Santé

Les comptes du CHU certifiés malgré les turbulences financières

Mercredi 12 Juillet 2017 - 19:01

Les comptes du CHU certifiés malgré les turbulences financières
Le CHU de La Réunion voit ses comptes certifiés pour l’année 2016. "Une excellente nouvelle" pour l'établissement qui se réjouit de disposer "de comptes et d’une information financière fiables".

"L’opinion favorable du commissaire aux comptes porte sur la qualité et la fiabilité des processus de gestion du CHU. L’avis favorable du certificateur a été obtenu au terme d’une année de très forte mobilisation des équipes du CHU avec l’appui du trésorier de l’établissement, de la Direction régionale des finances publiques et de l’Agence de Santé Océan Indien", se félicite le CHU. 

Toutefois, la situation financière 2016 se dégrade, avec un déficit de 35 millions d'euros. "Mais le CHU présente en septembre 2017 son plan stratégique et de redressement au COPERMO (Comité interministériel de performance et de modernisation hospitalière", veut rassurer l'établissement, pour qui cette situation résulte de deux types facteurs. Tout d'abord facteurs dits "exogènes" relatifs aux "missions spécifiques" du CHU de La Réunion, et "qui se traduisent par l’identification de facteurs de surcoûts évalués par l'établissement à 19 millions d'euros".

Des surcoûts actuellement analysés par un groupe de travail, sur lesquels le Comité interministériel de performance et de modernisation hospitalière devrait donner une réponse le 26 septembre prochain.

"Une année charnière"

Autre type de facteurs avancés, des facteurs "de gestion" qui appellent selon l'établissement "un plan d’actions 2017-2021 du CHU, de nature à agir tant sur les dépenses que sur les recettes".

Par ailleurs, l'établissement tient à souligner que l’année 2016 a été une "année charnière" : "une année de transition vers une gouvernance, une stratégie et une approche économique rénovées, soucieuses de fondamentaux de gestion sains et durables, qui ne pourront que s’apprécier à l’aune des résultats du CHU sur la période 2016-2021".

L'occasion de rappeler qu'elle fut également la dernière année de mise en œuvre du protocole de fusion et du changement du directeur général en juin 2016 après un intérim de quatre mois.

"Enfin, la remise à niveau du cycle comptable visant à faire certifier les comptes 2016 et la poursuite du développement des activités nouvelles ne sont que des exemples des fondamentaux de l’année", conclut le CHU.
Zinfos974
Lu 1184 fois



1.Posté par max cilaosa le 12/07/2017 19:50

Que le president du chu , l équipe de direction se donnent les moyens de visiter, les locaux du nord et du sud, 2 bonnes journées de visite, ils seront étonnés de l'état des lieux, et qu ils jettent un coup d oeil sur l'état des bouches d aération dans les chambres. La PALME c'est la porte d entrée du CHU de saint dénis avec un pilone au milieu

2.Posté par jo le 12/07/2017 21:56

Le nom du "certificateur" siouplé !. Avez vous vu le rapport et êtes vous " capable" de comprendre ce qui est dit ?

3.Posté par Gogote le 13/07/2017 05:13 (depuis mobile)

Virapoulé es gynécologue pour être à ce poste ?

4.Posté par Babafigue le 13/07/2017 08:19

En oui c'est l'effet Virapoullé : ou peut fait n'importe koué sera toujours certifié !

Pas besoin d'avoir fait polytechnique, une visite guidée à Saint-André et tu comprends vite à quel gugusse tu as affaire !

5.Posté par i férire le 13/07/2017 15:28

quelle honte: à aucun moment ils disent et reconnaissent que le plan d aide a été arraché grâce aux syndicalistes et gréve du CHU en mars 2017...
moi je dis merci aux oranges...

6.Posté par magouille974 le 13/07/2017 16:48

MOI JE DIS BRAVO AUX ROUGES

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Décembre 2018 - 12:29 ▶️ Le nouvel hélicoptère du Samu dévoilé !