MENU ZINFOS
Société

Les écoliers de La Réunion attendus en classe à compter du 18 mai


Par Ludovic Grondin - Publié le Vendredi 24 Avril 2020 à 15:56 | Lu 10992 fois

Casse-tête en vue pour faire respecter les règles de distanciation dans les petites classes notamment
Casse-tête en vue pour faire respecter les règles de distanciation dans les petites classes notamment
Les enfants de La Réunion pourront reprendre le chemin de l'école à compter du 18 mai. Alors que la date du 14 avait été fixée la semaine dernière puisqu'elle correspondait, localement, à la sortie des vacances de mai, cette date sera réservée uniquement à la pré-rentrée du personnel.

Une pré-rentrée qui s'annonce des plus compliquées à mener au vu du protocole sanitaire qui devra être mis en place pour respecter, dans la mesure du possible, la distanciation sociale au sein des établissements. 

"Il y aura donc pour les personnels des équipes éducatives une pré-rentrée les 14 et 15 mai, pour qu'ils aient du temps de se retrouver et préparer le retour des élèves, qui eux reprendront très progressivement à compter du lundi 18 mai", nous précise le rectorat.

Comme annoncé par le ministre Jean Michel Blanquer lundi dernier, la rentrée sera progressive et sur la base de l'accord des parents. 

Le recteur de l'Académie de La Réunion (Photo © Pierre Marchal - Anakaopress)
Le recteur de l'Académie de La Réunion (Photo © Pierre Marchal - Anakaopress)


COMMUNIQUÉ DE PRESSE COVID 19 : Point d’étape sur la cinquième semaine de continuité pédagogique

_____

 

Alors que l’académie, par ses efforts d’adaptation, a su apporter des réponses aux principaux enjeux de la continuité pédagogique (limiter l’accroissement des inégalités scolaires, soutenir l’action des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire en prenant en charge leurs enfants, accompagner les équipes éducatives, terminer l’année scolaire et assurer la préparation de la rentrée) cette cinquième semaine est marquée par la montée en puissance du travail de concertation en profondeur avec les collectivités locales afin d’anticiper la reprise progressive des classes dans toutes les écoles et établissements scolaires au retour des petites vacances du mois de mai, si les conditions sanitaires le permettent.

 

Limiter l’accroissement des inégalités scolaires
 

Montée en charge du dispositif « devoirs à la maison » pour les élèves en situation de déconnexion numérique
 

Débutée la semaine dernière, l’opération « Devoirs à la maison » est un succès. 150 écoles et établissements scolaires sont actuellement inscrits sur la plate-forme mise à disposition par La Poste pour l’envoi par voie postale des exercices sur supports papier à leurs élèves non équipés en matériel informatique et dans l’impossibilité de venir les récupérer sur place, dans l’école ou l’établissement.
 

Depuis le lancement du dispositif, les données de La Poste confirment bien l’envoi quotidien de 10 000 pages vers 1200 familles repérées par les écoles et établissements. Chaque jour, la vague de 10 000 nouvelles pages touchera donc 1 200 nouvelles familles. L’objectif pour l’académie est que tous les élèves hors connexion reçoivent à domicile le travail à faire sur la semaine.

 

Des tablettes numériques en prêt pour les élèves
 

La mise à disposition de tablettes aux familles des écoliers a débuté dans deux communes : à Saint-Joseph (prêt de 35 tablettes, dont 20 appartenant à la mairie et 15 appartenant à l’académie) et à Saint-André (plan de don de 500 tablettes aux familles par le CCAS).
 

Pour d’autres collectivités (Saint-Denis, l’Étang-Salé, Petite-Île, Saint-Louis, Saint-Paul) volontaires pour prêter les tablettes leur appartenant, des conventions cadre avec l’académie sont en cours d’élaboration.
 

Le gouvernement a autorisé les cités éducatives qui ont signé leur convention financière à consacrer 15% de leur budget annuel au financement de l'achat de tablettes et de clés 4G pour les familles en déconnexion numérique. La cité éducative du Port, qui a été la première signataire en France, dispose ainsi d'une enveloppe de 60 000 € qui va permettre de réduire le fracture numérique pour plus de 300 élèves de la ville, dans les premier et second degrés. En complément de ce dispositif, près de 250 tablettes seront proposées aux familles par l'association Agame et la fondation Orange.
 

D'une façon plus générale, le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Jean-Michel Blanquer et le ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie ont annoncé un plan pour la continuité éducative dans les quartiers prioritaires, qui se traduit pour La Réunion par une enveloppe de 94 000 € qui sera mise à disposition des 13 programmes de réussite éducative (PRE) que compte le territoire pour le financement de matériel informatique.


Dans le second degré, on note que depuis la mise en place du protocole de prêt par le Département et l’académie, le taux de connexion par jour augmente de façon exponentielle. Par exemple, a été observé un pic de connexion de 2 343 tablettes dans la journée du 21 avril.

 
L’opération « Nation apprenante »
 

L’opération « nation apprenante » menée en partenariat avec les médias audiovisuels et la presse écrite pour proposer des contenus de qualité en lien avec les programmes scolaires et renforcer ainsi l’action à distance auprès des élèves et des familles est désormais menée à bien avec les deux chaînes de télévision locales, Réunion la 1ère et Antenne Réunion, ainsi que les deux titres de presse quotidienne régionale, le JIR et le Quotidien.
 

Dans le cadre de la cellule académique de continuité pédagogique, des enseignants, des conseillers pédagogiques départementaux, des personnels d’inspection, sont mobilisés pour élaborer les séquences et exercices proposés aux élèves sur ces différents supports. Canopé Réunion qui apporte sa contribution à la page quotidienne publiée dans le JIR pour les collégiens, a également ouvert à Antenne Réunion plus de 500 ressources diffusées chaque matin.

 

L’accueil des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire
 

Cette semaine, environ 290 personnels de l’éducation nationale (260 la semaine dernière) étaient présents dans 43 écoles et 10 collèges pour accueillir des enfants des personnels indispensables pour la gestion de la crise sanitaire.
 

Le nombre d’élèves accueillis se stabilise : 330 en moyenne cette semaine dans les écoles (300 la semaine dernière) et environ 50 dans les collèges (comme la semaine dernière).


Cet accueil fonctionne depuis le premier jour dans le respect des gestes barrières.
 

Pour les vacances du mois de mai, un accueil continuera à être proposé pour ces enfants. Le dispositif est en cours d’élaboration en partenariat étroit avec la Direction départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale. Les familles seront contactées individuellement pour leur faire des propositions.

 

Accompagner les équipes éducatives
 

Les inspecteurs du premier et du second degrés sont toujours mobilisés pour accompagner les enseignants dans la continuité pédagogique nécessaire à la poursuite des apprentissages. Ils sont accompagnés dans leur tâche par la délégation académique au numérique éducatif (la DANE), qui met à disposition des équipes des présentations interactives en ligne (webinaires) pour les aider à prendre en main de nouveaux outils numériques et par Canopé qui propose ses ressources, ses formations et son savoir-faire dans la réalisation de ressources locales.

 

L’accompagnement et la formation des enseignants aux outils numériques
 

La délégation académique au numérique éducatif poursuit son programme de formation en ligne : les webinaires sont des moyens de présentation, de formation d’outils et d’échanges entre pairs qui restent très appréciés. Le nombre de participants est en progression continue. À titre d’exemple, près de 1 000 inscriptions ont été faites sur les thèmes “Stimuler la production orale” dans le premier degré et “Organiser la restitution des productions d’élèves” dans le second degré.
 

Les webinaires et les tutoriels vidéos sont référencés sur le site académique de la DANE.
 

Canopé a également proposé des formations en « Atelier visio » suivis par prêt de 300 enseignants de l’académie (essentiellement des professeurs documentalistes), dont une session de sensibilisation à la protection des données personnelles sous la forme d’une « cryptopartie ». Ces formations vont se poursuivre jusqu’à la reprise des cours.


Le service réalise également des capsules vidéo-tuto pour accompagner les pratiques d’hybridation des enseignements (réaliser des montages vidéo ou audio). À titre d’exemple, le montage de 31 capsules vidéo d’un enseignant en technologie a été réalisé.
 

Enfin, Canopé poursuit l’accompagnement à l’international avec des webinaires et un guichet eTwinning (communauté d’échanges et de partage entre les établissements scolaires européens).

 

Des usages développés grâce aux réseaux et infrastructures consolidés
 

Dans le premier degré, l’académie est passée de 321 blogs d’écoles (73 %) au 3 avril à 413 blogs en activité (94 %) au 23 avril. Le nombre de visiteurs sur ces blogs est en croissance régulière. Cette modalité devient un réel moyen de communication entre la famille et les enseignants.
 

Les moyens techniques dévolus à ces blogs de continuité pédagogique sont extrêmement sollicités pour absorber les opérations s’y déroulant (connexions, dépôts de fichiers, etc.) On observe deux grosses phases hebdomadaires « d’encombrement », les lundis et jeudis, jours sans doute privilégiés par les enseignants pour mettre leurs travaux à jour.
 

Concernant les usages de l’espace numérique de travail dans le 1er degré, ils se poursuivent et continuent de progresser par rapport au mois précédent (plus de 120 000 connexions depuis le début du mois d’avril). L’application la plus utilisée est le « cahier de texte ». La mise en place d’une organisation de travail sur la semaine par les enseignants, nécessite moins de visites répétitives de l’ENT par les familles pour l’accès au travail et ressources.
 

Dans le second degré, les services de l’espace numérique de travail Métice sont toujours très sollicités depuis le début du confinement. On observe une forte utilisation de Pronote (plus de 100 000 visites par jour) et de la messagerie pédagogique (plus de 50 000 visites par jour).


Les différentes applications pédagogiques de l’ENT (partage de documents, échanges et productions de documents par les élèves, etc.) sont très utilisés chaque jour, avec un pic à chaque début de semaine.


Concernant l'usage de ressources numériques éducatives proposées, on constate une nette progression de leur utilisation par les enseignants qui semblent de plus en plus demandeurs d’accès à des ressources didactisées et utilisables dans un cadre sécurisé (leur ENT).
 

Selon les statistiques fournies par le CNED, près de 14 000 classes virtuelles ont été organisées par des enseignants de l’académie la semaine dernière. À noter que si plus de 3 000 sessions sont organisées les mardi, jeudi et vendredi, on en compte également plus de 300 le samedi et près de 400 le dimanche.

 

La cellule d’écoute RH pour les personnels en difficulté
 

Le dispositif d’écoute, d’aide et de soutien, avec une ligne téléphonique dédiée (0262 48 13 30) mis en place pour les personnels rencontrant des difficultés professionnelles ou personnelles, en garantissant la confidentialité, a reçu 17 appels cette semaine (12 la semaine dernière). Elle sera maintenue pendant les vacances du mois de mai.
 

Les horaires d’ouverture de la cellule : du lundi au vendredi, de 9h à 12h le matin et de 14h à 16h l’après-midi.

 

Terminer l’année scolaire et préparer la rentrée 2020
 

 
Le calendrier et les modalités des concours d’entrée dans les grandes écoles qui recrutent à l'issue des classes préparatoires (CPGE)
 

La session 2020 des concours d'entrée dans les grandes écoles s'inscrira dans le cadre suivant, et sous réserve des mesures sanitaires qui seront en vigueur à cette période :

1 - Les épreuves des concours d'entrée dans les grandes écoles seront organisées du 20 juin au 7 août.
 

2 - Les épreuves écrites seront organisées dans l’ordre défini dans le cadre du comité de pilotage et de façon à garantir la sécurité des candidats, dans le respect le plus strict des consignes sanitaires en vigueur. Les écoles, notamment militaires, ayant des contraintes particulières de recrutement pourront prévoir sous leur responsabilité légale des épreuves additionnelles, dans le respect de ce calendrier.
 

3 - Les candidats auront accès à leur classement par école au plus tard le 8 août, pour un début des procédures d’appel à partir du 12 août au plus tard, afin de permettre le maintien des dates de la rentrée de septembre.

 

Concertation et préparation d’une reprise progressive dans les établissements scolaires
 

Comme annoncé par le président de La République la fin du confinement prévue pour le 11 mai prochain se traduira dans l’académie par l’ouverture à compter du jeudi 14 mai, au retour des petites vacances, des écoles, collèges et lycées pour un accueil sécurisé et très progressif des élèves, avec toutes les conditions sanitaires réunies.


Cet accueil se fera avec des modalités de reprise des cours qui restent des hypothèses de travail et de réflexion : classes charnières (GS, CP...), classes d’examens, ateliers. Cette reprise des classes se fera soit en mode présentiel soit en distanciel ou encore sur un mode hybride alliant le distanciel et le présentiel.
 

Cette reprise progressive devra s’effectuer en veillant particulièrement à la sécurité sanitaire des personnels, des élèves. Ce qui signifie notamment que l’hypothèse la plus probable sera celle d’un travail par groupes de 12 à 15 élèves par salle de classe.
 

Depuis le début de la semaine, un travail reposant sur le dialogue est mené avec les collectivités, mairies, département et région ; l’ensemble des conditions nécessaires sont détaillées et examinées pour préparer au mieux les établissements à accueillir les personnels pour une pré-rentrée les jeudi 14 et vendredi 15 mai, et progressivement les élèves à partir du lundi 18 mai, selon une doctrine sanitaire impérative.
 

Ce travail de co-construction avec les collectivités et leurs services devrait permettre une reprise sécurisée notamment pour que les besoins essentiels soient assurés : nettoyage, désinfection, mise à disposition de gel hydroalcoolique et de savon. En effet, si dans certains cas, les conditions d’hygiène et de sécurité sanitaire n’étaient pas remplies, une non-réouverture des écoles et établissements sera décidée conjointement ; l’enseignement en distanciel sera alors poursuivi pour tous les élèves.
 

La cellule « anticipation », mise en place au sein de la cellule de crise académique, travaille dans trois directions : assurer et accompagner la mise en place des conditions sanitaires pour une ouverture des établissements et écoles en lien étroit avec les collectivités, accompagner l’ensemble des personnels pour une reprise pédagogique adaptée au contexte de l’établissement, suivre l’organisation de l’orientation, des examens et des concours.
 

En fin de semaine prochaine, des informations complémentaires seront données par le Premier ministre et le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse sur les modalités du déconfinement. Elles seront déclinées au plus près des réalités locales en tenant compte de l’environnement social, culturel de l’académie, en s’appuyant sur le travail de réflexion actuellement réalisé.


Pendant cette phase, les organisations syndicales et le Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail académique (CHSCTA) seront consultés, les associations de parents d’élèves seront également associées à la réflexion.
 

L’organisation et le déroulement de la reprise arrêtés au niveau académique, dans le cadre des directives et préconisations nationales, des informations concernant l’enseignement, l’internat et la demi-pension, les transports scolaires seront précisées pour chaque école et chaque établissement.
 

Une fois les modalités de reprise fixées en lien avec les familles dans chaque école, chaque collège et chaque lycée, une information sera faite par les directeurs d’école et les chefs d’établissement.





1.Posté par angama le 24/04/2020 16:33

non merci pour l ecole

2.Posté par chantal le 24/04/2020 16:35

y rentre, y rentre pas, y connait pas peut être que, faut voir..... Et puis tant qu'à faire pourquoi pas une grève, parce que y faut pas que le virus y fait oublier la réforme des retraites..... Que chacun prenne ses responsabilités une bonne fois pour toute.... mais là c'est une autre histoire

3.Posté par tantine le 24/04/2020 16:42

pour être sûr que les personnels l'attrapent et se contaminent avant de recevoir les marmailles ? est ce vraiment le moment de donner dans la réunionnite aigue 1 mois et demi avant la fin de l'année ? du grand n'importe quoi

4.Posté par Fidol Castre le 24/04/2020 16:49

Préavis de grève le 13 mai.
Et ce serait normal.

5.Posté par hardcore le 24/04/2020 16:54

Si un membre de ma famille tombe malade du COVID19 à la suite de la rentrée scolaire, c'est simple je dépose plaintes contre mairie, rectorat, ars, etat. Mon avocat est déjà pret à une action collective.

6.Posté par la pétole le 24/04/2020 17:03

On nous prend vraiment pour des billes !il y a peu , il fallait que les élèves retournent rapidement en cours pour ne pas accumuler les lacunes , maintenant chacun fait ce qu'il veut ! ! !

7.Posté par Matthieu le 24/04/2020 17:52

Il ne faut pas envoyer les enfants à l'école avant septembre pour faire face à un tsunami deuxième vague s'il a lieu, pour l'instant virus chinois 0mort,dengue 2 mort avec le monsieur de 82 ans

8.Posté par Paul le 24/04/2020 18:49

Avec ce Recteur C un pat avant et après C 3 en arrière

9.Posté par lorema le 24/04/2020 18:58

A toutes les sommités du Rectorat ( toujours vice -Rectorat pour moi) n'oubliez pas qu'au Japon les cours avaient repris dans les écoles faisant redémarrer à fond la contamination. Ils ont vide décidé la refermeture vraisemblablement au moins jusqu'au mois d'août. Mais il est vrai que chez nous en France nous avons notre vénéré président ( de quoi d'ailleurs ) qui nous protège ( longue et saine vie à lui). La preuve qu'il nous aime tous , il n' y aura pas de masques pour que nous puissions fabriquer des anti-corps , c'est y pas beau ça ?
Il est vrai aussi que mère Brigitte décide pour le ministre ce qui est bon de ce qui ne l'est pas . Elle a fabriqué son Manu , elle ne veut pas en rester là .

10.Posté par la petole le 24/04/2020 18:59

bravo ! il y a 15 jours c'était super important de retourner en classe , aujourd'hui ce ne sera que les volontaires, on nous prend vraiment pour des billes ! ! !

11.Posté par lorema le 24/04/2020 19:00

Hé les familles n'acceptez pas ce genre de chose qui est plus que de la connerie mais qui relève de la mise en danger de tous , parents profs et les familles . Ils sont maboules ma parole !Et en plus zéro masque , ils veulent suivre les consignes du Nouvel Ordre Mondial !

12.Posté par Lily le 24/04/2020 20:13

@post 5: votre plainte n'ira pas loin car la rentrée n'étant pas obligé(pr les volontaires), on vous dira que vs n'aviez qu'à pas y aller: vs étiez volontaires vs assumez...je ne cautionne pas je vs dit juste e qu'on risque vs répondre...ils ont tout prévu pour ce pr là. Pour le reste,....

13.Posté par Preventeur le 24/04/2020 21:41

Au delà des différents protocoles sanitaires qui restent virtuels il faut prendre en considération la spécificité de chaque établissement.
Car notre jeunesse va s exposer au risque depuis la phase du ramassage scolaire, l accès aux sites, la circulation intérieure vers la cour de récréation- bloc sanitaire et la restauration.
Compte tenu du sous équipement en matière d'hygiène au regard du RSD ( règlement sanitaire départemental) des établissements primaires, il est impératif que chaque maire puisse communiquer sur le dispositif proposé aux différents niveaux
_Humain: apprenant et encadrant
_Organisation du processus scolaire afin de respecter les barrières
_Technique : quel kit de protection individuelle,
_Environnement : gestion des prestataires

Je vous souhaite bon courage pour organiser cette rentrée dans l urgence le vendredi et samedi avec un accueil 24h après.

14.Posté par JORI le 24/04/2020 22:26

4. Fidol castre. Un préavis de grève pour quoi et de qui ?. 😂

15.Posté par PToche le 25/04/2020 00:19

A deux ans de la retraite j’ai pas envie de crever du covid-19 !
D’autant qu’ils disent qu’avec l’approche de l’hiver austral le virus va être plus actifs !!!
Comment sauver ma peau de futur retraité ?
J’ai la pétooooooche !

16.Posté par Pyt le 25/04/2020 00:48

Comment faire si je ne veux pas que mes enfants repartent à l'école. la garde d'enfants sera-t-elle reconduite ?

17.Posté par boboland le 25/04/2020 08:30

pour moi 0 rentrée le 18!
la vie et la santé de mes trois enfants (MS, ce1 et ce2, dont une qui choppe toutes les maladies de l'école et les développe puissance 10 à chaque fois par rapport aux 2 autres) vaut bien plus la soudaine résolution des inégalités scolaires!
Je préfère continuer à faire la maîtresse à la maison +la femme de ménage + la cuisinière+ la jardinière+la gestionnaire+.....etc
qu'avoir moins de boulot et me ronger les sangs jusqu'à l'inéluctable...

18.Posté par hardcore le 25/04/2020 09:19

@12 : Mon mari est enseignant, donc obligé de faire la rentrée scolaire.
Par ailleurs, à partir du moment ou un service public ouvre, il est obligé de garantir les conditions d'hygiene et la sécurité pour les usagers qui y viennent. Regardez, ce qui se passe sur nos plages, on ne dit pas que l'acces aux spots de surf n'est possible que pour les volontaires car la collectivité verrait sa responsabilité engagée... on dit que s'est interdit, un point c'est tout.

19.Posté par hardcore le 25/04/2020 09:22

Il parait que l'école aura lieu un jour sur deux, comment est-ce que nous parents allons nous organiser ? On travaille un jour sur deux aussi c'est ca ?

20.Posté par JORI le 25/04/2020 11:00

19. Hardcore. Tout le monde n'a pas la chance d'avoir un conjoint enseignant. Comment ferait on en cas de fermeture des écoles ?. On travaille un jour sur deux, c'est ça ? 😂

21.Posté par gratel le 25/04/2020 11:11

distribution des diplômes sans titres et sans valeur l'année scolaire se termine dans 2 mois le programme est mort et bâcler , la rentrée devrait se faire au mois de septembre même le ministre de l'éducation nationale danse la valse à plusieurs temps ils sont comme nous ils ne maitrisent rien ils font semblant avec macron c'est la rentrée sur du volontariat à chacun de prendre ses responsabilités courage fuyons!

22.Posté par Mary le 25/04/2020 13:11

https://www.franceinter.fr/amp/idees/le-coup-de-gueule-du-philosophe-andre-comte-sponville-sur-l-apres-confinement

Ayons SVP la décence de nous féliciter pour ce bon contrôle épidémique ici comparé à la métropole, comme le confirme aussi le peu (12) de patients hospitalisés pour cela en 6 semaines!
Moins de 1% de circulation du virus malgré plus de 2500 tests par semaine...sur des patients surtout atteints par la dengue (à plus de 50€ le test
https://www.google.com/amp/s/amp.lefigaro.fr/sciences/coronavirus-les-tests-desormais-disponibles-en-laboratoire-de-ville-20200308
Cela fait cher pour nos enfants et petits enfants qui paieront nos dettes d'ailleurs...

Et aurons-nous encore autant de tests lors du risque de 2eme vague post réouverture de l'aéroport ???

23.Posté par Jimy le 25/04/2020 13:31

http://hazan.avocat.sos-enseignants.fr/articles/covid-19-et-responsabilit%C3%A9-des-enseignants/

24.Posté par Mary le 25/04/2020 17:38

https://www.franceinter.fr/amp/idees/le-coup-de-gueule-du-philosophe-andre-comte-sponville-sur-l-apres-confinement

Ayons SVP la décence de nous féliciter pour ce bon contrôle épidémique ici comparé à la métropole, comme le confirme aussi le peu (12) de patients hospitalisés pour cela en Réa en 6 semaines!
Moins de 1% de circulation du virus malgré plus de 2500 tests par semaine...sur des patients surtout atteints par la dengue (à plus de 50€ le test 
https://www.google.com/amp/s/amp.lefigaro.fr/sciences/coronavirus-les-tests-desormais-disponibles-en-laboratoire-de-ville-20200308
Cela fait cher pour nos enfants et petits enfants qui paieront nos dettes d'ailleurs...

Et aurons-nous encore autant de tests lors du risque de 2eme vague post réouverture de l'aéroport ???

25.Posté par Fidol Castre le 25/04/2020 17:42

Pour le macroniste intégriste : https://www.zinfos974.com/CGTR-educ-action-Pas-de-protections--pas-de-rentree-_a153482.html

26.Posté par JORI le 25/04/2020 20:01

55. Fidol castre le haineux intégriste anti macron. Toujours pas de nouvelles du cas suédois, du Danemark qui a ouvert ses écoles et de L'Autriche et de l'Allemagne qui devrait le faire bientôt ? 😂 😂

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes