MENU ZINFOS
Faits-divers

Les cinq migrants sri-lankais finalement autorisés à entrer sur le territoire français


Les cinq migrants sri-lankais qui se sont vus signifier le refus d'entrée sur le territoire par l'Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides) ont fait appel de cette décision devant le tribunal administratif. Leurs avocats ont habilement fait valoir des vices de procédure lors de leurs entretiens avec l'office. Ils sont désormais autorisés à faire une demande d'asile.

Par Isabelle Serre - Publié le Mercredi 10 Août 2022 à 15:08

Le marathon judiciaire des ressortissants Sri Lankais s'est poursuivi ce mercredi, cette fois-ci devant le tribunal administratif.

Dès le début de l'audience, les avocats des cinq migrants ont fait valoir un interprétariat en défaveur des Sri-Lankais lors de leur entretien avec l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides) qui a décidé de leur refuser l'entrée sur le territoire français.

En effet, les cinq pêcheurs sont Singhalais alors que l’interprète le jour de la visio conférence avec l'Ofpra était Tamoul. Les conseils ont souhaité qu’ils soient interrogés à la barre pour en témoigner, les entretiens avec l’office doivent être enregistrés et les enregistrements étant pour l'instant introuvables. "Ce qui est intéressant, c’est que chacun puisse exprimer pourquoi il est là", a résumé le président de l’audience.

Mais avant que les requérants ne s'avancent à la barre pour plaider individuellement leur cause, les robes noires font valoir d’autres vices de procédure qui devraient logiquement entrainer l'annulation de la décision de l'Ofpra. Ils évoquent le non-respect de l’article qui prévoit les conditions de l’interprétariat des ressortissants demandeurs car l’interprète n’a décliné ni son nom, ni ses coordonnées, ni sa qualité en amont de l’entretien.

Plusieurs vices de procédure los de l'entretien avec l'OFPRA

Les avocats déplorent à nouveau la non-communication de l’entretien sonore alors qu'il est obligatoire notamment en vue de pouvoir contester les raisons invoquées par le ministère. Ils évoquent enfin la violation de la confidentialité des échanges. En effet, les migrants ont eu, le 4 août dernier, un entretien avec un agent de l’ambassade du Sri Lanka alors qu'ils croyaient s’adresser à un interprète. Ils ont donné les coordonnées de leur famille et ont expliqué pourquoi ils avaient fui. Les cinq hommes ne se sont rendus compte qu’ils s’adressaient aux autorités de leur pays qu'au terme du dernier entretien.

Après avoir pris connaissance de ces éléments le président de l’audience fait remarquer que cet "incident" a eu lieu après la décision ministérielle. Maître Mihidoiri Ali rappelle que cet entretien avec les autorités de leur pays leur fait courir un risque. Et cet élément à lui seul justifie une nouvelle demande d’asile. "Après cette discussion avec un agent de l'Ambassade du Sri Lanka, leurs familles ont été visitées par les autorités sur place et ont dû fuir par peur de la rétorsion", assure Me Xavier Belliard.

Celui-ci estime que les ressortissants après 26 jours de mer devraient avoir la possibilité de faire un récit d’asile écrit, chronologique, circonstancié et précis avec l’aide d’association et non pas une visioconférence avec un officier qui se trouve à 10.000 km.

"Je risque la peine de mort si je rentre dans mon pays"

Les examens de situations individuelles se sont ensuite engagées. Tous ont expliqué avoir participé aux manifestations d’avril et de mai dernier afin de dénoncer des conditions de vie désastreuses. A cause de leurs prises de position anti gouvernementales, ils indiquent avoir subi des pressions et des menaces de mort. Le président ne manque d'interroger chacun sur les éléments qui auraient pu faire défaut lors de l’entretien avec l’officier de l’Ofpra. "Je n’ai pas compris les questions que l’on me posait", indique un des jeunes pêcheurs.

L'un d'entre eux, le skipper essuie des larmes en insistant sur son rôle lors de la fuite du Sri Lanka : "on a acheté le bateau ensemble tous les six mais il est à mon nom et je suis le capitaine. Si je suis réacheminé, je risque la peine de mort".

"J'annule tout"

"J'annule tout" a annoncé le président du tribunal après en avoir rapidement délibéré.

Les décisions de refus d'entrée sur le territoire français sont annulés. Les migrants sont ressortis libres de l'audience. Ils ont été conduits en zone d'attente afin de récupérer un visa provisoire puis ont été pris en charge par la Croix Rouge.  

Les cinq ressortissants du Sri Lanka peuvent rejoindre le sixième qui avait obtenu l'autorisation d'entrer sur le territoire. La semaine prochaine, ils vont tous déposer une demande d'asile à la préfecture. 

 




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

51.Posté par Raoult le 11/08/2022 10:19

La coupe canne la comencė, va pli intéressé à zot d être assisté

52.Posté par Omarie le 11/08/2022 10:46

Déclaration universelle des droits de l'homme :
- Article 1 : "Tous les êtres humains naissent libres et égaux en droit. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité."
- Article 14 : "Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile dans un autre pays."
A celui, celles et ceux qui veulent manifester devant la préfecture contre l'accueil des Sri-Lankais, allez-y ! Mais sachez que les Réunionnais ne se sont jamais mobilisés pour l'appel au rejet, à l'exclusion, à la discrimination. A chaque fois qu'ils sont descendus massivement dans la rue (on ne compte plus le nombre de manifestations), c'était et ce sera toujours (c'est dans notre ADN) pour le respect des droits humains, de la démocratie, de la liberté, pour la fraternité et la solidarité envers les peuples opprimés (manifestations contre l'apartheid, entre autres), pour l'amélioration des conditions de vie de nos concitoyens les plus démunis, pour la défense des travailleurs, pour la justice sociale, pour l'égalité des droits avec ceux de la Métropole, pour la protection des acquis sociaux... Et j'en passe, la liste est trop longue.

Le mot "poubelle" revient souvent dans les commentaires ces temps-ci. A ma connaissance, une poubelle sert à accueillir les immondices, les déchets. A lire les propos immondes et nauséabonds de certains commentateurs, on serait tentés de croire qu'ils y sont nés ou y ont été élevés.
Et si demain, l'Etat décidait que La Réunion doit accueillir des réfugiés ukrainiens, iriez-vous manifester pour qu'on les revoie chez eux ?

53.Posté par Michel le 11/08/2022 10:48

@ 40

à toi aussi.. cher Michel ) quis ut Deus !

Cette haine de l'autre qui transpirent des mots écrits sur ce sujet par les lecteurs de Zinfos974 me fait vraiment souffrir.. J'ai confiance en Dieu mais j'ai peur pour notre humanité qui disparait un peu plus chaque jour; submergée et annihilée par nos egos purulents comme des furoncles.

54.Posté par Observateur le 11/08/2022 11:24

A Choupette :

Je parle des Sri-Lankais établis depuis de nombreuses années en France. Ils avaient fui leurs pays parce qu'ils étaient persécutés, et beaucoup étaient des profs, des fonctionnaires, des commerçants, des agriculteurs, des pêcheurs,...
Et en France, leurs diplômes (profs, fonctionnaires) n'étaient pas valables. ce n'est pas pour autant qu'ils s'étaient pointés au RMI, ils ont été recrutés dans la restauration, dans le nettoyage..., et ils se sont bien intégrés, a part quelques faits divers...
Ce sont des études françaises sur l'intégration des Sri-Lankais qui le disent, pas moi !

55.Posté par Tamouls Réunionnais le 11/08/2022 12:10

A Choupette, pour votre gouverne, sachez que la majorité des Sri-Lankais en Métropole sont des Tamouls hindouistes, et ils tirent les chars de Ganesh à Paris de manière remarquable.
Évidemment, nous serons heureux qu'ils nous aident aussi à tirer les chars des processions à la Réunion (Cavadee, marche sur le feu,...). Ils ne seront pas des gardiens de nos temples, il y a des caméras vidéos partout dans les temples maintenant, mais nous serons très heureux de les accueillir parmi nous pendant les cérémonies et les fêtes religieuses, très nombreuses à la Réunion.
Nos temples ne sont pas aussi grandioses que les leurs au Sri-Lanka qu'ils sont obligés de fuir, mais les tambours vont résonner !

56.Posté par Omarie le 11/08/2022 12:28

Chabouk, Post 38, en a "ras le bol de ce pays de..." et veut "retourner vivre en France". Excellente décision !
Nana 2 laéropor la Rénion é lavion i mank pa. Na pwin dot moun ki voudré suiv' a lu ?

57.Posté par Squid le 11/08/2022 14:11

Reportage AR aujourd'hui
Ils vont pouvoir se la couler douce maintenant

58.Posté par C’est la Réunion ça? le 11/08/2022 17:10

Pourquoi tant de haine !
Le Réunionnais craint pour son carry? Où est est passé ce légendaire accueil Réunionnais ?
Cet égoïsme fait peur !!!n’oubliez que nos ancêtres sont tous arrivés par bateau et on construit la Réunion où il fait si bon vivre
L’avenir est dans le partage il n’y a pas de place ici pour les haineux de tout poil
Soyez les bienvenus et intégrez-vous vivez heureux loin de la fureur des hommes

59.Posté par Marie le 11/08/2022 18:19

où sont leurs femmes et leurs enfants ?

60.Posté par Josiane le 11/08/2022 18:36

moi jais bossé toute ma vie et je vais avoir une augmentations de 32 euros et ces personne la il von avoir bien plus que moi honte a la France honte a nos dirigent

61.Posté par 666 le 11/08/2022 19:35

On a des bons en procédure en France. La police de l'air et des frontières? La préfecture ? Qui a merdé ? Ça sent le ministère de l'intérieur le fautif. Mr Darmanin qui, il me semble est à la tête de l'outre-mer également...
Bravo, on donne la médaille à qui ?

62.Posté par Pravind le 11/08/2022 20:10

@ 61.Posté par Omarie le 11/08/2022 12:28 :

Je pense que la Choupette voudrait bien suivre le Chabouk en France...
Choupette et Chabouk, croisant des Sri-Lankaises en saris à Paris, je pense qu'ils vont continuer à nous faire leur caca nerveux...

63.Posté par Zoreil ki causera jamais nionais le 12/08/2022 08:35

Rectification la France est une terre d asile beaucoup ici pense que la reunion est un pei(de gland oui)s approprier les richesses d'un pays en passant son temps à pleurnicher et cracher dans la soupe, pour cela que sa vous oens au nez de partager....aller regarder dans le dico néné le mot partage...

64.Posté par Réveillez vous le 12/08/2022 08:57

Juste pour info:


Migrants : un arrêt de la Cour de justice de l'UE va faciliter le travail des ONG de sauvetage en mer
Rendu le 1 er août, un arrêt de la CJUE enjoint les Etats membres à ne pas bloquer dans leurs ports les bateaux d'ONG de sauvetage en mer.

Une décision saluée par le quotidien italien de centre gauche « La Repubblica », qui y voit aussi un revers pour le parti populiste anti-migrants de Matteo Salvini.




65.Posté par laidpreux le 12/08/2022 11:46

"Qui a dit : Charité bien ordonnée commence par soi meme ;"?

En 1940 ,qui a accueili,hebergé et nourri des français fuyant l'occupation ,les bombardements ,les fusillades les restrictions alimentaires ..Qui ? Nos fuyards prenaient mille risques pour rejoindre ' La " France Libre' de De Gaulle

Que ces migrants retournent chez eux pour combattre le régime dans la clandestinité

66.Posté par Omarie le 12/08/2022 12:22

Ainsi va le monde aujourd'hui. Le phénomène migratoire est amené à s'amplifier. Il y a des endroits de la planète qui sont devenus invivables. De plus en plus de populations tentent de fuir leurs pays. Les guerres, l'inflation, l'épuisement des ressources, les bouleversements climatiques, sont autant de facteurs, liés les uns aux aux autres, qui conduisent à la situation que nous connaissons actuellement. L'exode ne se fera plus à sens unique, du Sud au Nord, mais aussi en sens inverse. Soit on continue à s'étriper en considérant l'étranger comme un sous-être humain ou comme notre ennemi ; soit on change notre regard, on apprend à vivre autrement en acceptant l'idée de partage, de solidarité, de destin commun, pour notre bien à tous et celui de la planète.

67.Posté par Omarie le 12/08/2022 13:11

@ Post 70,
Si je suis votre raisonnement : les Ukrainiens réfugiés en France et ailleurs en Europe devraient-ils aussi rentrer chez eux pour se battre contre l'armée russe ? Et pendant la seconde guerre mondiale, les juifs allemands qui ont réussi à quitter l'Allemagne auraient-ils dû rester pour combattre les SS et l'armée hitlérienne ? Et les Français qui sont partis à l'étranger pour fuir cette guerre ? Tous ceux-là, doivent-ils être considérés comme des traîtres à leurs nations ?

68.Posté par Taloche le 12/08/2022 15:01

A tous ceux qui parlent de solidarité, seriez-vous prêts à tous donner par solidarité ?.
Je pense que oui, seulement que ce soit les autres qui mettent la main au porte-monnaie en l'occurence l'État et l'État c'est nous.

69.Posté par Taloche le 12/08/2022 15:16

72
Omarie.

Et si tous les français avaient fuit la France pendant l'occupation ?. Que serions-nous devenus ?.

70.Posté par Omarie le 12/08/2022 18:48

@ 74.Posté par Taloche.
Ma question faisait suite au commentaire du 70 qui sous-entendait que lorsqu'il y a une guerre, les gens devraient rester dans leur pays pour lutter. Ma question concernait uniquement ceux qui sont partis et non pas ceux qui sont restés. Parmi les Français qui sont restés en France, une France divisée en deux sous l'occupation, fort heureusement, il y a eu des milliers et des milliers de combattants, des résistants, des maquisards déterminés à se battre contre l'assaillant extérieur et aussi contre une grande partie de leurs concitoyens collabos qui obéissaient aux ordres de l'occupant.

71.Posté par Omarie le 12/08/2022 19:30

Rectif : mon post 67 répondait au commentaire de "Laidpreux", post 65 et non 70.

Et mon dernier commentaire répondait à la question de Taloche.

72.Posté par Targie le 14/08/2022 13:54

Viendra à chacun ce qui lui reviendra...
Peur être qu'après quelques expériences, certains changeront d'avis et leur commentaires seront plus en Paix...ca ne saurait tardé...
Merci Omarie, pour vos interventions !!!

73.Posté par Taloche le 14/08/2022 14:56

Les numéros d'ordre se sont un peu mélangés. On ne sait plus qui a dit quoi.

74.Posté par Erdogon le 18/08/2022 04:02

Avec un cdi pour remercier macron 🤣

75.Posté par Erdogon le 18/08/2022 04:02

Avec un cdi pour remercier macron 🤣

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes