MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Politique

Les députés du Progrès au ministre de l'Agriculture: "La canne est la culture pivot"


Communiqué des députés du Progrès, Jean-Claude Fruteau, Patrick Lebreton et Jean-Jacques Vlody:

- Publié le Mercredi 15 Mai 2013 à 10:11

Les députés du Progrès au ministre de l'Agriculture: "La canne est la culture pivot"
"A l’occasion de l’audition de Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, par la Délégation aux Outre-mer de l’Assemblée Nationale, Jean-Claude Fruteau, Patrick Lebreton et Jean-Jacques Vlody ont interrogé le Ministre sur le POSEI dont l’avenir est incertain depuis les récentes déclarations du Commissaire Européen Ciolos annonçant une réforme prochaine de ce dispositif spécifique de soutien aux agricultures d’Outre-mer.

Les députés du Progrès ont notamment souligné que le découplage des aides envisagé, signifiait la fin programmée de notre agriculture traditionnelle et des emplois qui y sont liés. Tout en insistant sur la nécessaire diversification des productions notamment pour développer l’offre alimentaire produite localement, cette diversification ne doit en aucun cas se faire brutalement au détriment de la culture traditionnelle de la canne qui selon Patrick Lebreton doit rester la culture pivot.

C’est avec satisfaction que les députés du Progrès ont accueilli la réponse du Ministre qui a réaffirmé son opposition au découplage des aides et son souhait de relancer les aides à la structuration des filières agricoles. Cette évolution souhaitée par le gouvernement ne remettra d’ailleurs pas en cause la filière canne dont le Ministre a reconnu le caractère de "culture pivot" à La Réunion.

Par ailleurs, les députés du Progrès ont interrogé le Ministre sur la question cruciale des retraites des agriculteurs dont le niveau n’est pas acceptable particulièrement dans les Outre-mer. Le Ministre s’est engagé à intégrer ce problème majeur dans la prochaine conférence sociale ainsi que dans la prochaine loi agricole qui sera discutée dans les quelques mois.

Le Député-Maire
Jean-Claude FRUTEAU

Le Député-Maire
Patrick LEBRETON

Le Député
Jean-Jacques VLODY"




1.Posté par titingue le 15/05/2013 11:15

C'est très bien que ses messieurs les députés ont fait leurs shows , mais est ce qu'ils ont soulevé le fait que plusieurs dizaine d'agriculture qui ce sont engagés dans les mesures MAE ( mesure agro-environnemental) n'ont pas été payé cette année, malgré leurs efforts pour une agriculture plus saine et plus respectueuse de l' environnement.

Ce serait bien qu'ils posent quand même la question ? Où est donc l' argent de ses aides.

Le plus flagrant c'est que personne ne bouge là dessus. Bizarre,Bizarre

2.Posté par les 3 comiques le 15/05/2013 12:31

Laisser faire une route à deux milliards. Et ensuite dire que la canne est la culture pivot! Vous nous prenez pour des cons de la bonne espèce. Sa va être expéditif pour certains en 2014, l'arme fatal le bulletin de vote! Boycottez les meeting et autres moyens de communications. Nous disons stop aux mascarades.
Nous voulons que vous combattez les personnes qui viennent abusés sur les créoles. Vous êtes complices de ces grèves à répétitions, Bref sa sent la merde dans votre clan.

3.Posté par areteksa le 15/05/2013 12:33

sujet important concernant l'agriculture :

Selon le journal "le monde" il s'agit d'un hold-up sur les semences

Incroyable, la Commission Européenne va en effet criminaliser presque toutes les semences et plantes non enregistrées auprès des gouvernements…

extrait (site blogpares.com) :
« Cette loi stoppera immédiatement le développement professionnel des variétés de légumes pour les jardiniers amateurs, les producteurs bio, et les petits maraîchers », a dit Ben Gabel, qui cultive des légumes et est le directeur du catalogue des semences naturelles. « Les jardiniers amateurs ont des besoins réellement différents – par exemple ils jardinent manuellement, n’ont pas de machines et ne peuvent ou ne veulent utiliser des pulvérisations chimiques. Il n’y a pas de moyen pour enregistrer les variétés qui conviennent à un usage domestique car ils ne répondent pas à des critères stricts de l’Agence pour la diversité des plantes, qui ne s’occupe que d’approuver le genre de semence utilisé par les agriculteurs industriels ».

BRAVO L'EUROPE ! On arrête quand avec ces conneries ?

lire l'article ici :

4.Posté par almuba le 15/05/2013 14:07

Un peu moins de cannes à sucre et un peu plus de maraîchage, subventionné cela va de soi, nous procurerait un peu plus d'auto-suffisance alimentaire et une baisse des prix des légumes et autres.
Est-il normal dans un pays où tout pousse d'importer des pommes de terre, de l'ail, des oignons et j'en passe.
Le sucre n'est pas l'aliment de base du réunionnais.

5.Posté par Caton2 le 15/05/2013 15:16

4. Ouais... Mais attention! Compte tenu de la mentalité des maraichers réunionnais - voir la récente affaire de la tomate malgache - je crains que dès que la Réunion sera en autosuffisance pour les légumes, les prix de la production locale montent bien plus haut que les prix du marché à l'international. Quel avantage pour le consommateur?

6.Posté par Fab le 15/05/2013 15:53

@5 Peut être l'avantage d'acheter un produit fabriqué près de chez soi, cueilli mûr et qui n'a pas voyagé en container, couvert de produits chimiques etc. Quand on voit que certains agriculteurs métropolitains refusent de manger ce qu'ils produisent, ça fait réfléchir... A nous de changer notre mode de consommation aussi.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes