MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Les députés devraient s'appliquer à eux-mêmes le vote obligatoire...


Par - Publié le Vendredi 17 Avril 2015 à 17:31 | Lu 2107 fois

Le gouvernement envisage, dit-on, d'instaurer le vote obligatoire afin d'obliger les électeurs à aller voter lors des différentes élections. Sinon, les abstentionnistes se verront infliger une amende.

Un conseil : Qu'il commence par appliquer cette règle aux députés !

Lors du vote de la loi sur le renseignement mercredi, il n'y avait que 30 députés présents dans l'hémicycle !!! Sur 577...

Le record d'abstentionnisme des dernières Départementales est explosé !


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Candide le 17/04/2015 17:52

Pierrot, s'ils devaient appliquer tout ce qu'ils décident pour les autres à eux-mêmes, ils commenceraient par réformer leurs rémunérations, leurs retraites, le non cumul des mandats (puisqu'il est techniquement impossible d'exercer plusieurs métiers à plein temps), leur système d'imposition …
Tous ces politiques en qui nous avons de moins en moins confiance ne sont que des nantis qui demandent aux autres de faire des efforts. On se croirait vraiment revenu avant 1789, avec la noblesse privilégiée et les gueux.

2.Posté par PJ le 17/04/2015 17:59

Alors d'une part, il ne s'agit pas du gouvernement mais de Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale, qui le propose.

Ensuite, un député qui n'est pas en séance, ce n'est pas qu'il ne travaille pas: il peut-être en commission ou en audition (les phases préparatoires à l'examen en séance, qui se déroulent pour un texte A généralement en même temps que l'examen d'un texte B en séance) , en train de travailler avec son équipe, en rendez-vous (avec un cabinet ministériel, avec des associations, des entreprises, ... ) , en mission (par exemple à l'étranger), ou en circonscription pour rencontrer ses électeurs ou exercer ses autres mandats (je rappelle que même quand la loi sur le cumul des mandats sera effective, les députés pourront rester conseillers municipaux). Il leur arrive même d'essayer de dormir un peu pour récupérer d'une séance s'étant terminée (comme c'est souvent le cas) vers 2 ou 3h du matin! Un qui pourrait sans doute vous en parler, c'est Didier Robert, qui selon son profil "nossenateurs.fr" (http://www.nossenateurs.fr/didier-robert) est allé 5 fois au Sénat ces douze derniers mois (à sa décharge, il n'est en poste que depuis juillet, soit 9 mois. Une semaine d'activité tous les deux mois en moyenne, autrement, ça ne serait pas vraiment irrespirable comme rythme...

L'exemple de la loi sur le renseignement est d'ailleurs sur ce point très mal choisi. Le cas de l'hémicycle à 30 députés, en réalité, c'était le lundi après-midi à un instant précis. Or il faut savoir deux choses sur ce moment: d'une part, par tradition, les députés consacrent le lundi et le vendredi à leur circonscription et à la rencontre des électeurs. Peu de députés étaient donc à Paris à ce moment là. D'autre part, la première séance de l'examen d'un texte est dédiée à ce qu'on appelle la "discussion générale", c'est à dire un exposé de plusieurs heures par le gouvernement, les différents groupes politiques et les commissions concernées pour exposer leur position sur le sujet. Les députés (hors donc ceux, très limités en nombre puisqu'ils sont limités à un ou deux, qui prennent la parole au nom de leur groupe ou de leur commission) ne peuvent même pas prendre la parole à ce moment-là. L'intérêt d'y assister est donc quasiment inexistant, si ce n'est pour faire la "claque". Un excellent article sur le sujet, par un blog spécialisé: http://blogs.lexpress.fr/cuisines-assemblee/2015/04/14/la-presence-des-deputes-dans-lhemicycle/

Il faut également souligner qu'une meilleure présence des parlementaires ne signifierait pas nécessairement que les débats seraient meilleurs et le peuple mieux servi. En réalité, une forte présence montre pour l'essentiel un sujet médiatique et une baisse de la qualité des interventions. Au final, quand les députés sont peu nombreux, ils prennent le temps de faire de vraies démonstrations (enfin, ça c'est surtout en commission où le temps de parole est moins régulé), de s'écouter et de se répondre et la qualité des débats en ressort grandie. Lorsqu'ils sont très nombreux, ça tourne vite au cirque, ils s'invectivent, on n'entend plus rien (sur LCP, c'est absolument atroce quand on essaye de suivre les débats dans ces cas-là), ils posent dix fois la même question, ne vont pas au fond, au final il y a beaucoup d'interruption pour ramener le calme et la loi ressort mal foutue.

3.Posté par bonnemémoire le 17/04/2015 18:02

1 : Complètement d'accord avec vous.
Le cynisme ne les étouffe pas nos chers, très chers, parlementaires .
Comment dès lors s'étonner de leur total discrédit ?

4.Posté par Anakel de Leurrab le 17/04/2015 18:06

La dérive fascisante de ce gouvernement est de plus en plus inquiétante. Il n'a que deux mots à la bouche : interdiction ou obligation. Au milieu, il reste les gesticulations de Valls, le brasseur de vent.

Où sont les grands militants de gauche et leurs beaux discours sur la liberté, la démocratie, la patrie des droits de l'Homme ?

5.Posté par veridik le 17/04/2015 18:46 (depuis mobile)

@2
Il faudrait peut être souligner également qu''ils sont payés même étant absents...

6.Posté par UN POUR TOUS, TOUS POURRIS le 17/04/2015 18:49

A POST 2 : je ne dis pas que vous avez tort , mais vous semblez coute que coute défendre les députés en leur trouvant toutes les circonstances atténuantes !

" faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fait" est le meilleur adage qui leur corresponde...

CE SONT AUX DEPUTES DE FAIRE EN SORTE QU'ILS PUISSENT ETRE PRESENTS LORS DES VOTES EN SEANCE, QUITTE A METTRE EN PLACE UN SYSTEME DE PROCURATION, ET D'ORGANISER TOUT EN CONSEQUENCE

L'exemple ne vient pas de nos élus :
" DANS PARLEMENT IL Y A PARLE ET MENT" !

7.Posté par GIRONDIN le 17/04/2015 20:04 (depuis mobile)

@ 1+3+4+5+6 et Mr Dupuy vous avez raison c''est une honte.
@2 .est allé 5 fois au Sénat ces 12 derniers mois (à sa décharge, il n''est en poste que depuis juillet, soit 9 mois...autrement, ça ne serait pas vraiment irrespirable comme rythme..
AH BON?

8.Posté par Béretfranc le 17/04/2015 20:12

Lors du vote de la loi sur le renseignement mercredi, il n'y avait que 30 députés présents dans l'hémicycle !!! Sur 577...
................
Normal, ils étaient déjà à la cantine, en train de se renseigner du menu.....

9.Posté par Pat 974 le 17/04/2015 20:30

pat974
Mardi 14/4 le Président de l'Assemblé Nationale a fourni au 1er ministre , un énième rapport,une étude sur le vote obligatoire.

Si demain celui-ci devenait obligatoire, il faudrait alors faire reconnaitre le vote blanc comptabilisé dans les inscrits.
En premier lieu, l'inscription sur les listes électorales devrait être prise en charge dés le recensement " 16ans" avec une information dés les 18ans du droit de vote.
Dans l’hypothèse d'un changement de situation administrative (lieu de résidence). Les services de l'etat :Impot, Caf,SS,pôle emploi et autre par fichier croisé, devront informer la ville (la collectivité) de résidence afin de maintenir a jour leurs listing électoral et lui demander s'il souhaite voter dans se lieu de résidence ou la maintenir sur la précédente.
Dés lors, après cette gestion je suis pour le vote obligatoire. Responsabilité de gestion des listings a jour incombant à la collectivité.
Sans cela, ils auront beau faire des rapports, le vote obligatoire reste utopiste.
Et que la situation actuelle, arrange bien l'ensemble des politiques et les collectivité sachant qu'ils seront élus par une frange de leurs adhérent et sympathisant. (toujours une minorité) c'est l'oligarchie républicaine.
L’Islande après la crise a mis en place le principe du tirage au sort par une partie de la population elle même tiré au sort. Concept créer par une population la plus démocratique au monde "la Grèce"
Mais, avant de faire tomber se pan de mur, il y a un grand, très grand chemin tellement la révolution ou la 6em république ne pointera jamais son nez et pour cause, ils mettent toujours les mêmes au pouvoir.

10.Posté par PJ le 17/04/2015 21:31

5. C'est faux, leurs indemnités sont diminuées en proportion des absences (à certains votes en séance, de manière générale en commission car c'est là que se déroule en réalité l'essentiel de leur travail).

6. Ce qui est le cas, il y a un système de délégation de votes. Simplement, la séance, si elle est l'aspect le plus médiatique, est aussi le moins important du processus législatif. C'est en commission que tout se déroule. De plus, on peut tourner les choses comme on veut, un député ça a de temps en temps quand même besoin d'être en circonscription et de rencontrer ses électeurs.

9. Depuis le 21 février 2014, le vote blanc est comptabilisé séparément des abstentions. En revanche, il n'est pas compté comme un suffrage exprimé en raison d'un problème avec l'élection présidentielle: la Constitution précise que le Président est élu au deuxième tour "à la majorité des suffrages exprimés" et on ouvrait donc la possibilité que lors d'une élection présidentielle, aucun candidat ne soit élu (ce qui pose derrière un certain nombre de problèmes, le Président ayant quand même beaucoup de pouvoirs... ) . Mais la différence n'est guère que sémantique.

L'inscription sur les listes électorales pour un citoyen français est automatique lors de son 18ème anniversaire: http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1961.xhtml Je ne vois pas bien l'intérêt de faire remonter ça à 16 ans.

Vous n'avez en revanche pas le droit d'être inscrit dans une commune qui n'est pas votre lieu de résidence habituelle. Beaucoup de gens se font inscrire en prétendant être domiciliés chez leurs parents, mais c'est illégal (mais pas puni par la loi).

Par contre, je suis d'accord qu'on pourrait moderniser la gestion de la liste électorale.

Pour le tirage au sort, c'était pour leur Constituante. Et dire que la Grèce était le peuple le plus démocratique, c'est ne pas vraiment connaître sa Grèce antique.

11.Posté par Titi or not Titi le 17/04/2015 21:32

Je Suis Pour !!

Au dela de 50% de Vote Blanc et Nul
Election annulée !
Rebelote la semaine d'après avec d'autres candidats !
Et si encore 50%
Suppression du Poste !!!

Ca Va en Faire des Economies !!!

12.Posté par GIRONDIN le 17/04/2015 22:48 (depuis mobile)

@11 Titi or not Titi

Excellent! Mais suppression du poste et SURTOUT des indemnités!!!!!

C'est quand la grande bouffe avec les Zinfonaute organiser par Mr Dupuy?

13.Posté par Titi or not Titi le 18/04/2015 00:07

@12

Je propose le "Dupuy Lunch Tour"
(jeu de mot ek lyncher )
Alors pierrot ??
Suis Pour !!

Un Referendum Zinfos974 !!!
La Démocratie Vaincra !!

Puis un Billet Sociologique le lendemain
sur Son Blogue !

Je vais être Bousculé par les Fonx, pcr, ajfer , les bob ...
J'Assume !! 😄😜

Les Frais a notre Charge, bien sur !!
S'il y a des Profs, ils payent que le menu imposé ! 😄
Sinon Ca va être galère a la fin !
No Limit pour Nous !

14.Posté par Pat 974 le 18/04/2015 00:19

pat974
@ 10

Comme le recensement est obligatoire. L'inscription sur la liste serait automatique.
Et comme aujourd'hui nous parlons de mobilité pour l'emploi, et de la vie dans le sens large "ici et ailleurs en France".
Dans le cadre des obligations d'aller voter.
Donc dés la connaissance par une administration ou un service de l'état par fichier croisé que Mr X réside dans tel commune. Celle-ci informe alors son administré de son inscription sur la liste électorale et rayé de son ancienne résidence.
Sans cette gestion rigoureuse par l'administration des listes. Le vote obligatoire est alors a mettre aux oubliettes.
Aujourd'hui, quand je change d'emploi,d'adresse, de vie perso, je n'ai aucune obligation a m'inscrire.
Et perso pour votre info:
Depuis mes 18 ans j'ai changé 12 fois de résidence et j'ai 51 ans. Régulièrement inscrit sur les listes électorales. Je votais et maintenant je ne voterais plus jamais.
On deviens sage avec le temps, on se bonifie. Et qu'en on a compris que cela ne sert qu'à une oligarchie d’Énarques de même promotion. A quoi bon perdre son temps le dimanche matin.
Et si cela devenait obligatoire,et grâce aux nouvelles technologie, a charge alors à l'administration de nous tracer afin de tenir a jour leurs listes électorales. Et in-fine organiser les scrutins en semaine. Comme cela existe ailleurs.

15.Posté par onyx le 18/04/2015 08:17

Zinfo974, deux deux choses l'une :

- soit vous ne connaissez pas le fonctionnement des Assemblées en France pour le vote des lois et c'est grave.
- soit vous le connaissez et faites - une fois de plus - dans la démagogie, et c'est grave (enfin moins que ça, on commence à vous connaître dans ce registre...)


L'élaboration des lois se fait en commissions, le "vote" n'est que la dernière validation, les députés sont donc souvent représentés par l'un des leurs qui recueille les votes auparavant. Généralement, ils ne sont pas à la buvette mais soit au travail dans leurs circonscriptions et le plus souvent en réunion de ... commissions, parce que le calendrier des lois est hyper-chargé. Les votes "solennels" (de l'ensemble des textes) n'ont lieu que le mardi. La présence en séance plénière n'a donc que peu d'utilité sauf s'il faut polémiquer et faire de la mousse....

Voir à ce sujet l'article du Monde d'aujourd'hui : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/04/17/les-deputes-ne-sont-jamais-a-l-assemblee-et-8-autres-cliches-sur-les-elus_4618180_4355770.html, un peu plus sérieux que celui de P.D.

16.Posté par C cela oui... le 18/04/2015 17:00 (depuis mobile)

Des putes et... bref des clowns quoi comme d hab.

17.Posté par David LEONIDAS le 19/04/2015 01:40

Je suis pour... Et reconnaissance encore plus du vite blanc ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes