Social

Les deux salariés du GIHP obtiennent gain de cause

Jeudi 30 Novembre 2017 - 11:00

Kevin Séry et Laetitia Sautron avaient reçu le soutien du syndicat MDPS et de quelques-uns de leurs collègues mais la plupart avaient "peur des pressions", avaient-ils soutenus mardi dernier.
Kevin Séry et Laetitia Sautron avaient reçu le soutien du syndicat MDPS et de quelques-uns de leurs collègues mais la plupart avaient "peur des pressions", avaient-ils soutenus mardi dernier.
Un accord a finalement été trouvé entre les deux salariés du Groupement pour l’Insertion des personnes handicapées (GIHP) et la direction. Désespéré, Kevin Séry, salarié du GIHP de Bois d'Olives, s’était posté sur le toit de l’antenne de St-Denis, ce mercredi matin, et menaçait de se suicider. 

Avec sa collègue, Laetitia Sautron, ils réclamaient notamment le paiement de leurs heures complémentaires: 82 pour cette dernière, 45 pour lui. 

Kevin Séry finira par descendre du toit après avoir discuté avec Maryline Isidore, élue à la mairie de Saint-Denis. Il a ensuite été pris en charge par les pompiers. 

La grève, débutée mardi 22 novembre, a pris fin en début d’après-midi hier. Les deux salariés ont obtenu gain de cause. Le président du GIHP Réunion, Eric Turpin a consenti au paiement des heures complémentaires. "Une solution pour les véhicules devrait aussi être trouvée demain avec l’inspection du travail", explique Laetitia Sautron soulagée. 

Juillet dernier, une salariée était entrée en grève de la faim pour dénoncer "des faits d’harcèlement moral". Une plainte avait été déposée. Une vingtaine d’autres plaintes de salariés de la structure ont également été portées devant les Prud’hommes.
PB
Lu 4503 fois



1.Posté par le medef remercie macron le 30/11/2017 11:32

grace à la loi travail ce genre de situation pourra être reglée directement avec un licenciement abusif qui sera dedomagé dans le respect legal avec des peaux de patates ou éventuellement des carambars.

2.Posté par anonyme le 30/11/2017 11:36

Faler monte su le toit alors pou gane gain cause.

3.Posté par RADIO BISTROT le 30/11/2017 13:30

Demande de paiement d'heures supplémentaires consentie par paiement d'heures complémentaires... attention mais il me semble que ce n'est pas la même chose

4.Posté par Porsche le 30/11/2017 13:55 (depuis mobile)

Honte au directeur..

5.Posté par chikun le 30/11/2017 14:57

Il suffit au directeur de se défendre en appel aux prud'hommes pour que le jugement soit délocalisé et que des professionnels jugent vraiment le différent..
Combien d'avocats péi.......et de mal au .... l'ont gouté ....
Un patron condamné à la réunion se retrouve , le plus souvent , dans son droit en appel.........
Hein?! Hein!?

6.Posté par Quand y faut le 30/11/2017 18:44 (depuis mobile)

Quand un patron y fait travaille à ou en plus
ben li paye le bonne heur complémentaires que ou fait c'est tout
C'est la loi !

7.Posté par Morderire le 30/11/2017 19:06

Post 2: Excellent! Je propose de rendre obligatoires les toits en terrasse, c'est moins dangereux et ça peut accueillir plus de monde!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >