Océan Indien

Les criquets menacent les cultures à Madagascar

Mardi 21 Juin 2011 - 17:34

Madagascar est infestée par les criquets qui ravagent les cultures. Le fléau menace directement les moyens de subsistance de la population malgache. L'organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture vient de lancer un appel de fonds pour lutter urgemment contre ces insectes.


Les criquets menacent les cultures à Madagascar
 
Le Sud-Ouest de Madagascar est infesté par les criquets. L'invasion menace directement les moyens de subsistance de la population malgache, soit environ 13 millions de personnes. L'organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO - Food and Agriculture Organization) vient de lancer un appel de fonds pour financer la lutte contre ce nuisible.

"Nous devons briser la dynamique des populations de criquets afin de prévenir de nouveaux développements qui pourraient affecter l'île pendant des années et compromettre gravement les moyens d'existence des deux tiers de la population, soit 13 millions de personnes", affirme Annie Monard, l'experte de la FAO qui coordonne la lutte anti-acridienne à Madagascar.

Depuis 2010, le centre national anti-acridien (CNA) a déjà traité près de 200.000 hectares. Selon les estimations les plus récentes, il resterait environ 300.000 hectares infestés par ces insectes qui ravagent les cultures. 7,6 millions de dollars de fonds sont nécessaires pour traiter les zones infestées. "Nous devons réagir rapidement à cette recrudescence acridienne, la lutte préventive est le moyen le plus efficace et le plus rentable pour faire face au criquet de manière durable", souligne Annie Monard.

Parallèlement à cette campagne d'urgence, la FAO s'apprête à lancer un projet pour aider Madagascar à mettre en place un dispositif d'intervention à long terme contre le criquet.
Lilian Cornu
Lu 1537 fois



1.Posté par noe974 le 21/06/2011 18:19

Il faut aider Madagascar d'une manière urgente ...

2.Posté par Alain Touizer le 21/06/2011 20:29

Twitter
Pauvres malgaches!

Si tous les malheurs qui leur tombent dessus, n'étaient pas suffisants.

Je leur souhaite bon courage.

3.Posté par Gajik le 22/06/2011 00:14

Pendant que les criquets dévorent les réserves des paysans pauvres du Sud, la SADC dépense des dizaines de millions de dollars en congrès dans des hôtels de luxe pour tenter en vain de réinstaller l'ancien régime et démultiplient les manoeuvres et procédures d'ingérence grave pour déstabiliser la Transition et l'empêcher de procéder aux élections que Ravalomanana et ses complices Ratsy et Zafy voudraient maîtriser en maîtrisant l'Etat.

Tout ce beau monde économico-politique des dirigeants nantis d'Afrique investit des sommes importantes pour que l'engluement et le maintien de Madagascar dans la dépendance aux "aides" leur aliène la souveraineté de ce pays appauvri par une volonté concertée. Depuis 50 ans, le financement international de la corruption a été érigé en système normal de gouvernement.

Ce sont tous les investisseurs étrangers qui sont les véritables criquets et prédateurs pour Madagascar. De ceux là on ne se débarrasse pas aussi facilement car ils ont leurs hommes de paille à tous les niveaux de l'administration et de la société civile.




4.Posté par mada le 22/06/2011 08:33

Ne peut-on manger ces criquets, source de protéines?

5.Posté par LeMakiMaské le 22/06/2011 14:05

Parfaitement d'accord avec GAJIK (post 3)
Mais il ne faut pas oublier le "caractère" naturellement individualiste des Malagasy ainsi que les rivalités ethniques ! Tant que "vous" n'aurez pas progressé dans ce domaine de l' INTÉRÊT NATIONAL Madagascar ne pourra pas avancer !
Ceci est une analyse d'un avocat Malgache établi (exilé volontaire) à Paris depuis 1973 et d'une grande famille Hova.

Il faut regarder la vérité en face, et les ingérences étrangères ne sont pas la cause de tous les maux... Elles ne font qu'utiliser les travers des hommes pour manipuler les masses et les apparatchiks et ce partout dans le monde car (hélas) la dictature du Capital a vaincu la dictature du Peuple depuis belle lurette !
Pourtant VOUS êtes dans le vrai lorsque vous parlez de cette triste époque de la colonisation... Sachez que, bien que BLANC, mon grand-père a été emprisonné en 1947 par l'Administration Coloniale Française, et qu'un de nos proches est décédé au cours de son emprisonnement à Antanimora/Tana.... pour avoir "soutenu" le mouvement de Monja Jaona dans le sud !!!

Et à MADA (post 4) ! Les criquets sont une source énorme de protéines en Asie ou TOUS les insectes un tant soit peu charnus sont très appréciés ! D'ailleurs les fricassées de criquets (sauterelles) sont courantes en Androy (sud de Madagascar ou règne le kere (kéré = disette, famine) depuis une bonne dizaine d'années.
Maintenant il ne faut surtout pas oublier que les groupes phyto-sanitaires internationaux et leurs lobbies sont intimement liés aux divers plan de l'ONU (qui n'a d'Unies que le nom puisque c'est une émanation du business AMÉRICAIN (Monsanto, PNUD, PAM (et POUM dans le baba)) et ALLEMAND (Bayer, etc.) !!!!

Tout ceci ne serait jamais arrivé si le Peuple et les dirigeants Malgaches avaient compris (comme Philibert Tsiranana déjà en 1960) que LE CYCLE BIOLOGIQUE est un TOUT et que si vous coupez les forêts et les arbres sans discernement, vous déréglez le cycle qui devient alors infernal : moins d'arbres = moins de pluie = moins de repousse..., = appauvrissement de la terre, = ravinement, etc., etc., etc. Même les contes ancestraux mentionnent cette parabole...

Il existe à Madagascar des producteurs agricoles (UNIMA par exemple dans la péninsule de Moramba) qui savent RÉGÉNÉRER un sol dégradé ! La méthode est simple et a été éprouvée de longue date en Afrique sub-saharienne : LE COMPOST de PLANTES FOURRAGÈRES !
" mais c'est difficile Vazaha..." c'est la réponse que l'on a presque systématiquement sur le terrain... Alors ADIEU VAT et continuons à nous lamenter sur "à qui la faute"... et SURTOUT continuons à "nous" voiler la face... et creusez vos tombes et celles de vos enfants !

TOUT ceci est proprement LAMENTABLE !

p.s. de la même manière, TOUTES les actions "humanitaires" de développement ou d'adaptation ont été entièrement démantelées dès que les vazaha furent partis... FAO à Ambovombe en 1973-1975 pour l'alimentation du bétail, JAPAN-HELP en 2002-2005 avec l'installation du tuyau aquifère le long de la route du sud (de Tuléar à Ambovombe), l'équipement des puits en pompes solaires (les panneaux sont volés pour faire tourner la télé !), les programmes sanitaires de construction de latrines en Anosy (c'est FADY de chier sur un trône, il vaut mieux faire dans la nature pour développer un peu plus les épidémies de choléra !!!), etc., etc., etc. MAHAMPY ZAI ?

ALORS ASSEZ DE JÉRÉMIADES ! ET AU TRAVAIL MES AMIS ! ! ! ( Et les planqués d' Auteuil, Passy, Neuilly, Cannes, Monaco, Johannesburg, etc. peuvent aussi s'y mettre !)

CECI N'EST EN AUCUN CAS UN QUITUS A LA Haute Autorité de Transmission QUI EST LOIN, TRÈS LOIN d'avoir fait SES PREUVES... CQFD !!!

6.Posté par Razily le 26/06/2011 13:02

Pendant que les criquets dévorent les cultures malgaches, la France seul pays européen et occidental à soutenir le régime putschiste et illégal de TGV, ne trouve rien de mieux que d'accorder neuf milliards d'Ariary à l'armée malgache et de la doter de 25 véhicules militaires, présentés ce 26 juin au défilé militaire de Mahamasina.
Indépendance ou dépendance?
Après les avoir soutenu pour renverser le Président élu en 2002 ett reélu en 2007 Ravalomanana, la France poursuit son aide aux militaires putschistes pensant qu'ils seront un rempart efficace pour empêcher son retour au pays
Ce faisant, la France est en opposition totale avec les dernières résolutions du Parlement Européen en date du 08 juin 2011 qui condamnent le coup d'Etat, le régime ilégal de TGV, les pratiques anti démocratiques, les violations des droits de l'homme, les arrestations arbitraires d'opposants politiques, le non accès aux médias de l'opposition, le pillage des ressources naturelles, la coruption généralisée etc...
Le Parlement Européen refuse que les autorités qui ont pris le pouvoir en bafouant la constitution sotent habilitées à organiser des élections. Il demande à l'UE et à l'ONU de poursuivre et élargir les sanctions déjà prises contre le régime putschiste, et demande aux Etats membre d'appliquer les sanctions déja prises par la SADC à 'encontre de TGV et 1089 de ses sbires.
La France ne ferait-elle pas partie de l'UE? Quand dans le même temps Sarkozy demande aux pays Européens d'être solidaires de la France et de l'Allemagne pour aider la Grèce.
Belle solidarité de la France à Madagascar!
Il semble que les plus gros prédateurs qui menacent actuellement Madagascar, son pétrole ,son uranium, ses ressources soient bel et bien TOTAL et AREVA, ... très soutenus en celà par l'Etat français qui met à disposition son armée, sa diplomatie et ses réseaux françafriique.
Gajik semble ignorer le rôle de la France à Madagascar, ou en tout cas évite systématiquement de parler du rôle de la mère patrie.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues