MENU ZINFOS
Société

Les chroniques de tonton Jules #3 - L’Histoire n’intéresse donc plus personne ?


"Fariboles, foutaises et autres contes pharamineux"*

Autrement dit : conneries en tout genre

Par - Publié le Mardi 9 Juin 2020 à 10:32 | Lu 1535 fois

L’Histoire n’intéresse donc plus personne ?

Non seulement c’est le cas mais quant à en tirer les leçons, encore moins.
Certain président de Région, parlant du coronavirus, a dit en public que « La Réunion n’a jamais connu une telle crise ». Euh… Cette pandémie, chez nous, n’a causé aucun décès sinon celui de malades arrivés ici en évacuation sanitaire. Et à ce propos, je dois dire que j’ai honte de certains propos, du style « qu’ils restent chez eux… il faut leur interdire de venir nous polluer… chacun chez soi et les malades seront bien soignés… » On n’est pas plus dégueulasse ! La fraternité de notre devise républicaine, l’empathie, la compassion, la main tendue, l’altruisme, le simple humanisme seraient donc des mots à rayer du Larousse ?
Pour en revenir à notre président, il a oublié qu’il y eut 1917 avec une certaine grippe espagnole qui causa, elle, des milliers de morts partout à travers l’île.

La grippe espagnole
La grippe espagnole
Sans remonter aussi loin dans le temps : dengue et chikoungounya ont déjà leur triste lot de victimes. 
Il est vrai qu’il a aussi « oublié » que les ports de Saint-Denis, solides pourtant, ont été balayés par des cyclones surpuissants en raison des houles croisées démentielles sévissant tout le long du Cap-Bernard. Souhaitons que sa NRL chérie ne soit pas soufflée comme la hutte des Trois Petits Cochons ! 

Une note d’espoir quand-même…

Si l’humour et la dérision sont ce qui nous sauve le mieux de la désespérance, un peu d’optimisme ne fait pas de mal non plus. Je veux parler des flics américains, pas ceux qui assassinent ; les autres.
Je dois avouer que j’ai eu les yeux embués en voyant ces policiers mettre un genou à terre et être chaleureusement embrassés par les manifestants au lieu de se faire lyncher comme on aurait pu le craindre. Les premiers à le faire furent les patrouilleurs à vélo, bientôt suivis par leurs collègues sur-armés. C’est réconfortant.
Le bouffi de White-House doit se préparer à des surprises s’il fait effectivement appel à l’armée. Car il y a, dans les forces armées US, comme dans notre armée française, une belle tradition qui veut que l’on n’obéit pas à n’importe quel ordre. Surtout quand il est manifestement injuste.
Le plus bel exemple, en France… Sous la royauté, un capitaine reçut l’ordre de faire tirer sur la foule des manifestants s’insurgeant contre l’augmentation du prix du pain. Tempête sous un crâne…
Suivi par sa compagnie en armes, le jeune capitaine s’avança seul au-devant des manifestants et leur dit :
« On m’a demandé de faire fusiller la canaille mais je vois qu’il y a parmi vous nombre de braves gens. Je demanderai donc à ceux-ci de s’en aller afin que je puisse faire fusiller la canaille ! »
La place fut vide en moins de temps qu’il n’en faut à Sini pour rentrer en taule. Réconfortant, non ? Je souhaite bien du plaisir au Donald.

Dalleau et Leconstant : le tangue et le tec-tec
Version tropicale de la carpe et du lapin. Ce sont leurs partisans qui doivent être déboussolés. Eux, ils vous expliqueront avec des hypocrisies d’énarques qu’il en va de l’intérêt de la population. Ben voyons ! Leconstant, qui l’est si peu, est un homme de gauche affiché. C’est du moins ce qu’il tente de faire croire depuis des décennies : ex-maire de Saint-Benoît, ex-secrétaire du PS, ex-n’importe quoi, refoulé version « artourne ton case, pod'zèf ! » lors du 1er tour, il refuse farouchement de ne plus être élu. Ce pâle individu, qui s’est essentiellement fait remarquer par son inconsistance crasse, n’a strictement aucune chance de se faire réélire. On se demande même comment il a pu l’être auparavant. Alors, pour rester un notable, il n’hésite pas à se renier, à renier ses amis, à renier toutes ses idées socialistes (parfaitement honorables au demeurant). Il s’allie avec ses adversaires de toujours, les droitistes. Quant au Dalleau de mes roubles ignobles, qui n’a pas eu de mots assez durs contre icelui, qu’il destinait à la Roche Tarpéienne avant que le confinement ne vînt y mettre bon ordre, il lui trouve brusquement toutes les qualités qui font un homme politique, un vrai ! Ils affûtaient déjà grenades pays, Kalachnikov, vitupérations diverses et 32-Dumas. Maintenant ils s’embrassent sur la bouche en dépit des gestes-barrière. Je leur suggère d’utiliser un rasoir électrique : ça leur évitera de se regarder dans une glace !
 
« Assez fé d’z’enfants, mounoir ! »
Incroyable mais vrai ! Un médecin très connu reçoit un couple d’un âge avancé sinon trop mûr. L’épouse attend son 8è ou 9è enfant. La brave mère est manifestement dans un état d’épuisement pathétique. S’adressant au coquin tout en se doutant bien que c’est perdu d’avance, le brave toubib lui dit : « Oté mounoir, ton madame lé trop fatiguée. I faut arrête fé d’z’enfant. Mette in peu de l’eau dans out’ vin, fait in’ effort ! » Bonhomme se triture les méninges et prenant le docteur au pied de la lettre, lui assène : « Là ou embête à mwin, docteur. Mi boir rien qu’le rhum ».


Jules Bénard
Le plus ancien de l’équipe ; la mémoire de Zinfos. Jules Bénard, globe-trotter et touche-à-tout... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Ali le Kafhir le 09/06/2020 19:37

jolie piqure de rappel

"L’Histoire n’intéresse donc plus personne ?"

malheureusement la réalité virtuelle de demain est plus tentante que les efforts musculaires et cérébraux des zancet pour s'en sortir

2.Posté par Ouais... le 09/06/2020 20:49

Mr benard fait plaisir de revoir a ou sur les actualites

3.Posté par L'Ardéchoise le 10/06/2020 10:31

Merci de pouvoir commencer la journée tout sourire en te lisant !
Non pas que je la commence tard, ma journée, mais c'est juste une histoire de décalage horaire...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes