte « un administré vigilant ». On pourrait s’en réjouir au nom de l’exercice de la citoyenneté, si cet « administré vigilant » n’avait pas la mémoire courte et ne faisait pas preuve d’une « vigilance » sélective. Rafraichissons-lui la mémoire…
Selon lui, « la situation financière de la commune n’a jamais été aussi catastrophique ? » sachez pour votre gouverne que la commune s’est considérablement désendettée. Le Tampon avait 104 millions d’euros de dettes en 2011. A la fin 2013, la dette ne sera plus que de 68 millions.
Certains prédisaient l’apocalypse en matière d’impôts locaux. Ils ont augmenté de 6% en 2012. Au classement des communes les plus chères pour la taxe d’habitation, le Tampon est en 15ème position, entre Sainte-Rose et Bras-Panon. Au Tampon, la fiscalité locale ne représente que 29% du budget de la commune, soit 21 millions. La CRC note également que « le potentiel fiscal est faible : 324 euros par habitant contre 836 euros pour les communes de même importance ».
Selon notre « administré vigilant », la situation financière de la commune « était saine de 2006 à 2010 ». Ce n’est pas ce que dit le rapport de la Chambre régionale des comptes dans son rapport du 24 janvier 2012, examiné par le conseil municipal du 29 février 2012 !
Que dit ce rapport que tout le monde peut consulter ? « Le montant des dépenses de location mobilières a été multiplié par 13 entre 2006 et 2010 (…) du au recours à la location longue durée de véhicules, notamment à partir de 2007 ». (page 38 du rapport)
« Interrogé sur l’état de son parc de véhicules entre 2006 et 2010, la ville na pas été en mesure d’apporter de réponse » (page 37 du rapport).
Les investigations menées par la Chambre régionale des comptes ont néanmoins permis d’y voir plus clair : « la Chambre faisait état de l’existence de 234 véhicules en 2006, ce nombre passe à plus de 300 en 2007 » (page 48 du rapport.)
De 2006 à 2010, c’est à dure sous la direction de Didier Robert, non seulement le parc automobile a explosé, mais comme l’explique clairement le rapport de la CRC, certains utilisateurs de ces véhicules , qui bénéficiaient d’une carte particulière ont usé et abusé : le 21 aout 2009, outre l’achat de carburant, il est constaté 145 euros d’achats en boutique (page 49). Le 30 aout, une 207 fait un plein de gas-oil à 7 h 12 puis à 10 h 17 (page 49)
« le véhicule immatriculé 4… BW… a fait deux fois le plein le 4 décembre 2007, une fois en gas-oil à 15 29 et une fois en sans plomb à 21 h 13 » (page 50)
C’est donc cela la « saine gestion » de Didier Robert entre 2006 et 2010 ?
Notre «administré vigilant » affirme que « Paulet Payet agit seul depuis 2010 (…) » et évoque « une gouvernance autocratique (…) un homme seul qui prend les décisions sans concertation ».
Encore une fois, c’est le rapport de la CRC qui rappelle que cette méthode est plutôt celle de Didier Robert. La CRC pointe claire du doigt : « une absence d’information du conseil municipal sur l’exercice par le maire de la délégation en matière de marchés publics entre 2006 et 2010 » (page 37), en violation des articles L 2122-23 du code général des collectivités territoriales.
Depuis l’arrivée de Paulet Payet, il n’y a pas de magie, mais de la bonne gestion et du bon sens : les frais de fonctionnement ont diminué de 7% par an. Les frais liés aux véhicules et à la consommation de carburant ont considérablement diminué. Les indemnités des élus ont été diminués (conseil municipal de juillet 2012).
Depuis 2010, les dépenses d’investissement se montent à 92,6 millions avec un pic de 39 millions en 2011.
Enfin, contrairement aux allégations de cet « administré », il n’y a pas eu de licenciements, mais une quarantaine de contrats arrivés à terme et non renouvelés. Quant aux associations, elles se portent bien merci, et toutes ont bénéficié de l’aide financière habituelle.
Tous les éléments cités ci-dessus peuvent être vérifiés dans le rapport de la Chambre régionale des comptes et dans les délibérations du conseil municipal qui sont publiques.
A moins que la vigilance ne soit sélective et qu’il soit plus facile de simplifier en critiquant d’un côté en en encensant de l’autre.

7.Posté par Entropie !! le 15/09/2013 14:40

Seigneur pitoyable --' on devrait interdire la publication de ce genre de truc ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes