Océan Indien

Les compagnies aériennes comoriennes victimes de manoeuvres déloyales de la France?

Lundi 17 Avril 2017 - 23:18

Que se passe-t-il dans le ciel de l'océan Indien ?

Alors que tous les responsables de compagnies aériennes ne cessent de proclamer qu'ils sont favorables à la concurrence, il est deux petites compagnies comoriennes qui ont bien du mal à exister.

La première, AB Aviation, était clouée au sol depuis plusieurs mois à la suite d'un différent financier avec l'Aviation civile comorienne. Avec pour conséquence le blocage de centaines de passagers dans les aéroports d'Antananarivo, à Nairobi, ou encore en Tanzanie. Le président de la République comorienne en personne s'est impliqué dans le dossier et une solution semble avoir été trouvée le mois dernier, avec la promesse du règlement d'une partie des dettes.

Et voila que c'est maintenant au tour d'Int'Air Iles de connaitre des soucis. Ses dirigeants accusent rien moins que les autorités françaises de vouloir protéger la compagnie régionale Air Austral en lui interdisant la desserte de Pierrefonds dans un premier temps, sous des prétextes fallacieux, puis maintenant de se servir d'Air Madagascar -dans laquelle Air Austral est en passe de prendre 49% du capital- pour lui mettre des bâtons dans les roues dans sa desserte de la Grande Ile.

Alors qu'Int'Air Iles dessert Madagascar depuis des lustres, la voilà accusée de "viol de l'espace aérien malgache"...

Selon la presse comorienne, tant que ces deux compagnies vivotaient en s'appuyant sur de vieux avions brinquebalants, et qu'elles n'étaient donc pas dangereuses, on les a laissées survivre. Mais leurs soucis auraient débuté le jour où elles ont fait l'acquisition d'avions, un Airbus récent pour Int'Air Iles et un vieux Boeing 737 pour AB Aviation, leur donnant les moyens de venir chatouiller les autres compagnies régionales, Air Austral et Air Madagascar, sur leurs destinations, avec des tarifs bien plus intéressants.

Dossier à suivre...
Pierrot Dupuy
Lu 2875 fois



1.Posté par GIRONDIN le 18/04/2017 07:26

Et Alors ?


Les effets du fabuleux concept des îles vanille qui sent la banane ?

2.Posté par Choupette le 18/04/2017 12:49

" ... d'un différenD financier ... "

Eh oui, dans ce cas-là, différend s'écrit avec un d.

3.Posté par PATRICK CEVENNES le 18/04/2017 14:34

fukcd473
Le rédacteur peut-il préciser le terme "prétextes fallacieux" ?

Ne serait-ce tout simplement que les autorités comoriennes sont dans l'incapacité de garantir contrôle des biens et des personnes (sureté) au départ des Comores et ou en transit via Madagascar ?

La France a tout à fait raison dans ce cas.

4.Posté par CommentAir le 18/04/2017 16:03

@Girondin toujours aux premières loges de l'actu aérienne !!!

Pour en revenir à cet article. Il serait bon d'ouvrir les yeux sur la réalité de cette compagnie int'Air iles. C'est facile de dire que c'est à cause d'Air Austral qu'elle est bloquée, mais regardons de quelle compagnie nous parlons : "un Airbus récent pour Int'Air Iles" ??? Il se trouve que cet avion a 28 ans, il n'est pas franchement récent !!! et quant à l'historique de la compagnie en matière de respect des règles de sécurité, il n'a pas toujours été exemplaire, rappelons nous l'épisode de 2012... http://lacomorienne.com/crash-dun-avion-sans-victime-aux-comores/
Les autorités françaises ont de bonnes raisons d'être réticentes à son arrivée à La Réunion ! Il faut d'abord se remettre en question avant d'accuser les autres compagnies.

5.Posté par GIRONDIN le 18/04/2017 17:03 (depuis mobile)

4. CommentAir
Première cabine !!!

6.Posté par GIRONDIN le 18/04/2017 17:13

du haut de ma cabine:

"""""""""""""""""""Parmi les autres sujets stratégiques qui avancent pour le développement des îles Vanille : - la desserte aérienne et les liaisons intra-régionales avec la création au mois de mai dernier de « Alliance Vanille » pour regrouper les Compagnies Aériennes ;- le développement des croisières dans les îles Vanille lancé avec Costa (qui s’engage pour 20 000 passagers) et d’autres compagnies pour un partenariat qui sera signé en septembre à l’occasion du Top" Résa…""""""""""""""
http://www.regionreunion.com/fr/spip/Le-President-Didier-ROBERT,25011
Le Président Didier ROBERT mobilise les îles Vanille, 1ères sentinelles de la planète pour défendre le modèle « Eco Durable vert-bleu » de l’Océan Indien au sommet de l’ONU »
Le 10 juin 2015







7.Posté par PATRICK CEVENNES le 18/04/2017 18:59

fukcd473
2.Posté par Choupette le 18/04/2017 12:49
Les correcteurs automatiques de conneries sont dans l'incapacité de faire la distinction entre un désaccord et une différence ! lol ! Bienvenue dans le monde de la langue de Molière.

8.Posté par voyons le 19/04/2017 00:51

Querelles de clôcher ou de minaret c'est selon,
Dans tous les cas pour les décollages et éventuellement les attérrissages prévoyez un cierge......

9.Posté par Algue no stra le 19/04/2017 06:34 (depuis mobile)

Faut surtout expliquer pourquoi un billet AR Réunion PAris coûte 40% plus cher que un billet AR Paris Reunion pour des dates identiques de voyage..

10.Posté par ZembroKaf le 19/04/2017 09:23

un Airbus récent pour Int'Air Iles

récent....lol !!! (27, 6 ans) http://www.airfleets.fr/ficheapp/plane-a320-76.htm...il faut quand même un minimum de recherche avant d'écrire....ha...c'est vrai vous avez des problèmes de connexion...!!!

Et pourtant "cette compagnie" fait partie de "l'Alliance Vanille"...porté par notre "barman de la rézion"
Le 21 septembre 2015, Int'Air Îles est devenu un membre fondateur de l'Alliance Vanille, visant à favoriser la coopération entre les compagnies aériennes au sein de l'Océan Indien et d'améliorer le service aérien dans la région. Les autres compagnies aériennes fondatrices sont Air Austral, Air Madagascar, Air Mauritius et Air Seychelles.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Int%27Air_%C3%8Eles

je pense que les problèmes ce n'est pas la compagnie elle même...mais la sûreté de l'aéroport de Moroni...!!!

11.Posté par môvélang le 19/04/2017 10:08

Protéger air austral, bin oui, même nous les Réunionnais , ils nous baisent , et cela avec la complicité de nos politiques ( ils sont au pouvoir grâce à nous !)

12.Posté par JPP le 20/04/2017 11:48

Monsieur Cevennes ;
Ne serait-ce tout simplement que les autorités comoriennes sont dans l'incapacité de garantir contrôle des biens et des personnes (sûreté) au départ des Comores
Comment fait Air Austral u départ des Comores pour la Réunion? Elles savent contrôler les compagnies françaises mais pas les autres?
Air Seychelles se bat avec la DGAC depuis des mois pour faire une desserte de la Réunion comme elle en la droit puisque Air Austral le fait dans l'autre sens et toujours pas de réponses. Argument avancé : Air Seychelles doit s'engager à ne pas faire de continuité vers la France. Comme si on peut empêcher un voyageur d'acheter un billet Seychelles Paris dur internet. Iles Vanille pour Air Austral mais pas pour les autres. Il n'y a que Air Mauritius qui a droit à toutes les faveurs ; vente de billet Run Paris via Maurice avec la continuité territoriale . Alors que la loi française l'interdit en appelant ça du cabotage, réservé uniquement aux sociétés françaises ( liaison entre deux villes françaises )

13.Posté par said le 24/04/2017 14:45

on c que la France veux que mon pays reste dans le sous-développement et qu'on demande toujours l'aide de la France c pour cette raison qu'il veux la mort des compagnie AB-AVIATION ET INTER-ILE me je suis étonnée par nos soi-disant voisin les malgache.
vive les COMORES

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues