MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Les dépenses de Rachida Dati quand elle était ministre de la Justice !


Rachida Dati est issue de "la diversité culturelle française", expression souvent REPRISE par des politiciens de "la droite forte" (dont Sarkozy) pour prouver qu’ils ne sont ni xénophobes, ni racistes !
Cela a fini par agacer Rama Yade (ancienne Ministre de "Sarko") : "je suis noire et cela se voit !", a-t-elle fini par répliquer à tous CES FAUX-CULS !!! Le Pen aussi se targuait, fut un temps, d’avoir la même revendication, au motif qu’il y avait au F.N. un "noir"," un musulman" et un "métis Réunionnais" (un ancien Parlementaire) ! Ce dernier vexé ou "réalisant qu'il était réellement un métis" démissionna du parti extrémiste !!

Lepen aussi se targuait, fut un temps , d’avoir la même revendication ,au motif qu’il y avait au F.N. ;un "noir" ," un musulman" et un "métis Réunionnais "(un ancien Parlementaire) !

Par " VIEUX CREOLE " - Publié le Jeudi 14 Mai 2015 à 15:20 | Lu 860 fois

Les dépenses de Rachida Dati quand elle était ministre de la Justice !
Revenons à Madame Dati. Tout le monde sait qu’elle vient d’une famille très modeste, et toute la presse parisienne a noté qu’elle s’habillait, souvent, "chez Prada", chez Dior", "chez Chanel", "chez Galliano"... "Un rêve de petite fille sans doute", qu’on peut comprendre ! Mais, "ça a fait "coser", jaser !!

La revue Huffington Post ("associée au "Monde") du 23/01/2013 s’était même "amusée" à chiffrer une partie de "sa garde-robe" : robe noire Galliano : 15.000 euros ; veste Chanel :3.000 euros ; "robe Prada" : 1.200 euros etc... Sans doute s’agissait-il, parfois, d’habits prêtés par ces maisons de luxe mais cela inciterait à penser que notre ancienne Ministre de la Justice aimait "le bling-bling", "le clinquant", comme le "Président des riches", comme l’ancienne épouse (et la nouvelle ?) de ce dernier !!!

La même revue Huffington Post du 14 mai 2015 , titre -comme beaucoup de quotidiens- dans un long article : "Les dépenses de Rachida Dati au Ministère de la Justice invalidées par la Cour des Comptes" ! Je voudrais ajouter,simplement deux remarques :
1) Le ministère de la Justice est un ministère régalien
2) La Cour des Comptes rédige ses rapports en se basant sur des documents officiels !

Vous pouvez donc, vous-mêmes , tirer les conclusions qui s’imposent !!!




1.Posté par KLD le 14/05/2015 20:33

le bling blingisme et le de buissonisme , les deux mamelles de mollus et Romulus , de sarkosy , quoi !

2.Posté par KLD le 14/05/2015 20:35

c'est comme les quotas ds les films américains ........... et puisque je vous dis qu'on s'aime tous , m'enfin !

3.Posté par réflexion le 14/05/2015 21:24

La cour des comptes invalident mais ne demande aucun remboursement et ne saisit pas la justice : c est bien du temps perdu de contrôler ces comptes pour invalider................

Rachida ou un autre, ils doivent rembourser et s expliquer devant la justice : De Gaulle parlait de chienlit c est déjà un peu plus actuellement avec tous ces politiques de tous bords, la France va mal ...........................

4.Posté par fabien le 15/05/2015 05:40

article sans grand intérêt...

5.Posté par Zorba le 15/05/2015 09:22

Les gens vont vite en besogne! Lu sur le site du Monde (LES DECODEURS) du 14.o5.2015 :
"La responsabilité du « comptable »

A aucun moment l’arrêt de la Cour des comptes ne cite le nom de Rachida Dati. En effet, comme elle le rappelle à plusieurs reprises, le responsable légal de toutes ces irrégularités est le « comptable en chef » du ministère.

Au titre de sa fonction de chef du département comptable du ministère de la justice, ce mystérieux « M. X » visé à plusieurs reprises dans le rapport « a engagé sa responsabilité personnelle et pécuniaire […] faute d’avoir exercé le contrôle » suffisant sur les dépenses incriminées.

« Lorsque le manquement du comptable […] a causé un préjudice financier à l’organisme public concerné, […] le comptable a l’obligation de verser immédiatement de ses deniers personnels la somme correspondante. »

Même s’il n’a pas bénéficié des dépenses ou commis d’acte illégal, M. X va donc devoir rembourser pas moins de 188 414,83 euros à l’Etat pour ses négligences."

Connaissant la combativité et le caractère rancunier de Mme Dadi, l'hebdomadaire 'Le Point' risque de payer cher sa petite attaque.

6.Posté par Pierre Balcon le 15/05/2015 10:37

Avez vous lu le rapport de la Cour des Comptes , .
Il ne dit absolument pas ce que vous lui faites dire .
Les dépenses en question se rapportent à plusieurs années et le rapport ne précise pas la destination effective des dépenses qui n'on pas été engagées pour l'usage personnel de Rachida Dati elle même.
Comme tous les rapports de la Cour des Comptes il ne vise qu'à valider a posteriori les comptes des comptables . En l'espèce il a dit que certaines des dépenses n'étaient pas de nature à être payées par l'administration et les a donc laissées à la charge du comptable du Ministère de la Justice qui va donc devoir les prendre en charge sur ses propres deniers . Mais rassurez vous , comme tous les comptables publics , il a souscrit une assurance pour ça.
Cette affaire illustre parfaitement le climat " parisien" où la presse fait le buzz sur des thèmes , mal documentés , qu'elle choisit . Elle s'arroge ainsi un pouvoir exorbitant .
Cf aussi la récente affaire Ménard , classée sans suite par la justice parce qu'il n'y avait rien en matière de fichage , mais simplement un comptage à partir de supposés critères d'origine.
Et la presse , c'est sa marque de fabrique , ne s'excuse jamais !
Elle devrait nous parler plus souvent de la fraude fiscale de Mediapart qui donne des leçons de morale au monde entier et qui s'applique illégalement un taux de TVA
réduit . Depuis ce taux a certes été abaissé mais la loi n'est pas rétro-active . Si c'était un particulier il aurait été saisi depuis longtemps

7.Posté par Mamyocline le 15/05/2015 19:23

La cour des comptes arrive néanmoins toujours un peu tard ou alors juste à temps pour nous montrer que nous nous sommes faits avoir (mauvaise utilisation de nos impôts ). Mais rares sont les cas où il y a réparation ...

Mais le français a la mémoire courte , l' "équipe" est rappelée !Entre la peste et le choléra ...

8.Posté par " VIEUX CREOLE" le 16/05/2015 13:03

La Cour des Comptes publie ses rapports sur la gestion du gouvernement (il l’a fait il n’y a pas si longtemps) et sur celle des collectivités locales (régulièrement )) à partir de documents officiels généralement objectifs ,quel que soit le Gouvernement ou les collectivités concernés . Ces derniers ,"promettent" presque toujours de tenir compte de leurs remarques... Son rôle se limite à ce constat, porté à la connaissance des citoyens... Madame Rachida est vraisemblablement en mesure de se défendre des reproches qui lui sont adressés ! Mais n’a -t-elle pas prêté parfois le flanc aux critiques et ...aux "commentaires" peu élogieux ou aux "cancans" de la presse !On constate que CERTAINS de ses anciens amis ne semblent pas vouloir "lever lever le petit doigt" pour la défendre : elle s’en plaint publiquement d’ailleurs ! COMME QUOI ,IL NE FAUT PAS TOUJOURS COMPTER SUR DES AMIS !!!

9.Posté par maçonnerie le 17/05/2015 18:46

5.
qui alors est responsable quand des actes administratifs conduisent la collectivité à devoir indemniser des propriétaires lors d'une opération foncière mal pilotée ??

le maire ? le comptable ? le DGS ? le DGA en charge de opérations foncières ?

merci d'avance pour vos lumières..

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes