MENU ZINFOS
Economie

Les commerçants qui ont gonflé leurs marges durant le confinement rappelés à l'ordre


Comme il l'avait promis durant la crise du coronavirus, le préfet de La Réunion avait demandé aux services de la Répression des fraudes de contrôler les prix pratiqués en magasins. Quelques professionnels ont été rappelés à l'ordre pour avoir forcé le prix de certains produits.

Par Ludovic Grondin - Publié le Vendredi 5 Juin 2020 à 10:39 | Lu 7783 fois

Le préfet de La Réunion a renforcé depuis début avril la surveillance des prix des produits de 1ère nécessité. Le Bouclier Qualité Prix (BQP), applicable dans 55 hyper et supermarchés et comprenant 109 produits, a été complété par un panier complémentaire de 52 autres produits essentiels qui est pris en compte par 90 établissements de distribution. Ce suivi des prix a été élargi au cours de la crise sanitaire aux gels hydro alcooliques et aux masques de protection.

Durant la crise, les 10 magasins de proximité de la coopérative Boutik’s se sont impliqués sur 20 à 30 produits essentiels du panier complémentaire. Sur cet échantillon, les prix restent stables.
1er avril  2020 : Le préfet ordonne des contrôles dans les grandes surfaces et sur les étals des marchés

Entre avril et mai, ces dispositifs de protection des consommateurs ont fait l’objet de plus de 550 contrôles par les agents du pôle concurrence, consommation, répression de fraudes et métrologie de la DIECCTE.

Ainsi, 60 injonctions administratives ou rappels à la réglementation ont été faits, notamment concernant des prix supérieurs aux prix fixés par décrets. 10 procédures contentieuses ont été initiées et des lettres d’information ont été adressées à des opérateurs pratiquant des marges estimées excessives dans des secteurs tels que les fruits et légumes, les gels hydro alcooliques et  la vente d’œufs.

Depuis le début de la crise COVID-19, l’analyse dans la durée des prix du BQP et du panier complémentaire démontre une stabilité des prix à la consommation des produits de 1ère nécessité chez les principaux distributeurs.

Le prix du panier complémentaire des 52 produits a baissé de 3%

S’agissant du BQP, la moitié des grandes et moyennes surfaces de l’île ont été contrôlées ces dernières semaines. Le panier des 109 produits est évalué, au 27 mai 2020, à 245,87 euros en moyenne. Pour mémoire, le même panier était chiffré en 2019 à 244,98 euros.

S’agissant des produits du panier complémentaire, plus de 800 listings de prix ont été analysés par la DIECCTE au cours des mois d’avril et de mai. Ces analyses ont été complétées par des contrôles hebdomadaires dans les magasins.

Entre le 24 février 2020 et le 24 mai 2020 (cf. tableau ci-dessous), le panier complémentaire des 52 produits a baissé de 3%. Cette baisse s’explique essentiellement par le rééquilibrage du marché des fruits et légumes frais qui a fait l’objet de fortes tensions durant les premiers mois de l’année.

Concernant le secteur des fruits et légumes, la bonne collaboration entre les services de la  DIECCTE et ceux de la DAAF a permis, plusieurs fois par semaine, le suivi de l’évolution des prix et des marges du marché de gros de Saint-Pierre jusqu’à la vente aux consommateurs.






1.Posté par Hugh le 05/06/2020 11:26

Et toutes les merceries qui ont multiplié les prix des élastiques par 2, voire même 3, puis qui ont changé les étiquettes des cordons. Elles n'ont pas été contrôlées ELLES !

Et aujourd'hui, beaucoup de pharmacies qui vendent du liquide hydroalcoolique des raffineries de la Réunion et qui se font une sacrée marge sur ce produit.
Et, sans compter les masques tissus qui proviennent de Madagascar vendus entre 4 & 6 € et dont le prix de revient ne doit même pas dépasser les 0.50 cts d'€ au vu de la qualité médiocre de ces masques.

Il y a eu de la spéculation sur le virus et c'est lamentable que ces commerçants n'aient pas été controlés et ne le soient toujours pas.

2.Posté par Clown le 05/06/2020 11:38

Rappeler à l'ordre ils se foutent de qui?

3.Posté par jfh le 05/06/2020 11:47

Taxer COMME VOUS FAITES POUR LES IMPÔTS ! PAS DE SCRUPULE POUR LES HUMAINS QUI PROFITENT SANS CŒUR ET SANS ÂME

4.Posté par pat le 05/06/2020 12:02

Ce que je vois c'est que les prix ont été relevés avant et après le confinement, j'ai vu les oignons à 10€ et l'ail à des prix stratosphérique pendant le confinement.

5.Posté par crisse le 05/06/2020 10:03

une petite tapette sur la touche plus de la calculatrice pas grave pour le gouvernement.

6.Posté par DézèfPoul le 05/06/2020 12:16

Avant le confinement, les 30 oeufs étaient à 5€ et quelques, ( moins de 6 €)
Aujourd'hui, ils sont passés à environ 5 € , c'est à dire que pour à peu près le même prix, on a plus 30 oeufs, mais 15, les plaquettes de 30 oeufs ont disparues des rayons.
Il faudrait que la répression des fraudes y jette un œil de ce côté là aussi, on a dit que les poules n'attrapent pas le coronavirus, on aimerait bien connaître ce qui s'est passé.l

7.Posté par MICHOU le 05/06/2020 12:17

Bonne chose, quid des bazardiers?

8.Posté par Hoareau jean-Luc le 05/06/2020 12:23

Les 12 œufs vendus 3€ avant le confinement vendus 4€ aujourd’hui au petit marché de Saint-Denis. Tout va bien ?

9.Posté par michel le 05/06/2020 12:25

Un simple rappel à la loi. Ils vont conserver l'argent gagné illégalement (perdu par les consommateurs) et remettre les bons prix. D'ici quelques temps ils recommenceront puis referons des excuses etc etc . Ce serait comme des cambrioleurs qui pourraient conserver leur butin si ils s'engagent à ne pas recommencer ...

10.Posté par Mwinmidike le 05/06/2020 12:26

L'occasion fait le larron... Je profite de ce sujet pour jeter un pavé dans la mare. Les fonctionnaires qui sont intervenus et continuent d'intervenir à la télé depuis la crise du COVID19, perçoivent-ils des primes liées à cette crise ? Vu qu'on demande aux footballeurs de passer à la caisse et aux salariés bientôt de compenser d'une manière ou d'une autre, ça serait intéressant de le savoir.

11.Posté par Jambalac le 05/06/2020 12:50

1er avril 2020 : Le préfet ordonne des contrôles dans les grandes surfaces et sur les étals des marchés
........................................

Il faut donc que le Préfet ordonne pour qu'il y ait des contrôles ? S'il n'y a pas d'ordre pas de contrôle ?

12.Posté par Jambalac le 05/06/2020 12:52

Les commerçants qui ont gonflé leurs marges durant le confinement rappelés à l'ordre
......................................................................................

Juste rappelés à l'ordre ? Qu'est-ce qu'ils doivent rigoler ?
En attendant leurs comptes bancaires se sont gavés........

13.Posté par Mouais le 05/06/2020 13:12

Les pièces informatiques aussi... Distri PC par exemple... certes, ce ne sont pas des produits forcément consommables, mais aucune raison de doubler les prix en périodes ou beaucoup en ont besoin... Je boycotte cette enseigne pour ma part...

14.Posté par Enirsem le 05/06/2020 13:39

Ces gens là, ces patrons de supermarchés plus ils gagnent de tunes et plus ils en veulent , aucun scrupule, des minables .....

15.Posté par LAMPION le 05/06/2020 13:57

Effectivement, on en revient de faire les courses à ST BENOIT. Très surpris apprès le passage en caisse.

16.Posté par pang le 05/06/2020 12:00

Il serait bon que les contrôles soient étendus aux profiteurs qui vendent dans les galeries marchandes (magasins et stands improvisés) des masques chirurgicaux en papier, à 4,5 euros pièce et les visières à 20 euros

17.Posté par Babafigue le 05/06/2020 14:04

Oh la la ! Ça va faire mal pour ces commerçants !

Je sens qu'ils vont se prendre un courrier dans leur boîte aux lettres !!!

Y en a qui font déjà dans leur froc.

Si çà se trouve, la peur d'un courrier recommandé de la DIECCTE fera fuir le groupe Hayot ?

XD

18.Posté par bache dominique le 05/06/2020 16:34

Comme dab comme pour la politique rappel a l'ordre et nous on a déjà payé sanction zéro avec cette mise à l'ordre on gagne rien

19.Posté par PATRICK CEVENNES le 05/06/2020 17:47

fukcd473
La liste des prix, tout le monde s'en fout royalement.
Ce que nous attendons c'est plus tôt "name and shame". Il faut jeter en pâture, sur la place public, nom de toutes les entreprises, petites ou grandes, qui ont profité de la situation. Qu'en pensez-vous ? Pdr !

20.Posté par humanité le 05/06/2020 18:43

Et qui va contrôler que la soi disant taxe Covid ne devienne un fixe inclus au prix ?

21.Posté par klod le 05/06/2020 21:52

post 2 a tout dit ……………….. ils ont peur ? allez , un rappel à l'ordre , atchoum, à vos souhaits ………….. de l'abus dans un système libéral, et pourtant on a rien trouvé de mieux ?

22.Posté par decu974 le 05/06/2020 22:44

Si les Réunionnais savaient consommer plus intelligemment, ces abus auraient un impact beaucoup plus limité. Mais a voir le monde qu'il y a dans tout les centres co de l'île, et qui achètent tout et n'importe quoi et a n'importe quel prix, les grands groupes de la place ont encore du fric a se faire, GBH le premier. Et après certains se plaignent de galérer pour finir le mois. C'est pourtant si simple de n'acheter que ce dont on a besoin. Et si c'est trop cher, bon sang mais n'achetez pas. Si un produit ne se vend plus, miracle! Le prix baisse.

23.Posté par Oreo974 le 06/06/2020 02:05

Et dire que certains pensent que le groupe Hayot va augmenter les prix.
Les réunionnais s'en chargent déjà entre eux

24.Posté par Suzanne le 06/06/2020 12:55

Vous parlez des petits commencants mais aptes les gilet jaunes les grandes surfaces avaient doublé de moitié certains de leurs prix et là rebelotte. J'espere que les caissieres ont vu leur salaire augmenter d'autant ah non c'est vrai faut pas rêver....

25.Posté par Tonton le 08/06/2020 17:11

Je veux bien le laisser me rappeller à l'ordre: je ne baisserais pas.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes