MENU ZINFOS
Société

Les commerçants de St-Paul centre victimes de cambriolages en série


Depuis un an, les commerçants du centre-ville de Saint-Paul constatent une recrudescence des cambriolages de leurs échoppes. Ils interpellent la mairie, qui, selon eux, ne joue pas son rôle de protection des citoyens. Ils réclament un dispositif de vidéo-surveillance.

Par B.A - Publié le Lundi 28 Janvier 2019 à 14:27 | Lu 4267 fois

L'association des commerçants du centre-ville de Saint-Paul tenait ce matin conférence de presse, afin de médiatiser les doléances qu'ils adressent au maire Joseph Sinimalé. Dans ce courrier, ils réclament la mise en place d'un dispositif de vidéo-surveillance dans le centre-ville, théâtre de cambriolages en série depuis un an.

C'est le quatrième courrier qu'ils adressent au maire, des lettres ayant été envoyées en mars, août et novembre 2018. Avant les émeutes liées à la crise sociale dite des Gilets Jaunes, 17 cambriolages avaient été recensés, depuis le 17 novembre, le rythme s'est accéléré, nous affirment les commerçants: "c'est au minimum trois soirs par semaine, à raison de deux commerces cambriolés par nuit".

Les commerçants estiment que la vidéo-surveillance, dont le coût a été estimé à plus d'un million d'euros par la mairie, aiderait les gendarmes à identifier les cambrioleurs. Les commerçants affirment qu'à leur réclamation, la réponse de la mairie fut "c'est impossible, car en ce cas, il faudrait installer des caméras aussi aux roches-Noires et à Boucan-Canot".

L'association s'interroge sur la politique de la municipalité en termes de sécurité, mais aussi de social, faisant le lien entre le désoeuvrement des jeunes Saint-Paulois et la délinquance: "Il faudrait des Kaz de quartier, comme avant, et de la police de proximité", suggèrent-ils. Tous semblent passablement fatigués et agacés, en effet, ils se relaient pour faire des rondes de nuit, espérant par leur présence dissuader les malfrats. "On se demande si on ne va pas devoir se substituer aux autorités", conclut l'un des marchands.




1.Posté par lapololo @ Zinfos le 28/01/2019 15:03

Et la ccir la tco et les gendarmes y font koi mé bien sur c pas leurs biens

2.Posté par Konsienss le 28/01/2019 18:33

Si zot y compte si lo maire pou protége à zot, zot y perd' zot temps...Vo mié dégage ali l'année prochaine!

3.Posté par Isis le 28/01/2019 18:40

Avec des vigiles qui ne demandent qu'à surveiller ? Et puis, les commerçants eux mêmes ne surveillent pas leurs clients... Qu'ils ne viennent pas se plaindre !

4.Posté par Grangaga le 29/01/2019 02:04

Po son prossin manda............
Zot' va domandd' a li lo...... porr' d'arm' .......
Pars'ké pliss' y sa va, pliss' domounn' lé povv'.........
Et pliss' y vyin........volèrr', èk' in bann' z'élu konm' nou nana là.........
Mèm' si l'ar'zan y rantt' pi, pa gravv'.....
O mwin zot' y poura vèy' déssi zot'......z'invandu.........
Mé zis'ka kan ?????.......
Kan zot va v'ni .....volèrr' zot' tourr'........

5.Posté par fredbiker le 29/01/2019 08:06

je ne comprends pas pourquoi la Mairie ne veut mettre de caméras à Boucan et St Gilles ?
parce qu'ils ne veulent pas dépenser de l'argent publique pour défendre des zoreilles ?

6.Posté par Nono le 29/01/2019 10:54

Des vigiles, mais bien sûr. D'une part il faut les payer, et puis le remède risque d'être plus dommageable que la maladie, c.f. les agressions permanentes aux abords des boites de nuit.

Décidément ce pays fout le camp, et ce sont les baiseurs de paquet habituels qui vont encore en profiter au détriment de l’intérêt général.

7.Posté par Rhum Quina le 29/01/2019 14:18

Il n'y a que les crétins issus des milieux autorisés bien-pensants pour vous dire que ces " salauPes " sont des pauvres, mais braves gens, non ! Vraiment ? Où alors qu'ils sont une chance pour la France.
Plutôt des parasites à la charge des contribuables, oui !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes