MENU ZINFOS
Société

Les eaux réunionnaises de plus en plus polluées


D’année en année, la qualité de l’eau se dégrade. Activité industrielle et agricole, les polluants s'infiltrent dans le sols et peinent à disparaître.

Par Sophie Fontaine - Publié le Mardi 22 Mars 2022 à 09:00

La qualité et l’état des nappes phréatiques sont évalués par l’Office de l’eau toute au long de l’année. Des prélèvements, effectués par forages, sont analysés pour déterminer la qualité de l’eau de ces nappes. Avec un taux de pollution plus ou moins élevé, tout secteur confondu, le constat est le même : l’état de l’eau se détériore, explique Anli Bourhane, chargé de l’étude et de l'évaluation de la ressource en eau.

De plus en plus de polluants dans les sols

La qualité de l’eau est meilleure dans les hauts de l’île, moins exposés aux activités anthropiques, tels que dans cirques, au volcan ou encore à La Plaine des Palmistes, tandis que les zones les plus dégradées se situent dans les zones urbaines, telles qu’à Saint-Denis, Saint-André ou encore à Saint-Louis. 

Nappes phréatiques et rivières font fréquemment l’objet de pollutions liées en particulier à l’activité organique et industrielle. On détecte en plus grand nombre des polluants organiques (déchets, goudron, produits d’entretien de voitures, crèmes solaires etc) et liés l’activité agricole (pesticides).

Une ressource limitée

Les effets de ces polluants sur les sols sont à considérer à long terme, d’autant plus que la ressource est limitée. Lorsqu’une nappe dépasse le seuil de pollution fixé par les autorités, l’eau prélevée dans celle-ci est diluée à celle d’un autre réservoir avant d’être distribuée aux abonnés.

Des décennies de pollution

L’eau qui se trouve dans les nappes s'écoule lentement vers la mer. Selon la perméabilité du sol, les molécules polluantes, telles que le nitrate ou autres pesticides retrouvés dans les sols, peuvent mettre jusqu’à 40 ans avant de disparaître des nappes.

L’atrazine, que l’on retrouve en plus forte quantité dans les sols de l’île, pesticide autrefois utilisé dans les champs de cannes, est interdite depuis 2003.

Outre l’écoulement naturel, une fois l’eau polluée, il n’existe aucun moyen de la dépolluer, ainsi lorsque toutes les ressources auront atteint le seuil de pollution autorisé, il n’y aura plus aucun moyen de revenir en arrière.

Afin de limiter la pollution des eaux, des actions de sensibilisation sont menées et une limitation d’utilisation des réserves est mise en place en cas de déficit.




1.Posté par Patrick le 23/03/2022 07:55

Résultats des décennies d'incurie sur cette île.
Nous allons le payer extrêmement cher et collectivement.
Pour l'eau : même l'eau embouteillée sera interdite de consommation, qui pourra se permettre d'acheter de l'eau venu de "déor" du 1er janvier au 31 décembre pendant 10 ou 20 ans pour toute sa famille ???
Ce sera la prochaine explosion sociale programmée et qui s'ajoutera aux autres problématiques déjà ignorées et non traitées : Logement, Emploi, Immigration légale et illégale, insécurité...

2.Posté par Dom le 23/03/2022 08:26

Glyphosate....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes