Société

Les commerçants et le maire de St-Denis signent une trêve de 24H

Lundi 11 Septembre 2017 - 21:13

La délégation était reçue par le maire et ses adjoints Nalini Véloupoulé-Merlo,  Ibrahim Cadjee et René-Louis Pestel
La délégation était reçue par le maire et ses adjoints Nalini Véloupoulé-Merlo, Ibrahim Cadjee et René-Louis Pestel
Gilbert Annette et les commerçants se quittent ce lundi soir dos à dos. Après plus de deux heures de réunion en mairie, les protagonistes s'entendent simplement sur une trêve de 24H.

La délégation du Collectif "Saint-Denis en colère" a proposé au maire une première solution qui consisterait à "réouvrir la rue Maréchal Leclerc et Félix Guyon "dans le sens montant, c’est-à-dire dans le sens est-ouest pour la circulation globale, pour recréer du trafic dans ce sens", selon les termes de Sophie Repiquet, porte-parole du collectif.

Face à cette proposition, le maire de Saint-Denis, qui recevait la délégation depuis 18h, a indiqué vouloir étudier "quatre opérations techniques" qui seront abordées ce mardi à partir de 17H en comité de suivi. Et ce n'est qu'après cette réunion du comité que Gilbert Annette statuera sur la décision retenue.

De son côté, les membres du collectif "se donnent 24H pour savoir si on continue ou on arrête le mouvement", en fonction de la décision du maire. 

Rappelons que les commerçants qui se disent impactés par la modification du plan de circulation donnent de la voix depuis trois semaines et le début de leur mobilisation. 

Un mot d’ordre qui a séduit pas moins de 1500 personnes, signataires de la pétition demandant à la mairie l’arrêt immédiat de ce nouveau tracé interdisant l'accès aux véhicules rue Felix Guyon et Maréchal Leclerc, et le retour à l'ancien sens de circulation. Les commerçants et riverains concernés ne veulent en effet pas attendre les deux mois de test proposés par la mairie. Une décision qui avait été proposée, et difficilement acceptée par les professionnels et certains riverains du collectif le 24 août dernier.


La délégation avant son entrée en mairie à 18H
La délégation avant son entrée en mairie à 18H

S.Irlepenne - L.Grondin
Lu 1697 fois



1.Posté par P.mass le 11/09/2017 21:30

Faut pas céder !

Vive le transport en commun qui circule parfaitement et qui est et à l'heure !

De toute façon il n'y a rien d'intéressant en ville !


2.Posté par François le 11/09/2017 20:31

ne faites pas comme les agriculteurs de baisser le pantalon

3.Posté par Lavenant le 11/09/2017 23:38 (depuis mobile)

Monsieur le mairie, Maintenez l'interdiction de circuler sur la portion devant la Petit Marché sinon c'est foutu pour les bus.

4.Posté par Tony le 11/09/2017 23:59 (depuis mobile)

Moi... je signe une trêve a vie... pour aller chez ces voleurs de commercant...
Vive les commandes sur internet et les VRAIS prix métropole !!!


5.Posté par bus la misere le 12/09/2017 00:50

Post 3
S'il y a rien en ville pourquoi venir ??
Je suis riverain et non commerçant, vous seriez content si votre rue devienne du jour au lendemain réserver au bus ?
Soyez objective et cesser de raconter des conneries, vois critiquez pour raconter des sotises hors les mêmes enseignes qui sont en centre ville sont en grande surface !!!
Ne parlez pas pour rien dire

6.Posté par chauffeur le cars le 12/09/2017 04:35

pas un bus de plus . tout sa juste pour ne pas embauché et mettre des bus en plus ou encore adapté les horaires a la réalité du terrain.
cette direction a eux un nouvel appel d’offre au rabais depuis l'année dernière et nous a promis qu'il n'y aura aucun embauche sur les 8 prochaine année

7.Posté par Marre des chauffards le 12/09/2017 05:40

je signe un boycott de vos "boutik" à vie !

8.Posté par Kreol974 le 12/09/2017 08:22

Allez dans les centres commerciaux mesdames et messieurs..... vous embétez pas pour aller dans des commerces avec des prix abusifs..... suffit de voir leurs pseudos soldes ... que des invendus et des mochetés....

9.Posté par La vérité si je mens ! le 12/09/2017 08:51

Le TCSP est réservé aux usagers du transport en commun , pour le reste la caravane passe le chien aboie

10.Posté par John le 12/09/2017 10:02

Les voleurs ce sont plus les politiciens, c'est eux qui sont payé avec l'argent du contribuable... qui sont dans la rue aujourd'hui pour montrer leur mécontentement.

Un commerçant, il investi son PROPRE argent pour acheter de la marchandise qui risque de ne pas être vendu. C'est ce qu'on appelle le commerce.

Aujourd'hui ces commerçants et riverains qui manifestent contrairement aux agriculteurs, transporteurs & Personnel du BTP ne réclament pas d'argent à l'état mais réclament juste la remise en place d'un ancien tracé des voies publiques .....

Faut arrêter de déconner et prendre les gens pour des cons.... un maire qui fait poireauter 500 commerçants & riverains toute une journée, le maire qui humilie ses élus devants les commercants....

Faut vraiment se poser les bonnes questions les gens....

De nos jours, les gens sont vraiment débiles et ne comprennent vraiment rien....

11.Posté par Dazibao le 12/09/2017 11:02

6.Posté par Kreol974 le 12/09/2017 08:22

Allez dans les centres commerciaux mesdames et messieurs..... vous embétez pas pour aller dans des commerces avec des prix abusifs..... suffit de voir leurs pseudos soldes ... que des invendus et des mochetés...
........................................

Allez dans les centres commerciaux ? Mais les magasins des grands centres commerciaux sont tenus par les grands groupes de la place. A qui appartiennent les enseignes Mano, Kiabi, Celio, Intersport appartiennent au groupe Ravate. Les enseignes Jenyfer, Jules, Inglot, Promod, la halle, Moa, Syldy, Undiz etc... appartiennent au groupe Ghanty (Depuis plus de 40 ans, le groupe Ghanty a construit un réseau composé de 10 enseignes et de 54 magasins allant de 100 à 1600m2, situés dans les meilleures zones de chalandises.. C'est ce que dit son site internet).


A qui appartient NOCIbé, Gemo, Sport 2000, Devred, Julien d'Orcel (bijoux) ? Au groupe Locate.


Ces grands groupes (avec Hayot et Casino et Leclerc ) , créent des centres commerciaux qui tuent les commerces de ville.

Certains les traitent de voleurs mais vous croyez que ces grands groupes font des cadeaux ? Dans ces centres commerciaux, ils payent des loyers exorbitants. Vous pensez qu'ils travaillent pour la "peau patate"? Et à la pompe a essence, les pétroliers ne vous pompent pas du fric ? Et l'Etat sur la TVA, les taxes foncières et d'habitation, les pvx radar, le bazardier du coin, ces gens là bossent gratis ?

Partout, il faut payer. Le seul argument valable est qu'en ville, il est quasi impossible de stationner. C'est le seul. Le reste c'est du fiel, jalousie etc....

Et les opérateurs internet, téléphone y volent pas ?

La saison letchis va arriver. N'en mangez pas. Cela serait engraisser "ces voleurs " de planteurs. Tenez ne mangez plus du tout et de rien, vous ferez des économies.

12.Posté par Dazibao le 12/09/2017 11:11

8.Posté par John le 12/09/2017 10:02

Faut vraiment se poser les bonnes questions les gens.....................
.................................

Perte de temps. On discerne dans certains arguments comme un parfum d'anti-zarab, qui pour leurs auteurs, sont des voleurs quand dans le même temps, ces mêmes auteurs vont, comme des moutons se faire plumer en allant acheter chez HAYOT (M. Bricolage, Brioche dorée, Carrefour, Bourbon pièces auto, X enseignes de voitures de location, Renault, Cotrans automobiles, peinture Azurel etc...), ou encore chez Casino (Fnac, Score etc...), ou chez Leclerc, qui dans les cocos de ses acheteurs, sont des oeuvres de bienfaisance..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter