MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'actualité de l'île de La Réunion
Alertes infos :
Législatives

Les députés font leur bilan : Jean-Hugues Ratenon (5e circonscription)


L'heure est au bilan pour les députés sortants. À cette occasion, nous leur avons proposé de faire un point sur leurs années passées sur les bancs de l'Assemblée nationale en mettant en avant trois thématiques qui leur tenaient à cœur. Qu'ont-ils voté et pourquoi ? Quelles ont été les retombées de leurs actions ? Place aujourd'hui au bilan du député sortant de la 5e circonscription, Jean-Hugues Ratenon.


Par SI - Publié le Samedi 4 Juin 2022 à 15:33

"Je vous remercie de m’offrir cet espace pour exposer mon travail aux habitants de la 5ème circonscription mais d’une façon plus globale à tous les Réunionnais, parce qu’un député de la République n’est pas seulement un député d’un morceau de territoire mais bien de tout le territoire national puisque ses propositions, si elles sont adoptées, vont être appliquées à toute la France.
Je suis déjà fier d’avoir transformé cette vision de notre champ de compétence. 

Député de la transparence

"Tout ce que je fais tant à l’Assemblée Nationale qu’à la Réunion est connu de tous, tout est public et publié quasiment instantanément sur les réseaux sociaux et ma page.

Non seulement cela, les médias ont toujours été destinataires de mes communiqués et tribunes libres sur tous les sujets d’actualité. Certains me confient même sur le ton de la plaisanterie qu’ils en sont saturés ; mais je ne leur en veux pas.

Je n’ai rien à cacher. J’ai un mandat du Peuple et je suis leur porte-parole à l’Assemblée Nationale. Il n’y a pas de petits sujets. Il y a les vraies préoccupations des Réunionnais en prise aux difficultés de la vie de tous les jours. Là aussi, j’ai cassé les codes : je suis un député accessible ; à l’écoute ; à l’action dans quelques domaines que ce soit. Si l’on veut réconcilier la population avec la politique, c’est à mon avis la méthode. Arrêter de jouer au ping-pong avec la population ; renvoyant à chaque problème des citoyens sur un autre interlocuteur.

Notre mission, notre mandat : c’est d’être le facilitateur entre le citoyen et le millefeuilles administratif de notre pays. Je suis le soldat du Peuple face au système des riches et ça je le resterai car je sais d’où je viens et je suis très sensible à la détresse et à la souffrance des gens à tous les niveaux.

Il n’y a pas d’élus supérieurs aux autres. Il y a des élus, représentants du Peuple à tous les échelons qui doivent uniquement œuvrer pour le bien être de la population."

Député de la proximité

"Les problèmes de la vie quotidienne des Réunionnais et des ultramarins sont restés ma préoccupation. Quelques exemples :

    •    Pas plus tard qu’en janvier de cette année : notre proposition de groupe LFI de rajouter l’endométriose sur la liste des maladies ALD (affection longue durée) a été adoptée à l’unanimité.

    •    En novembre 2020 : mon amendement pour la continuité territoriale obsèques a été adoptée. Un grand soulagement pour de nombreuses familles qui doivent voyager non seulement de l’hexagone vers un DOM mais aussi de DOM vers DOM en cas de décès ou de fin de vie d’un proche.

    •    En 2018 : lors du mouvement des Gilets jaunes : j’ai été le seul député réunionnais à sillonner toute La Réunion à la rencontre des manifestants. De l’écoute à l’action : j’ai porté leurs revendications dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale en brandissant symboliquement un gilet jaune, provoquant une suspension de séance. La question du pouvoir d’achat était au cœur de cette lutte et reste toujours d’actualité face aux multiples attaques de la politique de Macron et de ses amis qui le soutiennent ici à la Réunion.
  
 •    Nombre de Réunionnais et de collectivités se trouvent bloqués dans leurs projets du fait d’un traitement différent entre la métropole et La Réunion pour la délivrance d’un permis de construire. Si en métropole l’avis du CDPENAF (Commission départementale de préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers) est simple et donc consultatif, ici elle est conforme c'est-à-dire incontournable et prééminente bloquant ainsi toutes initiatives. Les élus se retrouvent verrouillés et dépossédés de leurs pouvoirs. Inadmissible. Ce combat je l’ai lancé en 2020 en commission, en question orale, en amendements dans différents textes mais Paris i écoute pas nous.
Je suis heureux toutefois que cette question soit devenue un des thèmes majeurs de cette campagne des législatives où tous les candidats se prononcent pour sa réforme.
    
•    12 juin 2018 : question orale sans débat dans l’hémicycle. Je propose une recentralisation du RSA sur sollicitation du Président du Conseil Départemental face aux difficultés financières de la Collectivité.
Réponse de la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’économie et des finances : « c’est en cours de négociations entre le gouvernement et l’Assemblée des Départements de France ».
28 décembre 2019 : le décret 2019-1485 acte la recentralisation du RSA à la Réunion à compter du 01 janvier 2020 conformément à l’article 77 de la loi de finance de 2020.
    
•    La titularisation des employés communaux : la fonction publique territoriale à La Réunion connait une précarité record. Alors que les titulaires dans la FPT sont par exemple en Guadeloupe de 84% et 55% en Martinique ; ils ne sont que 25% à la Réunion.
De longues, très longues carrières au service de la population et aucune reconnaissance et aucune stabilité d’emploi.
En octobre 2019, j’ai déposé une proposition de loi visant à la titularisation des agents de la Fonction Publique Territoriale à la Réunion en s’appuyant sur la « loi Sauvadet ».
  
 •    L’accès à l’eau potable, sa qualité et ses effets sur la santé en Outre-mer. Alors que le droit d’accéder à l’eau potable est un droit reconnu dans de nombreux pays et par les organisations internationales ; il reste particulièrement préoccupant dans les Outre-mer et à la Réunion.
Ainsi, dans une proposition de résolution en décembre 2018, nous demandons la création d’une commission d’enquête afin examiner les conditions de collecte, d’assainissement, de distribution et de facturation de l’eau potable.
  
 •    L’accès à l’électricité : c’est en rencontrant des citoyens de toute la Réunion à mon bureau parlementaire qui me faisaient part de leurs difficultés à payer leurs factures et de la menace de coupure totale d’électricité, que j’ai rencontré au début de cette année le directeur d’EDF Réunion qui m’ informé qu’il n’y aura plus de coupure de « courant » en cas d’impayés.
Cela fait écho à notre proposition de loi, déposée par Jean Luc Mélenchon, en novembre 2021 visant à abolir les coupures et garantir un droit inconditionnel d’accès à l’énergie.
    
•    Plus de moyens pour la santé : combien d’interventions, de questions au Gouvernement sur ce thème majeur. Tant pour la lutte contre la dengue, le chikungunya, la leptospirose, la maladie de lyme, ect… ; pour lesquels je réclamais plus de moyens humains et financiers.

Combien de fois j’ai interpellé le gouvernement sur le coefficient géographique bloqué depuis des années à la Réunion engendrant de grosses difficultés pour nos hôpitaux. Notre dotation est de 96 euros/hab contre 103 euros en Martinique ; 133 euros en Guadeloupe et Ile de France ; 125 euros en Corse et 177 euros en Guyane.

Ziska kel hèr cette injustice ?

Autre sujet d’importance : l’alcool chez les jeunes. En juillet 2019, j’ai déposé une proposition de loi visant à interdire la publicité pour l’alcool et notamment aux abords des établissements scolaires.

Les personnes âgées : à maintes reprises, là aussi, j’ai interpellé le gouvernement sur les conditions d’hébergement de nos gramounes dans les EHPAD et j’ai également dénoncé les « pensions marron » ; des personnels soignants dévoués mais épuisés ; manque cruel de financement pour la construction de nouvelles structures. A toutes ces questions majeures : ce gouvernement et ses amis députés ont fait la sourde oreille.

    •    L’emploi : mes multiples interventions pour le maintien et ou l’augmentation du nombre de contrats aidés qui assurent une véritable mission de service public dans de nombreux secteurs ;

Ma demande d’élargir les expérimentations du dispositif TZCLD (territoire zéro chômeur longue durée), en partie entendu.

Je pourrais ainsi continuer des pages et des pages. Comment ne pas évoquer aussi la souffrance de celles et ceux qui sont obligés d’aller travailler en métropole détruisant ainsi les liens familiaux ; brisant des couples ; entrainant des drames psychologiques des parents mais aussi des enfants.

En de nombreuses reprises, je suis intervenu pour l’application des CIMM (centre des intérêts matériels et moraux) permettant le retour à de très nombreux Réunionnais à la Réunion puisque des postes existent (éducation, surveillant pénitentiaire, policiers, gardien de la paix, etc…). D’ailleurs, en décembre 2019, lors d’un point presse en compagnie de Patrick Lebreton, ancien député et maire de Saint-Joseph, j’ai proposé d’appliquer les propositions contenues dans son rapport sur la régionalisation de l’emploi en Outre-mer remis au Ministre des Outre-mer de l’époque, M. Victorin Lurel en décembre 2013.

Je pourrais continuer ainsi en vous parlant également de mon combat contre l’utilisation du glyphosate ; de la lutte contre les monopoles ; de mon implication dans les différentes luttes des travailleurs pour plus de pouvoir d’achat ; de mon rapport d’information déposé en compagnie de Hubert Julien Laferrière sur les débats institutionnels dans les Outre Mer et notamment la suppression de l’alinéa 5 de l’article 73 de la Constitution, dit l’amendement Virapoullé ; un véritable verrou pour notre développement".

Un député humain

"Ces 5 dernières années, j'ai été confronté à tellement de cas de détresse et de souffrance.  n problème de factures d’eau, d’électricité, de loyer : je suis intervenu pour trouver des solutions, qui ont pour la plupart abouti.

De celui qui dormait dans une voiture à Bras Panon à celui qui faisait une grève de la faim pour que l’on lui reconnaisse ses droits ; ou encore celui qui souhaitait un logement digne ; un autre un plan d’apurement de ses dettes, j’ai toujours répondu présent.

Même si quelques fois il fallait des actions plus fortes pour faire respecter les Réunionnais, comme l’affaire des offres d’emplois pour venir travailler sous le soleil et les cocotiers avec de nombreux avantages ; ou encore l’affaire des paillotes de l’Ermitage où il fallait faire respecter la loi sur l’occupation du domaine public qui a dérapé sur des propos racistes fort heureusement condamnés par la justice ; également les propos outranciers et racistes de Brigitte Bardot qui ont soulevé l’indignation générale et dont le dossier est toujours devant la justice.

Faire respecter la mémoire des Réunionnais.

Mon combat avec les associations pour que l’ancienne prison de la rue Juliette Dodu ne soit pas transformée en boite de nuit, restaurant et logements ; alors que des figures de la lutte contre l’esclavage y ont été incarcérées. Ça a d’ailleurs fait l’objet d’une question au gouvernement en décembre 2021 qui a été chaleureusement applaudi sur tous les bancs des députés et obtenue une réponse qui annonçait un sort positif à la préservation de ce lieu de mémoire.

Indissociable avec la commémoration du 20 décembre, fête de la liberté ou fête kaf. En mai 2018, j’ai déposé une proposition de loi pour réclamer un jour férié sur tout le territoire national commémorant ce jour de l’abolition de l’esclavage.

Un mandat enfin pour faire respecter la dignité des Réunionnais. Même pauvre, misère, nou lé digne. Personne ne peut nous insulter. Agnès Buzyn, ministre de la santé et des solidarités de l’époque,  l’a appris en septembre 2018 où lors de l’examen du plan pauvreté du Gouvernement pour lequel je m’étais fermement opposé, elle a eu des propos insultant vis-à-vis de moi-même ainsi que ceux  qui souffrent de la pauvreté. Devant le tollé général, elle a dû s’excuser et reçu à ma demande à son ministère une association et une famille confronté à la pauvreté. C’était en octobre 2018.

Voilà en quelques lignes mon bilan rapidement que je continue à présenter aux électeurs de la 5e circonscription dans les nombreuses réunions de quartiers. Voilà ce qu’a fait le député Jean Hugues RATENON, le député "la cour" comme beaucoup m’appellent. Le député que zot la fé et que zot va refé certainement.

Merci."




1.Posté par Jean le 04/06/2022 15:55

Député inutile , à part crier dans le vide il ne fait pas grand chose . Seul chose qu il a fait se remplir les poches

2.Posté par LOL le 04/06/2022 16:11

"parce qu’un député de la République n’est pas seulement un député d’un morceau de territoire mais bien de tout le territoire national "
Ecrivez lui, vous verrez, il ne répond pas. Marre de ces politiques qui se targuent d'être le meilleur. Arrêtez de manquer de respect aux électeurs.

3.Posté par Antiflic le 04/06/2022 16:12

Il a bien mangé pendant 5 ans Il espère que ça continuer

4.Posté par Transparence le 04/06/2022 16:14

Quel député aura le courage de faire une loi mettant fin aux embauches de complaisance, de connivence, profitant à des familles entières et cela sans concours . Plus de 80% des personnels dans les collectivités territoriales sont recrutés selon le bon vouloir des élus qui en font des fonctionnaires et des cadres de la fonction publique . L'argent des contribuables ne doit pas servir à la promotion que de certaines personnes . Le soleil brille pour tout le monde . La distribution des places dans les collectivités relève d'une énorme injustice . Quand une famille paye des impôts , se sacrifie pour les études de leurs enfants à bac + 5,quand des jeunes se consacrent à des études se privant de loisirs , dormant très tard pour réussir, eux aussi méritent une considération et d'avoir des chances pour postuler à des emplois dans les collectivités . A eux on leur propose des petits contrats , des PEC payés avec des PECadilles , on les vire s'ils ne conviennent pas à l'élu ou pour faire la place aux militants . L'élu vient vanter et réclamer ces petits contrats dans les médias . Mais a-t-on déjà vu un enfant, une famille d'élu occuper ces formidables petits contrats . . Quel député aura suffisamment de cran et de cou...... pour dénoncer ces injustices face à l'embauche à l'assemblée nationale ? Ils ne feront jamais car cela les arrange et ils sont candidats pour profiter du système avec la complicité des syndicats qui font aussi leurs beurres . Nos jeunes diplômés seront obligés d'aller en métropole , brisant les couples et les foyers comme dit si bien le Ratenon et qui profite du système qui relève de la féodalité .

5.Posté par Hilaire le 04/06/2022 16:42

On nait jamais si bien servi que par soimème
Toujours le même but pour tous les candidats :
Gloriole
pouvoir
Argent
Et cela ne changera jamais . Tout est mis en oeuvre pour que les délinquants , les condamné les analphabète peuvent se présenter .


6.Posté par Le Jacobin le 04/06/2022 16:52

Je ne partage pas ses idées mais il faut reconnaître qu'il fait le Job.

Je suis En Marche !

C'est le seul qui soit visible.

7.Posté par Marian le 04/06/2022 17:00

" En novembre 2020 : mon amendement pour la continuité territoriale obsèques a été adoptée. ".....alors pourquoi et pas plus tard qu'il y a 15 jours, les gens continuent de lancer des cagnottes letchee????

8.Posté par Cabot de fond le 04/06/2022 17:05

J'espère qu'il va se prendre une belle rouste.

9.Posté par Rouve zot zier kréol le 04/06/2022 17:58

Chargeur dolo . Vous avez passer votre temps à critiquer. Aucune loi de votre part. Un député est là pour proposer des loi pas à gueuler à tout va . Vous êtes incompétent. Vous avez profité de votre position pour vous faire élire vous et votre compagne sur la liste de la région. Voilà votre seul action pour la réunion. Vivement le 12 .

10.Posté par Jean le 04/06/2022 17:59

Député humain qui licencie des pères de famille a la région avec la complicité de Bello pour embaucher la famille.

11.Posté par Sorcier réunionnais le 04/06/2022 18:23

Ah bon il y a un député qui s’appelle Jean-Hugues Ratenon?

Ah oui c’est l’humoriste qui faisait son cinéma à acheter un costume sous les camera de reunion 1 et et qui ne voulait pas prendre la classe affaire dans l’avion au tout début de son mandat ahah

12.Posté par domtom le 04/06/2022 18:33

Je vote la FI 974
Merci M Ratenon pour votre investissement
J'espère que vous pourrez poursuivre votre travail

13.Posté par RUNRHUM le 04/06/2022 20:14

Les reunionnais sont plus intelligent il faut arrête prendre à nous pou couillons je regarde tous les débats sur les chaînes reunionnais c'est le même langage pour avoir un poste de député. Le smic la vie cher le chômage le logement et comme il y a des personnes encore qui sont encore manipuler c'est encore ses députés qui vont être élus seront aux anges pour 5 ans. Déjà il y a trop députés sur l'île. Et rien i avance les pauvres sont de plus en plus pauvres et les riches toujours plus riches

14.Posté par oups le 04/06/2022 20:30

mais quel pitre ....député de la République élu par la population d'une circonscription et non député de la Réunion je note que le gars a utilisé avec une grande régularité les 26 voyages en 1 ére offerts par l''état alors qu'il avait annoncé le contraire

15.Posté par blor le 04/06/2022 20:55

publier aussi le montant total des indemnités et avantages

16.Posté par Dégage le 04/06/2022 20:59

Sur une échelle de 10, reconnaissons à Ratenon la note de 0,1/10, bien meilleure que ses autres collègues qui méritent un zéro pointé pour leurs mandatures. Totalement absents des médias, alors que JH en a profité pleinement pour des peccadilles parfois, sinon pour le simple fait de dire qu’i travaille. Mais doit-on avec ces maigres constats le reconduire avec son écharpe ? Moi je dis non car dans un travail très bien payé, de surcroît, il ne doit pas faire semblant et se pavaner outrageusement avec nos impôts. Cette population miséreuse qui attend beaucoup de ses promesses de 2017, à t’elle changé de statut, à t’elle vu son train de vie s’améliorer ? Ben Non. Et il revient nous chanter la même salade (la faute au gouvernement) de sa position de nanti, sauveur du peuple.
Par contre lui et ses proches, ont bien vu leurs comptes bancaires se gonfler avec l’argent public.
Je dis… Dégage Ratenon !! Aret roule à nou cary sou ‘ d’riz !!

17.Posté par Trois points le 04/06/2022 22:23

Post 12 domtom: Je ne sais pas si le Ratenon va poursuivre son travail, mais ce que je sais, c'est qu'à la vitesse où il va, il n'est pas près de le rattraper...

18.Posté par Manout le 05/06/2022 07:31

On dirait qu il et bénévole oublie de dire que c est pas un combat il et paye pour défendre les pauvre se qu il était d ailleurs a trouvé le moyen de devenir riche ..la politique cumul ..hum la région aussi avec huguette quel combat ..quel salaire? Mdr trmpkire sont frigo mais bizarrement le notre est vide

19.Posté par Mamadou le 05/06/2022 07:31

Il a été surtout le porte-parole de Mélenchon qui lui dictature ce qu'il devait dire, et comme, ce n'est pas un fortiche du ciboulot, il répétait .....ce que les autres ne pouvaient dire....

20.Posté par Jo MARGOUILLA le 05/06/2022 07:36

bla bla bla ... il se croit indispensable et veut être réélu ,mais qu'a t il fait réellement ? ce soit disant proche du peuple veut garnir sa cédasse pour sa retraite RATENON ,MELENCHON faut plus voir ces extrémistes de gauche qui sont toujours contre tout ... On avance pas avec ceux là qu'ils disparaissent du champs politique çà vaudra mieux

21.Posté par Cloclo⁶ le 05/06/2022 08:18

Quand on aura t-on des politiques qui poussent les gens au travail, formation, aux jeunes à aller voir ailleurs, à la responsabilité....au lieu de demander l'assistanat tous les jours...

22.Posté par Toto le 05/06/2022 08:26

A l entendre sans lui la réunion ne sais pas la réunion ,et pourquoi il ne demande pas la mise en place de l assemblée unique afin de réduire les coûts de
Fonctionnement delà collectivité,c est peut être car il emprofite largement .

23.Posté par roulelec le 05/06/2022 08:29

Mélenchon 1er ministre, je vous vois bien Ministre de la Culture, ou des espaces verts!

24.Posté par Jp POPAUL54 le 05/06/2022 10:16

Des pages...il en fait le gars.
Le pleureur permanent pour un assistanat tous azimuts.
La Réunion sera grande lorsqu'elle sera mise en l'air par le travail !!!

25.Posté par Bruno le 05/06/2022 11:38

Ratenon élu cumulard qui a placé sa compagne comme élue régionale en plus de lui-même. Élu inhumain qui licencie sans état d'âme des centaines de pères et mères pour pouvoir redistribuer les contrats à ces militants. Ratenon l'élu à l'écharpe de la bourgeoisie, qui boit du champagne en 1ere classe lorsqu'il prend l'avion pour aller brasser du vent à l'assemblée. Faire de la récupération politique et du buzz voilà son bilan depuis 5 ans.

26.Posté par Népomicenne hoareau le 05/06/2022 15:45

Post 8 : cabot de fond, vous faites partie de la noblesse de robe ou d'épée ?

27.Posté par cocodir le 05/06/2022 17:09

poste 3 bilan son poche pas assé plein

28.Posté par sakifo le 05/06/2022 19:38

selly i vient pou ou ,mais attention virapoule Laurent.

29.Posté par Jag le 06/06/2022 06:58

Il est obsolète !!!!
A la casse!!!

30.Posté par oté la Réunion le 06/06/2022 08:19

Moi, j'ai regardé en direct des séances à l'Assemblée et j'y ai vu un député qui se bat pour nos intérêts. Il fait le travail.
Il est le seul qui ne donnera pas une majorité à Macron. Tout sauf Macron!

31.Posté par Toto le 06/06/2022 16:17

Il a contribué à ralentir le travail de l assemblée nationale avec Mélenchon qui a dépose des amendements en pagaille ce n est pas sérieux et son patron qui qualifie la police de tueur quand seras tu il s il était au pouvoir il supprimerai la police?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes