Education

Les collégiens s'informent sur les métiers dans le développement durable

Mercredi 7 Juin 2017 - 16:38

Aujourd’hui La Réunion produit 36% d’énergies renouvelables et a pour objectif en 2020 d’atteindre les 50% de productivité.
 
Dans le cadre de la SEDD (la Semaine Européenne du Développement Durable), la Cité des métiers a accueilli une quarantaine de jeunes collégiens pour découvrir le secteur des énergies renouvelables.

L'objectif de la Cité des métiers et la SPL Énergies Réunion : susciter des vocations de la part de la jeune génération, expliquer ce que sont les énergies renouvelables, faire découvrir les formations auxquelles ce jeune public peut accéder ainsi que les métiers du secteur.
 
Victor Lauret, professionnel  des énergies renouvelables, venu expliquer son métier aux enfants, a donné des idées à Nathan, 14 ans. "J’ai encore du temps devant moi, mais j’aimerais bien travailler dans les énergies renouvelables. Je sais que La Réunion a du potentiel pour augmenter sa productivité en énergies renouvelables et j’aimerais être acteur de cela", affirme déjà l'écolier. "C’est vrai qu’on peut préserver notre île en trouvant de nouveaux systèmes pour créer nous-même notre propre énergie. J’aimerais bien faire des études la dedans pour mieux comprendre ce secteur", confie Stéphanie, elle aussi ravie d’avoir pu découvrir ce secteur en plein développement.
 
Située à Saint-Pierre, la Cité des métiers a pour mission principale d’accompagner les futurs actifs dans le choix de leur orientation professionnelle, les sensibiliser au monde du travail et les informer sur les démarches à engager.

Pour guider au mieux ces jeunes, la Cité des métiers a donc créé le concept du  Zoom métier : un concept interactif et participatif où les jeunes des milieux scolaires rencontrent les professionnels du monde de l’entreprise venus partager leurs expériences et connaissances autour d’un métier ou d’un secteur d’activités.
Zinfos974
Lu 1702 fois



1.Posté par Réveillez vous le 08/06/2017 09:25

Ca c est LE secteur a développé en urgence....
Difficile pour la réunion sur la recherche et développement....mais juste installation/création

A quand des études sur la faisabilité et rentabilité éolienne off shore ?
De mettre bcp plus de panneau solaire dans les champs avec culture dessous ?
d obliger avec subvention CHAQUE nouvelle maison d'avoir des panneaux solaire ?

ET D AVOIR DES PUITS CANADIEN ...inconnu encore cette année au salon de la maison ....une HONTE TOTAL.... Pour rappel technique utilisé depuis 1977 ...........

IDem voiture électrique...pas de subvention local contrairement a d autre commune métropole ?
Instalation de borne Electrique CCS avec la maintenance qui va bien ...

Avec tous ca on aurais largement bcp moin de production de notre centrale polluante...même si cela permets dans le cadre de voiture electrique de centralisé et donc de maitrisé les polluants...

2.Posté par DOGOUNET le 08/06/2017 11:30

Qu'ils aillent aussi visiter le grand Prado afin de bien "sentir" leur futur métier !

3.Posté par polo974 le 12/06/2017 08:31

1.Posté par Réveillez vous le 08/06/2017 09:25
""" ... IDem voiture électrique...pas de subvention local contrairement a d autre commune métropole ?
Instalation de borne Electrique CCS avec la maintenance qui va bien ... """

Tu m'étonnes...
Vu que 35% de l'éléc ici, c'est du charbon (et 25% du fioul lourd), les voitures élec devraient être interdites ! ! !

En passant: l'élec des éoliennes est payé environ 3 fois moins cher que celle des centrales à flamme... Trouvez l'erreur...

4.Posté par Réveillez vous le 12/06/2017 21:00

@polo974

encore une fois ...je vais devoir expliquer....

Si je ne fais pas d'erreur, le raffinage d'1 litre de carburant représente environ 2 kWh dont 1,5kWh électrique.

Pour raffiner les 13 litres nécessaires pour faire les 100 kms de ton VT (selon l'exemple en début de post), on aura donc consommé 13 x 1,5 = 19,5 kWh électrique.

Pour cette même consommation, le véhicule électrique aura déjà parcouru 81 kms (100 x 19,5 / 24,1) alors que tu n'auras même pas rempli le réservoir du véhicule thermique.

Si on émet l'hypothèse que l'électricité nécessaire pour la recharge du VE et pour le raffinage du carburant provient du même réseau, il devient inutile d'aller chercher les pertes de production et de transport de l'électricité pour constater que le véhicule thermique est déjà out en termes d'efficacité énergétique sans même avoir mis le contact....

De plus ,
quand on sais que AU MIEUX le moteur thermique d une voiture a un rendement de 20% MAXIMUMalors qu'un moteur électrique 90%
NORMAL ??

elle devrais toujours être interdite ?
parfois faut voir un peux plus loin.....et ton moteur thermique qui lui est une véritable usine de pollution ca te gène pas ? respire a plein poumon........pense au enfant ...au personne agée...au prématuré a cause de cette pollution ....

de même "En passant: l'élec des éoliennes est payé environ 3 fois moins cher que celle des centrales à flamme... Trouvez l'erreur..."

Regarde le cout de l'électricité SOLAIRE......par rapport a éolienne....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter