MENU ZINFOS
Société

Les dépenses de l'Elysée augmentent sous l'ère Macron


Par Zinfos 974 - Publié le Vendredi 1 Novembre 2019 à 10:31 | Lu 5556 fois

L’Obs a épluché les dépenses de l'Elysée. Depuis le début du mandat d'Emmanuel Macron, les charges ont augmenté. Une progression de 7 % en 2018 et alors que son prédécesseur, François Hollande, avait laissé des réserves, le président Macron a creusé un trou de 5,7 millions d’euros dans les caisses. Pour 2019, les comptes sont également dans le rouge, 2,5 millions d’euros de perte relevés. 

Si Emmanuel Macron a voulu afficher une certaine transparence et communiquer sur les 5 403 euros prélevés sur ses fonds personnels pour rembourser des déplacements privés, les factures ont pour autant cessé de s'empiler sous son ère à commencer par le parc automobile.  L’année dernière, 89 669 euros supplémentaires ont été dépensés pour l’achat de nouvelles voitures, des Peugeot 308 certes au lieu de 508. Reste que le nombre de véhicules passe de 64 à 82 de Hollande à Macron. 

Les frais de bouche sont également en progression de 500 000 euros à l’Elysée. L’Obs pointe plus particulièrement un repas de 2 000 élus locaux , en pleine crise des Gilets jaunes.

Coté travaux et entretien: 680.000 euros de frais de ménage pour faire briller le palais de 13 27 m2 ou encore 300 000 euros pour une nouvelle moquette rouge et or achetée dans le cadre de la rénovation de la salle des fêtes d'un montant total de 500 000 euros…

En faisant appel à une société de conseils pour un montant de 259 773 euros en 2018, les frais de personnels augmentent également.  

"Nous travaillons plus, nous voyageons plus, nous recevons plus, et surtout nous investissons pour l’avenir en sollicitant nos fonds propres", a rétorqué le nouveau directeur de la communication, Joseph Zimet, interrogé par le média.

L'hebdomadaire note ainsi que l'actuel président français dépenserait bien plus que son prédécesseur François Hollande et presque autant que Nicolas Sarkozy.




1.Posté par Veridik le 01/11/2019 09:50 (depuis mobile)

Eh oui les gueux doivent se serrer la ceinture pour servir les seigneurs de la royauté

2.Posté par Modeste le 01/11/2019 10:03

Z'infos vous devenez fatigant .....! si on parlait aussi des dépenses de la Région Réunion????

3.Posté par JORI le 01/11/2019 10:19 (depuis mobile)

Cela ne devait pas être l'inverse, au même titre que le nombre de ministres !!!

4.Posté par Lol le 01/11/2019 10:34 (depuis mobile)

Ça fait mal. Et c'est nous qui payons l'addition...

5.Posté par Le Jacobin le 01/11/2019 10:56

Moi
Emmanuel Macron Président de la Monarchie Républicaine sis château de L'Elysée Paris (France) je ne défends pas aux sujets dans les collectivités de se mettre plein les fouilles donc:

JE PROFITE CE N'EST QUE POUR 10 ANS

La seule question qui me turlupine les étiquettes c'est de savoir si il fera du feras du gras comme F.Hollande?

Quand la cuisine est bonne bonne bonne, et quand le vin est bon bon bon, il faut pas s'en priver.

6.Posté par Tristan Lefebvre le 01/11/2019 11:01 (depuis mobile)

Y en a ils avaient perdu l'habitude que zinfos donnent des infos qui niraient pas dans le sens du pouvoir. Finalement un pti gazage et un peu d'irrespect, ça aura au moins eu ça de bon...

7.Posté par La vérité vraie... le 01/11/2019 11:10

Faut bien financer tout ça. On comprend mieux le nouveau et scandaleux régime d'indemnisation des chômeurs. En 2022, cette caste et ses soutiens (patronat, etc.) va goûter. Préparez_vous, nou di a zot nou ariv !

8.Posté par Lol le 01/11/2019 11:49 (depuis mobile)

C était pire du temps de Chirac et Mitterand

9.Posté par Nous aussi. le 01/11/2019 12:04 (depuis mobile)

Les dépenses des retraités , des classes moyennes, des classes modestes , des malades , des locataires, des étudiants , des pauvres augmentent aussi sous macron. Mais eux , Ils ont les poches vides de plus en plus .

10.Posté par La vérité si je mens ! le 01/11/2019 12:27

Ce type s'en fiche du moment qu'on parle de lui en bien ou en mal ...
Ce type adore l'argent dans la poche des autres ...
Vivement 2022 , pourquoi pas avant !

11.Posté par CITOYEN le 01/11/2019 12:52

ET SI ON S INTÉRESSER AU FRAIS DE FONCTIONNEMENT DE NOS COLLECTIVITÉS TEL QUE LA RÉGION OU LE DÉPARTEMENT ET PUIS NOS COLLECTIVITÉS LOCALES ET PARTICULIEREMENT AUX CCAS ON AURAIT DES SURPRISES N EST CE PAS MR DUPUY IL NE FAUT PAS PASSER SOUS SILENCE I

12.Posté par JORI le 01/11/2019 13:00

10.Posté par La vérité si je mens ! le 01/11/2019 12:27
Et vous voudriez qui à sa place?.

13.Posté par JORI le 01/11/2019 13:03

6.Posté par Tristan Lefebvre le 01/11/2019 11:01 (depuis mobile)
C'est une info de l'obs comme indiqué en 1ère ligne. Donc pas une exclusivité.
Les médias alternatifs vont ils confirmer cette info, ou plutôt dire le contraire comme à leur habitude?.

14.Posté par noe le 01/11/2019 13:11

C'est normal … le bâtiment est vieux et tout augmente (repas gastronomiques , vins , champagnes , invités )!

15.Posté par JORI le 01/11/2019 14:23 (depuis mobile)

11. Citoyen. Certains ont peut-être intérêt à ce que rien ne sorte. Et pour d'autres, la présidence, c'est mieux. Ça peut être aussi les mêmes d'ailleurs.

16.Posté par Tristan Lefebvre le 01/11/2019 15:53 (depuis mobile)

Le troll a parlé ? Mmmm j'ai bien cru
Je dois entendre des voix...
Ni intelligible ni intelligent ces trolls.

17.Posté par PEC-PEC le 01/11/2019 14:01

En ouvrant bien les yeux , 101 préfets vivent dans des châteaux ou autres grandes demeures avec le personnel qui va avec, du chef de cabinet à la femme de chambre au cuisinier en passant par le secrétaire particulier et jardiniers.101 ajoutez les sous préfets plus de 400 vivant sur un grand pied également....etc...etc... combien de milliers de ces gens gracement entretenus par la république...

18.Posté par Pascale le 01/11/2019 16:27 (depuis mobile)

Et oui les économies ne sont juste que dans un seul sens celui du peuple :)
Ils vivent comme vivaient la haute bourgeoisie de l'époque :)

19.Posté par La vérité si je mens ! le 01/11/2019 17:20

@ JORI le 01/11/2019

Belphégor , ça te va comme réponse

20.Posté par balayedovantzotportavant le 01/11/2019 18:05

MACRON le premier assisté de France et la il veut nous donner des leçons et nous le faire à l'envers! serrez vous la ceinture bossez plus et surtout ne toucher pas à nos avantages ils font pitiés nos chers politi….! ils pillent les poches des faibles votez est un devoir et se faire mettre est un droit

21.Posté par JORI le 01/11/2019 18:35 (depuis mobile)

19. La vérité si je mens. En fait, c'est juste pour écrire quelque chose que vous contestez !!. Vous êtes contre tout, juste pour le plaisir de l'être !.

22.Posté par La vérité si je mens ! le 01/11/2019 19:52

JORI le 01/11/2019 18:35

Me gausse par tes phrases sans intérêts point final

23.Posté par Techer Gilbert le 01/11/2019 19:57

Il n'a pas de souci celui là.Les gueux s'agenouilleront aux pieds de ce petit ROI.
Bravo pour ce qui voteront aux prochaines élections.

24.Posté par Jacky Le Croqué le 01/11/2019 21:30

Le roi Macron et sa cour se lâchent et ne se privent de rien.

Le petit peuple mécontent demande sa part.

Le Roi Macron : "S'ils veulent du pain, qu'on leur donne de la brioche !"

25.Posté par JORI le 01/11/2019 22:10 (depuis mobile)

22. La vérité si je mens. J'avoue que c'est ce que je voulais écrire concernant votre prose et j'ai changé au dernier moment.

26.Posté par A JORIGOLE la "choose de M...." le 01/11/2019 23:00

3.Posté par JORI le 01/11/2019 10:19 (depuis mobile)

Cela ne devait pas être l'inverse, au même titre que le nombre de ministres !!!
................................

Elle est où la république exemplaire de votre maître ?......Il a dupér les français ....

Et le 'tit roquet pendulaire répond.........(j'attends les aboiements)...

27.Posté par A JORIGOLE la "choose de M...." le 01/11/2019 23:22

Macron veut des dirigeants "exemplaires", "qui rendent des comptes chaque année"
"La justice est au cœur du projet que nous portons", a déclaré Emmanuel Macron ce jeudi, lors de la présentation de son programme. "Nous voulons les mêmes règles pour tous, quelque soient les statuts. Nous voulons des dirigeants responsables, exemplaires et qui rendent des comptes", a affirmé le fondateur d'En Marche.

le 02/03/2017

28.Posté par A JORIGOLE la "choose de M...." le 01/11/2019 23:24

22.Posté par La vérité si je mens ! le 01/11/2019 19:52

JORI le 01/11/2019 18:35

Me gausse par tes phrases sans intérêts point final
...............

M.... a promis du vent.

Jorigole prend un vent.......

29.Posté par A JORIGOLE la "choose de M...." le 01/11/2019 23:28

La journaliste Sophie Coignard revient sur l'affaire qui a éclairé la présidence Macron sous un jour nouveau. Extraits en avant-première.

"L'histoire est ainsi faite : dans ce quinquennat, il y aura un avant et un après Benalla. Jamais le décalage n'a été plus grand entre les belles intentions de départ qui étaient celles d'Emmanuel Macron, la méritocratie républicaine qu'incarnait à la perfection Alexandre Benalla, ce "petit gars d'Evreux", et la dérive d'un cow-boy ; jamais le décalage n'a été plus grand, surtout, entre la promesse d' "une République exemplaire" lancée en 2017 par un candidat dont la fraîcheur constituait un atout prépondérant, et la réalité d'une pratique du pouvoir qui n'a en l'occurrence rien à envier à celle de ses prédécesseurs. L'Express publie des extraits du livre Benalla, la vraie histoire, écrit par la journaliste Sophie Coignard et publié aux Editions de l'Observatoire.

Pendant la campagne présidentielle de 2017, Alexandre Benalla ne s'occupe pas seulement de sécurité. "Un soir, il prend un verre avec Sébastien Lecornu dans un établissement du boulevard Saint-Germain. (...) De retour rue de l'Abbé-Groult [QG du candidat], Benalla va voir Ismaël Emelien : ''Tu devrais rencontrer Sébastien Lecornu". Le stratège d'Emmanuel Macron n'est pas enthousiaste. L'heure n'est pas encore à l'ouverture à droite. Son interlocuteur insiste. Lui dit qu'il doit voir les yeux de Lecornu. Ce sont les mêmes que ceux du patron. Le regard est si intense qu'il vous transperce. Ismaël Emelien finit par céder." Lecornu est aujourd'hui ministre dans le gouvernement d'Edouard Philippe.


Le 1er mai 2018, Alexandre Benalla, déguisé en policier, s'en prend violemment à un couple de manifestants place de la Contrescarpe, à Paris. Dans la soirée, il envoie un message à Emmanuel Macron. "Monsieur le Président, Hier après-midi j'ai été invité par la Préfecture de Police à observer de l'intérieur la manifestation du 1er mai, j'ai donc été équipé d'un casque et intégré à une équipe de policiers en civil et accompagné par un major de police. En fin d'après-midi nous nous sommes retrouvés place de la contrescarpe, où la situation a plus que dégénéré, je ne me suis alors pas cantonné à mon rôle d'observateur et ai porté assistance aux policiers présents qui essayaient d'interpeller deux personnes ayant jetés des projectiles et violenté les policiers en civil. La scène assez violente a été filmée et même si l'on ne m'identifie pas très nettement je suis reconnaissable. Cette vidéo tourne actuellement sur les réseaux sociaux. Alexandre"
Benalla veut une médaille!

Le lendemain, Benalla a rendez-vous avec le directeur de cabinet du président. "Quand il apprend qu'il va être sanctionné, il ne comprend pas cette demi-mesure. Dans son esprit, c'est soit le licenciement, soit une médaille. Oui, une médaille ! (...) Benalla file plaider sa cause auprès d'Ismaël Emelien auquel il soumet l'idée d'une décoration qui récompenserait son fait d'arme."

Après que Le Monde eût dévoilé l'affaire, l'Elysée panique puis veut s'assurer du silence de Benalla. "On veut qu'il ait des moyens de subsistance, pour ne pas accepter le chèque du premier éditeur venu. Quand il est licencié, les conseillers les plus proches d'Emmanuel Macron se transforment en cellule VIP de Pôle emploi. ''Fais un peu le canard pendant quelques mois, lui dit Ismaël Emelien. Ensuite, on te trouvera un job où tu veux. Qu'est-ce qui te plairait ? Chef de cabinet dans un grand groupe ?''. Sylvain Fort lui cherche aussi un point de chute. (...) Que de candidats bienfaiteurs ! LVMH, qui habille la première dame et dont le président-fondateur, Bernard Arnault, connaît et apprécie les Macron, lui fait savoir que la direction serait ravie de l'embaucher dans ses équipes de sécurité s'il en émettait le souhait."

L'Elysée, en tout cas, n'en a pas fait assez, pas assez tôt, pas assez vite, pour purger le scandale. Alors oui, il y aura bien un avant et un après. """"

30.Posté par A JORIGOLE la "choose de M...." le 01/11/2019 23:35

PROGRAMME DE MACRON


Objectif 2 : Des élites plus responsables.

Nous exigerons des comptes.

Aujourd’hui, le principal danger pour la démocratie est la persistance de manquements à la probité parmi des responsables politiques, dont le comportement est indigne de la charge de représentant du peuple.

Demain, les responsables politiques devront rendre des comptes. Sur leurs entourages et la façon dont ils utilisent l’argent public. Sur leur probité personnelle, car si on ne peut être fonctionnaire lorsqu’on ne dispose pas d’un casier judiciaire B2 vierge, on ne devrait pas non plus pouvoir être parlementaire. Sur leur politique, surtout, parce que les Français demandent de la clarté.

31.Posté par Jp POPAUL54 le 02/11/2019 01:49

Promesse de campagne de Macron :
13 ministres pour gouverner

On en compte désormais 17
et autres 3 ou 4 ministres auprès de ministre
et encore 16 ou 17 secrétaires d'état auprès de ministre.

Et on rongne ensuite sur les Apl.
Décidément LREM, et son nouveau monde, n'avance que pour elle même.

32.Posté par Monsieur GEORGES le 02/11/2019 07:24

MACRON "le démocrate-républicain" et le faste de LOUIS XIV
Cherchez l'erreur
Transformons l'Elysée en musée populaire et installons nos Présidents en banlieue au milieu du peuple

33.Posté par Dederun le 02/11/2019 07:59 (depuis mobile)

Band jaloux

34.Posté par p.mass le 02/11/2019 08:36

NORMAL !

Un jeune de 40 ans n'a pas le même train de vie qu'un vieux de 55-60 ans ni même le même rythme !

Franchement il a bien raison, Président à quarante ans c'est du jamais vu !

il essaie de faire le JOB pour lequel il a été élu.

Nul n'est parfait. N'est-ce-pas ?

Ce qui me dégoute c'est de voir ces maires et sénateurs pays lui lécher le postérieur pour une investiture.

Et puis si il n'est pas réélu il s'en contrefiche il a toute la vie devant lui.

Et on continuera à déblatérer sur le suivant et le suivant ......

Franchement si on est pas content de son sort on déménage.... ou on se sort les doigts.

35.Posté par Monsieur GEORGES le 02/11/2019 09:15

post 33

Jaloux moi? surement pas de vous ni de lui. Mes impôts ne servent pas à lui assurer ce train de vie d'un autre temps.

36.Posté par JORI le 02/11/2019 10:16 (depuis mobile)

26/27/28/29/30. La loose mythomane de melenchon. Macron n''est pas plus menteur que vous. Au lieu de faire des copier/coller de son prg, faites un copier/coller de vos affirmations me concernant et que j''attends tjrs. C''est ps 1 vent ça !!

37.Posté par Tristan Lefebvre le 02/11/2019 10:55 (depuis mobile)

Le troll est voilé, serait ce un troll radicalisé ? Je répète, le troll est voilé, serait il radicalisé ?
J'ai ma réponse, son voile intérieur l'empêche d'apprécier le monde qui l'entoure. Il est aveugle, et emmerde les borgnes.

38.Posté par Pamphétaire le 02/11/2019 10:57

- Vous payez vos impôts pour moi (Macron) et je dépense où je veux, quand je veux, combien je veux et vous n'avez rien à faire juste à être passif comme des moutons ou des veaux selon que vous préférez être un ongulé ou un bovidé.

« Les ministres “dépensiers” » (l'Express, 30 juil. 1973, p. 19).

39.Posté par Pamphlétaire le 02/11/2019 19:40

Ça va grincer avec des dispositions acerbes, hostiles, hargneuses...

Castorama et Brico Dépôt : suppression de 800 postes entre octobre 2019 et novembre 2020…
General Electric — ex Alstom — à Belfort : suppression d’au moins 800 emplois, alors que 1 000 devaient être créés… Avec la signature d’un certain Emmanuel Macron — alors “ministre de l’Économie” de François Hollande — dans cette superbe embrouille…
Michelin La Roche-sur-Yon : fermeture du site, 619 salariés concernés…
1er novembre 2019, jour de la Toussaint, entrée en vigueur d’un durcissement des règles de l’assurance chômage, ce qui va mettre encore plus sur le carreau des centaines de milliers de chômeurs (cf. « privés d’emplois »), « profiteurs professionnels » d’un système soi-disant « trop généreux ».
Fait en douce, par décret, avec une seconde couche qui sera appliquée en avril 2020.
C’est cohérent, tout cela, avec la « réforme » des retraites et tout ce qui a précédé…
Il y en a qui vont tomber de haut, de très haut, mais personne ne bouge ou presque. Forcément, il y a les « minimas sociaux », les CCAS, et la solution de l’autoélimination par le suicide comme belles perspectives…
Nous avons vraiment un gouvernement scélérat, des politiques plus traitres que jamais, des « journaleux » collabos à en vomir.
Drôle de France où je suis né en 1962, et que je vois se déliter à vitesse grand V. Je suis de plus en plus atterré, j’ai de plus en plus honte face à ce triomphe de la trahison, de la lâcheté, de l’égoïsme et de la bêtise.
Toussaint, fête des Morts. Toussaint 2019, fête des chômeurs français…


Déjà six ans, j’avais écrit cela le 1er novembre 2013 : Aux morts ordinaires du cynisme
https://www.grincant.com/2013/11/01/aux-morts-ordinaires-du-cynisme/

40.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 03/11/2019 01:38

36.Posté par JORI

La loose mythomane de melenchon. Macron n''est pas plus menteur que vous.
.............................
Nous n'avons pas gardé les marcheurs ensemble.......ni les insoumis.....Donc ne taxez pas les autres d'êtres des lécheurs qu'ils ne sont pas alors que vous en êtes l'archétype......
Té grand langue....

41.Posté par JORI le 03/11/2019 09:16 (depuis mobile)

40. Kiré le mytho. Je ne vois toujours pas vos copier/coller des réfs de vos affirmations que vous me prêtez. Continuez à bien lècher melenchon. Qui sait un jour ça pourra vous servir.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes