MENU ZINFOS
Social

Les dockers accusent : “On nous a volé notre retraite”


C’est le Jour J pour le Collectif des dockers. A 9 heures, heure de métropole, midi à La Réunion, les dockers présenteront leur requête à la Commission d’arbitrage de la Confédération générale des Scop. Objectif : obtenir leur réintégration dans le capital de la COR.

Par Jismy Ramoudou - Publié le Mardi 28 Octobre 2008 à 07:06 | Lu 821 fois

Quatorze ans d’injustice, de lutte, d’humiliation, de désespoir… et enfin d’espoir. Car depuis la mensualisation en 1994, puis la retraite, les revenus des dockers n’ont cessé de diminuer.
Il y a d’abord eu l’éviction du capital de la Coopérative ouvrière de La Réunion, fondée par Paul Vergès en 1992. “Plusieurs d’entre nous ont été virés du capital, mais également licenciés de la COR”, explique Jean-Bernard Gaillac.
Le collectif de dockers réclame aujourd’hui trois millions d’euros pour préjudices moraux et financiers, pour la première centaine de victimes du collectif.
L’autre injustice, c’est la faible retraite à laquelle ont droit les dockers aujourd’hui, entre 600 et 700 euros, “parce qu’à l’époque, nous ne savions pas que nos patrons ne cotisaient que pour 6h40 par jour et non pour les huit heures effectives”.
C’est lorsqu’ils sont partis demander des explications à la Caisse générale de la Sécurité sociale, que les dockers ont découvert le subterfuge et les économies d’échelle réalisées sur leur dos par des entreprises de manutention.
Un simple calcul sur 35 ans montre que leur employeur a sciemment oublié de déclarer 8.500 heures de travail, soit 50.000 euros de salaire, sans compter les embauches de nuit payées au noir, la plupart du temps.
Les conséquences sont dramatiques pour les anciens dockers. “Ça nous aurait permis d’avoir 800 euros de retraite au lieu des 600 actuels. 200 euros, c’est peu pour quelqu’un qui a 2.500 à 3.000 euros de revenus. Pour nous c’est énorme, nous avons perdu un quart de notre retraite”.
“On nous a volé notre retraite, après nous avoir exploité. C’est pour cela qu’on espère beaucoup de la décision de la Commission d’arbitrage de la Confédération générale du Scop”, conclut Jean-Bernard Gaillac.





Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes